Le Maître du Château

Statut
Ce sujet est fermé.

silvio

Membre d’élite
Club MacG
21 Novembre 2002
3 647
511
57
Mes Chers Compatriotes

Ces dernières semaines, le Château avait basculé dans un déni de démocratie flagrant,
les droits élémentaires de nos administrés étant bafoués et nos institutions insultées.
Il était donc temps de réagir et de rendre au Château sa Dignité et son Honneur.

M'appuyant sur les rares éléments fidèles à l'idéal démocratique porté très haut par le Château, je veux bien évidemment parler de l'armée, j'ai décidé de promulguer une nouvelle Constitution, qui sera immédiatement adoptée à l'issue de ce post ...
Voilà, c'est dit, c'est comme ça ... circuler y a rien à voir ... :D :D

**************************
Le Maître du Château est un jeu gratuit sans obligation d'achat.
Le but du jeu est d'accumuler des points et de faire évoluer les règles.
Les points ne donnent droit à rien d'autre que la considération de ses contemporains, ou les insultes et les crachats des jaloux et des atrabilaires.

Comment gagne-t-on des points ?

Les points se gagnent en étant élu Maître du Château, en finissant deuxième d'un tour électoral (leader de l'opposition), en étant nommé Chambellan, ou en recevant des points donnés par le Maître du Château. Les points se perdent par volonté de l'exécuteur des basses besognes. Les points de l'armée ne peuvent être minorés. Ils peuvent toutefois être augmentés lorsque le Maître du chateau fait intervenir la troupe et est satisfait de ses services.

Comment se passe un tour ?

1. Prise de fonction du maître fraichement élu
2. Le Maître nomme son gouvernement et attribue les points
2bis. Il passe en revue les troupes.
3. Une éventuelle phase de conseil législatif s'ouvre (voir : Conseil législatif)
4. Le Chambellan fixe la date de début et de clôture de la campagne.
5. Le Chambellan dépouille les résultats, proclame le nouveau maitre, rend ses pouvoirs et rappelle le décompte des points.
Un tour ne peut durer plus de quinze jours.
La date de cloture du scrutin peut-être fixée entre le lundi midi et le vendredi midi.
Dans cet intervalle, le chambellan a le choix dans la date.


LES RÔLES

Le Maître du Château :

Il reçoit 5 points pour son élection.
Il nomme le Chambellan et l’exécuteur des basses œuvres.
Il distribue au maximum 5 points à sa guise (lui exclu).
Il compte pour trois voix dans le scrutin suivant.
Le Maitre ne peut exercer que deux mandats consécutivement. Il ne peut voter pour lui même.
Le vote du Maître du Château ne peut être changé, sauf s'il est candidat à sa propre succession.
Le Maître du Château fixe un hymne national que tous ses sujets doivent reprendre en choeur.
Le Maître du Château désigne un plat national qui doit être consommé dans toutes les chaumières le dimanche midi.


Le Chambellan :

Il reçoit 2 points pour sa nomination.
Il fixe l’échéance du tour suivant et recueille les votes (par MP). A la date limite, il publie le résultat et le détail des votes reçus et, donc, désigne le nouveau maître (qu’il choisit en cas d’égalité de votes).
Il tient à jour le tableau des candidats.
Il peut annuler le vote d’au maximum deux participants de son choix parmi ceux qu’il reçoit (hors celui de l’exécuteur et du Maître).
Il compte pour deux voix dans le scrutin.
Gardien de la probité des votes, le Chambellan ne peut être candidat au poste de maitre.

L’exécuteur des basses œuvres :

Il peut retirer jusqu’à cinq points à d’autres (hors le Maître du Château et lui-même).
Il peut changer le vote d’un participant pour le tour suivant (hors le vote du Maître et du Chambellan) – il doit en faire part au chambellan qui, bien sûr le publiera à la fin du tour.
Il compte pour deux voix dans le scrutin.

Une fois pourvus, les titulaires des postes (maître, chambellan, exécuteur) ne peuvent être destitués. Ils peuvent faire appel à l'armée pour maintenir leur pouvoir en place lorsque celui-ci est injustement mis en péril par l'opposition. En cas de démission, le maître nomme un remplaçant, les points acquis restent acquis.
Les membres du Gouvernement roulent en Triumph, MG, et Aston Martin exclusivement.

L'armée roule, lors de ses permissions, en modèle de son choix. les concessionnaires sont tenus de lui preter tout modèle disponible.

Le leader de l’opposition :

C’est le candidat arrivé en deuxième position quelque soit sont label Majorité/Opposition.
Il reçoit deux points.
Il peut « fédérer » des candidats (voir l'Opposition et la Majorité)
Le Leader de l'opposition roule en Ford Mustang.

Le terroriste désespéré :

Un "terroriste désespéré" peut voir le jour au tour d'après, si et seulement si un seul des candidats du tour arrive dernier dans les votes (avec un minimum de 1 vote).
Il peut choisir d’envoyer le « Vote de la bombe » : son vote lui retire 5 points, mais annule les 30 derniers % des votes reçus par le Chambellan avant la bombe. Les électeurs qui auraient voté avant la bombe ne peuvent plus exercer leur droit de vote durant ce tour.
Le terroriste désespéré perd ses droits civiques pendant le tour suivant : il ne peut ni être candidat, ni être électeur ni être chambellan.
Le terroriste désespéré roule dans un petit chariot et se sert de fers à repasser pour avancer.

[Supprimé]

Les pompiers-médiateurs :
Les pompiers-médiateurs sont chargés de prévenir les abus de jeu, de calmer ceux qui montent dans les tours, et de veiller à l'applicatoin des sanctions prononcés par le con-con. Sont pompiers-médiateurs le premier et le dernier votant (votes nuls et blancs compris) de chaque tour, cachet vbulletin faisant foi.
Les pompiers-médiateurs roulent nus dans des camions qui font pin-pon d'un rouge profond.


[/Supprimé]

Remplacé par :


L'armée est chargée du calme dans le royaume. Elle peut intervenir à la demande du Maître, mais également de son propre chef lorsqu'elle considère agir pour le bien-être du royaume. Elle peut nommer des membres des renseignements généraux chargés de lui faire rapports sur le royaume. Elle seule connaît le nom de ces membres afin d'éviter toute corruption ou menaces. A ce titre, elle peut octroyer des points pour "services rendus" à la fin d'une mission secrète.


L'attribution des rôles se fait selon la règle un pseudo/un rôle - une même personne ne peut donc tenir plus d'un rôle par tour.

L'opposition et la Majorité :

Le leader de l'opposition peut fédérer des candidats autour de sa personne, même si ce n'est qu'une bouse sans charisme. Pour cela, les autres candidats déclarés doivent se rallier officiellement à lui par l'envoi d'un MP au Chambellan, avant la clôture du scrutin.
Les candidats qui se rallient ne sont pas tenus d'informer leurs électeurs de leur ralliement. Néanmoins, les candidats qui se rallieraient en douce se verront enlever 1 point à l'issue du scrutin.

Un candidat qui se réclamerait de la Majorité peut également fédérer des candidats, aux mêmes conditions. Le label "Majorité" doit être distribué par le Maître en place.

L'armée :
L'armée n'est pas élue. Elle peut recruter lors d'actions de mobilisation. Ses points comptent double lors des elections.



LE DÉROULEMENT DU SCRUTIN

Le scrutin est ouvert par décision du Chambellan, qui fixe la date de début de la campagne officielle et la date de fin de scrutin.

out posteur enregistré peut voter et être candidat. Un joueur ne peut voter qu'avec un seul pseudo.
Tout joueur disposant de ses droits civiques est éligible au poste de Maître du Château, à condition qu'il :
- déclare publiquement sa candidature.
ou
- qu'il dispose de points au tableau des points (que ces points soient négatifs ou positifs).
Tout vote porté sur un candidat ne disposant pas de points ou n'ayant pas fait acte de candidature est nul.
- Les membres de l'armée ne peuvent être élus.

Les votes sont enregistrés par MP auprès du chambellan. Tout vote envoyé hors période de campagne officielle, ou adressé à quelqu'un d'autre que le Chambellan ne peut être pris en compte.
Le vote ne peut porter que sur un seul candidat. En cas de vote multiple, seul le dernier vote exprimé compte. Le chambellan publie le détail des votes.

RESPECT ET MODIFICATION DES RÈGLES

Honneur et Doigté

Les joueurs doivent respecter les règles. C'est une question d'honneur.
Le Chambellan signale publiquement le manquement aux règles.
Le Maître décide de l'opportunité d'une sanction au manquement signalé.
L'exécuteur des basses œuvres applique -ou non- la sanction, avec doigté. Car le doigté est le pendant de l'honneur.

Le pouvoir législatif

Les règles peuvent être changées. C'est le pouvoir législatif.
L'initiative législative appartient concurremment au Maître du Château, au Chambellan et au leader de l'opposition.
Chacun d'eux ne peut faire qu'une proposition par tour.
Aucune proposition d'ajout ou de modification de règle ne peut être reçue pendant la période de campagne officielle.
Les propositions de modifications des règles doivent être présentées publiquement, et adoptées par le Conseil Législatif, en séance publique (pas de MP).
Sont membres du Conseil :
Le Maître, le Chambellan, l’exécuteur, le leader de l’opposition, l'armée ainsi que les trois premiers électeurs se prononçant. Le terroriste désespéré ne dispose pas du droit de vote.
Les nouvelles règles sont promulguées avant l'ouverture de la nouvelle campagne, et s'appliquent immédiatement.

Le con-con
En cas de forte contestation, il est créé un conseil constitutionnel, chargé de régler les conflits.
Le concon est constitué de 2 anciens maitres, d'un ancien chambellan, de l'armée, d'un électeur et ou candidat du dernier tour (votes blancs et nuls compris) et du chambellan en place au moment de la saisine.

Le conseil ne peut agir que sur saisine, il est saisi par au moins trois membres titulaires d'un des quatre principaux rôles (MC, Ch, Exé, LO) ou ayant obtenu des voix au dernier scrutin. L'armée peut également saisir le conseil.

La saisine est publique, sauf pour l'armée. Dès que trois de ces membres (ou l'armée) ont saisi le conseil, le Maitre appelle à sa constitution.
Les 2 premiers anciens maitres, le premier ancien chambellan et le premier des autres électeurs et ou candidats du dernier tour (votes blancs et nuls compris) à souhaiter publiquement en faire partie sont désignés membres.
Les quatre membres désignés reçoivent un point. Ils sont en place pour deux tours. Ils ne peuvent exercer d'autres fonctions durant ces deux tours, ni briguer le poste de maitre.

Si saisi par d'autres membres que l'armée, le conseil statue tout d'abord sur la recevabilité de la saisine. Il s'exprime pour cela sur un fil annexe, à raison de 2 interventions maximum par membre. A l'issue de ce premier débat, le conseil vote publiquement pour recevoir ou non la saisine.
Si la saisine est reçue, le conseil débat sur le fond à raison de trois interventions maximum par membre. A l'issue du débat, le conseil vote publiquement.

En cas d'infraction reconnue grave, le concon peut prononcer la déchéance des droits civiques des mis en cause. Cette déchéance ne peut être prononcée pour plus de deux tours. Elle peut être levée par une autre séance du conseil.

La délibération du concon fait foi, et ne souffre pas de contestation. Les joueurs se doivent de la respecter. En cas de non-respect le concon fait appel au corps des pompiers-médiateurs.


**************************

Considérant l'aide et le soutien indéfectible du Général Amok, celui-ci est nommé Maréchal.

Une grande cérémonie sera organisé ce WE dans la Salle du Protocole, débarrassée de ses séditieux, et on reprendra tous ensemble l'hymne national, "Tiens voilà du Boudin" magistralement interprété par le 2ème REP.

Repos, vous pouvez fumer !

Fait Avenue des Moulins le 27/10/2006 à 16h52
Silvio 1er :king:

Sur ce, je vous laisse, faut que j'aille planter mes bulbes de tulipe, un casanis à la main, faut pas déconner, on a quand même 25°
:D:D:D
 

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
54
Naqoyqatsi
Moi, rezba, premier maitre du Château, constatant la carence démocratique du maître en place et son recours ignoble aux forces armées, en appelle à l'urgence démocratique, et ouvre solennellement le Con-Con afin qu'il statue sur la crise actuelle.

En seront membres : le chambellan actuel, les deux premiers anciens maîtres et l'ancien chambellan qui le souhaiteront, ainsi que le premier électeur du tour précédent qui le souhaitera.
 
A

Anonyme

Invité
Moi, rezba, premier maitre du Château, constatant la carence démocratique du maître en place et son recours ignoble aux forces armées, en appelle à l'urgence démocratique, et ouvre solennellement le Con-Con afin qu'il statue sur la crise actuelle.

En seront membres : le chambellan actuel, les deux premiers anciens maîtres et l'ancien chambellan qui le souhaiteront, ainsi que le premier électeur du tour précédent qui le souhaitera.
En tant qu'ancien Maître, je fais publiquement acte de candidature.
 

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
54
Naqoyqatsi
Te voilà membre de cette session du con-con.
 
A

Anonyme

Invité
En tant qu'ancien maître aussi.

Edit : Ah merde, en tant qu'électeur :D

reEdit : j'avais compris que tu faisais partie du concon rezba ????
 

Patamach

Membre d’élite
Club MacG
24 Mars 2005
1 858
382
49
Paris Dernière
Donc en gros avec ce système les 3/4 du peuple electeur dont je fais modestement parti n'a pas son mot à dire :eek:

CON-CON A LA CON :eek:
 

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
54
Naqoyqatsi
Le con-con aura besoin que la résistance continue la lutte pour s'assurer de la sérénité de ses travaux. Postez vous devant la salle d'audience, et empêchez l'armée félonne de rentrer !
 

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
54
Naqoyqatsi
En tant qu'ancien maître aussi.

Voilà un deuxième membre. Encore un ancien chambellan et un ancien électeur, et le chambellan actuel pourra ouvrir la session.
 

Grug

poisson rouge
Modérateur
Club MacG
18 Octobre 2002
10 324
2 704
49
Lyon
grug.be
en tant qu'ancien presque tout, je fais acte de candidature


ancien maitre (2x) :p, ancien chambellan, ancien executeur, ancien terroriste etc…
 

silvio

Membre d’élite
Club MacG
21 Novembre 2002
3 647
511
57
Le con-con aura besoin que la résistance continue la lutte pour s'assurer de la sérénité de ses travaux. Postez vous devant la salle d'audience, et empêchez l'armée félonne de rentrer !

Maréchal ? des séditieux tentent de jouer les facheux et d'interdire la Salle du Con-Con à l'armée !!! :mouais::mouais:

:D:D

Edith : décidément Maréchal quelle efficacité !!
Vous êtes là avant même que je vous appelle !!
:D
 

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
54
Naqoyqatsi
Ne vous laissez pas intimider par le général d'opérette. S'il le faut, je resterais dehors pour mener l'incessant combat d'harassement !
 
A

Anonyme

Invité
D'autres font pire, pile en ce moment :D L'armée est entraînée :D :siffle:
 

Nephou

au début de la fin
Modérateur
Club MacG
24 Avril 2001
8 129
1 542
Deux-Sèvres
www.nulle-part.fr
“hé hé™ ”
 

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
54
Naqoyqatsi
en tant qu'ancien presque tout, je fais acte de candidature


ancien maitre (2x) :p, ancien chambellan, ancien executeur, ancien terroriste etc…

Electeur du dernier tour, je candidate aussi. Nous sommes au complet. Monsieur moquette, vous pouvez ouvrir la séance.
 

Amok

Modérateur
Modérateur
Club MacG
28 Mai 2000
14 409
3 252
PACA
www.pascalrobin.com
Voir post 1:

Le concon est constitué de 2 anciens maitres, d'un ancien chambellan, de l'armée, d'un électeur et ou candidat du dernier tour (votes blancs et nuls compris) et du chambellan en place au moment de la saisine.

Ce "ConCon" n'est donc pas recevable.
 
Statut
Ce sujet est fermé.