48 bits couleur?

jpmiss

Cas clinique
Club MacG
9 Janvier 2002
21 688
5 731
53
terra amata
jpmiss.free.fr
Salut a tous.
J'ai fait l'achat dernierement d'un scanner Epson 2400 photo.
Dans les parametrages avancés, en plus de la résolution, de la taille et du type de document (opaque, transparent..) j'ai un réglage "type d'image" avec (entre autre) le choix entre 48-Bits couleur et 24-Bits couleur.
A quoi cela correspond il?
Je me doute que 48 ca doit etre mieux que 24 (plus y'en a...
) mais bon pourquoi, comment, dans quels cas?
Merci


Si le sujet et mieux dans le forum periphériques, merci aux modos machin tout ca...
 

jpmiss

Cas clinique
Club MacG
9 Janvier 2002
21 688
5 731
53
terra amata
jpmiss.free.fr
Jobin des Bois a dit:
Tu le trouve bien ce scanner ? Je me demande si je vais pas me l'acheter... Tu l'utilises pour quoi ?
Pour l'instant (2 jours) j'en suis satisfait. Il marche bien sous 10.2.6. Pour l'instant je l'utilise pour scanner de vielles diapos que je ne regardais plus depuis des années (qui regarde encore des diapos?
)

Jobin des Bois a dit:
Pour ta questions je sais plus, mais 48 est mieux que 24...
Mais encore?
 

Vieux Mac-User

Membre d’élite
Club MacG
19 Juillet 2001
3 267
117
Lille
ça concerne la profondeur d'analyse (le nombre de nuances différentes). Mais peu de logiciels peuvent en tirer parti, donc il faut les écraser dans photoshop après (ne serait-ce que pour appliquer des filtres photoshop)
 

jpmiss

Cas clinique
Club MacG
9 Janvier 2002
21 688
5 731
53
terra amata
jpmiss.free.fr
Vieux Mac-User a dit:
ça concerne la profondeur d'analyse (le nombre de nuances différentes). Mais peu de logiciels peuvent en tirer parti, donc il faut les écraser dans photoshop après (ne serait-ce que pour appliquer des filtres photoshop)
Merci de ta réponse.

Donc en gros, en tant qu'utilisateur lambda ca sert pas a grand chose si meme photoshop n'en tire pas partie..
Est-ce que ca augmente le poids des fichiers de façon significative?
 

Yama

Membre d’élite
Club MacG
8 Mai 2001
4 659
77
40
oui !

ça sert que pour de la colorimétrie fine : pour les photographe
 

semac

Membre d’élite
Club MacG
3 Novembre 2003
4 641
480
48
Paris
www.marcillac-associes.com
c'est vrai que à priori ça ne sert pas à grand chose, mais ça signifie surtout que ton scanner est capable d'une grande finnesse d'analyse chromatique en générale c'est couplé à un bon moteur bien régulier donc on peut considérer que tu dispose d'un scanner de bonne qualité.
Au moins ça rassure
 

jpmiss

Cas clinique
Club MacG
9 Janvier 2002
21 688
5 731
53
terra amata
jpmiss.free.fr
semac a dit:
c'est vrai que à priori ça ne sert pas à grand chose, mais ça signifie surtout que ton scanner est capable d'une grande finnesse d'analyse chromatique en générale c'est couplé à un bon moteur bien régulier donc on peut considérer que tu dispose d'un scanner de bonne qualité.
Au moins ça rassure
YEP! Il a l'air pas mal en effet! les quelques tests que j'ai fait sur de vielles diapos sont tres concluants!

 

jpmiss

Cas clinique
Club MacG
9 Janvier 2002
21 688
5 731
53
terra amata
jpmiss.free.fr
semac a dit:
And how does it cost ?
hhheeeeeeeuuuuu l'otes j'ai parlé anglais la !! paaaAAAAAaatron j'ai besoin de vacances… ça sent le surmenage par chez moi


heu combien qui coûte quouuua ?
No problemo je parle plusieurs dialectes


Il coute 179 euros a la Fnac (-10 % pour les adhérents en ce moment)

A premiere vue le rapport qualité/prix est au rendez vous
 

FredoMkb

Membre confirmé
21 Avril 2003
190
5
Vieux Mac-User a dit:
ça concerne la profondeur d'analyse (le nombre de nuances différentes). Mais peu de logiciels peuvent en tirer parti, donc il faut les écraser dans photoshop après (ne serait-ce que pour appliquer des filtres photoshop)
Tout à fait !

Pour expliquer rapidement :

La plupart des scanners analysent les images dans l'espace colorimètrique RVB (Rouge, Vert, Bleu).
Chaque couche de couleur est représentée par des nuances monochromes grises, allant du noir au blanc.
Ensuite, la couleur est matérialisée par l'application d'un filtre correspondant à la couleur de chaque couche.

Donc, une profondeur d'analyse de 24 bits équivaut à 3 couches de 8 bits chacune, c'est-à-dire, qu'elles peuvent représenter 256 nuances différentes de gris (en comptant le noir et le blanc, bien sûr), ce qui représente, en couleurs, plus de 16 777 000 nuances tout-de-même.
Alors que, une profondeur de 48 bits, équivaut au double, soit à 65536 nuances de gris pour chaque couche, ce qui donne, en couleurs, plus de 281 474 976 710 000 nuances !!!.


On voit bien que qu'une analyse en 48 bits s'avère bien plus précise et riche en nuances qu'une autre faite à 24 bits... mais... il se trouve que peu de solutions logicielles existent à ce jour sachant exploiter de telles quantités d'informations, et, de toutes façons, ça n'a pas un grand intérêt, puisque l'oeil humain est incapable de percevoir de telles nuances chromatiques...

De plus, la plupart du temps, ces profondeurs d'analyse ne sont obtenues que par une savante interpolation logicielle, et non pas uniquement par les capacités optiques des capteurs intégrés aux scanners (j'ai du mal à croire qu'un scanner à 179 Euros puisse analyser optiquement une profondeur de 48 bits, mais bon, ça reste possible, la technologie avance si vite...).

En tout cas, à ce jour, et pour les infographistes, ça n'a absolument aucune utilité de scanner à 48 bits (de toutes façons Photoshop ne sait pas travailler de telles images, et nous, humains, nous serions incapables d'en tirer vraiment profit).

Pour moi, le 48 bits, dans un scanner de bureau, n'est qu'un argument marketing déstiné à mettre en valeur la qualité (prétendue) du produit, qui, dans la pratique, s'avère complètement inutilisable et, donc, franchement inutile pour le public et l'utilisation ciblés ...

Voilô
 

FredoMkb

Membre confirmé
21 Avril 2003
190
5
semac a dit:
En gros t'a redit en compliqué ce qu'on a dit en plus simple !
He oui... savoir rendre compliqué ce qui est simple, est une de mes plus grandes qualités
 

jpmiss

Cas clinique
Club MacG
9 Janvier 2002
21 688
5 731
53
terra amata
jpmiss.free.fr
FredoMkb a dit:
Pour moi, le 48 bits, dans un scanner de bureau, n'est qu'un argument marketing déstiné à mettre en valeur la qualité (prétendue) du produit,
Non c'est pas un argument marketing en ce qui concerne ce scanner: c'etait ecrit nulle part sur la boite et le vendeur n'en a pas fait etat. Je l'ai decouvert en farfouillant dans les reglages avancés.
En tous cas merci pour cette explication des plus détaillées
 

FredoMkb

Membre confirmé
21 Avril 2003
190
5
jpmiss a dit:
Non c'est pas un argument marketing en ce qui concerne ce scanner: c'etait ecrit nulle part sur la boite et le vendeur n'en a pas fait etat. Je l'ai decouvert en farfouillant dans les reglages avancés.
Tu veut dire, les reglages avancés du logiciel d'acquisition ???
Dans les spécifications techniques du scanner (dans la notice ?), est-il précisé la profondeur d'analyse "optique du capteur" du scanner ???
Autrement dit, si ce reglage ne concerne pas un capacité propre au scanner, et bien, il est fort probable (même casiment sûr) que le 48 bits obtenues soient le résultat d'une simple interpolation logicielle... à vérifier donc
 

fleurette

Membre confirmé
17 Janvier 2003
390
7
46
Dis fredo, toi qui a l'air de t'y connaitre en scann, que pourrais tu me dire au sujet du powerlook 1120 pré-presse photo, je te donne qqes détails : def 2400*1200 dpi, (def interpolée 9600*9600), profondeur 42 bits (technologie BET), Densité 3,7D, c'est un scanner à plat.
 

jpmiss

Cas clinique
Club MacG
9 Janvier 2002
21 688
5 731
53
terra amata
jpmiss.free.fr
FredoMkb a dit:
Tu veut dire, les reglages avancés du logiciel d'acquisition ???
Dans les spécifications techniques du scanner (dans la notice ?), est-il précisé la profondeur d'analyse "optique du capteur" du scanner ???
Autrement dit, si ce reglage ne concerne pas un capacité propre au scanner, et bien, il est fort probable (même casiment sûr) que le 48 bits obtenues soient le résultat d'une simple interpolation logicielle... à vérifier donc
Oui dans les reglages de l'interface de numérisation.
J'ai rien vu dans les spec.
Meme dans le guide de l'utilisateur ils n'en parlent pas.
De toutes facons on s'en fout si ca sert a rien
 

smow

Membre confirmé
20 Septembre 2001
392
2
Rambouillet
On ne s'en fout pas tout à fait puisque tu poses la question.
Ceci dit, je suis plutôt d'accord avec l'avis de Fredo, ça m'a l'air d'un argument purement marketing. Dans cette gamme de prix, même si les technologies évoluent très très vite, ça paraît difficile d'avoir du très haut de gamme.
Ceci dit, en dehors de toute autre considération, 48 bits, contrairement à ce je lis, n'est pas une preuve de finesse accrue dans la colorimétrie.
OK, il y a plus d'informations possibles pour définir un pixel, mais ça demeure purement théorique./ N'importe quel soft peut définirune image sur 48 bits. La qualité des capteurs composant le système de numérisation du scan me semble être autrement importante.
J'ai ici par exemple deux appareils photo numériques : un vieux Sony (1,5 millions de pixels), et un Nikon (5 millions de pixels).
Pour moi il n'y a pas photo (c'est le cas de le dire), le Sony est incomparablement meilleur que le Nikon…
Il faut dire que l'optique Zeiss doit y être pour beaucoup, alors que sur le Nikon on n'a pas un Nikkor…
Mais la qualité de l'électronique et des capteurs doit aussi y être pour beaucoup.
Alors méfiance, j'utilise un scanner Flextight precision d'Imacon (le prix doit être dans les 15000 euros). Quelle différence avec le scan dont tu parles? Il n'y a pas que l'optique Rodenstock j'imagine? Parce que les scans que je fais avec cette machine me permettent d'imprimer des posters en trame 200 à partir de négas 24X36 alors que je n'ai jamais dépassé le format A4 avec mon scanner à plat (et encore en étant souvent déçu).
48 bits, d'accord, mais la qualité des optiques, des capteurs, de la mécanique, sans parler du logiciel d'acquisition, me semblent être bien plus fondamentaux.