Nisus Writer Pro

rachmede

Membre confirmé
21 Août 2006
362
14
J’aimerais ici vous faire une petite revue de l’excellent logiciel de traitement de texte Nisus Writer pro. Je suis un étudiant à la maîtrise en science politique (pour les européens une maîtrise c’est tout juste avant le doctorat au Québec) et j’ai donc besoin d’un logiciel de traitement de texte très puissant. Également, comme je dois l’utiliser durant de longues heures, il se doit d’être beau et agréable à l’utilisation. Avant de débuter ma maîtrise j’ai donc fais le tour des différentes options qui s’offraient à moi en ce qui a trait aux logiciels de traitement de texte afin de trouver celui qui me convient pour la rédaction de mon mémoire et je suis finalement tombé en amour avec Nisus writer pro. J’ai essayé la démo de Pages, tous les logiciels open source et Mellel, finalement, mon cœur a penché sur Nisus, et comme il est probablement le moins connu j’aimerais vous le faire découvrir, chose que vous pourriez aussi faire par vous-même en téléchargeant la démo.

Notez qu’avec le rabais étudiant, Nisus writer pro (il y a aussi la version express) m’a coûté seulement 40 $ canadien. Donc en euros ce sera encore moins cher (il est 39 $ US en version éducationnelle (étudiants et professeurs), et 79 $ US en standard, alors faites le calcul)


Au premier abord

L’interface de travail est simple et épurée, on peut tout moduler en quelques cliques dans le tiroir de droite (que vous pouvez aussi mettre à gauche selon vos préférences).



Par ailleurs il est très facile de configurer à notre guise les éléments qui sont à l’intérieur de ce tiroir. Il suffit de cliquer sur les signe » en haut à droite, puis de sélectionner la palette qui nous intéresse, puis la glisser-déposer dans la palette et elle se positionne là où on veut.


Notez aussi qu’il est possible de mettre la palette n’importe où, que ce soit à l’intérieur du tiroir ou non. C’est par ailleurs beaucoup plus facile de naviguer dans ce tiroir que dans les milliers de palettes flottantes de Mellel.

Également, il est très simple de modifier le modèle de base de Nisus, c’est-à-dire la mise en page qui s’ouvrira automatiquement au démarrage de Nisus, il suffit d’aller dans les préférences, d’ouvrir le modèle de base, y changer ce que l’on veut et le sauvegarder. Inutile donc de se faire soi-même un fichier modèle à partir duquel on ouvre ensuite tous les nouveaux documents.

L’en-tête et le pied de page sont très simples à organiser, il suffit de cliquer à l’intérieur, d’y inscrire ce que l’on veut et c’est fait. On peut évidemment modifier les paramètres des en-têtes et pieds de pages par section, par page ou peu importe. L'en-tête et le pied de page sont toujours "déjà là" prêt à recevoir du contenu.



La structuration du texte

Il est très facile de structurer le texte, cela se fait exactement comme dans Pages ou dans Mellel, il suffit d’écrire le titre de la section, sous-section ou peu importe, et de lui attribuer un style de notre choix en cliquant sur le style désiré dans la palette «styles». Il sera également très simple de produire une table des matières, à partir de cela, exactement comme dans Pages ou Mellel. Comme dans Mellel, nous pouvons ouvrir un tiroir à gauche (ou à droite selon nos désirs) pour naviguer dans le document au travers de cette table des matières.



J’ai fais quelques tests en faisant aller Nisus sur des gros documents de plus de 100 pages, et il réagissait très bien. Pas de ralentissement ( ce qui arrive avec Pages), tout demeure fluide et facile à gérer. Par ailleurs, les options de structuration du texte sont tellement plus à portée de main (ou de souris) avec Nisus qu’il est beaucoup plus rapide de structurer son texte à la volée en écrivant. Le fait d’avoir toutes les options dans la palette de droite, au lieu d’être dans une fenêtre séparée, comme dans Pages avec l’inspecteur, m’est apparue beaucoup plus pratique. Cela peut paraître stupide, mais personnellement je trouve que le mot «inspecteur» n’a foutrement rien à voir avec ce à quoi il sert dans Pages, on hésite donc à ouvrir ce truc, parce qu’il décrit mal son contenu.

Notez ici aussi que Nisus permet de moduler simplement tout ce que l’on veut. Il suffit de cliquer sur l’icône de droite avec les 4 carrés et on voit ceci qui nous permet de tout changer. Pour revenir au texte, on clique sur l’icône au centre.





et on voit ceci :

Lorsqu’on désire écrire une liste en décalage intérieur avec le reste du texte, il suffit de cliquer en haut sur décalage puis d’écrire ce que l’on veut. Lorsqu’on souhaite revenir au texte normal, on clique sur décalage arrière.



Ainsi, contrairement à Word ou aux open source qui, lorsque l’on appuie sur TAB puis que l’on met un signe du genre «-» pour marque un item se mettent à décider pour nous qu’il s’agit d’une liste et exigeant donc souvent de se battre avec le logiciel pour revenir au texte, Nisus nous demande simplement de lui signaler le moment d’activer l’automatisation et le moment de l’arrêter. GÉNIAL!

Nisus permet une gestion avancée des notes de bas de pages. Pour gérer tout cela, il suffit de mettre son curseur dans le texte de la note et de cliquer sur l’icône de droit avec les 4 carrés et voilà ce qui apparaît.



Notez que Nisus fonctionne parfaitement avec les déférentes logiciels qui gèrent les sources bibliographiques.

Pourquoi je l’aime tant ?

Au fond, Nisus n’offre pas plus d’option que Mellel, il nous offre aussi la possibilité de tout paramétrer, mais avec Nisus c’est tellement plus simple et efficace. Un petit exemple de chose bien pensée : cette palette qui nous permet de voir les mots possibles après avoir tappé quelques lettres, ou de voir nos erreurs d'orthographe à la volée regardez bien en bas à droite de l'image :



Tout est réellement intuitif, une fois qu’on a saisi la base minimale de fonctionnement du logiciel. Je le trouve beau, simple, épuré, et maintenant je ne m’en passerais plus. Essayez le, vous verrez bien!
 

David_b

Vétéran
Club MacG
4 Décembre 2005
5 895
425
Jamais très loin de mon stylo
davidbosman.fr
Euh... tu devrais plutôt proposer de faire des test dans la rubrique adéquate, non ? C'etspas trop à sa place dans un forum. Enfin je sais pas...
Je sais pas non plus si MacGé cherche des collaborateurs ?

Sinon, un autre avis sur NSW Pro
 

David_b

Vétéran
Club MacG
4 Décembre 2005
5 895
425
Jamais très loin de mon stylo
davidbosman.fr
Ben vu ce genre de truc j'ai cru que ça avait sa place. Si ça t'intéresse pas, suffit de pas lire :D
Je signalais juste que MacGé dispose d'une rubrique test qui me semble plus appropriée que le forum (lieu de discussion) pour plublier un... test.
après, tu en fais ce que tu veux hein :siffle:
 

rachmede

Membre confirmé
21 Août 2006
362
14
T'as peut-être raison, les modos décideront bien de ce qu'ils feront de cette petite contribution. Personnellement, j'ai juste eu envi de faire connaitre un peu Nisus parce que j'ai vu dans ce forum plusieurs personnes qui se cherchaient un bon traitement de texte.
 

rachmede

Membre confirmé
21 Août 2006
362
14
J'ai pas envi d'être modo ni collaborateur! Je voulais juste partager mon enthousiasme pour ce logiciel. Pour le reste, les modos décideront si mon enthousiasme s'est exprimé au bon endroit. :up:


Ben moi, il ne me dérange pas, ce topic, si quelqu'un qui ne le connais pas cherche à se renseigner, ça pourra lui servir (s'il utilise la recherche, hein :mouais:).

Je vais quand même en référer aux instances dirigeantes pour vérifier qu'il en va de même pour eux, vu que c'est un logiciel commercial. Je te tiens au courant.
 

smith_sybil

Nouveau membre
8 Décembre 2007
6
0
50
Concernant Nisus Express Writer, sauriez-vous me dire s'il existe une fonction 'comparaison de documents' comme dans Word ?

Merci,

Sybil Smith
 

Pascal 77

ex modéraptor
Club MacG
28 Octobre 2004
44 511
3 543
68
Sous la limite KT
À comparer deux documents pour en mettre les différences en évidence.