Numbers vs Excel

alex-rcs

Membre confirmé
2 Janvier 2012
110
2
Salut !

Je suis en train de réfléchir à passer de la suite Office aux solutions Apple (en fait j'ai pas trop le choix, la licence de ma suite Office arrivant à expiration).

Le logiciel dont je me sers le plus est Excel, du coup j'ai pas mal cherché si certaines fonctions "classiques" d'Excel existaient sur Numbers, mais je surpris de ne pas trouver grand chose (au mieux des thread de 2007...).
Pouvez vous me dire si les fonctions ci-dessous sont disponibles, ou si des équivalences existent ?
  • macros/automatisation de traitement de données (j'ai vu AppleScript, est ce que c'est toujours la meilleure solution ? L'intégration n'est pas trop laborieuse ?)
  • Tableau croisé dynamique
  • Imports et mise en page automatique de fichiers csv, txt ou équivalents
  • ... d'autres fonctions "classiques" pour Excel qui ne seraient pas dispo dans Numbers ?

En bonus, est-ce que Numbers iPad "sait faire" moins de choses que son équivalent Mac ?

Merci pour vos retours !
 

ecatomb

Membre d’élite
Club MacG
21 Septembre 2016
4 524
1 658

Aliboron

Chercheur de son
Modérateur
Club MacG
1 Janvier 2008
13 232
741
Toulouse.cong
faq.office.macintosh.free.fr
Comme le dit Ecatomb ci-dessus, le mieux est de faire des essais pour voir si tu peux trouver de quoi te satisfaire.

Il ne faut pas trop en attendre de Numbers, c'est nettement plus basique qu'Excel. Les fonctions de base sont présentes (et récupérables lors de la conversion d'un classeur). Mais si tu utilises des fonctionnalités un peu poussées comme tes questions le laissent penser, tu n'y trouveras pas ton compte. Point fort, par contre, de Numbers (comme des autres applications de la suite iWork) : la mise en forme.

LibreOffice et autres avatars de cette famille, c'est plus proche d'Excel, il y a même un module de programmation (qui est censé pouvoir reprendre des macros VBA, mais de façon assez limitée).
 
  • J’aime
Réactions: ecatomb

baron

Membre d’élite
22 Avril 2008
1 376
332
LLN
Il faut – me semble-t-il – distinguer deux cas de figure :
— la récupération de classeurs existants ;
— la création de nouveaux documents.

Pour les premiers, rien de tel que de tester.
Pour les seconds, idem.
:D

++++++

Blague à part, en récupération de tableaux existants, le plus souvent les dégâts sont mineurs ou relèvent de la mise en page, quelques cellules gardent les valeurs plutôt que les formules (notamment certains totaux), etc. A l'ouverture d'un document, on a un récapitulatif bien complet.
Il en va de même dans l'autre sens (de Numbers vers Excel).

Conclusion, si on doit travailler à plusieurs (pas juste consulter ou modifier quelques données) sur des fichiers complexes (pas juste des gros fichiers mais avec plein de références croisées, de formules et de fonctions variées, une mise en page sophistiquée, etc. que chacun modifie à tour de rôle) alors mieux vaut sans doute utiliser le même logiciel.
Si on travaille essentiellement seul dessus et qu'on doit juste présenter les résultats à d'autres (p.ex. comme tableaux Excel mais aussi sur écran ou en PDF), Numbers est très bien – et loin d'être si basique qu'Aliboron le laisse supposee. Plus intuitif, il permet surtout plus vite de faire des choses complexes, mais il faut explorer parce que l'interface est assez différente.

Toutefois, Numbers a des limites. En particulier, il ne permet pas de faire des tableaux croisés dynamiques.
Parmi les autres fonctions pratiques d'Excel qui me manquent vraiment :
— pouvoir verrouiller des cellules ou des feuilles (*)
— la validation des données,
— le suivi des modifications,
— les graphiques en radar,
— la possibilité de créer un menu local dont le contenu soit dynamique,
— l'absence de l'option de cellule Ne rien afficher si égal à zéro.

Ici, le tableau de compatibilité complet :​



En revanche, Numbers a des qualités propres.
J'apprécie particulièrement :
— La gestion très souple de l'interface graphique, que ce soit pour créer sa formule en quelques clics, avec un pré-remplissage des arguments, des références parlantes et colorées, accessibles d'un clic dessus si on veut vérifier)

Ex.
Capture d’écran 2020-07-07 à 02.07.47.png
ou pour modifier une palette de couleurs avec la pipette, mettre en forme son tableau, faire évoluer des scénarios,…

— Le fait que chaque feuille puisse contenir plusieurs tableaux, mais aussi du texte, des images et des graphiques. Une belle présentation permet de rendre les chiffres moins austères ; chaque fois je me dis : Chouette, je vais utiliser Numbers !
— Les commandes Catégoriser, Filtrer et Trier des données qui permettent de réorganiser à la volée son tableau
— Les formats de cellule Case à cocher et surtout Curseur : on définit un minimum, un maximum et un incrément et on fait varier à la volée chiffres et graphiques. Très utile pour faire des simulations, évaluer un projet ou défendre un budget !
— La possibilité de remplir des cellules avec des images (par glisser-déposer p.ex. ça va très vite) – cf. ici pour un exemple.
— Les styles de tableau, très simples d'emploi et dont les modèles fournis sont utilisables…

Pour ce qui est de l'automatisation, tu peux piloter certaines commandes de Numbers par AppleScript. Pour en avoir la liste et le descriptif, tu lâches l'icône de Numbers sur celle de l'Editeur d'AppleScript — c'est pour des trucs comme ça que j'apprécie Apple. Dans Numbers, c'est aussi simple, mais il faut y penser ou que quelqu'un te le dise…
Et pour organiser des flux, Automator peut prendre le relais. Ce n'est toutefois pas toujours très rapide.


En fait, le principal frein à recommander l'usage de Numbers est l'incertitude liée au format propriétaire des fichiers : trop souvent, d'une version à l'autre, Apple a laissé ses utilisateurs en rade, et ça peut faire mal quand on a longuement travaillé sur des fichiers d'un coup plus ou moins inutilisables ou récupérables.


(*) Parade : pour ne pas m'embrouiller lors du remplissage d'une feuille de calcul, j'utilise un code couleur pour les fonds ou les bordures de cellule : vert = à remplir, jaune = calcul automatique, etc.

Exemple du problème : au milieu d'un tableau à remplir manuellement (c'est la base de plein d'autres) j'ai une colonne où, en fonction de plein de conditions, s'affiche ou non un tiret — et dans les autres tableaux, plein de choses dépendent de la présence ou non de ce tiret qui me sert de bascule logique.​
C'est une pitié de ne pas pouvoir verrouiller cette colonne, et je ne veux pas non plus la masquer, alors je l'ai bardée d'instructions et de mises en garde… C'est moche.​
Capture d’écran 2020-07-07 à 01.10.42.png
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: Aliboron et Sly54

alex-rcs

Membre confirmé
2 Janvier 2012
110
2
Merci à tous pour vos réponses, en particulier @baron pour ta réponse complète !

J'ai effectivement testé, et j'ai déjà quelques choses qui me paraissaient simples sous Excel que je n'arrive pas encore à faire :
  • Masquer des feuilles
  • Surlignage conditionnel selon une formule j'ai trouvé entre temps, c'était trop évident
  • Récupérer simplement la valeur d'une cellule qui se trouve dans un autre fichier (en gros lier des fichiers)

D'autre part, peut on automatiser un traitement selon un script crée automatiquement, par recopie de ce qu'on a fait manuellement (équivalent d''enregistrer une macro" sous Excel) ?

Sinon je pense bien qu'il faudra que je revois entre autre ma façon de présenter mes feuilles de calcul.
Sous Excel j'avais pour habitude de placer des graphiques ou différents tableaux/champs de donnée sur une même feuille, en plaçant par exemple les graphiques sur des cellules vides. Ça me laissait beaucoup de flexibilité pour la mise en page
J'ai l'impression que l'idée sous Numbers est un peu différente, il vaut mieux traiter les éléments séparément. Rien que le fait que la feuille n'ai pas un nombre "infini" de lignes et de colonnes me perturbe déjà beaucoup...


Merci pour vos retours !
 

baron

Membre d’élite
22 Avril 2008
1 376
332
LLN
En préambule, j'utilise essentiellement Numbers « pour moi » (avec des exports de données ou de tableaux pour d'autres mais pas d'échange de fichiers). Dès lors, j'utilise la même version depuis 10 ans. Il peut y avoir eu des changements que je ne connais pas…

  • Masquer des feuilles
A gauche, tu peux plier/déplier l'arborescence des feuilles de ton fichier d'un clic sur le petit triangle (comme les dossiers dans le Finder. Ce n'est pas tout-à-fait la même chose.

Personnellement, je déplace tout à la fin les feuilles dont je n'ai pas l'usage (feuilles de pur calcul ou tableaux importés dont j'utilise juste les données p.ex.) et je les replie.

  • Surlignage conditionnel selon une formule j'ai trouvé entre temps, c'était trop évident
C'est souvent le problème quand on passe d'Excel à Numbers : on cherche midi à quatorze heures… ;)
  • Récupérer simplement la valeur d'une cellule qui se trouve dans un autre fichier (en gros lier des fichiers)
Je ne crois pas… (Mais ça a pu changer.)

D'autre part, peut on automatiser un traitement selon un script crée automatiquement, par recopie de ce qu'on a fait manuellement (équivalent d''enregistrer une macro" sous Excel) ?
L'Editeur de script Apple permet d'enregistrer les actions au clavier ou à la souris. Il faudrait essayer par toi-même, je n'en ai pas la pratique. Il est toutefois certain que les macros (et globalement l'automatisation des tâches) sont une des forces d'Excel.

Sinon je pense bien qu'il faudra que je revois entre autre ma façon de présenter mes feuilles de calcul.
Sous Excel j'avais pour habitude de placer des graphiques ou différents tableaux/champs de donnée sur une même feuille, en plaçant par exemple les graphiques sur des cellules vides. Ça me laissait beaucoup de flexibilité pour la mise en page
A priori, avec Numbers tu as encore plus de libertés puisque ce sont de vraies feuilles blanches sur lesquelles tu places tableaux et graphiques où tu veux, autant que tu veux.
(Je ne vois pas l'intérêt de placer un graphique par dessus des cellules quand on peut les mettre à côté ?)

Mais de fait, la logique est différente et il faut l'apprivoiser sans idées préconçues, juste en se disant : ça doit être possible mais comment ?
Heureusement, l'aide est bien faite.

Par ailleurs, je t'engage à ouvrir et explorer les modèles fournis avec Numbers ; j'y ai trouvé pas mal d'astuces ou compris des réglages. [Edit] — Notamment en explorant des modèles qui ne m'intéressaient pas à priori… :D
J'y ai mieux compris l'usage et la combinaison des feuilles, tableaux, titres, images ; trouvé des exemples et explications sur l'outil Réorganiser le tableau ; etc. [/Edit]

J'ai l'impression que l'idée sous Numbers est un peu différente, il vaut mieux traiter les éléments séparément. Rien que le fait que la feuille n'ait pas un nombre "infini" de lignes et de colonnes me perturbe déjà beaucoup...
Les tableaux (et non les feuilles) ont un nombre donné de lignes et rangées à la création mais, après avoir cliqué dans une cellule du tableau, tu peux ajouter autant de rangs, cellules ou colonnes que tu veux en tirant les poignées grises à droite des lettres de rang, au coin tout en bas ou en dessous des numéros de colonne.
(On peut bien sûr aussi insérer des rangs ou colonnes avec le clic droit.)

[P.S. Ça y est, j'ai fini ma réponse…]
 
Dernière édition:

alex-rcs

Membre confirmé
2 Janvier 2012
110
2
Merci encore de tes réponses !

A gauche, tu peux plier/déplier l'arborescence des feuilles de ton fichier d'un clic sur le petit triangle (comme les dossiers dans le Finder. Ce n'est pas tout-à-fait la même chose.
J'ai pas tour compris, on ne doit pas avoir le même affichage. Moi j'ai les différentes feuilles de mon fichier horizontalement en haut, je peux cliquer droit dessus, là où sous Excel il y a "masquer", mais pas ici. Je ne vois donc pas de triangle, mais comprend l'idée (une sorte de classement des feuilles en dossiers).

Un nouveau truc que je n'arrive pas à faire : un graphique qui fait directement des calculs sur les données avant de les afficher.
Par exemple un camembert à 3 parts, mais pas simplement "A2", "A3" et "A4", mais une première "A1+A2", une "B1+B2" et une "C1+C2" par exemple.
Alors OK je peux créer de nouvelles cellules avec les résultats de ces opérations, mais j'aimerai autant ne pas alourdir la chose...
D'ailleurs quand je veux renommer une part de mon graphique camembert, j'ai bien un champ "nom" dans le menu Format>Segment, mais je ne peux y mettre que des références à des cellules et pas y taper directement le nom de mes données, ce qui est assez fâcheux...
 

baron

Membre d’élite
22 Avril 2008
1 376
332
LLN
  • Récupérer simplement la valeur d'une cellule qui se trouve dans un autre fichier (en gros lier des fichiers)
En fait, ce que je fais :
  • Je reçois un tableau XY dont la structure est fixe mais le contenu variable.
  • Dans mon fichier Numbers (je n'ai pas compris comment utiliser simultanément plusieurs fichiers, donc je fais des gros fichiers avec tout dedans*), je crée une feuille tout en bas et j'y colle le tableau tel quel. (C'est tout moche et c'est parfait ainsi.)
  • Sur une autre feuille ou au dessus du tableau, je crée un tableau à mon idée et j'y reprends les données voulues (soit avec un simple clic après avoir tapé le signe de formule = :: A1, soit dans une formule).
  • Quand je reçois une nouvelle version du tableau externe XY, je l'ouvre (nouveau document), je sélectionne tout : ⌘-A, je copie son contenu : ⌘-C.
  • Ensuite, je vais dans Mon_fichier_à_moi, je clique dans le tableau Tableau_XY_collé, je sélectionne tout et je colle (⌘-A, ⌘-V). — Les données sont remplacées.
  • Pour autant que dans Mon_tableau_à_mon_idée, j'aie créé assez de rangs et que j'aie étendu mes formules jusque tout en bas, tout se met à jour sans rien changer. De temps en temps, je dois ajouter des rangs et étendre les formules.
N.B. J'utilise les rangs de bas de tableau pour les totaux et autres choses avec des formules différentes. Donc quand j'agrandis le tableau, ça n'a pas d'incidence. Pas sûr que ce soit très clair…

(*) Par exemple, une feuille Calendrier, une autre Budget, une avec les Adresses, une avec les comptes,…
 

baron

Membre d’élite
22 Avril 2008
1 376
332
LLN
J'ai pas tour compris, on ne doit pas avoir le même affichage. Moi j'ai les différentes feuilles de mon fichier horizontalement en haut, je peux cliquer droit dessus, là où sous Excel il y a "masquer", mais pas ici. Je ne vois donc pas de triangle, mais comprend l'idée (une sorte de classement des feuilles en dossiers).
Oui, de fait ça a changé.

Avec la présentation en onglets, la liste des tableaux et graphiques contenus dans chaque feuille n'apparaît que si on clique sur la flèche à droite :



Alors qu'auparavant, quand les feuilles s'affichaient dans une colonne à gauche, on pouvait condenser ou développer le contenu de chaque feuille (mais pas les masquer complètement) :
Capture d’écran 2020-07-09 à 01.08.19.png

En pratique, je déplace donc en bout de liste les feuilles que je ne veux pas voir.

Un nouveau truc que je n'arrive pas à faire : un graphique qui fait directement des calculs sur les données avant de les afficher. […]
Oui, il vaut mieux faire les calculs dans des cellules (ou un tableau) annexes.

Cela dit, je ne suis pas expert en graphiques…

j'observe aussi que le comportement change selon la disposition du tableau :
Pour créer le graphique 3, j'ai sélectionné les quatre cellules 2 rangs x 2 colonnes ; le graphique fait la somme par colonne des matches perdus ou gagnés.​
Capture d’écran 2020-07-09 à 01.55.52.png
Pour le graphique 6, j'ai plutôt sélectionné les douze cellules horizontales et le camembert donne alors le détail (les données sont dans une seule colonne, il y a deux colonnes d'en-tête) :​
Capture d’écran 2020-07-09 à 01.56.09.png
Comparer l'orientation de l'icône avec trois points + trois barres (en haut, à gauche de "Perdu") qui indique quelles étiquettes utiliser et comment faire la somme (selon les rangs ou les colonnes d'en-tête).​
A mon niveau, je procède encore souvent ainsi en tâtonnant, par essai-erreur…​
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: Sly54

alex-rcs

Membre confirmé
2 Janvier 2012
110
2
En fait, ce que je fais :
  • Je reçois un tableau XY dont la structure est fixe mais le contenu variable.
  • Dans mon fichier Numbers (je n'ai pas compris comment utiliser simultanément plusieurs fichiers, donc je fais des gros fichiers avec tout dedans*), je crée une feuille tout en bas et j'y colle le tableau tel quel. (C'est tout moche et c'est parfait ainsi.)
  • Sur une autre feuille ou au dessus du tableau, je crée un tableau à mon idée et j'y reprends les données voulues (soit avec un simple clic après avoir tapé le signe de formule = :: A1, soit dans une formule).
  • Quand je reçois une nouvelle version du tableau externe XY, je l'ouvre (nouveau document), je sélectionne tout : ⌘-A, je copie son contenu : ⌘-C.
  • Ensuite, je vais dans Mon_fichier_à_moi, je clique dans le tableau Tableau_XY_collé, je sélectionne tout et je colle (⌘-A, ⌘-V). — Les données sont remplacées.
Oulà, je trouve ça très laborieux et serais vraiment étonné s'il n'y a pas plus simple !

Pour les graphiques je trouve ça dommage de ne pas pouvoir taper directement une formule mais de devoir référer à une cellule, mais je peux encore le comprendre.


Encore une question, plus spécifique : est ce que tout ce qu'il est possible de faire sur Numbers sur mac se retrouve sur un iPad ?
Si oui, la config iPad+souris+clavier doit être très proche à l'usage que sous Mac sur cette application, est-ce que quelqu'un utilise ou a déjà une telle configuration et pour confirmer (ou infirmer) ?
 

alex-rcs

Membre confirmé
2 Janvier 2012
110
2
Encore un truc sur lequel je galère dans Numbers : faire un SOMMEPROD avec une condition.
En gros une somme de produits entre des lignes de deux colonnes, mais avec une condition pour déterminer les lignes à prendre en compte.

Sur Excel dans SOMMEPROD je met mes conditions entre parenthèse à la suite, séparées par des "*", et à la fin je met les colonnes dont je veux faire la somme des produit.
Par exemple la formule si dessous :
=SOMMEPROD(([Date]>="01/01/2020")([Date]<="31/03/2020)([Opération]="Achat")[Quantité][Valeur])
avec [Date] une colonne avec les différentes dates en ligne, [Opération] une colonne avec des opérations (donc quelques "Achats"), et [Quantité] et [Valeur] des colonnes avec des valeurs, de même taille que les autres.

Je pense que Numbers retourne des Booléens sur mes conditions, et le sommeprod ne marche par j'ai en arguments pas uniquement des colonnes de même taille.

Quelqu'un a une solution à proposer ?
 

osnola

Membre confirmé
14 Novembre 2004
321
29
Bonjour,
si tu peux ajouter une colonne pour stocker le résultat de Quantité*Valeur, tu dois pouvoir ensuite utiliser SOMME.SIS.
 
  • J’aime
Réactions: alex-rcs

alex-rcs

Membre confirmé
2 Janvier 2012
110
2
Merci @osnola, c'est ce que j'ai finalement fait même si je ne trouve ça pas super élégant, mais c'est visiblement ce qu'il y a de mieux...

Autre question : y a-t-il moyen de retourner une cellule du dernier rang d'un tableau ?
Je m'explique : j'ai différent onglets sur le même modèle, avec différents tableau. Mais d'un onglet à l'autre certains tableaux (avec le même nom) n'ont pas la même taille. J'aimerai récupérer la valeur qui se trouve dans une colonne donnée et au dernier rang du tableau (rang de bas de tableau). Si je met "Onglet 1::Nom du tableau::A4" ça me mettra la valeur de la cellule A4 de mon tableau "Nom du tableau" dans l'onglet 1, qui est peut être au dernier rang de la colonne A, mais si dans l'onglet 2 il y a 6 rangs, ça ne marchera pas...

Je découvre les rang et colonnes d'en tête et de bas de tableau, qui n'existent pas exactement sous cette forme dans Excel, et ça me semblerait logique de pouvoir retourner le contenu d'une cellule d'un rang de bas de tableau, mais je ne trouve pas comment...
Ça devrait ressembler à un truc du genre :
=Nom de l'onglet::Nom du tableau::ABAS DE TABLEAU
Avec "A" la colonne où se trouve la cellule dont je cherche le contenu et "BAS DE TABLEAU" la fonction que je cherche.

Merci à vous !
 

osnola

Membre confirmé
14 Novembre 2004
321
29
Bonjour,
pour avoir le nombre de lignes, tu peux utiliser Lignes(Nom du tableau::A). Après tu peux, par exemple utiliser INDIRECT et ADRESSE ; ainsi pour obtenir le contenu de B30 dans le tableau courant : INDIRECT(ADRESSE(30;2))...