Illustrator, panneaux publicitaires et formats de fichiers

Toum'aï

Membre calcifié, papa de capitaine Gribouille
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 846
4 638
MarWest
même si je ne trouve pas de valeurs vraiment rouge vif comme en RGB
En CMJN, rouge vif c'est M100-J100, si tu retire un peu de M, tu vas vers le vermillon, si tu retire un peu de J, tu vas vers le carmin (y a des limites), le gamut RGB et beaucoup plus grand que le CMJN.
 

Splendora

Membre enregistré
17 Avril 2021
9
5
38
En CMJN, rouge vif c'est M100-J100, si tu retire un peu de M, tu vas vers le vermillon, si tu retire un peu de J, tu vas vers le carmin (y a des limites), le gamut RGB et beaucoup plus grand que le CMJN.
Merci Toum'aï! Je suis parti sur ces valeurs de base oui. Je l'ai un peu modifié ensuite :)
 

mathmath

Membre enregistré
25 Février 2022
3
0
27
Bonjour, il m'arrive souvent de travailler sur de grands panneaux, les fichiers finaux sont toujours des pdf.
Pour ça, je travaille avec InDesign. Tout est préparé en amont dans illustrator et photoshop et importé dans ind.
Les textes sont fait dans ind. J'utilise les calques d'ind. Je joins une image...
Dedans il y a de tout, du vecto, du matriciel et du texte.

Voir la pièce jointe 223351
Question, quand tu importes tes éléments depuis Photoshop dans ton indesign… tu le fais sous quel format ? Ou tu importes directement le fichier psd ? Merci
 
Dernière édition par un modérateur:

Toum'aï

Membre calcifié, papa de capitaine Gribouille
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 846
4 638
MarWest
Ou tu importes directement le fichier lui même ?
Bonsoir, Ma méthode de travail fait que ce que j'importe au début dans le montage n'est pas définitif.
Je peux importer du tiff multicalque ou du psd. Ce qui compte c'est que si je dois mettre du jpeg, je vérifie la définition et le mode colorimétrique. Les vecto incorporés sont en .ai, pas .eps et en CMJN. Tant que je suis au stade de montage/maquette, les images sont en RVB, ça me permets de faire des modifs. Quand mon montage est terminé (et je ne vectorise pas les polices dans InDesign), je fais un assemblage qui doublonne mon travail. Dans le dossier assemblé, je prends les images et je les aplatis, je les passe en mode CMJN puisque c'est pour le print? j'ouvre le doc indd puis mets à jour les liens. Ensuite j'exporte en pdf et là j'ai le choix entre plus de 10 modes...
 
  • J’aime
Réactions: mathmath

mathmath

Membre enregistré
25 Février 2022
3
0
27
Bonsoir, Ma méthode de travail fait que ce que j'importe au début dans le montage n'est pas définitif.
Je peux importer du tiff multicalque ou du psd. Ce qui compte c'est que si je dois mettre du jpeg, je vérifie la définition et le mode colorimétrique. Les vecto incorporés sont en .ai, pas .eps et en CMJN. Tant que je suis au stade de montage/maquette, les images sont en RVB, ça me permets de faire des modifs. Quand mon montage est terminé (et je ne vectorise pas les polices dans InDesign), je fais un assemblage qui doublonne mon travail. Dans le dossier assemblé, je prends les images et je les aplatis, je les passe en mode CMJN puisque c'est pour le print? j'ouvre le doc indd puis mets à jour les liens. Ensuite j'exporte en pdf et là j'ai le choix entre plus de 10 modes...
Merci beaucoup le détail !