Le labo de PVPBP

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 108
3 748
Rouen
Déjà, il faut mettre une boule verte.
Ensuite tu peux venir demander ici :bookworm:
Genre… Si tu ne mets pas de pièce dans la machine, t'auras pas de coca ! :chicken: :dead:
 
  • J’aime
Réactions: Jura39

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 108
3 748
Rouen
Quand un immeuble donne l'impression d'une vague
Voir la pièce jointe 172635
Très graphique ! :up:
Très chouette ! :up:
Juste un truc concernant "l'impression d'une vague" !

Quand on me cause de vagues, d'effet de vagues ou d'impressions de vagues, je pense aussitôt à Hokusai et sa grande vague de Kanagawa.

390px-Tsunami_by_hokusai_19th_century.jpg


Si bien que tout ce qui ne va pas dans le sens de cette vague me laisse sur ma faim ! Il y a des images comme ça, devenant un point de comparaison incontournable, dont je ne me défais pas. Sorry buddy ! ;)

Tu n'voudrais pas nous la poster dans le bon sens, s'te-plaît, ecat' ?
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 108
3 748
Rouen
Ça me cause plus ! :merci:

Et toi ?
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 108
3 748
Rouen
Pour moi, c'est pareil (dans le miroir) :siffle:
Le sens de lecture (de la gauche vers la droite) !

Dans la première version, le regard part du ciel et se heurte à "la vague". Dans la second, le ragard part de "la vague" et ouvre vers le ciel. Après, suivant ce que tu veux dire avec ton image et en fonction "de la fixette d'un certain modo", ça change. ;)
 
M

Membre supprimé 1129907

Invité
C'est vrai que ça change un peu, on pense plus rapidement à une vague avec la modification.
 
  • J’aime
Réactions: aCLR

Toum'aï

Membre calcifié
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 681
3 590
MarWest
Approuvé en fonction de la :
Leçon n° 8 : le sens de lecture tu respecteras
:bookworm:
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 058
24 999
Forêt de Fontainebleau
Avant Hokusai, le regard de l'enfance a enregistré la vague en Mer Rouge des Cigares du Pharaon :
Unknown.jpeg
où Hergé a respecté le sens de la lecture occidental, qui est le sens l'écriture (de gauche à droite).
Ce qui dicte au dessinateur de BD le sens de la mise en page graphique, l'œil occidental cherchant
ce qui s'avance d'avenir du côté droit, les pages même se tournant de gauche à droite.

Tout autre est le sens de la lecture japonais, puisque l'écriture japonaise (du moins traditionnelle)
s'effectuait de droite à gauche. Ouvrant l'espace de l'attente et de l'avenir du côté gauche. Au point
que les mangas dans leur disposition native se lisent de droite à gauche, leurs pages se
tournant dans le même sens.
 
  • J’aime
Réactions: baron et Jura39

Toum'aï

Membre calcifié
Modérateur
Club MacG
16 Décembre 2010
4 681
3 590
MarWest
Attention, annexe A4 : de tout impérialisme occidental te libereras. :bucktooth:

Les japonais lisant de droite à gauche, comment faut-il 'lire la vague' ? :artist:
J'était sûr que quelqu'un relèverait, je me suis dit, pas aCLR à cette heure il dort avec Médor sur les pieds, alors Romuald, avec en plus une précision de maco :hilarious:
Le tableau d'Hokusai était dans ma classe de maternelle, enfant pas instit', et je l'ai toujours eu à l'esprit...
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 108
3 748
Rouen
Est-on plus avancé ?
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 108
3 748
Rouen
Ca dépend. On avance de droite à gauche ou de gauche à droite ?
Bah ! Si je reprends l'illustration de Hokusai et la confronte à la pensée stoïcienne. La minute d'avant, le mort ne le concerne pas, et la minute d'après, elle ne le concerne plus ! Que tu la regardes à l'occidentale ou à l'asiatique, c'est kif-kif bourricot. Hokusai immortalise cet instant qui renvoie à l'inconnu du déroulé du temps.

Je me suis servi de cette image iconique simplement pour montrer à ecatomb combien le sens de lecture d'une image pouvait influer sur le ressenti du spectateur, moi en l’occurrence, après ta remarque m'a fait comprendre ô combien j'étais un occidental. Innocemment, je considère tous les participants de ce forum comme tel. Mais ecat' ou maco voire toi pouvez très bien être des descendants du levant. Je n'en sais foutre rien vu que n'ai jamais rien vu d'autre que vos avatars. Et je dis ça sans arrière-pensée. Je ne pousse personne à se montrer – sauf bien sûr s'il contrevient à une consigne sur un fil donné…

Le tableau d'Hokusai était dans ma classe de maternelle
Il y avait un tableau de Gauguin dans le vestibule à la maison. Ces deux polynésiennes assises sur un pagne me fixaient chaque fois que j'enlevais ou mettais mon manteau. Que dois-je conclure ? Qu'elles m'ont donné le goût de vivre sur le fuseau horaire des Îles Marquises ? Hi hi hi. Ou n'est-ce qu'une vue de l'esprit ?
 
  • J’aime
Réactions: baron

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 108
3 748
Rouen
J'ajouterai que je ai réagi à la très belle photo de ecat' uniquement par rapport au petit mot ajouté. SI pour lui l'impression d'une vague renvoie à la menace d'une déferlante, il manque alors deux trois mots pour le dire; ou comme précédemment dit la référence visuelle à une image en faisant de même.

Dans son sens initiale et une lecture occidentale, cette image a quelque chose d'oppressant. Ton regard se heurte à un mur, une élévation. De la même manière qu'un immeuble vu depuis le plancher des vaches est un heurtoir qu'il faut contourner. Sa scène prise à la perpendiculaire du plan ordinaire renvoie à la même impression de paroi, cette fois-ci incontournable, puisque le plan représenté se heurte au vide du ciel.

Sa compo, son recadrage, rectif' des lignes et tout ce qu'on veut bien donne un côté science-fiction au décor photographié. Limite, il nous montre la vision d'une terre plate, d'un océan aux mouvements se bornant au terrain délimité.

Je dis ça, je ne dis rien. C'est juste qu'avec le peu d'infos disponibles à la première lecture, c'est comme cela que son commentaire s'est animé chez moi. Après, chacun envisage ce qu'il lui plaît !
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 058
24 999
Forêt de Fontainebleau
La vague d'Hokusai ou sa réplique dans un miroir occidental par Hergé donnent à imaginer une confrontation sans issue. C'est dû à l'orientation frontale de la barque dans les deux images. Il n'y a pas d'esquive : il n'y a que l'imminiscence d'un recouvrement par la déferlante de la vague.

L'image d'ecatomb n'a pas de rapport essentiel avec les deux images pré-citées. Car rien n'y évoque l'oppostion frontale sans issue d'une embarcation absente. L'image originale :
2017-01-19 12.41.40.jpeg
ménage un effet de lignes de fuites partant du point d'horizon et s'évasant vers l'avant en direction du haut. Il y a là une orientation échappatoire qui part du fond de l'image et trouve une issue possible dans l'angle droit supérieur. Cette dynamique imaginale appelle son protagoniste absent, qui n'est pas un canot attaquant frontalement le surplomb de la vague, mais un surfeur sur le point de surgir tout là-bas, au départ de la vague et de s'en venir glisser vers l'avant en suivant une des lignes d'échappement. Car il s'agit, dynamiquement parlant, d'un "tube" : d'une vague en tube, dont l'œil se demande si le surfeur sur le point d'apparaître là-bas en départ de tube, va avoir assez de vitesse échappatoire pour en sortir par l'avant où nous nous trouvons en spectateurs.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
83 058
24 999
Forêt de Fontainebleau
Quant à la réplique en miroir :
2017-01-19 12-1.41.40.jpeg
je dirai qu'elle ménage les mêmes lignes de fuite, mais cette fois-ci partant de l'avant-plan où nous sommes pour filer là-bas au fond vers l'issue du tube. Je m'attends donc à voir surgir le surfeur à partir de l'angle gauche supérieur, pour filer dynamiquement dans le tube de la déferlante en direction de l'échappatoire située à l'horizon. Dans ce dernier cas de figure encore, l'orientation suit une diagonale du mouvement de gauche à droite. On pourrait subtiliser en disant que le surfeur de la vague originale va tendre à remonter le tube de la vague vers une issue aérienne, tandis que celui de la vague en miroir va tendre à le descendre vers une issue plongeante.

Pour me résumer : je dirai que les deux images d'ecatomb n'ont rien à voir avec les images d'Hokusai / Hergé, car ces dernières figent l'état d'imminence d'un destin de submersion, en représentant la rencontre frontale d'une barque et d'une déferlante ; tandis que les premières donnent à imaginer un glissement dynamique d'échappement diagonal : celui du surfeur dont on attend l'émergence avec comme élément de suspense la question de savoir s'il va avoir le temps d'atteindre la sortie du tube de la vague.
 
Dernière édition:

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
11 108
3 748
Rouen
De l'impression d'une vague, nous voilà maintenant avec un surfeur imaginaire…

Et c'est à moi qu'on vient demander ce que je prends !

(un laveur de glace encore, j'aurais compris… hi hi hi)
 
Dernière édition: