Skype=spy ??

quetzalk

Membre d’élite
Club MacG
23 Avril 2002
3 935
598
119
Oompa-Loompa
perso.wanadoo.fr
Intéressant :affraid: ...
j'avais un doute sur le fait de se passer de FT quant à la fiabilité à moyen/long terme, mais si en plus ces machins peuvent éventuellement se révéler indiscrets... :rolleyes: :mouais:
 

Nephou

au début de la fin
Modérateur
Club MacG
24 Avril 2001
8 129
1 542
Deux-Sèvres
www.nulle-part.fr
On s'autorise à penser dans le milieux autorisés ;) que ce qui est surtout reproché à skype par le fonctionnaire de défense s'est le refus de dévoiler les sources du logiciel afin de vérifier qu'effectivement le logiciel ne serve à rien d'autre que de la VOIP (voice over I.P.).

Des logiciels open source réalisant la même chose seraient peut-être mieux acceptés.
 

golf

Vénérable sage
Club MacG
8 Mai 2001
14 169
880
66
Chez Belzébuth
quetzalk a dit:
Intéressant :affraid: ...
j'avais un doute sur le fait de se passer de FT quant à la fiabilité à moyen/long terme, mais si en plus ces machins peuvent éventuellement se révéler indiscrets... :rolleyes: :mouais:
Bof :mouais:
Quelque soit le média utilisé, le réseau Echelon de la NSA écoute, analyse, etc.
La NSA est la plus grosse agence de renseignement au monde [US] avec 28.000 employés et un budget de 40 milliards de $ [5 fois la CIA] !
C'est aussi la propriétaire privilégiée des plus gros supercalculateurs de la planète :mouais:
 

Felisse

Membre confirmé
13 Novembre 2004
184
13
39
Massy
philpeter.com
Nephou a dit:
On s'autorise à penser dans le milieux autorisés ;) que ce qui est surtout reproché à skype par le fonctionnaire de défense s'est le refus de dévoiler les sources du logiciel afin de vérifier qu'effectivement le logiciel ne serve à rien d'autre que de la VOIP (voice over I.P.).

Des logiciels open source réalisant la même chose seraient peut-être mieux acceptés.


Bonsoir,

Voir et étudier les sources n'a strictement aucun intérêt pour être sûr de ce que fait réellement un logiciel.
En effet, il est tout à fait possible de modifier le compilateur utilisé pour qu'il introduise à la compilation les fameuses 'portes dérobées' (back-doors) que l'on redoute tant...