Ce forum est en partie financé par l’affichage de publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour nous permettre de continuer à fournir ce service.

Comment renommer mon MacBook Pro ?

Discussion dans 'macOS' créé par Coyoteman, 29 Janvier 2016.

Modérateurs: Aliboron, bompi, daffyb
  1. Coyoteman

    Coyoteman Nouveau membre

    Inscrit:
    24 Janvier 2016
    Messages:
    19
    J'aime reçus:
    1
    Salut à toutes et tous....

    Je viens de m'acheter un MacBook Pro Rétina 13".
    Toutefois, Malgré qu'il soit neuf ou presque (Modèle d'exposition), je souhaite changer de nom...
    En effet, quand j'ouvre le menu "Pomme", et allant sur "A propos de ce Mac" en ouvrant le "Rapport système de El Capitan, mon MacBook est nommé: MacBok Pro de Melectronic.

    Comment faire pour modifier le nom en le personnalisant ?

    Merci de votre aide...

    PS: soyez pas trop techniques avec moi. Suis tout nouveau et converti à Mac J'étais sur windows avant...




    Note de la modération: pas trop de rapport avec les portables Mac, je déplace dans le forum adéquat.
     
    #1 Coyoteman, 29 Janvier 2016
    Dernière édition par un modérateur: 29 Janvier 2016
  2. Salut

    Tu ouvres un terminal (Applications/Utilitaires/Terminal) et tu tapes les commandes :
    scutil --get ComputerName
    puis
    scutil --get LocalHostName
    puis
    scutil --get HostName

    En principe c'est le premier qui est à modifier :
    sudo scutil --set ComputerName "Le nom que tu souhaites"
    Là ton mot de passe te sera demandé. Il ne s'affiche pas, c'est normal.
    Puis tu redémarres ton Mac.
     
    #2 Deleted member 1099514, 29 Janvier 2016
    Dernière édition par un modérateur: 29 Janvier 2016
  3. Geekfou

    Geekfou Membre d’élite

    Inscrit:
    10 Juillet 2015
    Messages:
    2 340
    J'aime reçus:
    218
    Bonjour,
    si tu trouves la solution de jeanjd63 trop difficile pour toi, va dans Préférences système/Partage/et à droite Nom de l’ordinateur, tu tapes ton nouveau nom et cliques sur modifier ;).
     
  4. Ça a l'air de marcher aussi.:D
     
    #4 Deleted member 1099514, 29 Janvier 2016
    Dernière édition par un modérateur: 29 Janvier 2016
  5. Invité

    Invité Pommé
    Club MacG

    Inscrit:
    19 Février 2005
    Messages:
    7 455
    J'aime reçus:
    364
    Echange très amusant.
    Sauf que le nom des participants a du être inversé quelque part ! :D

    (Perso, j'ai toujours fait comme GeekFou, même si c'est pas très geek comme approche…)
     
  6. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    55 666
    J'aime reçus:
    18 713
    ☝︎[​IMG] Hé ! Hé ! Je crois qu'avec la réponse de Jean, notre Lycanthrope Coyoteman a été servi, en fait de technique... Mais qui sait si avec macomaniac (qui partage avec le « Coyote » de la mythologie Navajo le goût pour la mystification) il s'estimera mieux loti ?

    Qu'un Mac se trouve identifié par une « pluralité de noms » au lieu d'un « nom unique » a quelque chose de fascinant. J'y vois comme un écho « terre-à-terre » de la grave question débattue par St Thomas d'Aquin dans la «Somme Théologique», au chapitre intitulé «Les Noms Divins» : l'Être Suprême est-il invocable par un « Nom Unique », ou n'est-il désignable que par une « pluralité de noms » ? En quoi il n'est pas interdit de juger que St Thomas, dont le maître à penser était le Grec Aristote, reprend la question débattue par ce dernier de l'« univocité » ou de l'« équivocité » de l'Être : en termes moins "techniques", la question de savoir si le principe ultime de la réalité se laisse désigner par un « nom unique », parce que sa nature serait simple ; ou, au contraire, s'il ne peut être désigné que par une « pluralité de noms », parce que sa nature serait d'une complexité irréductible à une uniformité ?

    Les ingénieurs de la  à qui on avait confié de régler cette délicate question à l'échelle d'un ordinateur ont manifestement tranché dans le sens de la « complexité », en considérant qu'un Mac n'est pas désignable par un « nom unique », mais au contraire par un « pluralité de noms ». Ce qui tendrait à montrer qu'aucun objet « technique » ne fait exception au Principe d'ensemble de la « Réalité » et aux paradoxes touchant sa désignation par des noms.


    --------------------​

    Ce préambule capable de décourager l'esprit épris de simplicité débouche en pratique sur le constat suivant : un Mac ne porte pas un « nom unique », mais « plusieurs noms » - selon l'angle selon lequel on le considère.

    Prenons mon exemple : je possède un MacBook Pro 17" Late_2011 => si je vais au Menu /À propos de ce Mac/Aperçu/Rapport système..., je trouve 2 grands onglets intitulés : Matériel & Logiciel. Si je consulte les informations de l'onglet : Matériel, je lis en regard de la rubrique --> Nom du modèle l'intitulé : MacBook Pro ; mais à l'onglet : Logiciel, je lis en regard de la rubrique --> Nom de l'ordinateur : Bécane Macomaniac. Une simple réflexion sur cette « pluralité de noms » me montre que 2 grandes espèces de Noms désignent mon Mac : un « nom physique » et un « nom logique ». Le « nom physique » désigne le modèle matériel de Mac => comme il s'agit d'un portable, de type « MacBook Pro », le « nom physique » du Mac sera donc identique à son modèle matériel. Si j'avais un « iMac », son « nom physique » serait donc : iMac et etc. Ce type de nom désigne donc l'individu par l'intitulé de son espèce. Ce n'est donc pas un « Nom Propre », mais un « Nom Commun » : le nom de la classe matérielle de modèle de Mac dont il est un exemplaire singulier. Le « nom logique », de son côté, désigne non pas le Mac dans sa réalité matérielle, mais dans sa dimension logicielle : le pilotage informatique de son corps physique. Ce n'est pas un « Nom Commun » comme le « nom physique » : MacBook Pro ; mais bel et bien un « Nom Propre » : Bécane Macomaniac. Je présume qu'en ce qui concerne Coyoteman, c'est là que se trouve mentionné en guise de « nom logique » le « Nom Propre » : MacBok Pro de Melektronic.

    Si je prends le temps de réfléchir encore, il en va d'un Mac comme d'un être humain : en tant que réalité physique ou corps, l'être humain en question se verra désigner par un «
    Nom Commun », qui est un nom d'espèce : Homme (pour différencier cette sorte de mammifère de Chien, Chat, Cheval ou Rat) ; mais en tant que réalité morale ou personne, l'être humain en question se verra désigner par un « Nom Propre », qui est une identité singulière : Macomaniac (par exemple), ou Coyoteman etc.

    Mais tout le monde voit bien ici que
    Macomaniac, c'est un « avatar internet » (pour un réseau social déterminé du Net : MacGénération), tandis que mon « Nom Réel » (d'état civil) doit être bien différent, comme également mon « Nom d'usage » (sobriquet ou petit nom) pour mes amis et proches. Ce qui témoigne que le « Nom Propre » ou « Nom Logique » n'est jamais un « Nom Unique », mais se multiplie en une « Pluralité de Noms ». Eh bien ! il en va de même pour le « Nom Logique » du Mac, qui se décline lui aussi selon 3 variables analogues : le HostName (équivalent au Nom Civil), le LocalHostName (équivalent à l'Avatar Internet) et le ComputerName (équivalent au Sobriquet Amical). Et il n'y a pas à chercher loin la raison de cette analogie, puisque les ingénieurs de la , avant d'être des informaticiens, sont des hommes, et ne peuvent concevoir au plan informatique que des extrapolations de leur expérience d'hommes. Y compris en ce qui concerne les noms... Ce qui permet de juger a priori que la « technique informatique » n'est qu'une traduction dans une forme spécialisée de langage de l'expérience humaine qui s'exprime dans les langues naturelles.

    Un Mac, comme un homme, a donc un « nom matériel », qui est un « Nom Commun » (MacBook Pro, par exemple) et un « nom logique », qui est un « Nom Propre ». Mais ce « Nom Logique » est une famille de 3 « Noms Propres » susceptibles de différences, même si une uniformité est possible : le HostName (Nom de Système), le LocalHostName (Nom de réseau local) et le ComputerName (Nom d'usage). Le HostName est le nom qui précède l'invite de commande dans une fenêtre du «Terminal» ; le LocalHostName est le nom sous lequel apparaît le Mac à l'intérieur d'un réseau local (domicile, par exemple) pour les utilisateurs d'autres machines ; le ComputerName est le nom qui s'affiche comme Nom de l'ordinateur dans l'onglet Logiciel des informations-Système du Menu /À propos de ce Mac comme sous le picto d'ordinateur dans la colonne latérale d'une fenêtre du Finder.

    --------------------

    Une question intéressante, ici, est alors la suivante : ces 3 « 
    Noms Propres » du Mac d'un point de vue « Logique » sont-ils forcément indépendants (dépourvus de solidarité) ou susceptibles d'interaction ? Voici ce qui m'apparaît (en conséquence d'explorations antérieures qui n'allèrent pas sans peine et qui n'échappèrent pas aux extrapolations théologiques : ☞Terminal n'identife plus ma machine☜) :

    - a) Lorsqu'un utilisateur installe pour la première fois un OS sur le disque de son Mac, en fin d'installation il lui est demandé de configurer un ensemble de paramètres logiques (Langue, Date, Identité d'utilisateur...), parmi lesquels passe souvent inaperçu le paramètre d'un « Nom Logique » pour l'ordinateur. Supposons que lors de la demande de paramétrage, j'aie choisi le « Nom Propre » fumeux de Bécane Macomaniac. Ce nom choisi est toujours identifié en première instance au ComputerName : le sobriquet amical pour les utilisateurs du Mac (un seul ou plusieurs, selon le nombre de comptes). En seconde instance seulement, après suppression des caractères spéciaux (comme un accent) et des espaces (remplacés par des tirets), et adjonction d'une extension .local, va se trouver automatiquement généré le LocalHostName du Mac : son nom de réseau pour d'autres utilisateurs d'ordinateurs partageant un même réseau local => ce sera donc, dans mon exemple, Becane-Macomaniac.local. En troisième instance finalement, le ComputerName va se trouver exporté tel quel comme HostName (identifiant dans le «Terminal») => l'intitulé précédent l'invite de commande sera donc par défaut, dans mon exemple : Bécane Macomaniac à l'identique du ComputerName.

    --> c'est ce qu'on pourrait appeler une « cascade nominale » opérant par défaut à partir d'un seul choix primaire : celui du
    ComputerName dans le panneau de paramétrage en fin d'installation d'un OS. Il est à noter que recourir au panneau Partage des Préférences Système équivaut, a priori, à réouvrir ce panneau de paramétrage => renseigner le champ primaire : Nom de l'ordinateur équivaut à définir le ComputerName (nom d'usage pour les utilisateurs du Mac), ce qui, si on presse le bouton connexe "Modifier", établit en correspondance le LocalHostName (nom court agglutiné terminé par .local) et à l'identique le HostName (dans le «Terminal»).

    - b) que se passe-t-il si l'utilisateur « saute » cette rubrique du panneau de configuration en fin d'installation ? Ce cas de figure a été prévu par les ingénieurs de la  => c'est alors le « 
    Nom Commun » du Mac, càd. son « Nom Matériel » de modèle (dans mon exemple : MacBook Pro) qui va servir de paradigme pour la création des 3 « Noms Propres » du Mac, qui, par défaut, lui seront identiques => ComputerName = MacBook Pro ; LocalHostName = MacBook-Pro.local ; HostName = MacBook Pro. C'est un peu comme si le nommé Macomaniac, abandonné à la naissance et recueilli par une institution, ayant a priori comme « Nom Commun » de modèle de mammifère physqiue « Homme », avait reçu comme « Nom Civil » : Homme, d'où se serait trouvés dérivés son Avatar pour MacGé = Homme et son sobriquet pour les potes = Homme.

    - c) Cette « cascade nominale » prévue par défaut par les ingénieurs de la  est néanmoins susceptible d'être « désolidarisée » par des choix spécifiques de l'utilisateur, si ce dernier passe par le «Terminal» en invoquant l'utilitaire
    UNIX scutil. C'est un petit exécutable (dont le nom abrège : system_configuration_utility) auquel on peut commander, en passant d'entrée en droits root (sudo), par l'intermédiaire du verbe --set (établir) et des options ComputerName, ou LocalHostName ou HostName suivies chaque fois d'un « Nom Propre », le paramétrage en mode texte (et non plus en mode graphique) des «Noms Logiques » du Mac.

    Ce type d'intervention présente une spécifité absolue par rapport au mode graphique : celle de pouvoir d'établir un «
    Nom Propre » spécifique du HostName désolidarisé de la « cascade nominale » que j'ai évoquée précédemment. Par exemple, alors que mes manipulations graphiques ont donné : ComputerName = Bécane Macomaniac, LocalHostName = Becane-Macomaniac.local, HostName = Bécane Macomaniac ; si je passe la commande :

    Code (Text):
    sudo scutil --set HostName Macototo
    => désormais le
    HostName de mon Mac se trouve, en tant que Macototo, établi indépendamment du ComputerName qui demeure Bécane Macomaniac => aucune manipulation graphique du nom du ComputerName dans le panneau Partage des Préfences Système n'affectera plus le HostName qui, par l'effet de ligne de commande, a été établi absolument en mode indépendant. Je peux aussi bien passer une commande :

    Code (Text):
    sudo scutil --set LocalHostName MacOPied-de-Nez
    => désormais le
    LocalHostName va être MacOPied-de-Nez.local sans relation avec le ComputerName ni le HostName. Mais je pourrais tout aussi bien le faire en mode graphique dans le panneau Partage, si, pressant le bouton modifier qui affiche le sous-panneau "Nom d'hôte local", je choisissais l'intitulé MacOPied-de-Nez avant l'extension .local, en le désolidarisant donc du ComputerName du panneau principal.

    --------------------
    Il n'est pas inintéressant de constater, en conclusion de ce parcours facétieux des « noms du Mac », qu'une position de compromis a été adoptée en dernière instance par les ingénieurs de la  sur la question de l'« unité » ou de la « pluralité » des noms. Car si les « noms » divergent par l'aspect du Mac qu'ils désignent (le « matériel » vs le « logiciel », et sous ce dernier aspect : le « Système », le « Réseau » ou l'« Utilisateur ») ; un seul et même nom est susceptible de désigner tous ses aspects du Mac par défaut, qui est le « Nom Commun » ou « Nom Physique » : le nom de modèle. Par contre, dès qu'on recourt à un « Nom Propre » susceptible de singulariser ce qu'il désigne, alors s'avère une « Pluralité des Noms » qui ne peut plus être ramenée à une unité. Il n'y a donc d'« unité nominale » que du « Général », mais « pluralité des noms » du « Singulier ».
     
    #6 macomaniac, 30 Janvier 2016
    Dernière édition: 30 Janvier 2016
  7. Coyoteman

    Coyoteman Nouveau membre

    Inscrit:
    24 Janvier 2016
    Messages:
    19
    J'aime reçus:
    1
    Ohlala... Sacrée théorie de Macomaniac... Lire tout cela est assez perturbant... Mais bon j'ai suivi les deux manières de faire, et je dois dire que la plus simple a été celle de GeekFou... Plus simple... Hehehe...

    Mais merci quand même... J'ai réussi la petite manipulation...

    A bientôt...
    Bon Weekend...

    :up::up::up:
     
Modérateurs: Aliboron, bompi, daffyb
Chargement...