[ID] Livret pdf et/ou epub ?

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 006
3 344
Rouen
Bonjour,

Je dois déposer sur un cloud un document destiné à la promotion de mon travail. Vu que je suis du genre parano :siffle: l'astuce de Claude72, extraite d'une autre discussion et citée en fin de message, m'intéresse beaucoup.

Ce document est livret de 20 pages. C'est une base de données de travail que j'imprime (impression numérique laser couleur) et relie à la mano, archive et maintenant je souhaite le diffuser. Il se compose de plusieurs calques que j'ai rassemblé en deux, un pour les images et un autre pour le texte.

J'ai donc suivi la procédure jusqu'à l'enregistrement-sous en tiff des deux calques (image & texte). C'est après que cela se complique un peu. Mon calque texte comporte plusieurs teintes, je ne peux donc pas le passer en bitmap. Surtout parmi les teintes, il y a la teinte papier. Mais j'ai biaisé en vectorisant les caractères et passé un coup de pathfinder pour l'incruster dans sa forme colorée sur le calque image.

Donc pour le calque texte-tiff je l'ai importé dans un doc Illustrator et appliqué une vectorisation dynamique pour aplatir le texte et retrouver la transparence de ce calque dans le doc indd. Peut-être y a-t-il une alternative plus rapide et/ou efficace ?

Ensuite je recrée un doc Indesign comportant les deux calques, le tiff image et le ai texte.

Pour finir, j'hésite entre un export pdf ou epub ? Si tout le monde a une application pour lire les pdf, je ne sais pas ce qu'il en est pour les epub vu que moi-même je ne l'utilise que très rarement…

Ok... je connais, j'ai vécu un peu la même chose... alors même si ce n'est pas une question de vie ou de mort, la vengeance est quand-même un plat qui se mange froid et qu'il faut ne fait pas se gèner de savourer quand c'est possible et facile ;) :D

Bon, alors si tu n'as pas accès à du TIFF-IT, tu peux quand-même en reconstituer un ersatz en PDF ! Tu dis que c'est un planning annuel... si c'est un truc avec des cases, des couleurs et du texte en noir par-dessus, qui mesure 1 m2, et qui va donc être imprimé en numérique, alors c'est "facile" : le truc c'est de commencer par faire deux calques séparés dans InDesign, l'un contenant les textes en noir, l'autre contenant le fond coloré.

Ensuite tu exportes ton doc en PDF 1.5 minimum avec l'option "Créer des calques Acrobat".

Tu ouvres ton PDF dans Acrobat :
- tu désactives le calque de texte pour ne garder que le fond, tu enregistres-sous en TIFF avec une compression LZW, en mode RVB et une résolution de 150 ppi (59,06 pixels par cm) pour un doc à tel (si tu l'as travaillé en réduction alors tu recalcules la résolution pour avoir 150 ppi en sortie : par exemple si tu l'as fait à la moitié, il te faut 300 ppi) et tu l'appelles TIFF-fond
- tu désactives le calque de fond pour ne garder que le texte, tu enregistres-sous en TIFF avec une compression LZW, en mode niveaux de gris et une résolution de 600 ppi (236,22 pixels par cm) pour un doc à tel (idem, si tu l'as fait à la moitié, il te faut 1200 ppi) et tu l'appelles TIFF-texte
- tu ouvres le fichier TIFF-texte dans Photoshop, et tu le convertis en mode "Bitmap" avec l'option "Seuil 50%" et tu ré-enregistres
(c'est à faire en 2 étapes parceque l'option de sortie "Monochrome" d'Acrobat ne fonctionne pas bien... elle sort un fichier avec une tentative de recréer des niveaux de gris par une sorte de faux tramage... de la même mauvaise manière que le passage du mode "Niveaux de gris" au mode "Bitmap" est par défaut configuré par Adobe pour utiliser le mode "Diffusion" et qu'il faut le changer en "Seuil 50%" sous peine de faire du bitmap pourri en faux niveaux de gris inimprimable... des fois ils sont très cons chez Adobe !!!)

Ensuite tu recrées un nouveau doc InDesign au format de ton tableau avec un bloc image dans lequel tu importes le TIFF-fond, centré dans le bloc... puis par-dessus tu fais un 2e bloc image de la même dimension dans lequel tu importes le TIFF-texte centré dans le bloc, sans fond (comme c'est du "Bitmap", automatiquement le fond est transparent), en forçant la surimpression du noir...
... et pour finir tu exportes en PDF, 1.3 ou 1.4, comme tu veux, sans rééchantillonnage (puisque tes images sont déjà à la bonne résolution), une compression JPEG bonne qualité pour le RVB, et une compression efficace pour le monochrome (voir avec Magic quelle est la meilleure), tu le visualises dans Acrobat en séparation pour vérifier que le texte noir est bien en surimpression, et si c'est le cas et tu obtiens un superbe "ersatz" de PDF-IT qui s'imprimera parfaitement, avec une bonne qualité et dans lequel RIEN ne sera copiable !!!

Au niveau du poids, pour un fichier de 1 x 1 m (sans compter de bord-perdu) :
- le fond à 150 ppi en RVB pèse environ 100 Mo, donc après compression JPEG tu descends sans problème et sans perte visible à 20 Mo, voire 15 Mo,
- le texte à 600 ppi en mode 1-bit pèse environ 66 Mo, donc après compression tu descends facilement à moins de 10 Mo.

Si tu as un tableau avec des cases dont le contour est noir, tu peux incorporer le contour noir dans le fichier du texte (ou faire un 3e calque que tu transformeras en un 2e fichier bitmap), ça n'en sera que meilleur à l'impression.
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 006
3 344
Rouen
:D
Ça me rassure un peu ! ;)
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 643
262
60
J'ai donc suivi la procédure jusqu'à l'enregistrement-sous en tiff des deux calques (image & texte). C'est après que cela se complique un peu. Mon calque texte comporte plusieurs teintes, je ne peux donc pas le passer en bitmap.
Beaucoup de teintes ?


Surtout parmi les teintes, il y a la teinte papier.
Tu veux dire que ton fond de page est coloré ? normalement ça se règle en appliquant cette teinte au fond 1er bloc image, celui qui contient les images contone.



Mais j'ai biaisé en vectorisant les caractères et passé un coup de pathfinder pour l'incruster dans sa forme colorée sur le calque image.

Donc pour le calque texte-tiff je l'ai importé dans un doc Illustrator et appliqué une vectorisation dynamique pour aplatir le texte et retrouver la transparence de ce calque dans le doc indd.
Là, je ne te suis plus ??? vectoriser + pathfinder, tout est en vectoriel...

... après tu incrustes le vectoriel dans un calque image... quelle image ? et c'est là que tu passes en matriciel et en mode bitmap ?

... puisque ensuite tu utilises la vectorisation dynamique, qui refabrique du vectoriel à partir de pixels ?



Peut-être y a-t-il une alternative plus rapide et/ou efficace ?
J'avoue que je n'y ai pas réfléchi... l'astuce que j'avais donnée à l'époque était un truc vite fait pour une situation simple, mais là ton problème est un peu plus compliqué à cause des différentes couleurs de texte et du fond coloré.

Comme ça, sans bien y réfléchir, je dirais que la teinte de la page devrait pouvoir s'intégrer dans le fond du tiff-image...

... quant aux teintes du textes, effectivement tu ne peux pas passer tout le texte en une seule image bitmap, mais tu peux en créer une pour chaque couleur de texte, et ensuite coloriser chaque image dans la couleur nécessaire, et monter ces différents tiff-texte les uns au-dessus des autres dans InDesign.
(je ne m'inquièterais pas trop pour le poids, car c'est en mode bitmap compressé et donc les zones blanches ne pèsent rien, mais il faut quand-même vérifier !)

Évidemment, ce n'est réalisable que pour 3 ou 4 couleurs... si il y en a plus ça va devenir difficile à gérer.
(en fait, pour comparer avec le Print, ça revient à séparer ta page en différentes couleurs de ton-direct ;))
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 006
3 344
Rouen
Beaucoup de teintes ?
Un noir quadri (c83, m79, j73, n95) à 100%, un autre à 33% et un rouge (m100, j100) — pour ce livret.
Tu veux dire que ton fond de page est coloré ? normalement ça se règle en appliquant cette teinte au fond 1er bloc image, celui qui contient les images contone.
Non, le fond de page est blanc. La 3e couleur de texte est du blanc papier uniquement présent sur la couverture. Ce texte est inscrit dans une forme noire. Je l'ai donc vectorisé et groupé avec la forme noire via pathfinder sur le calque tiff-image pour qu'il soit visible. Ça pixellise un peu mais vu que texte est en 36 pt ça passe.

Là, je ne te suis plus ??? vectoriser + pathfinder, tout est en vectoriel…
Et pourtant j'essaie d'être clair ! :D
J'ai un calque image et par-dessus un calque texte.
... après tu incrustes le vectoriel dans un calque image... quelle image ? et c'est là que tu passes en matriciel et en mode bitmap ?

... puisque ensuite tu utilises la vectorisation dynamique, qui refabrique du vectoriel à partir de pixels ?
Oui je refabrique du vectoriel à partir du pixel… :rose:

Dans les pages intérieures le texte HelveticaNeue (plusieurs graisses) est en corps 11 pt. En moulinant le calque texte-tiff dans Illustrator je peux ajouter une défonce (en fait, un contour aux caractères vectorisés) pour qu'il soit plus lisible à l'écran.

J'avoue que je n'y ai pas réfléchi... l'astuce que j'avais donnée à l'époque était un truc vite fait pour une situation simple, mais là ton problème est un peu plus compliqué à cause des différentes couleurs de texte et du fond coloré.

Comme ça, sans bien y réfléchir, je dirais que la teinte de la page devrait pouvoir s'intégrer dans le fond du tiff-image...

... quant aux teintes du textes, effectivement tu ne peux pas passer tout le texte en une seule image bitmap, mais tu peux en créer une pour chaque couleur de texte, et ensuite coloriser chaque image dans la couleur nécessaire, et monter ces différents tiff-texte les uns au-dessus des autres dans InDesign.
(je ne m'inquièterais pas trop pour le poids, car c'est en mode bitmap compressé et donc les zones blanches ne pèsent rien, mais il faut quand-même vérifier !)

Évidemment, ce n'est réalisable que pour 3 ou 4 couleurs... si il y en a plus ça va devenir difficile à gérer.
(en fait, pour comparer avec le Print, ça revient à séparer ta page en différentes couleurs de ton-direct ;))

Oui je peux aussi faire ça, un calque texte par teinte. Le poids ne me gène pas dans l'absolu.
 

Toum'aï

Membre calcifié
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 533
3 087
59
MarWest
J'ai l'impression (°) que tu te compliques vachement la vie, ou alors j'ai rien compris :rose:

T'as pas une copie d'écran ?

:coucou:

et pi ton
Un noir quadri (c83, m79, j73, n95) à 100%
:confused:
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 006
3 344
Rouen
J'ai l'impression (°) que tu te compliques vachement la vie, ou alors j'ai rien compris :rose:

Oui je me complique sûrement la vie. Disons que tout ce que j'ai pu lire de claude72 concernant la protection des données a trouvé un écho dans ma petite tête suspicieuse. :D
Du coup, sa manip' m'intéresse vraiment. Après faut juste que je trouve avec votre aide comment l'adapter à ma requête. :)

T'as pas une copie d'écran ?

Euh… Pas pour le moment…

et pi ton
Un noir quadri (c83, m79, j73, n95) à 100%
:confused:

Bah c'est un noir quadrichrome. Il donne un noir profond pour les tirages numérique laser comparé au noir 0,0,0,100. De mémoire, c'est un noir que j'ai pioché dans une palette couleur de Illustrator.
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 643
262
60
Un noir quadri (c83, m79, j73, n95) à 100%, un autre à 33% et un rouge (m100, j100) — pour ce livret.
3, donc c'est gérable en 3 images en mode bitmap

(au fait, puisque c'est pour du laser, 600 ppi suffisent pour le bitmap !)



Non, le fond de page est blanc. La 3e couleur de texte est du blanc papier uniquement présent sur la couverture. Ce texte est inscrit dans une forme noire. Je l'ai donc vectorisé et groupé avec la forme noire via pathfinder sur le calque tiff-image pour qu'il soit visible. Ça pixellise un peu mais vu que texte est en 36 pt ça passe.
Tu peux aussi le faire en mode bitmap, avec le texte en blanc dans un fond noir, mais il faut alors placer un bloc blanc en-dessous car le "blanc" d'une image en mode bitmap est transparent !



Et pourtant j'essaie d'être clair ! :D
J'ai un calque image et par-dessus un calque texte.

Oui je refabrique du vectoriel à partir du pixel… :rose:

Dans les pages intérieures le texte HelveticaNeue (plusieurs graisses) est en corps 11 pt. En moulinant le calque texte-tiff dans Illustrator je peux ajouter une défonce (en fait, un contour aux caractères vectorisés) pour qu'il soit plus lisible à l'écran.
Oui, mais des fois je suis un peu bouché... :D

Pixelliser pour ensuite vectoriser dynamiquement est inutile : il suffit que tu travailles directement sur le texte vectoriel vectorisé !
Mais si en plus tu veux un contour (ce qui n'a rien à voir avec une défonce), je pense que ma bidouille du "TIFF-IT du pauvre" devient alors trop complexe à mettre en oeuvre et la multiplication des couches d'images nécessaires pour rendre tous les effets que tu veux risque d'alourdir le fichier de façon rédibitoire, en plus de compliquer sa mise en oeuvre...

Je te rappelle que le post original, et donc la méthode que j'avais donné en réponse, ne concernait qu'une "page" et surtout voulait aller plus loin que la simple protection des données, puisque ça frisait la douce vengeance et la jubilation qui en découle d'imaginer le gus qui aurait voulu piquer les données se retrouvant devant des images matricielles dans lesquelles les éléments étaient devenus involables :D...

... mais dans ton cas, puisque tu veux distribuer des PDF, il suffirait peut-être de faire une simple réunion de toutes les images ensemble dans une seule et même image, et de laisser les textes par-dessus en les vectorisant simplement : normalement les lecteurs de PDF savent afficher les textes vectorisées, ces textes deviennent alors incopiables, et le surcroit de poids par rapport à des textes "live" risque d'être inférieur à 5 ou 6 images matricielles contone et bitmap superposées ???
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 006
3 344
Rouen
Bon claude j'ai testé la manip' des deux calques enregistrés-sous tiff avec le calque image en 59,06 px/cm et le calque texte en 236,22 px/cm que j'ai ensuite vectorisé puis ré-assemblé avec le calque image dans indesign. Ensuite je l'ai exporté en pdf. Et ouvert dans acrobat pour ré-enregistrer-sous en tiff à 236,22 px/cm. Puis remonté dans indesign et exporté de nouveau. Pfff ! Je me suis bien compliqué la vie (comme a justement dis Toum') pour au final avoir un pdf d'un bon Go, hin hin hin… :D

Autant dire que ça le faisait pas du tout ! Surtout que ça m'a généré pas mal de dossiers et fichiers dont je ne sais pas quoi faire. Enfin si, ça va passer à la corbeille ! :rateau:

Parce qu'après tout ça, et surtout avoir lu qu'une simple vectorisation du calque texte pouvait simplifier la donne, j'ai simplement dupliqué le fichier indd de départ (249,7 Mo), vectorisé le calque texte et au moment de l'export bien paramétré la boite de dialogue pdf pour passer les images en jpg basse définition. Du coup, le pdf collait assez bien à ma demande, dégrader l'image en conservant la lisibilité du texte. :cool:

Mais comme j'avais oublié de créer des hyperliens pour naviguer au clic dans le document et que je voulais quand même pixelliser le texte. J'ai donc enregistré-sous l'ensemble des calques en tiff à 236,22px/cm et remonté le tout, ajouté les hyperliens de navigation et exporté en pdf spécial web. Du coup l'ensemble fait 2,5 Mo, pique un peu les yeux et n'a plus grand chose d'exploitable ! :love:

Par contre, j'ai bien retenu la leçon. Ne pas ouvrir un sujet avec une réponse qui pourrait sembler super génial pour ce que j'ai à faire mais que c'est pas du tout ça, enfin pas vraiment !

Avant - après
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 006
3 344
Rouen
JPEG avec compression moyenne ou basse, en 800 x 600 pixels.
C'est irrécupérable.
;)

Oui magic c'est ce que j'ai finalement fini par comprendre ! :rateau: :D

Au passage, j'ai remarqué que Coup d'œil ainsi que Aperçu sous mon 10.6.8 gère la navigation au clic. Ça n'empêche que j'ajoute une note pour inciter à utiliser Acrobat Reader pour la lecture du pdf. ;)
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 643
262
60
... j'ai simplement dupliqué le fichier indd de départ (249,7 Mo), vectorisé le calque texte et au moment de l'export bien paramétré la boite de dialogue pdf pour passer les images en jpg basse définition. Du coup, le pdf collait assez bien à ma demande, dégrader l'image en conservant la lisibilité du texte. :cool:
Image inutilisable et texte incopiable, ça me paraît suffisant pour protéger ton travail ;)



Par contre, j'ai bien retenu la leçon. Ne pas ouvrir un sujet avec une réponse qui pourrait sembler super génial pour ce que j'ai à faire mais que c'est pas du tout ça, enfin pas vraiment !
Effectivement ce n'est pas le même contexte (vengeance+protection / protection seule), ni le même type de document (mono-page / multipage) !

Mais bon, au final tout s'arrange, puisque tu as une solution :up:
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 006
3 344
Rouen
Cela fait bientôt 11 ans qu'il n'existe plus !
==> http://goo.gl/2c0t7n

;) :zen:

C'est comme Frigidaire, je ne m'y ferais jamais ! :rateau:

………………

Je me suis emmêlé les pouces en répondant, après vérification j'utilise la bonne terminologie… :rose:

:zen: