• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

10.12 Sierra Transfert données disque dur interne vers disque externe/ou remplacer disque interne

Grucheta

Nouveau membre
14 Avril 2017
3
0
23
Bonjour à tous,

Voila je viens vers vous car j'ai un problème depuis plusieurs moi. J'ai un macbook pro retina 128go.
Il me reste 15 go de disponible depuis plusieurs moi. Je dois faire tout le temps attention a ne pas le remplir (avec l'aide d'un disque dur externe), et jusqu'à maintenant j'y arrivais bien. C'est à dire que toutes mes données multimédia sont sur un disque externe, par contre, certaines applications ne peuvent que s'installer sur mon disque dur interne . Mais voila aujourd'hui j'ai besoin de plus de place pour partitionner mon disque dur. (Je veux installer Windows et Linux).

Je viens vers vous pour savoir dans un premier temps, si il existe des moyens simples pour transférer toutes (je dis bien toutes) les données de mon disque dur interne vers un disque dur externe? (par exemple une application qui fais ça ou une méthode réelle)

L'idéal serait pour moi dans un second temps, de savoir si il existe un moyen de changer mon disque dur interne et d'en mettre un autre à la place mais qui récupérerait toutes les donnée de l'ancien.

Un grand merci par avance
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
59 330
19 691
Forêt de Fontainebleau
Salut Grucheta

Tu télécharges et déplaces dans le dossier des Applications ☞Carbon Copy Cloner☜ de Mike Bombich (tu peux l'utiliser gratuitement un mois en démo).

C'est un logiciel de clonage > càd. de confection d'une image-miroir démarrable d'un volume Système > dans le volume d'un autre disque.

Il faut que l'autre disque (DDE par exemple) ait une table de partition GUID et que son volume ait un format Apple_Étendu Journalisé (Mac OS étendu journalisé, ou encore jhfs+). Ces 2 paramètres logiques sont requis pour que le clone soit démarrable.

Pour cloner > tu lances «CCC» > en "source" tu désignes le volume de l'OS de ton disque interne sans exclusion > en "destination" le volume du DDE > tu désactives "Safety Net" > tu presses le bouton "Cloner". À la fin > le logiciel te demande si tu veux qu'il crée une partition de secours Recovery HD sur le DDE --> tu réponds : OUI.

=> tu disposes alors d'un clone > c'est-à-dire d'une réplique intégrale démarrable du volume du disque de ton Mac.

--------------------

À supposer que tu changes le SSD barrette de ton MacBook Pro Retina pour un de plus vaste capacité (regarde la marque américaine OWC spécialisée dans ce type de SSD substituable - il faut que tu connaisses le modèle exact de ton Mac : année et période de l'année de sortie) --> il te suffirait, le nouveau SSD mis en interne > de démarrer sur ton clone > avec son «Utilitaire de Disque» initialiser Mac le disque neuf du SSD > puis cloner à rebours ("rétro-cloner") avec «CCC» le volume du clone dans le volume vide du SSD.

Sinon > il existe des boîtiers (OWC) permettant de logger un SDD barrette et de le transformer en disque de DDE. Cela te permettrait de t'épargner le clonage aller vers le disque d'un DDE > tu n'aurais qu'à rétro-cloner le volume de ton ancien SDD transformé en DDE > dans le volume du nouveau SSD loggé dans le Mac. Avec «CCC».

=> en résumé : un clone n'est un clone (une réplique) > qu'aussi longtemps que tu interprètes un premier volume comme étant un original. Mais tu peux à tout moment décréter que ton clone est l'original > et le cloner dans un autre volume (ou même le volume original) qui deviendra le clone du clone (la réplique de la réplique). Suppose que tu aies un clone (à jour) du volume de ton OS > et que tu aies planté le volume de ton OS par des manœuvres désastreuses. Tu bootes sur ton clone > tu décides (dans ta tête) que c'est l'original > et tu le clones à rebours dans le volume de ton OS, qui devient le clone de son clone. Mais une réplique de sa réplique qui, grâce à ce procédé, a justement récupéré son intégrité initiale perdue à la suite de manœuvres douteuses...
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: Grucheta

Grucheta

Nouveau membre
14 Avril 2017
3
0
23
Merci beaucoup macomaniac pour ta réponse rapide.
Je pense avoir compris. je vais faire ça étape par étape :)
 

Grucheta

Nouveau membre
14 Avril 2017
3
0
23
Salut Grucheta

Tu télécharges et déplaces dans le dossier des Applications ☞Carbon Copy Cloner☜ de Mike Bombich (tu peux l'utiliser gratuitement un mois en démo).

C'est un logiciel de clonage > càd. de confection d'une image-miroir démarrable d'un volume Système > dans le volume d'un autre disque.

Il faut que l'autre disque (DDE par exemple) ait une table de partition GUID et que son volume ait un format Apple_Étendu Journalisé (Mac OS étendu journalisé, ou encore jhfs+). Ces 2 paramètres logiques sont requis pour que le clone soit démarrable.

Pour cloner > tu lances «CCC» > en "source" tu désignes le volume de l'OS de ton disque interne sans exclusion > en "destination" le volume du DDE > tu désactives "Safety Net" > tu presses le bouton "Cloner". À la fin > le logiciel te demande si tu veux qu'il crée une partition de secours Recovery HD sur le DDE --> tu réponds : OUI.

=> tu disposes alors d'un clone > c'est-à-dire d'une réplique intégrale démarrable du volume du disque de ton Mac.

--------------------

À supposer que tu changes le SSD barrette de ton MacBook Pro Retina pour un de plus vaste capacité (regarde la marque américaine OWC spécialisée dans ce type de SSD substituable - il faut que tu connaisses le modèle exact de ton Mac : année et période de l'année de sortie) --> il te suffirait, le nouveau SSD mis en interne > de démarrer sur ton clone > avec son «Utilitaire de Disque» initialiser Mac le disque neuf du SSD > puis cloner à rebours ("rétro-cloner") avec «CCC» le volume du clone dans le volume vide du SSD.

Sinon > il existe des boîtiers (OWC) permettant de logger un SDD barrette et de le transformer en disque de DDE. Cela te permettrait de t'épargner le clonage aller vers le disque d'un DDE > tu n'aurais qu'à rétro-cloner le volume de ton ancien SDD transformé en DDE > dans le volume du nouveau SSD loggé dans le Mac. Avec «CCC».

=> en résumé : un clone n'est un clone (une réplique) > qu'aussi longtemps que tu interprètes un premier volume comme étant un original. Mais tu peux à tout moment décréter que ton clone est l'original > et le cloner dans un autre volume (ou même le volume original) qui deviendra le clone du clone (la réplique de la réplique). Suppose que tu aies un clone (à jour) du volume de ton OS > et que tu aies planté le volume de ton OS par des manœuvres désastreuses. Tu bootes sur ton clone > tu décides (dans ta tête) que c'est l'original > et tu le clones à rebours dans le volume de ton OS, qui devient le clone de son clone. Mais une réplique de sa réplique qui, grâce à ce procédé, a justement récupéré son intégrité initiale perdue à la suite de manœuvres douteuses...

Salut macromaniac
Je voulais savoir si c'est normal de ne pas voir le recovery HD ?

Merci d'avance
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
59 330
19 691
Forêt de Fontainebleau
Je voulais savoir si c'est normal de ne pas voir le recovery HD ?
- a) que ne ne la voies pas comme volume sur ton Bureau de session ?

Oui : le type Apple_Boot de cette partition > fait que le kernel (le noyau opérateur de l'OS démarré) ne monte pas le volume Recovery HD correspondant. Tu ne la vois donc pas > parce que son volume n'est pas monté.

Mais tu peux identifier son existence ainsi --> tu vas à : Applications > Utilitaires > tu lances le «Terminal» > dans la fenêtre qui s'ouvre > tu saisis la commande (informative) :
Bloc de code:
diskutil list
et ↩︎ (presse la touche "Entrée" du clavier pour activer la commande)

En retour > tu vas voir listées les partitions de ton disque > dont une :
Bloc de code:
 3:    Apple_Boot Recovery HD      650.0 MB   disk0s3
=> elle existe donc comme slice (tranche) n°3 du disk0 (premier disque).

---------------------

- b) que tu ne la voies pas comme volume affiché à l'écran du gestionnaire de démarrage (boot_manager) appelé par le touche "alt" ?

Oui > si un format CoreStorage (non chiffré ou chiffré) est greffé sur la partition disk0s2 de l'OS.

Car un dispositif CoreStorage empile un Volume Logique (virtuel) sur un Volume Physique (virtuel) --> l'exportation du Volume Logique à partir du Volume Physique a besoin d'un auxiliaire : un « booter » ("boot_helper") > normalement situé dans le volume d'une petite partition juste en-dessous (disk0s3) de la bande CoreStorage (disk0s2).

Mais comme cet emplacement est celui de la Recovery HD (partition de secours) > alors la question se règle par la création d'un dossier « booter » (intitulé com.apple.Boot.R) dans le volume même de la Recovery HD > à côté du dossier qui contient le Système Recovery OS de secours (intitulé com.apple.recovery.boot).

À partir de ce moment-là > le dossier « booter » a la prépondérance sur le dossier « recovery » > de sorte que le volume de la Recovery HD n'est plus identifié par le boot_manager comme le volume d'une partition de secours indépendante > mais comme un volume « booter » du CoreStorage de l'OS.

Donc tu ne vois pas de Récupération macOS affichée > mais tu vois un Macintosh HD > volume qui n'est pas celui de l'OS (car, Volume Logique CoreStorage, il n'est pas automatiquement monté) > mais celui de la... Recovery RD affichée sous le nom du volume que le « booter » a la charge d'exporter = Macintosh HD.

Si tu m'as suivi dans ces considérations poilantes > tu vois bien le volume de la Recovery HD à l'écran du gestionnaire de démarrage > mais il est intitulé Macintosh HD (un nom d'avatar) > le volume que tu ne vois pas > c'est le Volume Logique Macintosh HD non exporté (c'est lui le véritable absent) > il n'y a que son nom qui a été déplacé sur le volume du « booter ».

--------------------

=> pour en avoir le cœur net > tu n'as qu'à passer l'une après l'autre les 2 commandes (informatives) :
Bloc de code:
diskutil list
diskutil cs list
et poster ici en copie-coller les 2 tableaux affichés en retour.