Ce forum est en partie financé par l’affichage de publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour nous permettre de continuer à fournir ce service.

[PRO] résolution minimum d'une image pour impression offset

Discussion dans 'Arts graphiques' créé par kentuky bird, 8 Janvier 2008.

Modérateurs: magicPDF, Niconemo
  1. Niconemo

    Niconemo Modo (toujours vivant !)
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    26 Juin 2001
    Messages:
    6 447
    J'aime reçus:
    458
    Sur cette image tu auras à gauche un rendu plutôt laser ou jet d'encres (difficile de le dire comme ça…) et à droite le rendu typique d'une impression offset. Les linéatures de trames étant de plus en plus fines, sur une impression de qualité il vaut effectivement mieux avoir un compte fil pour ne pas s'arracher les yeux.

    [​IMG]

    Un compte-fil :

    [​IMG]
     
  2. juliebalibalo

    juliebalibalo Nouveau membre

    Inscrit:
    14 Mai 2008
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    salut a tous,

    voila, j ai un souci en ce qui concerne une impression offset:

    a la base, j ai des fotos qui st a 72dpi ou 180 avec des dimensions assez grandes (120cm x 100cm).
    ces image une fois passees a Illustrator, sont redimensionnees et elles ne font sur le document illustrator que 3 cm x 3 cm environ.
    comme l imprimeur me dit que pr une impression offset correcte, mes images dvt etre a 300 dpi, je les ai toutes mises a 300 sans pour autant modifier leur dimension en centimetres.

    ma question est la suivante:


    ce que j ai ft est il correct?se pt il que mes images sortent mal a l impression offset et comment puis je le savoir a l avance? (en faisant des cromalins?)


    merci pour votre aide!!!!


    Julie

    http://my.opera.com/koz.julie/blog/
    ma question est la suivante:
     
  3. ToMacLaumax

    ToMacLaumax Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    21 Septembre 2001
    Messages:
    1 822
    J'aime reçus:
    59
    Bonjour et bienvenue,
    en fait la résolution d'une image dépend de la trame utilisée.
    300 dpi c'est un peu un chiffre magique et passe partout.

    Voir les messages de claude72 dans ce même sujet ici et entre autre…
    aussi venant de ce sujet.

    , tu verras avec le même genre de capture écran ;)

    Dans Photoshop, taille de l'image, voir capture d'écran.
    Lorsque tu augmentes la résolution de ton image, la taille, en cm par exemple, de celle-ci diminue.
    Le tout est de garder le même nombre de pixel qu'au départ.

    À gauche avec les dimensions que tu as au départ et à droite avec une résolution de 300 dpi.

    Donc, grosso modo, tu augmentes la résolution x 4 et les dimensions en cm diminue de 4.
    120:4=30
    100:4= 25
    pour une résolution de 72x4= 288 dpi.

    (Pour les captures, je croyais que tes images étaient à 120x120.)

    Au passage, un petit coucou à claude72 :)
     
  4. baron

    baron Membre d’élite

    Inscrit:
    22 Avril 2008
    Messages:
    1 033
    J'aime reçus:
    170
    Sorry_!_On_dirait_ que_ l'édition_avec_Moz.1.3.1_n'aime_pas_les_espaces_et_tronque_le_reste;
     
  5. baron

    baron Membre d’élite

    Inscrit:
    22 Avril 2008
    Messages:
    1 033
    J'aime reçus:
    170

    Dans la pratique donc, ne pas cocher la case Rééchantillonner. :)

    Au choix, tu imposes la taille (en cm) ou la résolution (en pixels par pouce ou par cm, pour faire référence à tes 72 ou 180) – et tu vois si ça reste dans des marges acceptables.
    (On considère qu'une variation de la résolution d'environ 20 % par rapport à la valeur idéale de résolution de sortie – valeur idéale qui est donc définie par la linéature de trame utilisée, selon le support et la machine qui imprimera – ne cause ordinairement pas de problème.)


    ++++++++++++

    Bravo ToMacLaumax pour la qualité des liens présentés ! :) Chacun répond précisément à une partie de la question. (Et merci à Claude72, comme de juste. ;) )
     
  6. Florent1542

    Florent1542 Nouveau membre

    Inscrit:
    1 Juillet 2008
    Messages:
    1
    J'aime reçus:
    0
    Et quand on fait faire une épreuve matchprint ou chromalin avec des résolutions baissées de 300 à 250 ou 225 ça fait une diiférence quand on est client et qu'on fourni des images/montages à 300 dpi en se donnant du mal éventuellement pour les réaliser ??? et au niveau prix de la-dite épreuve ???? ou est-ce qu'on doit se laisser faire par les maîtres de la technique qui demandent un format, une résolution et la changent parce que leur RIP n'est pas performant sans le dire au client ??? en voilà une drôle de controverse !
     
  7. sofad

    sofad Membre junior

    Inscrit:
    8 Novembre 2006
    Messages:
    61
    J'aime reçus:
    3
    Bonjour,

    Je ne suis pas pro en matière de PAO, mais j'ai quelques demandes de clients, j'ai donc investi dans xpress7, et je n'ai jusqu'ici jamais eu de problème avec l'imprimeur que je connais bien enfin bref...

    Donc dans mes blocs images, la plupart du temps les photos sont aux environ de 100%/300dpi

    mais il m'arrive quelques fois d'avoir une image à 25% et j'ai cru comprendre en lisant ce post que ce n'était pas l'idéal. Donc il vaut mieux que j'augmente la résolution dans photoshop pour m'approcher des 100% dans xpress ? ce qui implique des réso a plus de 600 dpi dans photoshop ?

    j'ai aussi eu le problème de la photo trop petite.
    qu'elle est la meilleur solution pour une page a4 + 5mm de fond perdu avec une photo 16,46x21,95 cm à 300 ppp(1944x2592) ? sous échantillonner dans photoshop ou agrandir à environ 130% dans xpress?

    j'envoie des pdf à l'imprimeur et je lui ai demandé plusieurs fois s'il n'y avait pas de problème il m'a répondu non... donc tant mieux, mais c'est plus pour me perfectionner et ma curiosité que j'aimerai vos réponses, car j'ai vraiment du mal avec tous ces lpi, dpi, trames...

    en vous remerciant :)
     
  8. Niconemo

    Niconemo Modo (toujours vivant !)
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    26 Juin 2001
    Messages:
    6 447
    J'aime reçus:
    458
    Arf... Je crois qu'on l'a déjà expliqué en long et en large... Mais bon. Pourquoi ça ferait 600 ppp dans Photoshop si ça fait 300 dans XPress ?

    Dans Photoshop (Taille de l'image) tu définis la taille de ton image (largeur et hauteur) au format final exact que tu souhaites (en mm, cm, km, années lumières, enfin une unité de longueur quoi). Pour ce faire (et pour mieux comprendre ce qui se passe) je te conseille de décocher la case "rééchantillonnage"

    Du coup tu te retrouves avec une image de dimensions (largeur-hauteur) différente, mais un nombre de pixels identiques et donc une résolution différente (puisque la résolution est le rapport entre le nombre de pixels par la dimension).

    Si cette résolution est inférieure à 300 ppp, ne touches rien. Tant pis : mieux vaut mal que pire. Si c'est inférieur à 150 ppp... ben... Ça sera moche quoi que tu fasses.

    Si cette résolution est supérieure à 300 ppp, re-coche la case "rééchantillonnage (bicubique)" et saisis une résolution de 300 ppp. Ton image va réduire à l'écran, ce qui est logique, mais sa dimension réelle d'impression (celle que tu as définie toi-même plus haut)en cm ne bougera pas.

    Tu auras alors une image de la dimension que tu souhaites et de la résolution que tu souhaites. C'est ça qu'on appelle une image à 100 %.

    Cette histoire de ne pas confondre résolution et dimensions est primordiale : tu dois comprendre ça avant d'aller plus loin. Ce n'est pas bien compliqué : tout est dans la boite de dialogue "Taille de l'image" : joues un peu avec et tu pigera. :up:
     
  9. sofad

    sofad Membre junior

    Inscrit:
    8 Novembre 2006
    Messages:
    61
    J'aime reçus:
    3
    Merci pour la réponse, je connaissais cette façon de faire mais il me semblait avoir lu quelque part qu'il fallait éviter d'utiliser le rééchantillonnage sur les photos, raison pour laquelle je ne m'en servais pas.

    Dernier petit renseignement, si je réduis la taille de ma photo avec cette solution et que je veux la réagrandir par la suite aurai-je des pertes de qualité ? je les enregistre en eps généralement (mais en gardant une copie originale jusqu'à la fin du projet au cas où)

    Merci à tous et désolé de poser des questions de débutant :rose:
     
  10. inkclub

    inkclub Membre émérite

    Inscrit:
    15 Avril 2007
    Messages:
    647
    J'aime reçus:
    26
    Bonjour,

    Non sur tu diminues une photo tu ne pourras la ré-agrandir, fais une copie de celle-ci.

    A+
     
  11. GraphiqueDesign

    GraphiqueDesign Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    9 Septembre 2007
    Messages:
    1 311
    J'aime reçus:
    40
    ... Tu n'as pas toujours le choix !!!
    ... Puis, faut s'en servir modérément, jusqu'à 30 % ça passe, enfin c'est aussi en fonction du contenu de l'image. En réalité, le ré-échantillonnage (bicubique, le meilleur) va générer artificiellement des pixels adjacents aux pixels existant afin d'en augmenter le nombre, ce qui te permettra, à résolution égale, d'avoir une image plus grande qu'initialement. Le problème de dégradation est donc dû au fait que plus le nombre de pixels générés artificiellement est grand, et plus l'image proposera des artefact et des imperfections. Si c'est une photo de ciel bleu par exemple et qu'on y trouve une continuité dans le contraste et la couleur, le ré-échantillonnage sera alors moins destructif que sur une image beaucoup plus détaillée.

    ... Pour finir, il existe certains programmes de ré-échantillonnage promettant de meilleurs résultats que le bicubique de PhotoShop, basés sur un autre mode de calcul (algorithme) comme PixelScall d'Extensis mais après avoir fait de nombreux essais (évaluations) je n'ai personnellement pas trouvé de différence justifiant de passer à la caisse.
     
  12. claude72

    claude72 Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    13 Février 2005
    Messages:
    3 555
    J'aime reçus:
    239
    Pour des dimensions "standard", genre A4, A3, c'est bien... même si 300 ppi n'est pas la résolution la plus adaptée, elle à au moins l'avantage d'être passe-partout et de donner de bons résultats dans ces dimensions, sans faire des fichiers énormes.


    En revanche, quand tu commences à faire des affiches un peu grandes, genre 40 x 60 ou 60 x 80, les 300 ppi commencent à faire des fichiers énormes... et là il vaut mieux calculer tes résolutions au plus juste (si tu ne veux pas être obliger d'ajouter de la mémoire dans un Mac neuf que tu changes tous les ans, ou avoir le temps d'aller boire un café à chaque opération sur tes images) : en offset, avec une trame 150 lpi, je bosse à 225 ppi pour les 40 x 60, et à 150-180 ppi pour les 60 x 80...


    Quand tu travailles sur des affiches beaucoup plus grandes, la résolution finale n'est plus du tout de 300 ppi, mais les imprimeurs demandent des fichiers réduits, avec une réduction qui permet d'utiliser 300 ppi... par exemple :

    - pour une affiche 80 x 120 en sérigraphie, il faut faire un doc 16 x 24 cm à 300 ppi, qui sera ensuite flashé en trame 150 lpi et agrandi 5 fois : ça fait une résolution de sortie de 60 ppi, pour une trame 30 lpi...

    - pour une affiche 4 x 3 m en sérigraphie, il faut faire un doc 40 x 30 cm à 300 ppi, qui sera ensuite flashé en trame 150 lpi et agrandi 10 fois : ça fait une résolution de sortie de 30 ppi, pour une trame 15 lpi...



    Non, ce n'est pas l'idéal, mais il y a 2 cas :

    1- soit c'est une image normale à 300 ppi, et dans ce cas une fois réduite à 25% dans XPress ça lui donne une résolution de sortie de 1200 ppi, ce qui est beaucoup trop, et oblige le RIP à la sous-échantillonner, avec tous les dégâts inhérents au sous-échantillonnage c'est à dire la perte de détails... et sans possibilité de contrôle, puisque le résultat ne sera visible qu'à la sortie de la presse offset !!!
    (et accessoirement, ça fait des fichiers énormes inutilement, long à traiter, inutilement). Dans ce cas, puisque l'image sera de toute façon sous-échantilonnée au rippage, il vaut mieux que tu la sous-échantillonnes toi-même dans Photoshop à la bonne dimension avant de l'importer dans Xpress : ça te permettra de vérifier à l'écran (donc dans Photoshop) le résultat du sous-échantillonnage et éventuellement d'essayer un autre algorythme si le résultat avec l'interpolation bicubique ne te convient pas.
    (ça je l'ai déjà expliqué dans le post #29 de ce fil... j'en arrive à répéter les mêmes choses plusieurs fois dans le même fil de discussion...)

    2- soit c'est une image sortie d'un APN à 72 ppi, et dans ce cas une fois réduite à 25% dans XPress ça lui donne une résolution de sortie de 288 ppi, ce qui est bien...
    Donc, techniquement, il n'y a pas de problème... sauf que tu auras alors des prévisualisations très lourdes dans XPress, et un document qui prendra rapidement beaucoup de poids inutilement (comme je l'ai déjà expliqué dans mon post #35 de ce fil), alors il vaut mieux que tu modifies :
    - soit la résolution de tes images dans Photoshop de 72 à 288 ppi, sans cocher la case ré-échantillonnage, de manière à conserver le même nombre de pixels et la dimension sera alors divisée par 4 et tu pourras importer ton image dans XPress à 100%
    - la dimension pour l'amener à la dimension voulue, en faisant attention à ce que la résolution reste dans une fourchette correcte (250 à 350 ppi pour une impression en trame 150 lpi). Si ton rapport de dimension est de 25 %, alors la résolution passera de 72 à 288 ppi.



    Non, là tu dois faire une erreur, ou alors tu as des valeurs non-standard de résolution...

    ... parceque si c'est le cas n°1 décrit au-dessus, la résolution ne change pas dans Photoshop, et le ré-échantillonage ne modifie que la dimension...

    ... et si c'est le cas n°2, à 25 % à partir d'une image 72 ppi, la résolution passe à 288 ppi...

    (j'ai déjà plusieurs fois expliqué (en long, en large et en travers, avec captures d'écran) le rapport entre la résolution et la dimension, peut-être pourrais-tu te reporter à ces posts dont ToMacLaumax a donné les liens ? (Merci ToMac)


    Mais, grosso-modo, pour reprendre, le nombre de pixels est l'information de base de l'image...

    ... ensuite :

    dimension = nombre de pixels divisé par résolution,
    donc
    résolution = nombre de pixels divisé par dimension
    et aussi
    nombre de pixels = dimension multipliée par résolution

    Tout ça bien-sûr en utilisant les même unités : donc si tu as des résolutions en pixels par pouce, il faut que les dimensions soient aussi en pouces... 1 pouce = 2,54 cm


    Donc, pour une image de 2304 pixels de largeur :

    - à 72 ppi, 2304/72 = 32 pouces = 81,28 cm
    - à 300 ppi, 2304/300 = 7,68 pouces = 19,5 cm
    - et si tu as besoin que l'image fasse 30 cm, soit 11,8 pouces, elle aura une résolution de 2304/11,8 = 195 ppi.

    Et ce sont exactement les calculs que fait Photoshop quand tu joues avec la boîte de dialogue "Taille de l'image" case "Ré-échantillonnage" décochée.
    (vas-y, essaye, comme te le conseille
    )



    Sur-échantillonner dans Photoshop !!! ne te plantes pas de sens : si ta photo est trop petite, elle manque donc de pixels, donc il faut que tu en ajoutes : il faut faire un sur-échantillonnage !!!

    (si tu fais un sous-échantillonnage, tu enlèves des pixels, alors que tu n'en as déjà pas assez)

    Pour une impression en trame 150 lpi, avec une image à 300 ppi, les limites d'échelle autorisées dans XPress sont 66,666 à 133,333% : donc si tu as besoin de 130%, tu es dans la fourchette autorisée.
    (réponse déjà donnée dans le post #29, 2e paragraphe)

    Et un peu plus loin dans le même post, tu auras la réponse pour une trame supérieure à 150 lpi.



    Mauvaise déduction : avec des PDF, l'imprimeur correctement équipé pour traiter les PDF répondra toujours "Pas de problème", même si tu lui envoies la pire des merdes...

    ... car il faut comprendre que le travail d'un imprimeur se borne à imprimer le PDF tel-quel, donc, à partir du moment où le PDF passe dans le RIP, ce qui est (presque*) toujours le cas avec un flux PDF moderne, l'imprimeur se fout complètement de ce qu'il y a dedans : il imprime les plaques qui sortent de la flasheuse, et basta...

    ... si les textes sont bourrés de fautes d'orthographe, ou si les images sont à 50 ppi et sortent toutes pixellisées, ou si les logos sont en JPEG et sortent tous flous, il s'en fout, ce n'est pas son problème, ce n'est pas sa responsabilité : c'est TON PDF, TU es responsable de son contenu.


    * et si vraiment la structure du PDF est tellement merdique que le flux ne peut pas le "digérer", le PDF finit pixellisé dans Photoshop... c'est une méthode de sagouin, mais elle fonctionne toujours en dernier recours...
    (et certains mauvais imprimeurs ne connaissent et n'utilisent que cette méthode...)



    Mais, on a déjà donné toutes les réponses dans les posts précédents de ce fil de discussion !!!
     
  13. Niconemo

    Niconemo Modo (toujours vivant !)
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    26 Juin 2001
    Messages:
    6 447
    J'aime reçus:
    458
    Je parlais de rééchantillonnage vers le bas (de diminution de la photo). Le rééchantillonnage dans le but d'augmenter artificiellement la résolution d'une photo, c'est une autre histoire. Dans la plupart des cas c'est inutile mais dans les cas extrèmes ça peut ariver qu'on le fasse pour limiter les dégats. Mais ça c'est vraiment sur des boulots de m****.

    Si tu réduis une photo, tu vas naturellement perdre en qualité si tu souhaite remonter la réso plus tard !

    Tu travailles évidement, absolument, naturellement, constament, toujours, sans jamais faillir ni déroger sur des copies !

    Généralement voici comment on travailles : tu dois avoir un dossier avec des images (retouchées ou non) importées dans ta mise en page, au même niveau que ton document XPress. Et ailleurs sur ton ordi. ou sur un disque, tu dois avoir tes photos originales dans ta bibliothèque d'image ou dans un dossier préparatoire du projet, etc.

    Maintenant que le prix des supports de stockage a baissé on garde même souvent plusieurs versions intermédiaire de la même image : le brut, plusieurs étapes intermédiaires en PSD, les exports finaux (ça c'est surtout pour les montages ou les images complexes où on risque d'avoir à revenir en arrière).
     
  14. Anonyme

    Anonyme Invité

    Est ce que toutes ces recommandations sont valables sur n'importe qu'elle imprimante ?
    Quelle est la différence entre la reprographie et l'imprimerie ?
     
  15. claude72

    claude72 Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    13 Février 2005
    Messages:
    3 555
    J'aime reçus:
    239
    Il ne faut pas non plus oublier que les méthodes de travail ont aussi un peu changé avec les photos numériques...

    ... dans le temps, quand on travaillait avec des photos papier, des ektas, des négatifs et un scanner, on scannait toujours la photo de manière à produire un fichier à la taille réelle d'utilisation et à la bonne résolution (et quand il fallait utiliser la même photo pour 2 travaux de formats différents, genre une couv en A5 et une affiche 60 x 80, on faisait 2 scanns : un en A5, et l'autre en 60 x 80 !!!)...

    ... alors que maintenant, la photo arrive sous forme de fichier numérique sorti d'un APN, avec un nombre de pixels qui dépend de l'APN (et un peu de la compétence - ou de l'incompétence - du photographe)... donc il faut faire avec, et modifier un peu nos méthodes de travail... donc :

    1- quand l'image a trop de pixels : sous-échantillonnage dans Photoshop pour l'amener à une dimension/résolution adaptée à l'utilisation,

    (aujourd'hui, c'est la course à l'APN qui aura le plus de pixels... et beaucoup de "photographes" amateurs (et même aussi des pros) ne comprennent rien aux nombres de pixels et aux résolutions nécessaires, donc ils ne jurent que par le plus grand nombre de pixels possible, et prennent toujours systématiquement leurs photos avec le maximum de pixels... c'est vrai que quand on ne connait pas l'utilisation ultérieure de la photo, c'est une sécurité...

    ... mais quand la photo est prise pour une utilisation précise, par exemple pour faire un "trombinoscope" dans lequel chaque photo fera 2 x 3 cm (j'ai eu le cas pour un client cette semaine...) : pour 2 x 3 cm, il est facile de calculer que 85000 pixels suffisent... donc pas besoin d'utiliser un APN 6 ou 8 mégapixels à sa valeur maximale : avec un réglage réduit à 1 mégapixels, c'est largement suffisant, et ça laisse même largement de quoi recadrer si nécessaire)


    2- quand l'image est trop petite :

    - calcul serré de la résolution minimale vraiment nécessaire pour voir si ça ne pourrait pas quand-même passer,

    sinon :

    - un peu sur-échantillonnage pour sauver les meubles,
    (Photoshop n'était pas à côté du photographe au moment où il a pris la photo ;), donc il ne sait pas où rajouter les pixels pour remettre les détails qui n'existent pas dans le fichier... donc il ne fait que du calcul mathématique d'interpolation comme il peut... ce qui veut dire que le sur-échantillonnage ne permettra pas d'améliorer la photo...

    ... en fait il permet seulement d'augmenter le nombre de pixels pour ne pas laisser apparaître une pixellisation intempestive à l'impression : par exemple, si on imprime une image à 72 ppi en offset avec une trame 150 lpi, on a alors une résolution très proche de la moitié de la linéature (facteur de qualité proche de 0,5), et comme la résolution est un sous-multiple de la linéature, la trame arrive alors à "reconstituer" la forme des pixels de l'image... ce ne sont pas les vrais pixels (puisque les pixels d'une image contone ne sont pas imprimables), mais visuellement, ça fait exactement le même effet de "pixellisation"... dans ce cas, un simple sur-échantillonnage à 110-120 ppi (voire 150 ppi) permet de ne plus avoir une résolution sous-multiple de la linéature et fait disparaître cette apparente "pixellisation")

    et parfois :

    - demande d'une autre photo !!!
    (ça m'est arrivé lors des élections municipales du début de l'année, de dire à plusieurs candidats que la photo numérique qu'ils m'avaient donnée pour l'affiche avait une résolution (très) insuffisante, et qu'il fallait la refaire avec un autre APN, et je donnais le nombre de pixels minimum dont j'avais besoin... et à chaque fois ils ont refait leurs photos !!!)
     
Modérateurs: magicPDF, Niconemo
Chargement...