10.13 High Sierra APFS : en savoir plus

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
Bonjour Pulpy

Tu es plutôt dans un fil d'exégèse de l'apfs ici > que de réparation de pannes.

- je vois nonobstant que tu as reformaté le seul volume Macintosh HD > puis lancé une réinstallation > ce qui a téléchargé les 5,2 Go de ressources de réinstallation de High Sierra. Après quoi le programme d'installation a planté en déclarant : "Impossible de créer une volume de prédémarrage pour l'installation de l'APFS". Parce que le volume Preboot préservé dans le Conteneur apfs > contient toujours le dossier de prédémarrage intitulé de l'UUID du précédent Macintosh HD...​

Passe la commande :
Bloc de code:
diskutil ap deleteContainer disk2 "Macintosh HD"

  • mets "Macintosh HD" avec les ""
  • la commande supprime l'apfs > reformate la partition en jhfs+ > remonte un volume Macintosh HD réinstallable

Poste l'affichage retourné.
 

PulpyC

Nouveau membre
19 Janvier 2019
8
0
20
Bloc de code:
-bash-3.2# diskutil ap deleteContainer disk2 "Macintosh HD"
Error starting APFS Container deletion: Not a valid target disk type for this APFS delete operation (-69600)
 

PulpyC

Nouveau membre
19 Janvier 2019
8
0
20
Bloc de code:
/dev/disk0 (internal):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                         251.0 GB   disk0
   1:                        EFI EFI                     314.6 MB   disk0s1
   2:                 Apple_APFS Container disk1         250.7 GB   disk0s2

/dev/disk1 (synthesized):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      APFS Container Scheme -                      +250.7 GB   disk1
                                 Physical Store disk0s2
   1:                APFS Volume Macintosh HD            5.2 GB     disk1s1
   2:                APFS Volume Preboot                 21.5 MB    disk1s2
   3:                APFS Volume Recovery                531.4 MB   disk1s3
   4:                APFS Volume VM                      1.1 GB     disk1s4

/dev/disk2 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        +2.1 GB     disk2
   1:                  Apple_HFS OS X Base System        2.0 GB     disk2s1

/dev/disk3 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +5.2 MB     disk3

/dev/disk4 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +524.3 KB   disk4

/dev/disk5 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +524.3 KB   disk5

/dev/disk6 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +524.3 KB   disk6

/dev/disk7 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +2.1 MB     disk7

/dev/disk8 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +524.3 KB   disk8

/dev/disk9 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +524.3 KB   disk9

/dev/disk10 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +12.6 MB    disk10

/dev/disk11 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +2.1 MB     disk11

/dev/disk12 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +1.0 MB     disk12

/dev/disk13 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +2.1 MB     disk13

/dev/disk14 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +524.3 KB   disk14

/dev/disk15 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +524.3 KB   disk15

/dev/disk16 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +1.0 MB     disk16

/dev/disk17 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +6.3 MB     disk17

/dev/disk18 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +6.3 MB     disk18

/dev/disk19 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +524.3 KB   disk19

/dev/disk20 (disk image):
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                            untitled               +2.1 MB     disk20
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
Ton Conteneur apfs est passé disk1 et plus disk2. Alors on ne peut plus l'effacer au complet comme d'après le 1er tableau > car tu es ici démarré sur l'OS de secours de son volume Recovery (cela se voit au fait que l'image-disque portant le volume OS X Base System (contenant l'OS de secours démarré) est affichée comme disk2 = après la virtualisation du Conteneur apfs disk1. Dans ton 1er tableau > l'image-disque d'OS X Base System était disk1 > avant la virtualisation du Conteneur apfs disk2 : ce qui voulait dire que cette image-disque était résidente de la RAM et pas du disque > et qu'on pouvait effacer l'apfs du disque.

Passe la commande :
Bloc de code:
sw_vers -productVersion

  • qui affiche la version de l'OS de secours démarré (et donc la version de macOS qu'il pemet de réinstaller)

Poste le retour.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
Donc High Sierra dans une MÀJ du début. Passe encore la commande :
Bloc de code:
sysctl hw.model

  • qui affiche cette fois l'identifiant de modèle du Mac

Poste cet identifiant > ce qui permettra de savoir si le Mac est éventuellement compatible avec Mojave (10.14).
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
MacBook Pro 13" 2017 - largement compatible -->

- la question devient : souhaites-tu réinstaller High Sierra (10.13) ou passer à l'OS actuel Mojave (10.14) ?​

=> selon l'option choisie > le procédé de préparation de la réinstallation varie.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
Avec ton Mac ultra-récent > il vaudrait mieux que tu passes à Mojave 10.14 - qui est déjà un meilleur OS que son prédécesseur.

Pour cela redémarre (Menu  > Redémarrer) > et tiens pressées les 3 touches ⌘⌥R (command option R) = démarrage par internet -->

- connexion au Wi-Fi > téléchargement en RAM d'un OS de secours 10.14 (500 Mo - globe terrestre en rotation) > démarrage à la fin du Mac sur cet OS de secours en RAM. Tu récupères le même écran affichant une fenêtre de 4 Utilitaires macOS.​

- l'image-disque du volume OS X Base System ayant été téléchargée en RAM > elle doit donc être indexée disk1 comme dans le 1er tableau > et précéder la virtualisation du Conteneur apfs comme disk2.​

Fort de cette déduction logique > tu relances le Terminal > tu repasses la 1ère commande :
Bloc de code:
diskutil ap deleteContainer disk2 "Macintosh HD"

  • qui supprime l'apfs > reformate en jhfs+ > remonte un Macintosh HD

Poste l'affichage retourné.
 

PulpyC

Nouveau membre
19 Janvier 2019
8
0
20
Bloc de code:
Started APFS operation on disk2
Deleting APFS Container with all of its APFS Volumes
Unmounting Volumes
Unmounting Volume "Macintosh HD" on disk2s1
Unmounting Volume "Preboot" on disk2s2
Unmounting Volume "Recovery" on disk2s3
Unmounting Volume "VM" on disk2s4
Deleting Volumes
Deleting Container
Wiping former APFS disks
Switching content types
Reformatting former APFS disks
Initialized /dev/rdisk1s2 as a 233 GB case-insensitive HFS Plus volume with a 24576k journal
Mounting disk
1 new disk created or changed due to APFS operation
Disk from APFS operation: disk1s2
Finished APFS operation on disk2
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
Opération effectuée -->

- dans la fenêtre des 4 Utilitaires macOS > lance l'option : "Réinstaller macOS" --> en choisissant Macintosh HD comme destination lorsque cela te sera proposé.​

Bonne réinstallation !
 

Domokos

Membre junior
12 Janvier 2009
10
1
34
Bonjour,

J'ai refait une clean install de mon Mac avec Mojave. J'ai donc formaté Macintosh HD et Macintosh HD - data en APFS et installé l'OS sur Macintosh HD. Je pense avoir fait la bonne manip. Tout a fonctionné comme prévu mais j'ai lu que le Finder nous "mentait" en cachant l'appellation HD - DATA, hors quand je vais dans stockage par exemple j'ai bien les deux volumes qui apparaissent. Et dans le Finder je n'ai que Macintosh HD - Données. En soit ça ne pose pas de souci particulier mais j'ai le sentiment qu'il y a un truc que j'ai mal fait à l'installe. J'ai un peu parcouru le thread, mais j'ai l'impression que ce n'est pas un problème de l'OS, mais une mauvaise manip qui viendrait de moi. Je vous joint en image la fenêtre de stockage ! Si quelqu'un peut me renseigner ! Merci beaucoup et bonne journée :)

stockageJ.jpg
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
Bonjour Domokos

Tu t'es trompé de fil pour exposer un problème pratique d'installation : le fil présent (comme son libellé l'indique : en savoir plus) => est un fil théorique (disons de compréhension et pas de résolution). Il serait sans doute préférable que tu crées un fil spécifique pour ton problème sur le forum macOS.

- une distribution à 2 volumes principaux : Système (Macintosh HD) & Données (Macintosh HD - Données) => a été introduite par Catalina. Elle est inconnue des OS antérieurs et non gérée par eux. Si après avoir installé Catalina > tu as rétro-pédalé pour installer l'OS antérieur Mojave dans Macintosh HD => alors le volume actuel Macintosh HD est le volume Système + Utilisateur complet (tel que cet OS le gère). Et le volume Macintosh HD - Données est un résidu sans emploi actuel de la distribution de Catalina.​

=> il faudrait une enquête pratique sur l'actuel Conteneur --> d'où mon invitation à ce que tu crées un fil spécifique pour cet examen.
 

Domokos

Membre junior
12 Janvier 2009
10
1
34
Bonjour Domokos

Tu t'es trompé de fil pour exposer un problème pratique d'installation : le fil présent (comme son libellé l'indique : en savoir plus) => est un fil théorique (disons de compréhension et pas de résolution). Il serait sans doute préférable que tu crées un fil spécifique pour ton problème sur le forum macOS.

- une distribution à 2 volumes principaux : Système (Macintosh HD) & Données (Macintosh HD - Données) => a été introduite par Catalina. Elle est inconnue des OS antérieurs et non gérée par eux. Si après avoir installé Catalina > tu as rétro-pédalé pour installer l'OS antérieur Mojave dans Macintosh HD => alors le volume actuel Macintosh HD est le volume Système + Utilisateur complet (tel que cet OS le gère). Et le volume Macintosh HD - Données est un résidu sans emploi actuel de la distribution de Catalina.​

=> il faudrait une enquête pratique sur l'actuel Conteneur --> d'où mon invitation à ce que tu crées un fil spécifique pour cet examen.

Bonsoir,

merci c'est posté ! En plus je me suis trompé je suis bien sur Catalina !
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
Longtemps je me suis couché de bonne heure je me suis interrogé en ce qui concerne une innovation de l'OS Catalina -->

- on sait que cet OS innove en divisant l'ancien volume de démarrage unique en 2 volumes aux fonctions distinctes : le volume-Système (monté en lecture seule et recelant les données invariables du Système) et le volume-Données (qui héberge les données et applications tierces de l'utilisateur > plus les données du Système sujettes à variations). Cette division en 2 volumes à la base se montre dans l'Utilitaire de disque ou encore dans un tableau de diskutil du terminal.​
- mais on fait l'expérience qu'après démarrage => un seul volume se manifeste en mode graphique (dans le Finder) et ce volume unique apparaît comme la synthèse des 2 volumes : Système & Données séparés à la base. Volume unique qui reconstitue l'entièreté de l'ancien volume de démarrage qui a terminé sa carrière avec l'OS Mojave. En explorant dans le Finder le volume unique affiché > on retrouve la distribution classique des répertoires graphiquement visibles : Applications > Bibliothèque > Système > Utilisateurs. Dans le répertoire Applications > on trouve l'association des applications Apple natives (relevant du volume-Système) et des applications tierces ajoutées (relevant du volume-Données). Dans le répertoire Utilisateurs => on trouve les dossiers de comptes d'utilisateurs (relevant du volume-Données) etc.​

=> mon interrogation était donc la suivante : par quel procédé (ou quels procédés) d'ingéniérie s'opère donc l'agrégation au démarrage des contenus des 2 volumes : Système et Données distincts à la base > de telle sorte qu'ils apparaissent comme ne faisant qu'un seul volume ?

----------

Un bogue récent de la màj 10.15.5 de Catalina a posé problème aux éditeurs de logiciels de clonage comme Carbon Copy Cloner > ce qui a entraîné des protestations publiques de la part de ces développeurs. Protestations qui ont eu l'intérêt de mettre en lumière pour des non-développeurs (comme moi-même) le ressort caché permettant l'agrégation au démarrage des 2 volumes : Système et Données de Catalina pour produire l'apparence d'un volume unique classique.

Le bogue de Catalina compromet la capacité d'un utilisateur de cet OS à créer des Firmlinks - possibilité qui était la sienne dans les versions antérieures. Firmlinks : kézako ? - me demandé-je > ne connaissant que les Symlinks (liens symboliques) et les Hardlinks (liens durs) ?

Mike Bombich (le développeur de Carbon Copy Cloner) se montre disert à ce sujet sur son blog. Donc un Firmlink que nous pouvons traduire par : lien concret est présenté par Apple comme un tunnel (un "trou de ver" - sic) reliant en mode bi-directionnel 2 localisations de 2 systèmes de fichiers de volumes distincts. Mais pas n'importe quels volumes ! Dans le fonctionnement de Catalina > les 2 volumes Système & Données sont appairés dans un Groupe de volumes logiques. Conséquence : au démarrage sur le volume-Système > le volume-Données se trouve automatiquement monté dans le volume-Système à la localisation : /System/Volumes/Data. Le dossier Data étant alors identique au volume-Données monté. Un Firmlink fonctionne donc comme passerelle bi-directionnelle entre les 2 volumes appairés > plus exactement entre des dossiers du volume-Système démarré et des dossiers homonymes du volume-Données monté comme dossier Data. En l'absence de montage du volume-Données comme dossier Data => les Firmlinks du volume-Système sont neutralisés.

----------
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 748
25 172
Forêt de Fontainebleau
Voyons-en le fonctionnement.

Des 4 répertoires graphiquement visibles du volume-Système (je fais abstraction ici de l'examen des répertoires invisibles) > les 3 suivants : Applications > Library > Users => ne sont pas des dossiers locaux à proprement parler > mais des Firmlinks qui constituent un lien concret aux dossiers Applications > Library > Users du volume-Données monté comme Data. Conséquence : les 3 Firmlinks du volume-Système affichent donc comme contenu celui des 3 répertoires "firmlinkés" du volume-Données : applications tierces contenues dans les Applications du volume-Données > dossiers à contenus variables de la Bibliothèque Générale du volume-Données > dossiers de comptes des Utilisateurs du volume-Données.

Un cas spécial est celui du Firmlink : "Applications" du volume-Système. Si on inspecte cet apparent dossier une fois démarré sur le volume-Système de Catalina > on y voit à la fois les applications Apple natives et les logiciels tiers ajoutés. Les logiciels tiers sont ceux du répertoire Applications firmlinké du volume-Données (monté comme Data). Mais comment se fait-il que se trouvent aussi affichées les applications Apple natives ? - et d'où viennent-elles ?

Elles viennent d'un répertoire Applications localisé dans le volume-Système at: Système (répertoire qui n'est pas un Firmlink) > Applications. C'est là que sont rangées toutes les applications Apple (AppStore > FaceTime etc.). La question devient : comment se fait-il que ces applications résidentes du dossier Applications dans le répertoire Système => se trouvent affichées dans le Firmlink : "Applications" à la racine du volume-Système (à côté des logiciels tiers du répertoire Applications firmlinké du volume-Données) ?

C'est ici qu'intervient un procédé illusionniste du Finder en personne de Catalina. C'est le Finder qui affiche les originaux des applications Apple du répertoire Système > Applications => dans l'espace du Firmlink : "Applications" de l'espace-racine du volume-Système. De sorte qu'elle se trouvent cotoyer en affichage les applications tierces du répertoire Applications firmlinké du volume-Données.

Il y a un cas particulier encore qui est Safari : cette application Apple native ne se trouve pas localisée dans le répertoire Système > Applications du volume-Système (comme on l'attendrait) > mais dans le répertoire Applications firmlinké du volume-Données. Par suite, Safari n'est pas affiché par un effet illusionniste du Finder dans le Firmlink : "Applications" du volume-Système > mais par effet de Firmlink du dossier Applications du volume-Données où il réside.

Vous suivez toujours ?

----------

J'ai cherché dans ce petit laïus à tout expliciter en mode oratoire > sans technologie superflue. J'ai 2 remarques à ajouter :

- a) quelqu'un qui cherche à adresser dans le terminal tel ou tel objet du volume-Données => n'a pas besoin de déployer une "adresse absolue" du type : /System/Volumes/Data/Users/toto --> pour adresser le dossier de compte toto dans les Utilisateurs du volume-Données monté at: /System/Volumes/Data. Il lui suffit d'utiliser l'adresse concrète : /Users/toto > sachant que le Users du volume-Système est un Firmlink du répertoire Users du volume-Données. La passerelle logique fonctionne directement.​

- b) que penser de ces sur-complications logistiques qui ne cessent de se multiplier d'une version de macOS à une autre > et ici de la sur-complication combinant distinction des 2 volumes : Système vs Données & Firmlinks rétablissant une identité concrète de répertoires homonymes d'un volume à l'autre ? Sans vouloir m'étendre : j'ai l'impression que le Système informatique "macOS" est en proie à une "croissance de l'entropie" (à comprendre comme une augmentation de la division illustrée ici par la séparation des 2 volumes : Système et Données) ; ce qui induit une "obligation de rattrapage" (à comprendre comme la restauration apparente d'une unité compromise). Le souci de la sécurité paraît un des ressorts de cette entropie de macOS (séparer les données invariables du Système dans un volume monté en lecture seule > des données variables d'utilisateur et de Système reportées dans un volume Données distinct). Mais la sécurité menant à un accroissement de la division (du cloisonnement) => il faut bien gommer pour l'utilisateur terminal cet "effet de complication" en suscitant une illusion rassurante : l'apparence de l'unité (de l'homogénéité de l'espace logique ici). On se trouve donc dans un processus de "croissance de la complication" > qui se masque par des procédés de "simplification de la complication" (qui sont ici les Firmlinks et l'affichage illusionniste du Finder).​
 
Dernière édition: