[PVPBI] Postez vos plus beaux instants V.2

Statut
Ce sujet est fermé.

WheelNelly

TC à MémoireImmédiate et Dextérité Nulle
20 Septembre 2017
1 448
3 296
Je viens du Sud et j’y resterai
C’est la fenêtre de ma chambre
 

Lio70

Fitzcarraldo de l'IT
Club MacG
16 Janvier 2004
2 394
1 145
50
Cracovie

WheelNelly

TC à MémoireImmédiate et Dextérité Nulle
20 Septembre 2017
1 448
3 296
Je viens du Sud et j’y resterai
9 Koa 1.JPG

Un plus bel instant, seule, nobody with me
 

WheelNelly

TC à MémoireImmédiate et Dextérité Nulle
20 Septembre 2017
1 448
3 296
Je viens du Sud et j’y resterai
Hommage à mon
0 MacG 57.JPG

maçon Ardéchois adoré, tu aurais 86ans aujourd'hui.
Un city porte ton nom au Quebec, non loin du parc de la Mauricie !
 
  • J’aime
Réactions: Human-Fly et ecatomb

Toum'aï

Membre calcifié
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 533
3 083
59
MarWest
De plein de Z qui veulent dire zzzzzzzzzorro !
 
  • J’aime
Réactions: Jura39

WheelNelly

TC à MémoireImmédiate et Dextérité Nulle
20 Septembre 2017
1 448
3 296
Je viens du Sud et j’y resterai
Les bordures ont été modifié !
 
Dernière édition:

WheelNelly

TC à MémoireImmédiate et Dextérité Nulle
20 Septembre 2017
1 448
3 296
Je viens du Sud et j’y resterai
L'hôtel de Ouf à Cody l'American Inn
0 MacG 10.JPG
 
  • J’aime
Réactions: Human-Fly et ecatomb

Jura39

Dans le Haut Jura
Modérateur
Club MacG
1 Décembre 2013
35 586
11 136
@Sly54
C'est superbe ;)
 

WheelNelly

TC à MémoireImmédiate et Dextérité Nulle
20 Septembre 2017
1 448
3 296
Je viens du Sud et j’y resterai
DUO New-Yorkais
Lors d’une soirée de janvier, j’ai eu avec Papa,
une farouche envie de fruits de mer. A table, une idée traversa mon esprit, je lui en touche un mot :
Pourquoi ne pas aller à New York en cette période ?
Histoire de passer cette horrible date là-bas ainsi, la boule au ventre que j’ai les jours précédents cette échéance s’atténuerons ?
Depuis notre duo l’an passé, je constate que Papa, seul avec moi à l’étranger, assure. Nous renouvelons donc cette fabuleuse expérience, un duo à New York. A Manhattan exactement, ce fameux 7 avril 2014 a été une journée assez chargée. Planifié s’annonce. Pas le temps de manger à midi, seulement à 16h30 :
Papa a faim !
Bizarre ! MDR. Un arrêt chez S’Barro s’impose : un self-service de catégorie Flunch. Tout plein de coquetteries trop abondantes, bien grasses et assez délectables. D’énormes parts de pizzas aux peppéronis, des spaghettis pour tous les goûts, certaines avec des méga boulettes pour les bolognaises. Papa nous prend une part gargantuesque de pizza qui, ne fait pas long feu dans l’assiette et une fois ce Monsieur rassasié, enfin j’ai pas mal mangé aussi. Nous nous retournons à l’hôtel. Là, il ne se met pas à tomber des cordes, l’effet d’un seau d’eau s’abattant sur nous. D’un coup d’un seul, d’un seul une marée de marchands ambulants aboie dans les rues :
« Umbrella, one dollar, one... »
Comme à son habitude, ce soir-là, le sac à dos « Tortue Ninja » de Papa étant trop encombrant, il n’eut pas voulu se charger avec. Il voulut faire pareil que les D’Jeun’s et déambuler dans Times Square cheveux au vent mais, il y avait mon K-WAY à l’intérieur. Cette besace étant restée à l’hôtel. Je suis trempée de chez trempée, Jean’s et mes bottes confondues.
Moralité : Peu importe où je serais en avril, cette date restera avariée. Journée maudite.
Nous avons pu parcourir toutes mes adresses notées, préalablement en France.

Vient un soir où prit d’un sursaut de réactivité, il me fait part d’un lieu dont Maman lui avait souffler à la maison : Le téléphérique Roosevelt. Me voilà sur Google, ni une, ni deux je m’empresse de filer l’adresse à Papa, il me renfile mes bottes et nous repartons à l’aventure, il est 7pm.
0 MacG 54.JPG


Dernier jour on commande un Yellow Cab, mais c’est un méga 4X4 qui vient nous chercher pour l’aéroport. Comme la circulation est dense, notre driver prend de ces raccourcis qui nous font découvrir des quartiers news yorkais insoupçonnés. Dans la voiture, une chanson sur les ondes qui deviendra inoubliable pour moi : BURN d’Elie Goulding.
Arrivés au terminal de départ, comme je discute bien avec ce Monsieur et que j’avais acheté un paquet de cigarettes pas terrible, je lui offre. Celui-ci devient tellement euphorique qu’il me refuse le Tips (le pourboire).
Même qu’une fois de retour en France, je me passe sans cesse cette musique en me remémorant notre parcours de fou furieux.
 

Jura39

Dans le Haut Jura
Modérateur
Club MacG
1 Décembre 2013
35 586
11 136
Un pont du Jura ou le taux de suicides est élevé

 
  • J’aime
Réactions: Human-Fly
Statut
Ce sujet est fermé.