• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Photoshop Elements est-il suffisant pour dessiner? (avis aux illustrateurs - "gratteurs")

Toum'aï

Membre calcifié
Club MacG
16 Décembre 2010
3 906
1 698
58
MarWest
1- Depuis Photoshop enregistrer chaque image au format Photoshop-PDF
2. Ouvrir l'image couleur avec Acrobat Pro et ensuite : panneau Calques : Importer sous forme de calque, pour importer l'autre image par-dessus
3. Et puis c'est tout !
magicPDF J'ai essayé avec cette planche, mais avec Acrobat 9 je ne trouve pas de panneau Calques...
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 594
258
59
J'ai donné mes docs en .psd (aplati). Donc avec un dessin au trait mis en couleurs sur fond blanc. Dans le bouquin, certaines illus avaient une partie du trait "mangé" par de gros "escaliers".
Là, il y a un problème, ou plus exactement une impossibilité : un dessin au trait ne peut pas être en couleurs dans Photoshop !

Soit c'est un dessin au trait, donc il est en mode "Bitmap" dans Photoshop, avec, comme on a déjà dit, une résolution de 600 à 1200 ppi, il est noir et blanc (ce qui a l'impression se traduit par encre ou pas encre), il a un fond transparent et ses pixels seront imprimés par défaut en noir.
Et comme il a un fond transparent, il n'a pas besoin de détourage… mais il est noir et blanc, donc pour le passer en couleur il faut le coloriser dans le logiciel de mise en page (InDesign ou XPress) avec UNE couleur
(je n'ai jamais essayé, mais ça devrait pouvoir se gérer avec un PDF ??? Magic, you're needed)

Soit c'est un dessin en couleurs, donc il est en mode RVB ou CMJN (ou Lab) dans Photoshop, avec une résolution de 250 à 300 ppi, il a un fond blanc opaque et ses pixels seront transformés en points de trame à l'impression.
Et comme il a un fond opaque, il faut le détourer, et l'enregistrer dans un format qui permet de conserver le détourage… mais comme il est déjà en couleurs, il suffit de l'importer dans un soft de mise en page qui reconnaît le détourage et il n'y a rien d'autre à faire.

Perso, je ne connais que 2 moyens de détourer une image :
- l'antique : créer un masque de détourage et enregistrer en .EPS en intégrant le masque dans le fichier (finalement, l'EPS ça peut encore servir !)
- la un peu moins antique mais quand-même assez vieille : appliquer au calque une couleur de fond "Sans", puis effacer le fond blanc pour faire apparaître le damier et enregistrer en PSD et surtout ne pas aplatir, car sinon le fond blanc opaque revient (et donc le détourage disparaît)
(Magic, si tu as une solution plus moderne, à base de PDF par exemple, on t'écoute)

Alors si tu as livré un .PSD aplati, normalement il n'y avait pas (ou plus) de détourage et donc c'est l'imprimeur qui l'a fait en vitesse, façon sagouin, avec les dents…

Claude (T-rex à mauvais caractère et grandes dents, mais pas si méchant en fait)
 

Toum'aï

Membre calcifié
Club MacG
16 Décembre 2010
3 906
1 698
58
MarWest
- l'antique : créer un masque de détourage et enregistrer en .EPS en intégrant le masque dans le fichier (finalement, l'EPS ça peut encore servir !)
- la un peu moins antique mais quand-même assez vieille : appliquer au calque une couleur de fond "Sans", puis effacer le fond blanc pour faire apparaître le damier et enregistrer en PSD et surtout ne pas aplatir, car sinon le fond blanc opaque revient (et donc le détourage disparaît)
(Magic, si tu as une solution plus moderne, à base de PDF par exemple, on t'écoute)
Tout ceci se résoud facilement en enregistrant en Tiff, en fusionnant les calques visibles ce qui conserve les transparences mais surtout pas aplatir ce qui met un fond blanc.
Ma méthode de travail est ainsi, le psd pour la création, le tiff pour le montage :cool:
 

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
12 875
1 248
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
Là, il y a un problème, ou plus exactement une impossibilité : un dessin au trait ne peut pas être en couleurs dans Photoshop !
Elle a du scanner son dessin au trait et ensuite l'a transformé en RVB (ou CMJN) et l'as mis en couleur. Du coup, il n'est plus au trait et est traité comme une image a tramer. Et comme le trait noir devait être a 300 DPI, le crénelage du aux pixels est apparu puisqu'il n'y avait pas d'antialisaing (de bord flou) sur ce trait.
 
  • J’aime
Réactions: baron

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
12 875
1 248
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
Perso, je ne connais que 2 moyens de détourer une image :
- l'antique : créer un masque de détourage et enregistrer en .EPS en intégrant le masque dans le fichier (finalement, l'EPS ça peut encore servir !)
Quand je détoure une image en vu de l'imprimer, j'exporte le tout soit en PSD si je veut une qualité irréprochable, soit en JPEG (avec le moins de compression possible) si je doit envoyer mon fichier par le réseau :) (et dans ce dernier cas, cela ne se voit presque pas a l'impression, sauf quelques couleur comme le jaune qui ressortent un peu plus)
- la un peu moins antique mais quand-même assez vieille : appliquer au calque une couleur de fond "Sans", puis effacer le fond blanc pour faire apparaître le damier et enregistrer en PSD et surtout ne pas aplatir, car sinon le fond blanc opaque revient (et donc le détourage disparaît)
Pour les images détourés de cette manière, je travaille maintenant en PNG. C'est léger. Avant, je travaillais souvent en TIFF avec un masque mais c'est vrai que la plupart du temps, je me contentais du PSD ou je rassemblais les calques.

Aujourd'hui, je travaille plutôt en PNG puisque inDesign accepte ce format sans broncher.
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 283
607
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
(Magic, si tu as une solution plus moderne, à base de PDF par exemple, on t'écoute)
Tu écoutes peut-être mais tu ne lis pas : j'ai déjà donné la solution ! :)

Je la redonne en précisant qu'avec Acrobat Pro on peut assembler en deux calques un Photoshop-PDF au trait à 1200 dpi avec un autre Photoshop-PDF en couleur à 300 dpi sans problème :

1- Depuis Photoshop enregistrer chaque image au format Photoshop-PDF
2. Ouvrir l'image couleur avec Acrobat Pro et ensuite : panneau Calques : Importer sous forme de calque, pour importer l'autre image par-dessus
3. Et puis c'est tout !

Avec l'avantage que ni InDesign ni XPress ni aucun autre ne risque de modifier les images lors de l'exportation (sous-échantillonnage, recompression, profils colorimétriques…)
.
Par-contre dans Acrobat l'importation "comme calque" se fait nécessairement page par page, pour un document multipages il vaudrait mieux utiliser un script.
 

Zebrinha

Membre émérite
30 Septembre 2008
593
185
Hello les pros!

Elle a du scanner son dessin au trait et ensuite l'a transformé en RVB (ou CMJN) et l'as mis en couleur. Du coup, il n'est plus au trait et est traité comme une image a tramer. Et comme le trait noir devait être a 300 DPI, le crénelage du aux pixels est apparu puisqu'il n'y avait pas d'antialisaing (de bord flou) sur ce trait.
Oui, je me suis mal expliquée:
1. J'ai scanné mon dessin au trait puis j'ai mis en CMJN
3. J'ai fait les couleurs avec Toshop sur un autre calque
3. J'ai aplati et envoyé les dessins en .psd.

Alors si tu as livré un .PSD aplati, normalement il n'y avait pas (ou plus) de détourage et donc c'est l'imprimeur qui l'a fait en vitesse, façon sagouin, avec les dents…
Certaines illus avaient ces escaliers (crénelage), certaines pas du tout, certaines sur une partie seulement (par exemple un coin)
Je ne retrouve plus mon bouquin (pour voir le crenelage), mais sur un autre livre, je vois que mes dessins sur fond "blanc" ont pour certains été détourés car le trait a été "bouffé", coupé net (je le vois car le trait "d'origine" et coupé à l'éxtérieur. Et certains autres dessins sur fond blanc aussi ont mon trait d'origine parfaitement comme je l'avais dessiné... Alors pourquoi détouré ici et pas là?

Tout ceci se résoud facilement en enregistrant en Tiff, en fusionnant les calques visibles ce qui conserve les transparences mais surtout pas aplatir ce qui met un fond blanc.
Donc, je pourrai livrer du .tiff pour éviter les déboires de crenelage... (à condition d'avoir bossé sur un fond transparent à la base...?)
(sauf si on me dit "nan, on veut pas ça!") auquel cas, ben...

Je vous donnerai quand même mon avis de gratteuse sur Affinity Photo!
(j'ai vu chez une pote que les docs en .psd s'ouvraient sous AffinityPhoto (ce qui est important pour moi si je devais rebosser sur une illus plus ancienne)
Par contre, un doc en .psd créé chez Affinity ne peut apparemment pas s'ouvrir sur Toshop CS 6...

Et je tacherai de voir si j'arrive à faire du vectoriel sur Affinity Designer (ça s'appelle je crois?)
(Que personne ne tape, please!) Si Toshop ne coûtait pas une blinde, je resterais dessus...

C'était quand même le début de la conversation de trouver une alternative à Toshop pour un pro

Tu as déjà appris à te passer de menhir, marteau, burin, respect :up: ;)
Ils sont encore à portée de la main au cas où!

Zeb (dinosaurus demain modernus!)
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 594
258
59
Tu écoutes peut-être mais tu ne lis pas : j'ai déjà donné la solution !

Je la redonne en précisant qu'avec Acrobat Pro on peut assembler en deux calques un Photoshop-PDF au trait à 1200 dpi avec un autre Photoshop-PDF en couleur à 300 dpi sans problème
Euhhh… Magic, ne t'énerve pas, on ne parle pas de la même chose ! Ce dont tu parles concerne le montage d'une image au trait sur une image contone pour une BD
(j'ai bien compris, mais pas réussi à appliquer ??? quand j'essaye, l'image au trait a un fond blanc qui masque l'image contone dessous)…

… alors que la question de mon dernier message, était : as-tu une solution plus moderne à base de PDF pour une image contone détourée ?


************

Tout ceci se résoud facilement en enregistrant en Tiff, en fusionnant les calques visibles ce qui conserve les transparences mais surtout pas aplatir ce qui met un fond blanc.
Ma méthode de travail est ainsi, le psd pour la création, le tiff pour le montage :cool:
J'ai essayé, je n'ai pas réussi ??? quand l'image TIFF est ouverte dans Photoshop (CS5) j'ai bien le damier de transparence là où j'ai supprimé le fond, mais une fois importée dans InDesign le fond est blanc ???
Alors que cette même image enregistrée en .PSD et importée dans ID a bien un fond transparent.
Qu'est-ce que j'ai loupé et qui me manque ?


**************

Elle a du scanner son dessin au trait et ensuite l'a transformé en RVB (ou CMJN) et l'as mis en couleur. Du coup, il n'est plus au trait et est traité comme une image a tramer.
Jusque-là, on est d'accord.

Et comme le trait noir devait être a 300 DPI, le crénelage du aux pixels est apparu puisqu'il n'y avait pas d'antialisaing (de bord flou) sur ce trait.
Du trait noir mis en couleur dans Photoshop devient une image contone, avec à l'impression le bord flou qui fait une sorte d'anti-aliasing, et donc il n'y a pas de raison d'avoir un crénelage.
Pour moi ce n'est pas ça la cause : c'est plutôt le .PSD aplati, ce qui a eu pour effet de supprimer la transparence du fond pour le détourage et a obligé l'imprimeur à re-faire le détourage… et il semblerait que ça a été fait à l'arrache, genre sélection rapide automatique dans Photoshop.
(il me semble aussi me souvenir que XPress a (ou avait) une fonction de détourage automatique des images importées, qui donnait des résultats assez pourris : ça dit quelquechose à quelqu'un, ou j'ai rêvé ???)

Edit : entre temps Zeb a répondu.


Quand je détoure une image en vu de l'imprimer, j'exporte le tout soit en PSD si je veut une qualité irréprochable, soit en JPEG (avec le moins de compression possible)…
C'est comme avec le TIFF, j'ai essayé, mais je n'ai pas réussi ? comment fais-tu pour conserver le fond transparent ou le masque dans un JPEG ???
Quand j'enregiste mon image en JPEG, tout ce qui pourrait créer le détourage (damier de fond transparent ou couche de sélection) disparaît.
Là encore, il y a quelquechose qui me manque ?
 

USB09

Membre d’élite
27 Mars 2008
1 767
188
Dans les faits pour la BD. Le noir au trait au format TIFF (qui garde les transparences).
Import du fichier sur Photoshop pour la couleur (300dpi). Supprimer ce calque ensuite ne garder que la couleur (JPEG ou TIFF).
Déposer sur un gabarit INDESIGN le fichier couleur puis le fichier noir. Caler puis faire un PDF.
Il y a certainement plus simple mais c’est toujours le mieux pour mettre les textes.
 
  • J’aime
Réactions: baron

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 594
258
59
1. J'ai scanné mon dessin au trait puis j'ai mis en CMJN
On avait bien vue cette partie-là : un dessin au trait en CMJN n'est pas un dessin au trait, puisqu'il est en CMJN (donc contone) !


2. J'ai fait les couleurs avec Toshop sur un autre calque
Là je ne vois pas bien ??? mais à aucun moment tu ne parles de détourage ou de fond transparent ???


3. J'ai aplati et envoyé les dessins en .psd.
Et donc puisque tu as aplati, tout ce qui aurait pu être transparent ne l'est plus après aplatissement, donc tes dessins avaient un fond blanc.



Donc, je pourrai livrer du .tiff pour éviter les déboires de crenelage... (à condition d'avoir bossé sur un fond transparent à la base...?)
Si ce sont bien des dessins au trait, et que tu les traites bien au trait, c'est à dire en mode bitmap dans Photoshop (et n'oublies pas les 1200 ppi !), leur fond est transparent… mais ils sont en noir et c'est l'imprimeur qui devra les coloriser dans XPress ou InDesign.
Si tu veux livrer des fichiers déjà mis en couleur, il faudra qu'ils soient en CMJN (ou RVB) donc contones, à 300 ppi, tu perdras la netteté du vrai dessin au trait et si tu veux que ce qui est en-dessous soit visible il faudra un fond transparent.

(à moins que Magic est une solution à base de PDF (ce sera donc la 3e) pour coloriser un dessin au trait et livrer à l'imprimeur un fichier qui soit bien au trait et déjà colorisé avec la bonne couleur ?)

Bref, ce qui serait bien c'est que tu retrouves tes fameux dessins, que tu en scannes un qui est bien représentatif du défaut, que tu le postes pour que l'on puisse bien voir le défaut, essayer de comprendre ce qui a pu se passer, et te conseiller pour la prochaine fois.


Claude (qui ce soir est un dinosaurus fatigus qui n'arrive à rien :()
 

gwen

iModo
Modérateur
Club MacG
25 Octobre 2001
12 875
1 248
48
Caen et de temps en temps Limoges
www.shito.com
C'est comme avec le TIFF, j'ai essayé, mais je n'ai pas réussi ? comment fais-tu pour conserver le fond transparent ou le masque dans un JPEG ???
Quand j'enregiste mon image en JPEG, tout ce qui pourrait créer le détourage (damier de fond transparent ou couche de sélection) disparaît.
Là encore, il y a quelquechose qui me manque ?
En jpeg, c’est un détourage à la plume qui crée la transparence. Pour avoir une transparence où l’on voit le damier de Photoshop comme tu dis, il faut enregistrer le fichier en psd ou en png. Il n’y a pas d’autre choix.
 

Toum'aï

Membre calcifié
Club MacG
16 Décembre 2010
3 906
1 698
58
MarWest
Qu'est-ce que j'ai loupé et qui me manque ?
Dans un Tiff, il est aussi possible d'utiliser un masque de détourage fait à la plume comme à l'époque de l'.eps. Dans la boîte Tracé, il faut enregistrer le masque (son nom devient Outline) et mettre une flêche de 0,2. En important dans InDesign il est automatiquement détouré.
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 283
607
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Je tombe des nues !

Détourage à la plume… JPEG détouré… PSD aplati… Dessin au trait en CMJN… Fond blanc détouré à la plume… Etc.
:eek: :banghead: :bigtears: :vomit:

Que penseriez-vous d'un dessinateur/illustrateur qui ne saurait pas faire la différence entre fusain et aquarelle ? Entre peinture à l'huile et acrylique ?
En informatique c'est pareil, pour se libérer de la technique il faut la maitriser.
Quand on n'arrive pas à s'auto-former* il faut prendre des cours, qu'il faut voir comme un investissement car ça rapporte du temps et donc de l'argent.



* On peut avoir plein de bonnes raisons pour ça, ce n'est pas un reproche.
 

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 283
607
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
quand l'image TIFF est ouverte dans Photoshop (CS5) j'ai bien le damier de transparence là où j'ai supprimé le fond, mais une fois importée dans InDesign le fond est blanc ???
Alors que cette même image enregistrée en .PSD et importée dans ID a bien un fond transparent.
C'est parce-que lors de l'enregistrement, dans les options de prévisualisation tu as coché "Macintosh" au lieu de "IBM PC".

"Macintosh" signifie que la vignette de prévisu est enregistrée au format PICT* (tiens, encore un dinosaure).
"IBM PC" signifie que la vignette de prévisu est enregistrée au format TIFF.

Le format PICT ne supporte pas la transparence, donc la prévisu s'affiche sur fond blanc.
Le format TIFF supporte la transparence, donc la prévisu s'affiche en transparence, s'il y en a.

Je rassure les plus jeunes : cette option qui avait du sens dans les années 80 a disparu des versions modernes de Photoshop et d'Illustrator. Adobe a quand même fini par abandonner le PICT, 20 ans après Apple.
;)


* Format Apple, abandonné par Apple lors de la sortie de Mac OS X
 
Dernière édition:

magicPDF

abracadabrantesque
Modérateur
Club MacG
5 Décembre 2007
7 283
607
43.93 N / 4.84 E
abracadabraPDF.net
Qu'est-ce que j'ai loupé et qui me manque ?
Dans InDesign : menu Affichage : Performance d'affichage : Affichage de qualité supérieure

Ce mode d'affichage ignore les vignettes de prévisu et affiche la "vraie" image, donc avec ses transparence s'il y en a.
 
  • J’aime
Réactions: baron

USB09

Membre d’élite
27 Mars 2008
1 767
188
C'est parce-que lors de l'enregistrement, dans les options de prévisualisation tu as coché "Macintosh" au lieu de "IBM PC".

"Macintosh" signifie que la vignette de prévisu est enregistrée au format PICT* (tiens, encore un dinosaure).
"IBM PC" signifie que la vignette de prévisu est enregistrée au format TIFF.

Le format PICT ne supporte pas la transparence, donc la prévisu s'affiche sur fond blanc.
Le format TIFF supporte la transparence, donc la prévisu s'affiche en transparence, s'il y en a.

Je rassure les plus jeunes : cette option qui avait du sens dans les années 80 a disparu des versions modernes de Photoshop et d'Illustrator. Adobe a quand même fini par abandonner le PICT, 20 ans après Apple.
;)


* Format Apple, abandonné par Apple lors de la sortie de Mac OS X
C’est cool, mais je n’ai jamais écrit ce post.
 

Zebrinha

Membre émérite
30 Septembre 2008
593
185
Hello à tous!

Bon, entre temps, vous m'avez perdue....
(c'est pas un reproche, mais je suis déjà pas familière avec plein de choses, alors si on en rajoute dans mon p'tit cerveau diplodocquéen, ça va participer au mélange...) Si ça vous parle et vous intéresse entre vous, tant mieux!

Là je ne vois pas bien ??? mais à aucun moment tu ne parles de détourage ou de fond transparent ???
Non, dans ce cas, je parle de mes calques aplatis (avec le trait "contone" si j'ai bien compris). Et mon calque de couleurs était blanc à l'origine.

Quand je parlais de fond transparent, c'est quelque chose que j'ai fait plus récemment (pour mes motifs de T-shirts):
Trait sur un calque (en 300 dpi comme le reste)
Calque transparent sur lequel je fais ma couleur (donc tout ce qui n'est pas coloré reste transparent)
Je mets tout en .png ( j'apelle ça aplati, mais apparemment, ce n'est pas juste). Mieux dit: il me reste un calque à la fin.
(J'appelle "aplati" tout fichier où il n'y a qu'un calque (ou une couche)


Bref, ce qui serait bien c'est que tu retrouves tes fameux dessins, que tu en scannes un qui est bien représentatif du défaut, que tu le postes pour que l'on puisse bien voir le défaut, essayer de comprendre ce qui a pu se passer, et te conseiller pour la prochaine fois.
Il faudrait que je retrouve ledit bouquin... j'ai cherché hier soir... zut zut où est-il passééééé?
En tous cas merci d'essayer de voir ce qui pose problème!

Quand on n'arrive pas à s'auto-former* il faut prendre des cours, qu'il faut voir comme un investissement car ça rapporte du temps et donc de l'argent.
Des fois, on est obligé de faire des choix pour toutes sortes de raisons....

Que penseriez-vous d'un dessinateur/illustrateur qui ne saurait pas faire la différence entre fusain et aquarelle ? Entre peinture à l'huile et acrylique ?
Moi qui suis illustratrice, il m'arrive de ne pas voir sur une illus de quelle(s) technique(s) il s'agit (si si!) il y a tellement de mélanges possibles (seul celui qui dessine sait ce qu'il a vraiment fait et c'est souvent des cuisines qu'il aime garder pour lui...). Quand à maitriser les techniques, la plupart du temps on en maitrise une, deux, trois... ou un mélange de quelques unes... ceux qui peuvent plus sont des génies. Il n'y a pas que la maitrise de technique, il y a aussi la dextérité à dessiner (qui est encore autre chose). Et il y a dessin et dessin (dessiner des personnages dans un style perso très éloigné du réalisme et tout différent de dessiner en réalisme). Et il y a "se faire comprendre" en faisant une illus (qui est encore autre chose!) Bon, là on va encore entrer dans un autre sujet!:po_O:rolleyes:

Zeb (dino stylus préhistoris)