EXPORTER PDF DANS XPRESS 8

pamplemousse38

Membre confirmé
7 Juin 2010
28
1
49
Bonjour,

j'aimerai savoir les réglages à faire dans la fonction "Exporter au format Pdf" xpress 8 pour obtenir des fichiers pdf nickel (en haute déf. pour imprimeur) !!

Merci !!
 

animoo

Membre actif
13 Novembre 2007
129
3
www.nimo.ch
Hello tu es sous snow leopard ?

Bon c'est vraiment le bordel cette "nouvelle" politique entre Adobe et Apple et la suppression de l'imprimante virtuelle PDF pour des soit-disantes raisons de sécurité (jamais entendu une connerie pareille même sous Windows ...).

Enfin bref j'ai passé la nuit à analyser tout ça, à lire les post de gens qui râlent ou énumèrent les problèmes mais sans donner de solutions et après plusieurs essais voilà ma méthode pour produire du bon PDF :

1) Configurer ton Distiller, à savoir importer ton preset pour la haute déf. (.joboption). Personnellement j'utilise un preset appelé CREO qui a été paramétré dans une grosse imprimerie par des personnes qui savent ce qu'il font. Je n'ai jamais eu le moindre retour de PDF distillés avec ce preset. Je te le mets en lien ici :

http://www.i-tou.ch/upload/CreoPDFPages.zip

2) Sous Quark (ailleurs aussi) plus de notion de PPD ... ça pose problème pour les réglages fin de format de documents et autre. Moi j'ai simplement un PPD couleur générique et N&B générique mais qui ont l'air de faire l'affaire. La sélection du format de page se fait ensuite avec le bouton "Réglage de page ..." pas très convivial pour les formats personnalisés mais bon ... Comme il n'y a plus de PPD AdobePDF les cases de modifications du format sont grisées et la taille du papier est "définie par le pilote" ... donc je passe par le "Réglage de page ..."

3) Ensuite sous "Imprimante ..." > Bouton "PDF" et "Save as Adobe PDF" (la 5ème ligne pas la 1ère attention !). Cette option peut ne pas être visible. Raisons : faire la mise à jour d'Acrobat en 9.1 minimum ET supprimer l'imprimante virtuelle AdobePDF. Tu as une Technote d'Adobe ici comment procéder :

http://kb2.adobe.com/cps/509/cpsid_50981.html

4) Tu peux après mettre tes traits de coupes, vérifier tes couleurs (attention en quadri de bien prendre le PPD Couleur générique et en gris le N&B générique)

Du coup les paramètres de résolution de la boîte de dialogue d'impression ne sont plus pris en compte car surchargé ensuite par ton preset du "Save as Adobe PDF" (il me semble ...)

5) Tu imprimes et là via la nouvelle fonction (qui est un Automator en fait), tu sélectionnes ton paramètre Adobe PDF (dans mon cas le Creo), puis tu nommes ton fichier PDF et voilà.

Conclusion : j'ai fais plusieurs essais sur des anciens boulot en comparant les PDF produits avec l'ancienne méthode (PS -> Distiller) et la nouvelle "Save as Adobe PDF" propre au Snow Leopard. Les fichiers générés sont un peu plus lourd mais produits plus rapidement par contre. Ensuite, les contrôle en Amont effectué sous Acrobat Pro 9 me donnent exactement les mêmes résultats.

Dernier point, je vais vérifier avec mon imprimeur si tout ça passe dans son RIP mais je pense que cela devrait le faire.

:)
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 680
754
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
j'aimerai savoir les réglages à faire dans la fonction "Exporter au format Pdf" xpress 8 pour obtenir des fichiers pdf nickel (en haute déf. pour imprimeur) !!

Un petit cours gratuit : http://abracadabrapdf.net/articles.php?lng=fr&pg=466

Les boîtes de dialogue d'XPress ne sont pas les mêmes que celles de Distiller mais on y retrouve exactement les mêmes options à un détail près concernant la compression JPEG des images : chez Adobe on règle la qualité de l'image alors que chez Quark on règle la quantité de compression.
En clair les curseurs fonctionnent à l'inverse.

:up:
 

claude72

Membre expert
Club MacG
13 Février 2005
3 658
278
61
Enfin bref j'ai passé la nuit à analyser tout ça, à lire les post de gens qui râlent ou énumèrent les problèmes mais sans donner de solutions
C'est vrai que les discussions étaient un peu touffues, mais tout a été expliqué :
- récupérer le PPD "Adobe PDF 9" (chez B. Milic ou ailleurs),
- le renommer (pour éviter que l'updater d'Acrobat ne l'efface automatiquement),
- le remettre à sa place,
- redire à XPress où est le PPD "Adobe PDF 9",
- sortir un fichier PostScript (comme avant)
- le distiller (comme avant).

(si c'est uniquement pour XPress, l'emplacement du PPD n'est pas capital... donc il suffit de le mettre dans un autre dossier, par exemple le dossier général "PPD" et de donner à XPress le bon chemin d'accès pour retrouver le PPD)



... et après plusieurs essais voilà ma méthode pour produire du bon PDF :

(...)

3) Ensuite sous "Imprimante ..." > Bouton "PDF" et "Save as Adobe PDF"

(...)

5) Tu imprimes et là via la nouvelle fonction (qui est un Automator en fait), tu sélectionnes ton paramètre Adobe PDF (dans mon cas le Creo), puis tu nommes ton fichier PDF et voilà.
Et voilà tu as fait un PDF de bureautique à peine amélioré...

... et pas du tout un bon PDF pour le Print : le "Save As Adobe PDF" est basé (comme tu le dis) sur un script Automator, suivi d'une remise en forme par une Library Adobe, ces mêmes Libraries qui sont utilisées dans tous les softs Adobe pour l'exportation en PDF (et l'enregistrement d'Illustrator) : on peut donc s'attendre à avoir à la sortie un PDF du même acabit que ceux qui sont exportés de InDesign, avec donc a priori les mêmes types de problèmes en fonction des RIP ! donc il peut (en théorie) passer (peut-être) dans certains RIP et il conviendra peut-être à ton imprimeur, mais ce n'est pas vraiment ce que j'appelle un bon PDF pour du Print !!!

Et donc plutôt que d'utiliser cette méthode, il vaut mieux exporter directement de XPress 8, c'est moins pire !

... le mieux étant encore de réinstaller le PPD "Adobe PDF 9", sortir un fichier PostScript et le distiller.



(psttt... : la 5e ligne pas la 1re attention !)
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 680
754
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Configurer ton Distiller, à savoir importer ton preset pour la haute déf. (.joboption). Personnellement j'utilise un preset appelé CREO qui a été paramétré dans une grosse imprimerie par des personnes qui savent ce qu'il font.
L'argument est faible et tu cours droit dans le mur, ce paramètre a été fait PAR et POUR un imprimeur et un seul.
Si tu envoies tes fichiers en "aveugle" tu devrais plutôt utiliser les normes PDF/X, c'est justement fait pour ça.
--> http://abracadabrapdf.net/articles.php?lng=fr&pg=409

:up:


Je n'ai jamais eu le moindre retour de PDF distillés avec ce preset.
Je laisse à Claude le soin de t'expliquer pourquoi…

:D
 

claude72

Membre expert
Club MacG
13 Février 2005
3 658
278
61
Je n'ai jamais eu le moindre retour de PDF distillés avec ce preset.
Je laisse à Claude le soin de t'expliquer pourquoi…
Parceque si il fallait retourner tous les PDF mal faits à leurs auteurs, on en renverrait 90 % !!!

Et en disant 90 % je suis gentil, parceque chez moi ce serait plutôt 99 % : en fait dans toute ma clientèle, j'ai UN mec qui me donne des bons PDF faits exactement comme je les ai demandés...
... pour les autres, on achète PitStop (600 euros... + les MàJ), les plus riches upgradent leur RIP dès qu'une nouvelle version est disponible, les moins riches galèrent avec le RIP qu'ils ont, et on perd tous plus ou moins notre temps et on se débrouille avec ce qui nous est donné : on corrige et on rectifie les trucs les plus pénalisants et les plus indispensables pour l'impression... et on laisse plus ou moins passer le reste qui n'est pas trop grave (parceque de toute façon on n'est pas responsable des erreurs faites par les clients dans leurs PDF)... et surtout on ne dit rien au client !!!
(Et si il nous demande comment ça s'est passé avec ses fichiers, on lui répond qu'il n'y a pas eu de problème, avec un grand sourire... même si on a tout refait !!!)


*********


Pour la petite histoire, la semaine dernière j'ai flashé des fichiers pour une association de formation de conducteurs offset : ces fichiers étaient faits par une boîte parisienne de formation à la PAO, pour flasher les films utilisés pour sortir les plaques de l'examen de fin de stage d'une cession de stagiaires, l'examen portant sur une impression en 2 couleurs, noir + Pantone, sur une GTO mono...

L'année dernière, ça c'est fait un peu au pied-levé, à la hâte, sans que je puisse dire ce qu'il me fallait... et donc la brèle qui avait fait les PDF pour le flashage avait sorti (probablement comme d'habitude) un PDF 1.4 exporté de InDesign, qui m'avait planté Acrobat au moment de l'imposition*... je me suis débrouillé sans rien dire, ça m'a pris 5 minutes de plus pour sortir les films de façon peu académique, mais ils sont sortis...

Cette année, ça a été un peu plus planifié, et j'ai accepté de faire le travail à la condition impérative d'avoir des PDF distillés en 1.3 (et je l'ai répété plusieurs fois !), pensant (naïvement) qu'un formateur à la PAO serait capable de me sortir des bons PDF comme je les demandais... ma demande a bien été transmise, mais :

• d'abord j'ai reçu un PDF 1.3 sorti de Preps (excusez du peu !!!) et imposé... mais imposé sur un format plus grand que la surface imprimable de la presse offset pour lequel le film était censé être fait, et, surtout, avec des pièges inimprimables qui auraient planté tous les stagiaires à leur examen !!! en accord avec le formateur offset, un nouveau fichier a été demandé...

• ensuite j'ai reçu un PDF je-ne-sais-plus-quoi-mais-pas-1.3 exporté de InDesign, au bon format, mais sans repère de coupe ni d'alignement dans la 2e couleur, et toujours avec les mêmes pièges inimprimables... on a demandé un nouveau fichier...

• j'ai reçu un 3e fichier, simplifié et imprimable (donc avec lequel les stagiaires avaient une chance d'obtenir leur examen !!!), avec juste un bord perdu manquant d'un côté, et apparemment un peu trop simplifié... (pas grave, ça n'empêche pas d'imprimer), mais toujours exporté de InDesign, en PDF 1.5 (et apparemment remodifié dans Illustrator puisqu'il "contient des infos sur une partie de Illustrator")... j'ai demandé un nouveau fichier...

• j'ai eu un nouveau PDF 1.3... enregistré depuis Illustrator (avec conservation des options d'édition d'Illustrator, mais sans les polices, donc en fait inéditable), et de nouveau sans repère dans la 2e couleur !!!
Et là j'ai craqué, j'ai abandonné... comme le fichier était cette fois-ci visuellement correct et imprimable, je n'ai pas insisté, j'ai fait les corrections nécessaires et j'ai sorti les films... fin de l'histoire.

Mais si je fais les comptes, j'ai passé largement moins de temps à faire moi-même les corrections, que je n'en ai perdu à expliquer et ré-expliquer ce que je voulais à une burne incompétente qui n'a jamais été capable de faire ce qu'il fallait, et qui n'a certainement rien compris de ce que je voulais, alors qu'il travaille dans une boîte de formation à la PAO !!! (j'espère quand-même que ce n'est pas un des formateurs ???) :mad:


Bon, là, c'est un cas un peu exceptionnel, puisque :
1° j'avais la possibilité d'exiger ce que je voulais sans aucun risque commercial (les 2 fois j'ai fait le flashage bénévolement...)
et
2° le PDF était censé être fait par des gens à la pointe de la compétence et des connaissances en matière de PAO et de PDF...
... et pourtant je n'ai quand-même pas eu ce qu'il me fallait, et maintenant en plus je suis considéré comme un chieur de première et un incapable (qui n'est pas capable de se débrouiller avec un PDF normal "comme on a toujours fait" et qui a toujours besoin d'autre chose) par cette boîte de formation à la PAO !!!

Alors dans la vraie vie, avec des vrais clients, on ne prend surtout pas le risque d'un clash avec le client, on n'exige rien, on ne re-demande rien, on n'essaye surtout pas de lui expliquer (ou de lui apprendre) quelquechose : on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a et on dit : "Pas de problème"...



* tu vois Abra, ce n'est même pas toujours un problème de RIP, puisque là le fichier n'a même pas eu le temps d'atteindre le RIP, ni même le moteur d'impression, et c'est le couple Acrobat Pro 8 + ImposerPro qui n'en a pas voulu !!!
 

animoo

Membre actif
13 Novembre 2007
129
3
www.nimo.ch
@Claude
Quand tu dis redire à XPress où est le PPD "Adobe PDF 9" ...

Tu fais ça comment ça m'intéresse ?
 

Madalvée

Membre un peu pommé
Club MacG
26 Décembre 2009
3 617
698
44
Besançon (25)
Pour info le lien de b. milic ne marche plus mais le ppd est dispo sur le dvd d'install de la cs4, image disque d'acrobat, paquet de distiller.
 
A

Anonyme

Invité
Belle diarrhée de récriminations sur … tout le monde, en fait.

Mais comme on fait son lit, on se couche.

Si les imprimeurs nous disaient un peu plus souvent ce dont ils ont besoin, ils finiraient par l'obtenir. Combien de fois reçoit-on une demande précise ? une ou deux fois par an ? Et en général ça émane de journaux pour lesquels on produit des annonces presses. Jamais des imprimeurs, même quand on leur demande !

Ce que Claude fait semblant d'oublier, c'est que l'immense majorité des graphistes choisi ce métier par amour de l'image, du design, de la typo, etc. Et certainement pas par goût des fichiers PPD, du PDF-X et compagnie. Et la plupart des maquettistes sont des créatifs qui 'doivent bien manger'. Normal qu'ils soient des tiges en technique, ça n'est pas leur métier de bas et ça ne les intéressent pas.

Perso, ça me fait toujours marrer quand les imprimeurs "presse-boutons" demandent à des graphistes de faire la séparation de la couleur (pas de fichiers RGB) mais sans rien préciser d'autres (engraissement ? etc.)

Les uns et les autres se renvoient la balle, profitant de l'incurie technique des clients, qui n'écoutent que celui qui gueule le plus fort …
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 680
754
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Si les imprimeurs nous disaient un peu plus souvent ce dont ils ont besoin, ils finiraient par l'obtenir. Combien de fois reçoit-on une demande précise ? une ou deux fois par an ? Et en général ça émane de journaux pour lesquels on produit des annonces presses. Jamais des imprimeurs, même quand on leur demande !

Le monde n'est pas blanc et noir, tout est dans les nuances de gris et ça vaut dans les deux sens.

Le dernier imprimeur "inconnu" (imposé par le client) avec qui j'ai travaillé m'a demandé des PDF/X-1 sans repères.
Je me suis dit : super, en voilà un qui connait son métier.

Et qu'a t'il fait de mes PDF/X-1 préparés avec soin et amour ?
Ils ont été ré-importés dans InDesign et re-Distillés juste pour leur ajouter des traits de coupe… (même pas pour l'imposition)
Et bien entendu les couleurs n'étaient plus les mêmes, toutes fadasses.

J'ai tellement râlé qu'il a juré qu'il allait tout refaire autrement… et il a refait exactement la même chose à ceci près que les métadonnées du PDF avaient été supprimées pour que je ne "voie" pas que ça sortait de InDesign.
Mais il m'a pris pour un c.. parce-qu'il y a d'autres moyens pour détecter un PDF re-Distillé.

Et il nous a eu à l'usure : pris à la gorge par les délais et autres impératifs mon client a fini par accepter le BAT tel quel…

Je précise qu'il ne s'agit pas d'une imprimerie de quartier, il s'agit d'une des plus grosses société européenne de fabrication de CD/DVD, suréquipée en matos moderne de toute sorte… (A en croire le site web)

:(
 

claude72

Membre expert
Club MacG
13 Février 2005
3 658
278
61
Si les imprimeurs nous disaient un peu plus souvent ce dont ils ont besoin, ils finiraient par l'obtenir. Combien de fois reçoit-on une demande précise ?
Et alors, où est le problème ? le PDF est un fichier qui obéit à des normes en fonction du type de travail, normes qui (quand elles existent pour le type de travail) sont justement faites pour permettre de faire automatiquement et tacitement le lien entre graphistes et imprimeurs sans avoir besoin d'y ajouter quoi que ce soit.
Et donc grâce à cette normalisation le graphiste compétent n'a pas besoin de connaître l'imprimeur : il lui suffit de sortir un fichier PDF réalisé selon la norme la plus universelle correspondant au type de travail à imprimer (genre PDF X1-a distillé à partir d'un fichier PostScript généré depuis un fichier natif fait en respectant TOUTES les règles de l'art du type d'impression à réaliser) pour que ce PDF soit parfait pour l'imprimeur...
(à condition, bien-sûr, que l'imprimeur connaisse la norme, ait l'équipement nécessaire pour la respecter, et sache faire le travail...)


Ceci dit, dans mon cas (et je ne suis certainement pas le seul), la plupart des PDF arrivent sur mon bureau (ou dans ma boîte à méls) sans que j'ai pu au préalable demander quoique ce soit de précis... et comme à 99% ils sont faits par des brèles qui n'ont rien compris au PDF et qui ne savent pas les faire, c'est (presque) à chaque fois du grand n'importe quoi !

Et quand par hasard je suis prévenu un peu à l'avance de l'arrivée d'un fichier et que je peux rappeler la norme dont j'ai besoin :
- au mieux je me retrouve quand-même avec ce que le "graphiste" a l'habitude de faire, et quasiment jamais avec ce que j'avais demandé...
(genre je demande un PDF 1.3 distillé à partir d'un fichier PostScript, et je me retrouve avec un PDF 1.4 exporté directement de InDesign ou d'XPress, voire même avec 12 PDF 1.6 monopage exportés d'Ilustrator, ou pire 32 PDF monopage créés sur le web chacun à partir d'une page Word...)
- ou alors je me tape 2 heures d'explication pour faire comprendre ce qu'est un PDF standard de base comme je le veux,
- au pire la brèle va chez un autre imprimeur, qui ne va rien lui demander de particulier et/ou qui va lui dire de faire son PDF comme il veut...

... et c'est tout simplement pour cette raison que les imprimeurs ne prennent surtout pas le risque d'exiger des PDF fait d'une manière précise, pour ne pas perdre leur temps ni prendre le risque de voir les clients fuir devant une demande trop restrictive ou une norme qu'ils ne comprennent pas et sont incapables d'appliquer :
- les bons graphistes sauront quoi faire parcequ'ils connaissent bien leur métier,
- et les burnes feront de toutes façon de la daube sans tenir compte de (ou sans comprendre) ce que veut l'imprimeur.




Ce que Claude fait semblant d'oublier, c'est que l'immense majorité des graphistes choisi ce métier par amour de l'image, du design, de la typo, etc. Et certainement pas par goût des fichiers PPD, du PDF-X et compagnie. Et la plupart des maquettistes sont des créatifs qui 'doivent bien manger'. Normal qu'ils soient des tiges en technique, ça n'est pas leur métier de bas et ça ne les intéressent pas.
Je ne risque pas de l'oublier, car j'ai quelques burnes incapables de faire quoi que ce soit de correct (et qui se prennent pourtant pour des graphistes) qui me le rappellent tous les jours !!!

En revanche, ce que toi tu semble oublier (ou peut-être que tu ne le sais pas ?), c'est que tout professionnel qui s'est engagé à livrer à son client un produit ou un travail avec certaines caractéristiques (définies par un contrat) DOIT respecter ce pourquoi il s'est engagé et ce pourquoi il a été payé... sinon, c'est un incompétent et un escroc...

... donc le graphiste professionnel qui s'engage à livrer à son client un PDF "prêt à flasher" pour l'imprimeur DOIT avoir les connaissances techniques suffisantes pour être capable de réaliser ce fichier PDF prêt à flasher qu'il s'est engagé à livrer et pour lequel il a été payé par son client... sinon, c'est un incompétent et un escroc.


Donc, si un "graphiste" qui n'y connaît rien en exé n'est pas capable de sortir un fichier PDF correct et prêt à flasher, ben :
- soit il change de métier,
- soit il apprend (et ce n'est pas aux imprimeurs d'enseigner aux "graphistes" de leurs clients comment faire leur métier),
- soit il fait sous-traiter ce qu'il ne sait pas faire par un professionnel compétent dont c'est le métier et qui saura le faire correctement, dans le respect des normes,
- soit il se fait embaucher dans une structure (genre agence de com') dans laquelle il y aura des gens compétents en exé/chromie/PDF/etc. pour l'épauler et finir son travail (et lui apprendre au passage),
- soit il vit comme un parasite au dépend des imprimeurs qui devront finir son travail qu'il n'a pas été capable de faire, mais pour lequel il a quand-même encaissé la rétribution non-méritée.

Perso, ça ne me pose aucun problème de faire ce travail d'exé derrière un dessinateur et un artiste qui ne connaît pas suffisament la technique : il me donne ce qu'il a comme éléments, et je finis le travail...
... mais il ne faudrait pas croire que je vais bosser bénévolement, ni par bonté d'âme pour un pauvre "graphiste" qui veut absolument faire ce métier parcequ'il est "amoureux de l'image et du dessin" mais qui ne sait pas faire des PDF parcequ'il pas intéressé par la technique, ni pour le client, et il va bien falloir que quelqu'un me paye !!!... désolé, je suis imprimeur, je ne suis pas l'Abbé Pierre : moi aussi, comme tous les imprimeurs, je travaille pour manger, et non pas pour permettre aux incompétents et aux parasites de manger sur mon dos !!!



Et la plupart des maquettistes sont des créatifs qui 'doivent bien manger'. Normal qu'ils soient des tiges en technique, ça n'est pas leur métier de base et ça ne les intéressent pas.
Non, ce n'est pas normal : aujourd'hui, la norme pour les échanges entre graphiste et imprimeur est le PDF, donc :
- les imprimeurs doivent être capables de flasher des PDF,
- et les graphistes doivent être capables de livrer des PDF "prêts à flasher" et aux normes...

... ce qui veut dire que pour être un bon graphiste freelance et bosser tout seul, il faut obligatoirement être capable de faire tous les métiers jusqu'au PDF prêt à flasher et aux normes... donc : créatif + photo + chromie + exé + typo + orthographe + PDF... et donc non seulement il faut s'intéresser à la technique, mais en plus il faut même la maîtriser parfaitement !!!

(ou alors ne pas travailler complètement seul, mais faire sous-traiter certaines parties)
(ou alors ne pas prétendre être capable de livrer un fichier "prêt à flasher"...).


Et "devoir manger" n'est pas une excuse pour ne pas savoir faire son travail, ni pour vivre en parasite sur le dos des imprimeurs en comptant sur le fait qu'ils seront bien obligés de finir le travail pour pouvoir imprimer quelquechose de potable.



Par exemple, moi je voudrais bien voir la tête que tu feras le jour où tu récupéreras ta bagnole avec le moteur un peu démonté et les pièces dans le coffre, et le garagiste qui te présentera la facture en te disant qu'il est désolé, qu'il n'a pas réussi à trouver la panne, et qu'il n'a même pas réussi à remonter le moteur, parceque aujourd'hui il est dépassé par les systèmes informatiques des moteurs HDI et qu'il ne sait même pas comment ça marche... mais qu'il a fait ce qu'il a pu alors il faut bien que tu le payes parcequ'il a besoin de manger, et maintenant démerde-toi...
Ce jour-là, ça m'étonnerait que tu lui payes sa facture par bonté d'âme et qu'ensuite tu pousses ta voiture 3 km jusqu'à un autre garagiste qui saura te la réparer et te sortira une belle facture que tu payeras sans discuter !...
... je pense plutôt que tu oublieras tes bonnes intentions et tes belles phrases du genre ce n'est pas de sa faute, il faut le comprendre, "il doit bien manger", le HDI "ça n'est pas son métier de base", "et ça ne l'intéresse pas" et tu le traineras devant le tribunal en l'accusant d'incompétence et d'escroquerie, en disant que si il n'était pas capable de faire le travail, ben il avait qu'à ne pas l'accepter, ou il aurait dû apprendre, ou il aurait dû faire sous-traiter, par quelqu'un de compétent, ce qu'il n'était pas capable de faire !





Perso, ça me fait toujours marrer quand les imprimeurs "presse-boutons" demandent à des graphistes de faire la séparation de la couleur (pas de fichiers RGB) mais sans rien préciser d'autres (engraissement ? etc.)
Et alors, où est le problème ?

Si ça te fait marrer, c'est d'abord parceque tu n'as pas tout à fait compris le fonctionnement d'une imprimerie : une imprimerie, c'est fait pour imprimer, et pas plus...
Et aujourd'hui, c'est fait pour imprimer des fichiers PDF, pas pour faire la photogravure et la chromie à la place de "graphistes" qui ne savent pas comment traiter leurs fichiers...
(on peut faire aussi... mais c'est plus cher !)


Ensuite, c'est parceque tu n'as peut-être pas non plus tout compris à la gestion de la couleur...

Je t'explique : avec des presses standard sur des papiers standard, il n'y a rien à préciser : des profils de séparation sont déjà prévus pour tous les cas standard... et comme avant de commencer un travail, un vrai graphiste sait sur quel papier ce travail sera imprimé et avec quel procédé d'impression, il est donc capable de faire lui-même la séparation des couleurs en CMJN en utilisant le profil générique adapté au papier et au procédé d'impression : là encore, c'est le travail normal d'un graphiste compétent qui livre à l'imprimeur un fichier PDF vraiment prêt à flasher et fait dans les règles de l'art.

Donc, si tu connais ton métier, quand tu fais un flyer imprimé à 5000 ex en quadri en offset sur un couché brillant, tu utilises un profil ISO coated v2-300 et basta : et là tu es sûr qu'il n'y aura aucun problème... même pas besoin de contacter l'imprimeur !!!
(et si ton flyer est à imprimer à 1 million d'exemplaires, là tu prévois plutôt un profil web-coated...)

Et si tu veux un noir un peu plus intense, là tu sors de la norme de base et ça implique que tu as besoin d'appeler l'imprimeur pour voir avec lui quel TAC il peut imprimer... et là, d'accord, ça demande aussi un peu plus de compétences de la part de l'imprimeur, et il est certain que tous ne seront pas capables de répondre : à toi de choisir un autre imprimeur plus compétent, ou de te passer du noir à 330 ou 350 %.



En revanche, si le flux RVB commence à se mettre en place chez certains imprimeurs...

... c'est d'abord chez ceux qui travaillent sur des papiers spéciaux, et qui ont des besoins différents du standard et qui ont donc fabriqué les profils spéciaux adaptés à leurs papiers, et qui ont donc plutôt besoin d'images RVB pour pouvoir les convertir en CMJN avec leurs propres profils...

... et c'est ensuite aussi justement pour compenser l'incompétence des "graphistaillons" qui n'y connaissent rien en technique, rien en profils, qui ne sont même pas capables de comprendre que leur superbes créations devront être imprimées sur du papier, qui ne comprennent rien à l'imprimerie, rien aux normes de l'imprimerie et qui sont donc infoutus de simplement choisir un profil adapté au papier et à l'impression pour faire une séparation CMJN un peu correcte... et qui (comme pour toutes les autres choses qu'ils ne savent pas faire) comptent sur l'imprimeur pour finir le travail à leur place (et gratuitement)...


********


magicPDF a dit:
Je précise qu'il ne s'agit pas d'une imprimerie de quartier, il s'agit d'une des plus grosses société européenne de fabrication de CD/DVD, suréquipée en matos moderne de toute sorte… (A en croire le site web)
Le nom... le nom... le nom... !!!
(ça commence par un "m" et ça finit par un "o" ??? :D)

Mais dans ton malheur tu as de la chance : là vous êtes un peu en train de comparer les incompétents des deux côtés... mais si ton imprimeur avait été aussi mauvais que les "graphistaillons" incompétents que je vois passer, alors l'imprimeur aurait pixellisé tes PDF dans Photoshop !!!

(et je n'exagère pas : tu sais bien que l'utilisation d'éléments matriciels au lieu d'éléments vectoriels est une des premières incompétences classiques dans la PAO, autant chez les "graphistes" que chez les "imprimeurs"...

... et d'ailleurs dans tous les PDF mal faits que je reçois, tous les logos sont des JPEG pourris... (plus grave, j'en ai même vu un "graphistailleur" soit-disant pro qui avait fait un logo et un plan sous Illustrator, et qui les avait ensuite pixellisés dans Photoshop pour pouvoir les importer dans InDesign... :mad:)
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 680
754
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Le nom... le nom... le nom... !!!
(ça commence par un "m" et ça finit par un "o" ?
Non, c'est l'autre.
En trois lettres aussi.
:D

Ceci étant, l'imprimeur pixelise mes fichiers si ça lui chante, il peut même les imprimer depuis Aperçu ou les vectoriser dans CorelDraw, je m'en tape du moment que les couleurs et l'impression finale sont un minimum conformes.
(Et je jure que je ne suis pas pointilleux sur le rendu des couleurs, mais il y a des limites)
:zen:
 

claude72

Membre expert
Club MacG
13 Février 2005
3 658
278
61
Ceci étant, l'imprimeur pixelise mes fichiers si ça lui chante, il peut même les imprimer depuis Aperçu ou les vectoriser dans CorelDraw, je m'en tape du moment que les couleurs et l'impression finale sont un minimum conformes.
(Et je jure que je ne suis pas pointilleux sur le rendu des couleurs, mais il y a des limites)
:zen:
Moi je ne suis pas pointilleux sur les couleurs, mais je le suis (le plus possible) sur l'utilisation du vectoriel : du texte en pixels contone, je trouve ça absolument insupportable !

(comme je trouve insupportable qu'une image soit traitée en mode niveaux de gris alors qu'il aurait fallu qu'elle soit en mode bitmap : c'est pourtant pas compliqué à comprendre et à faire la différence !!!)