Test du Pono Player

imrfreeze

Membre junior
Club MacG
10 Mai 2008
14
3
PARIS
Chers lecteurs de MacG et iGen,

Je vais griller la politesse à la rédaction, et vous donner mon sentiment sur le fameux baladeur de Neil Young, le PONO, que j'ai en main depuis quelques jours. Ca faisait longtemps que je l'attendais, et je pense que je ne suis pas le seul à m'être demandé s'il en valait la peine. Alors voilà !

1 / Au déballage

Le Pono est livré dans une jolie boite en bois (apparemment, c'est du bambou). Globalement, le packaging est soigné. Vous faites glisser la partie supérieure du couvercle, et vous tombez sur une petite pochette cartonnée, tout en longueur, avec un message qui, je suppose, est de Neil Young. A l'intérieur, un dépliant qui est le click start guide du Pono. Soulevez la pochette, et vous tombez sur votre Pono, reposant sur une structure en bois en V tout à fait adapté à l'appareil. Sur un côté de la boite, une carte mémoire de 64 Go, qui vient étendre la capacité du Player, déjà doté d'une mémoire très confortable (57 Go).

Je vous avais pris des photos, mais attacher des photos à un forum est toujours resté un mystère pour moi; je ne vois pas comment le faire sauf à les avoir déjà hébergé sur un site auquel on peut renvoyer, et je n'ai pas de site, donc ce sera sans photo...

2/ Le Player

A. Le Hardware

Le Player, comme vous l'avez vu, est triangulaire. C'est un format surprenant, mais très agréable en main. Je ne sais pas comment s'appelle le type de revêtement (j'ai pris un Pono noir), mais je le qualifierais de "gomme". Ca accroche légèrement sous le doigt, tout en restant doux. Le player a l'air imposant, mais il rentre dans une poche sans problème.

Sur la partie supérieure, vous avez deux prise jack; une pour vos écouteurs, et une pour votre chaîne hifi ou tout autre sortie audio de ce type. Sur la partie inférieure, vous avez une prise min-USB (je crois), et une trappe triangulaire qui recouvre le connecteur permettant d'insérer votre carte mémoire supplémentaire. Cette trappe gigote un peu, ça fait cheap.

Sur la face avant, vous avez l'écran et trois boutons aligné verticalement. En haut et en bas, un gros + et un gros - pour le volume. Au milieu un bouton "O" que je qualifierai de multifonction (démarrage / arrêt de lecture, validation d'un menu). A l'usage, il est regrettable qu'il n'y ait pas de bouton "morceau suivant" "morceaux précédent". Cette dernière opération doit se faire sur l'écran, autre composant de la face avant. Un autre oubli très regrettable, c'est tout simplement le bouton "Veille", permettant d'éteindre ou de rallumer l'écran selon les besoins. J'ai compris qu'il fallait aller dans les réglages, et régler la veille à 10 secondes pour ne pas avoir l'écran qui reste allumé pendant 5 minutes. Cet oubli est très étrange, et déstabilisant. Et quand il s'agit de le réactiver, il faut nécessairement appuyer sur l'un des trois boutons, ce qui déclenche l'action correspondante...

A l'allumage, l'écran déçoit un peu lorsqu'on est habitué à un avoir des écrans Retina. Ca fait écran d'un autre temps, mais franchement ce n'est pas un problème. Ce n'est pas le but du Pono Player. Par ailleurs, l'écran est manifestement capacitif, et non simplement "touch".

B. Le Software

Je dirai que l'OS du Pono, globalement, est pas trop mal foutu. En faisant des "swipe" gauche droit, on navigue dans les sections Artist, Album, Song, Playlist, Setting. Dans chaque section, on a des items en liste, et si l'on en choisit un, selon les cas, une sous liste apparaît (ex. les albums d'un artiste) ou alors la lecture est déclenchée. L'OS gère le retournement de l'interface suivant l'orientation du player, mais pas très bien. Parfois, je pose le Player à l'horizontal et le Pono ne fait pas basculer l'interface, voire ne cesse d'alterner avec l'interface verticale... Il reste que globalement, l'interface est pas trop mal. Dommage, toutefois, que l'écran ne soit pas plus grand.

Pour ce qui est de l'application Pono Music World qui est censé gérer le Pono et la musique, en revanche là y'a du foutage de gueule... Imaginez une application Unix porté pour s'exécuter sur Mac OS, sans aucun souci d'adaptation. Par exemple, cliquez sur un menu et vous verrez apparaître, décentré, le menu correspondant dans un thème d'interface qui n'est pas celui de Mac OS. Et que dire du contenu de la fenêtre principale... C'est un foutoir pas possible, une véritable usine à gaz. Vraiment, le truc est pas fini, ou en tout cas si c'est fini c'est vraiment pas ergonomique. Je sais pas qui ils ont embauché pour faire ça, mais c'est vraiment du bricolage.

Pour ce qui est du Pono Store, grande déception. Vous cherchez un artiste, il le trouve, et là y a écrit "Coming soon". En d'autres termes, vous venez de vous acheter un super player, et vous cherchez sur le Store de la musique pour l'utiliser, et elle n'y est pas. Du coup, je me suis rabattu sur Qobuz (site français apparemment leader de la musique haute qualité). Car votre Pono, il faut l'alimenter !

3/ Qualité audio

On arrive au plat de résistance. Après tout, c'est là tout l'intérêt du Pono, non ? Avant de me lancer, je dois vous dire que je ne suis pas un spécialiste du son, simplement un amateur éclairé. Ca fait longtemps que j'ai compris la différence entre la qualité d'un MP3 et d'un CD, que je me suis acheté des enceintes et un casque dignes de ce nom, avec un ampli respectable, pour pouvoir vraiment apprécier ma musique. Donc mon but était de passer au stade supérieur, de fournir mes enceintes et mon casque du son encore meilleur. Or le Pono peut lire des fichiers jusqu'à 24 bits / 192 khz. Que demander de mieux ?

Lorsque vous démarrez votre Pono, il y a justement une chanson répondant à ces spécifications qui vous attend, une chanson de Neil Young. Franchement, et en toute subjectivité, c'est une chanson... vraiment pourrie !! ("Harvest") Pourrie en elle-même, mais dans l'absolu ça dépend de vos goûts, mais encore pourrie comme test de la qualité du Pono, ce qui est plus grave ! Pourquoi ne pas avoir mis une chanson qui pète, qui envoie, un truc qui déboite, plutôt que cette chanson vraiment sans intérêt particulier ? Des écouteurs d'avion suffirait à "l'apprécier". Enfin... on dira que c'est l'intention qui compte.

En tout cas, avoir un Pono dans les mains vous fait réaliser que vous n'avez pas de quoi l'alimenter de manière digne. En effet, personne n'a normalement dans sa bibliothèque des fichiers audio 24 bits. Il faut donc passer à la caisse, ce qui est normal, et là on se retrouve à dépenser des sommes folles, comme autrefois pour les CD ! Mais c'est le prix de la qualité dira-t-on.

Qu'en est-il donc de la qualité ? Je vais pas vous faire un gros suspens et donc commencer par la fin, c'est-à-dire mon opinion globale, quitte à détailler les choses ensuite. Et mon opinion est la suivante: je ne trouve pas que le Pono apporte grand chose de plus à ce que peut déjà vous apporter un fichier qualité CD avec un bon matos pour le lire. Voilà, c'est dit ! Et croyez-le, j'en suis le premier décu car j'ai investi et attendu longtemps pour avoir cet appareil dans les mains. Rentrons maintenant dans les détails.

1/ Ce qui m'a quelque peu inquiété, c'est lorsque j'ai attentivement écouté le premier achat que j'ai fait en 24 bit 96 Khz (Norah Jones) en le comparant avec la musique sortant de mon MP pro, en qualité CD. Non seulement j'ai eu du mal à faire la différence, mais j'ai même eu l'impression subjective que la son sortant de Mac était meilleure ! Comme si le son du Pono était un léger poil "étouffé". C'est du pinaillage, les deux sons sont excellents, mais je me serais plutôt attendu à constater que c'était le son de mon Mac qui serait un peu plus "étouffé".

2/ Inquiet, j'ai commencé à lire sur Internet à propos de l'intérêt d'avoir des fichiers audio "HD". Je suis tombé sur un site avec des extraits d'un même morceau, de la qualité MP3 à la qualité 24 bit 192 khz, pour comparer. Je les ai donc téléchargé sur mon Pono, pour voir. La, j'ai pu entendre une légère différence entre la qualité CD et la qualité HD. C'était un morceau de classique, et effectivement, dans une montée très rapide d'un violon, la qualité HD restituait très clairement les différentes "étapes" de cette montée, là où la qualité CD était plus brouillonne. J'ai donc pu constater qu'il y a bien une différence entre ces qualités, elle est appréciable, mais elle est marginale. Le reste de l'extrait paraissait tout à fait identique. Pour dire les choses autrement, s'il y a un monde entre un MP3 et un CD, il n'y a comparativement qu'une faible différence entre le CD et un fichier de qualité supérieure.

Pour en revenir à ma première impression de comparaison entre le Pono et mon Mac, serait-ce le Pono qui fait mal son travail, ou est-ce la réalité ? A moins que ce soit mes oreilles ? Je ne peux vous le dire: je ne peux changer d'oreille, et je n'ai aucun autre matériel pour comparer le Pono.

3/ Je n'en suis pas resté là et j'ai téléchargé un autre album qui me tient à coeur et que je connais très bien, de William Orbit; autant dire un Pro du son. Je l'ai téléchargé sur le site de son éditeur. Là, j'ai été décu: j'ai vraiment trouvé que le son n'était pas si génial, et je suspecte que cela vient de leur traitement audio. Car un problème, lorsqu'on télécharge du son HD, est que le fait que ce son soit au format 24 bit ne garantit pas du tout qu'il vienne effectivement du Master; ce peut être de l'upscaling, on y gagne rien, voire on y perd si c'est mal fait. Mais j'ai du mal à digérer qu'un album acheté 20 E d'un artiste de musique électronique de premier plan me donne ce résultat. Je ne pense pas que cela vienne du Pono.

4/ J'ai téléchargé d'autres albums. Etant donné que je n'avais pas les CD correspondant, je n'ai pas pu faire la comparaison. La qualité du son est évidemment très bonne. Mais, subjectivement, rien d'ahurissant par rapport à ce que j'attends d'un CD.

Conclusion
Ce petit test n'est que le mien. Si vous avez un Pono, vous pouvez très bien avoir un autre ressenti. Vous pourrez m'accuser de ne pas avoir une bonne oreille, de ne rien n'y connaître, tout ce que vous voulez... Je suis simplement un terrien amateur de musique, un tant soi peu averti point de vue qualité sonore, et voilà quel a été mon ressenti. Peut-être que j'ai simplement découvert que la musique HD ne nous emmène pas dans les sommets dont je rêvais, mais que le Pono fait son boulot. Peut-être qu'il fait mal son boulot, mais je ne peux comparer.

En tous cas, je ne voudrais pas finir sur une note négative. Le Pono a un grand avantage: c'est un lecteur qui, même s'il n'a pas les qualités que je voulais lui prêter, est de grande qualité, peut lire des fichiers haute résolution (qui sont quand même, dans l'absolu, un poil au dessus des fichiers CD), et surtout qui a beaucoup d'espace mémoire. Cela veut dire vous pouvez enfin avoir un lecteur portable avec une grande partie de votre musique en qualité CD (au minimum), et donc jouir de cette qualité en nomade. Ca, c'est très appréciable. La, je suis en train d'écouter mon Pono tranquillement en vous écrivant, et j'en suis très heureux.

Si vous avez l'habitude d'écouter des morceaux en MP3, vous aurez une jouissance bien supérieure à passer à la qualité CD, avec votre mac, et de bons écouteurs. Ca, il faut vraiment être sourd pour pas entendre la différence. Investir dans le Pono se justifiera si vous voulez un lecteur portable pouvant emporter une grande partie de votre musique dans cette qualité CD; et vous aurez la certitude d'avoir le meilleur fichier audio possible si vous achetez vos albums en "HD", ce que je compte faire à titre personnel. Si vous êtes déjà un habitué de la qualité CD, je ne me risquerai pas à vous donner de conseils; simplement mon témoignage, qui vaut ce qu'il vaut.

Sur ce, bonsoir !

MrFreeze
 
  • J’aime
Réactions: Lauange

imrfreeze

Membre junior
Club MacG
10 Mai 2008
14
3
PARIS
Cher Alexis 83 je n’avais pas vu ta question ! Il y a prescription depuis trois ans mais je réponds quand même. L’autonomie est je dirais à la louche de 6 à 8 heures d’écoute. Mais je n’ai pas pris mon chrono pour le vérifier !
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
35 779
4 325
Quand j'ai lu titre, j'ai eu peur. :D