Ce forum est en partie financé par l’affichage de publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour nous permettre de continuer à fournir ce service.

MAC OS, la nouvelle daube des OS ?

Discussion dans 'Réagissez !' créé par Yoplaboum, 30 Août 2018.

Statut du sujet:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. EzaelKiel

    EzaelKiel Membre junior

    Inscrit:
    6 Juin 2018
    Messages:
    30
    J'aime reçus:
    0
    Sacré Thread!

    Réactionnaire le Yopla jusqu’au boutisme!
     
  2. byte_order

    byte_order Membre confirmé

    Inscrit:
    31 Juillet 2012
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    60
    Attention à l'abus de langage trop fréquent : pour Apple, les utilisateurs sont des clients. Les usages que les utilisateurs font de leur achat qui passe de manière de plus en plus forcé par Apple sont une source de profit pour Apple. Le contrôle d'Apple sur ses clients ce n'est pas pour les empêcher de devoir devenir adminstrateur à leur dépend, c'est pour générer des profits sur les usages, pas uniquement sur la vente de la plateforme.

    Un responsable IT peut chercher à contrôler les utilisateurs, qui sont bien des utilisateurs pour lui, pas des clients.
    Un vendeur de techno IT, lui, n'a pas des utilisateurs mais des clients. Son contrôle sur les "utilisateurs" est de-facto un contrôle sur ses clients, et le but n'est pas uniquement dans l'intérêt dudit client évidement.

    Apple ne louant macOS ni les macs pour le faire tourner, il n'y a pas d'utilisateurs d'Apple.
    L'abus de langage sur ce point est malheureusement trop fréquent, pouvant laisser penser qu'Apple a avant tout le souci de protéger l'utilisateur plutôt que d'exploiter le contrôle sur les usages permis des clients pour en tirer un profit supplémentaire.
     
  3. melaure

    melaure Chasseur de Bobos
    Club MacG

    Inscrit:
    24 Octobre 2001
    Messages:
    24 670
    J'aime reçus:
    1 661
    Les utilisateurs sont soit des fidèles, soit des bobos, mais certainement plus des clients ... un client on analyse et on respecte son besoin, et ça, ça a totalement disparu dans la conception des produits en vase clos !

    On est dans l'ère Cook mon p'tit gars !!! Le fric, le fric, le fric ... et c'est tout !
     
    #23 melaure, 20 Septembre 2018
    Dernière édition: 20 Septembre 2018
  4. gwen

    gwen iModo
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    25 Octobre 2001
    Messages:
    12 484
    J'aime reçus:
    1 123
    Moi ce que je vois c’est que ce système a permis à des centaines de développeur d’enfin gagner leur vie en se concentrant sur ce qu’ils savaient faire : programmer.

    Avant, les développeur qui vivaient décemment de leur travail était dans de grosses boites comme adobe ou Microsoft. Les autres était petit tout petits.

    Je suppose, Melaure, que tu vas acheter tes légumes à la ferme ainsi que ton lait chaque matin ? Que tu a acheté ta voiture directement chez le petit fabricant du coin et pas dans un gros concession qui marge largement dessus ? Tes vêtement sont forcément fabriqué par ton couturier de quartier et tu ne met jamais les pieds dans les grandes surfaces.

    Au fait, as tu acheté ton Mac directement chez Apple afin que cette entreprise n’ai pas de marge à reverser au revendeurs ?
     
    daffyb aime ça.
  5. love_leeloo

    love_leeloo Membre confirmé

    Inscrit:
    25 Décembre 2004
    Messages:
    266
    J'aime reçus:
    52
    sur macOS de puis OS9, je suis ravi à chaque nouvelle sortie.
    j'attends impatiemment de pouvoir installer Mojave sur mon jeu MacBook.
     
  6. byte_order

    byte_order Membre confirmé

    Inscrit:
    31 Juillet 2012
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    60
    Euh, c'est toujours le cas.

    L'immense majorité des développeurs ne sont en effet pas ces quelques centaines qui vivent correctement de leur vente sur l'AppStore.
    L'immense majorité d'entre eux continuent donc bien de gagner leur vie - en programmant eux aussi hein - mais pour le compte d'autres employeurs, y compris des grosses boites.
     
  7. gwen

    gwen iModo
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    25 Octobre 2001
    Messages:
    12 484
    J'aime reçus:
    1 123
    Non, ce n'est pas toujours le cas. Il ya de nouveaux arrivant sur le marché qui n'aurais peut être jamais grossis sans les App Store.

    Avant, il fallait maintenir un serveur, faire un site web, gérer les ventes. Peu de programmation, beaucoup de gestion pour au final peu de ventes. Si certains peuvent toujours se passer de ces App Store, c'est parce qu'il avait étaient en place depuis un certain temps et qu'ils étaient bien rodé sur les sujets annexes. Les nouveaux acteurs de la programmation aurait bien du mal à percer sans les App Stores.

    Ce qui tue le marché, ce sont plutôt ces développeurs qui mettent leurs titre à 0,99 € et les clients qui pense qu'au dessus de ce tarif c'est du vole. :(
     
  8. melaure

    melaure Chasseur de Bobos
    Club MacG

    Inscrit:
    24 Octobre 2001
    Messages:
    24 670
    J'aime reçus:
    1 661
    Oui gwen je vais souvent au marché, on a de la chance d'avoir plein de petits producteurs à coté de chez nous ! Ce n'est pas exclusif mais quand on a le temps on n'hésite pas :D

    Sinon tu appelles ça une marge ce qu'Apple laisse aux revendeurs ? J'aurais plutôt dit "aumône" ... Par contre ce qu'Apple prend aux autres,c 'est plutôt comme la TIPP !
     
  9. gwen

    gwen iModo
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    25 Octobre 2001
    Messages:
    12 484
    J'aime reçus:
    1 123
    70 % de marge sur une application, je trouve ça pas mal moi.

    Au marché, la ville prend déjà sa marge également pour occupation de la place. Donc, finalement, c'est comme Apple. Si tu veux vendre à un endroit qui t'offre de la visibilité, il faut payer l'emplacement.
     
    #29 gwen, 24 Septembre 2018
    Dernière édition: 24 Septembre 2018
    daffyb aime ça.
  10. byte_order

    byte_order Membre confirmé

    Inscrit:
    31 Juillet 2012
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    60
    70% hors taxes

    Au final sur le prix TTC
    Apple : 30%
    TVA : 20%
    Recette : 50%.
     
    gwen aime ça.
  11. byte_order

    byte_order Membre confirmé

    Inscrit:
    31 Juillet 2012
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    60
    .

    Avec ce genre de si, on peut affirmer aussi que sans Thomas Edison nous n'aurions toujours pas d'électricité accessible à tous de nos jours...

    Les nouveaux arrivants attirés par l'appel d'air de l'ouverture de l'AppStore, ils ont fait leur étude pour apprendre à développer *avant* que l'AppStore existe. Le taux d'usage d'Objective C entre 2007 et 2009 est révélateur sur ce point...

    Sans ce dernier, ils travailleraient quand même mais sur d'autres plateformes, c'est tout.
    Vu le déficit d'offre et la demande chronique en développeurs depuis plusieurs dizaines d'année, même sans AppStore ces gens bosseraient aujourd'hui, mais sur d'autres technos, et pas en offrant 30% de leur effort à un constructeur hégémonique... ou à d'autres.

    Croire qu'ils seraient au chômage vu la demande en tension en IT depuis 30 ans, c'est ridicule.

    Y'a quand même de plus en plus d'apps qui sont en faites des apps clientes d'un service qui a besoin d'un serveur, et la partie fonctionnelle est implémentée côté serveur.
    Le streaming. Le cloud de stockage. La cartographie. Tout ce qui repose sur une base de données partagées. Les news. Les réseaux sociaux. Les jeux à plusieurs.
    Et ça, cela nécessite toujours de faire du développement, mais côté serveur. Et c'est rarement léger.

    La partie suivi commercial et système de paiement, si cela vous pompe 30% de votre CA en le faisant vous-même c'est pas parce que vous le faites vous mêmes mais parce vous le faite soit mal soit en sous-traitant à quelqu'un qui se fait une bonne marge sur votre dos à bon compte. Et je mets Apple dans cette dernier cas, sauf qu'elle le fait en vous l'imposant, en plus.

    Et ?
    En quoi c'est mal que les acteurs qui ne durent pas parce qu'ils n'acquièrent pas un minimum de maitrise sur les sujets annexes mais qui évitent de se faire siphonner les recettes par des intermédiaires ne puissent pas réussir comme ceux qui font les efforts pour réduire leur dépendance à des services tiers, et donc à augmenter la part de recette dans leur CA ?

    J'vois pas pourquoi.
    Aujourd'hui, contrairement aux années 90 et avant, vous pouvez toucher un client n'importe où dans le monde grace à une techno qui n'a jamais été aussi bonne marché, Internet.
    C'est l'ère du many-to-many.

    Mais, évidement, les gros acteurs font tout pour étouffer ce many-to-many, parce qu'ils tirent un tel profil du modèle one-to-many qu'il hésite pas à bloquer arbitrairement tout moyen d'échapper à *leur* one-to-many, le "one" étant eux et leur tiroir caisse à la porte.

    Imaginer simplement qu'à la place d'imposer *son* AppStore uniquement dans iOS, Apple est mis en place une interface documentée et un service de vérification / sécurisation pour permettre à quiconque de proposer des applications dans leurs propres AppStores.
    On aurait plusieurs magasins virtuels d'apps iOS, mais un client universel pour les trouver, les acheter et les installer.

    Vous croyez vraiment que y'aurait pas de marché pour les apps iOS, et donc de quoi en vivre pour certains programmeurs !?

    La seule différence, c'est que la plus grosse part des profits de ce marché n'irait pas dans un seul sens, comme aujourd'hui, c'est tout.
    Apple n'est pas devenu la plus riche entreprise par hasard. Elle a tout fait pour contrôler les flux financier d'un marché dont elle estime être la propriétaire.

    Un sentiment renforcé par l'impression d'avoir acheter une expérience utilisateur à un tarif de plus en plus élévé, alors qu'en fait ils ont seulement acheté très cher un terminal d'accès dont les usages et services complémentaires sont de facto soumis à un abonnement complémentaire soit par fonction, soit selon la durée des usages, voire les deux à la fois.
     
    #31 byte_order, 24 Septembre 2018
    Dernière édition: 24 Septembre 2018
  12. gwen

    gwen iModo
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    25 Octobre 2001
    Messages:
    12 484
    J'aime reçus:
    1 123
    Le calcul est faux.

    C'est exactement :
    Etat français : 20 %
    Apple : 30% du prix HT
    Développeur : 70% du prix HT.

    Ce qui fait en effet un ratios de 20% pour l'état, 24% pour Apple et 56% pour le Développeur. Qui se gave sans vraiment rien faire, c'est peut être l'état non ?
     
  13. gwen

    gwen iModo
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    25 Octobre 2001
    Messages:
    12 484
    J'aime reçus:
    1 123
    Je n'ai jamais dit ça.

    Apple a juste mis en place un système et cela coute 30% pour y figurer. Cela ne me choque pas et si un developpeur veut travailler ailleurs, il le peut apparement puisque la demande pour ce genre de techniciens spécialisés est énorme. Certains apparement y trouvent leur compte et continuent d'aliment la boutique d'apple en logiciel. Si ils étaient perdants, ils arrêteraient vu que d'autre opportunités peuvent s'ouvrir a eux très facilement.

    Le système d'App store tel que tu le propos existait par le passés, notamment pour les applications Palm OS. Mais apple a choisis une autre voie. Plus fermée et normalement plus sécurisée. C'est aussi pour ça que JE suis chez Apple. Les autre peuvent aller chez Android non ? Je ne sais pas comment fonctionne leur App Store, mais c'est peut être plus démocratique et libre ? Il y a toujours des alternative.

    Si certains continuent a alimenter ces boutique, c'est bien qu'ils y trouvent leur compte !

    Et puis, quand je vois la part de marché des Mac et le développement du Mac App Store, je me dit que l'idée était bonne du point de vue de l'utilisateur. Au moins, j'ai accès a tous les logiciels facilement. Avant, la liste des logiciels était très réduite par rapport a la plate-forme concurrente. Le Mac App Store permis de developper une vrais logitech fournie et facile d'accès.
     
  14. Moonwalker

    Moonwalker Dark Star
    Club MacG

    Inscrit:
    22 Avril 2006
    Messages:
    20 542
    J'aime reçus:
    2 964
    Je viens de tomber sur cette discussion : quel tissu de sottises ! De quoi s’habiller pour l’hiver.

    Rien que le truc de Gatekeeper. Pour contourner : menu contextuel > Ouvrir
    C’est comme cela depuis l’introduction de Gatekeeper en 2012.

    Après les vierges effarouchées : fermeture, blablabla, etc. Non mais franchement... c’est le concours des vieux schnocks ?

    Le SIP c'est de l'Unix, ça vient de BSD. Le but : empêcher ceux qui n’ont rien à y faire de traficoter des répertoires sensibles. Par définition, si vous avez à faire dans ces répertoires, c’est que vous savez taper trois lignes de code dans un Terminal.

    Ah! L’informatique de grand père. C’était le bon temps.

    Tu parles !
     
  15. byte_order

    byte_order Membre confirmé

    Inscrit:
    31 Juillet 2012
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    60
    L'état n'a rien fait !?

    Qui a payé pendant des années sa scolarité à ce programmeur, avant même qu'il sache qu'il voulait suivre une formation de programmeur ?
    Qui a payé les infrastructures publiques lui permettant d'avoir une activité lié à Internet ?
    Qui a payé pour garantir sa sécurité à l'intérieur des frontières ?
    Qui a payé pour garantir sa bonne santé ?
    Qui a payé pour maintenir un environnement économique en bonne santé ?
    Et quand le client est lui aussi de la même nationalité, qui a payé exactement tout ça également pour ce client, ce qui permet que cette transaction puisse avoir lieu !?

    Regardez un peu à combien est estimé l'argent public par jeune arrivant à l'age adulte, et on reparlera de ce concept "l'Etat se gave avec les impôts".
    Enfin, pour rappel, l'intégralité de l'argent dont "l'Etat" se gave est réinvesti dans le pays ou dans l'intérêt du pays dans lequel vit ce programmeur.

    C'est loin d'être le cas des 30% de commission d'Apple, qui terminent dans des portfolios d'actionnaires étrangers investis dans des paradis fiscaux... ou au mieux aux USA depuis le mega rabais offert par Trump.

    Enfin, la TVA n'a jamais appartenu ni à Apple ni au développeur, c'est le client qui paye cette taxe, pas le vendeur, lui il la collecte, rien de plus.

    L'Etat, c'est nous tous, pas une entité abstraite intouchable, l'Etat est dans les aides sociales de nos proches, de nos voisins, de notre propre famille, dans les routes et réseaux publics que nous utilisons chaque jour, etc. Marre d'entendre parler du mot "Etat" comme si c'était une sorte de truc sans lien avec chacun de nous et le mal absolu, comme si le monde privé prenait tellement tant soin de nos intérêts personnels et collectifs en comparaison...
     
  16. gwen

    gwen iModo
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    25 Octobre 2001
    Messages:
    12 484
    J'aime reçus:
    1 123
    Oh la la, je sent monté le patriotisme politique :)

    Quand je dit l'état n'a rien fait, c'est dans cette vente. L'état n'y est pour rien dans ce cas la. Rien d'autre. Je suis bien conscient de l'utilité de nos impôts. Surtout en france.

    Néanmoins, l'état ne t'as pas bien inculqué les mathématique puisque je viens de te démontré que Apple ne se mettait pas 30 € dans le poche du prix de vente final.

    Une entreprise, existe pour rapporter de l'argent.

    Quand au programmeur. Si il est indien, africain, asiatique voir américain, l'état français n'a rien fait pour lui. Cet état lui pompe juste du pognon pour entretenir le peuple français. Est-ce juste ? Oui, je le pense. Est-)ce que le developpeur en question trouve ça juste, c'est une autre débat.

    Apple prend 30% et offre pleins de service aux developpeur, a commencer par la mise sur le marché de téléphones et d'ordinateurs qui se vendent et permettent donc au developpeur de vendre leur logiciel. Si Apple n'existait pas ou ne vendait presque plus rien, les développeurs iraient coder pour une autre plate-forme. Comme ce fut le cas du temps d'Atari, Comodore, Palm, Psion et consort.

    Si tu es contre le grand méchant Apple, tu as une arme pour lutter, n'achète plus leurs produits. Comme disait Coluche : "…il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vende plus !"
     
  17. byte_order

    byte_order Membre confirmé

    Inscrit:
    31 Juillet 2012
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    60
    A imposer un monopole absolu de distribution d'apps iOS, et cela coute 30% pour pouvoir distribuer une app iOS.
    La nuance, toute la nuance, est dans l'absolutisme du monopole.
    Les plateformes permettant de faire tourner des apps iOS n'appartiennent pas à Apple, mais à leurs propriétaires respectifs, auquels Apple a vendu lesdites plateformes.

    Vous semblez croire que c'est grâce à ce monopole absolu du magasin que 1) certains développeurs peuvent vivre de leur savoir faire et 2) le catalogue d'application est étoffé et 3) que la distribution est sécurisé tant financièrement que techniquement, que sans ce monopole cela n'aurait pas eu lieu.

    Seulement
    1) c'était déjà le cas avant et c'est toujours le cas, seul une minorité d'indépendents vivent bien uniquement grace à un store, tout comme avant seul une minorité d'indépendents survivaient, les autres développeurs, l'immense majorité comme aujourd'hui dépendent d'un employeur plus ou moins gros, comme avant.
    2) le catalogue d'apps pour Linux et d'une manière plus générale pour Unix est tout aussi riche, alors qu'il n'y a jamais eu et ne pourra jamais y avoir un magasin unique pour cette plateforme et que ce catalogue s'étoffe depuis plus de 50 ans pour certains softs (LateX anyone?), avec de plus en plus de produits de très haute qualité (DaVinci Revolve...)
    3) si la seule solution valable pour sécuriser financièrement et techniquement la distribution de biens et services était de devoir passer par une caisse unique, le communisme aurait mieux réussi que le modèle capitaliste libéral.

    La diversité des circuits économiques dans un marché est tout aussi vitale que sa taille.
    Voir même plus.

    Disposer d'un mécanisme unifié permettant à l'utilisateur de facilement chercher, trouver, acheter le cas échéant, vérifier des certificats de conformité établi par des tiers de confiance (et indépendants, merci !) et installer des applications pour une plateforme donnée est une bonne idée, oui.

    Elle n'a pas été inventé par Apple, le concept général de dépôts d'applications est largement antérieur à l'AppStore.

    Mais ce mécanisme n'a nullement besoin d'imposer un magasin unique contrôlé par une seule entité, à la fois juge et partie, et intéressée financièrement à ce monopole.
    Hors ce qu'à inventé Apple, pour son plus grand bénéfice, c'est d'imposer *son* magasin de distribution à l'exclusion de tout autre sur sa plateforme.

    Dès la popularisation d'Internet, des sites de référencement d'applications, de freewares, sharewares, logiciels payants existent, proposant des systèmes de catégorisation, captures écrans, avis d'utilisateurs, etc.

    Cela n'a jamais été très difficile de chercher un logiciel depuis l'émergeance d'Internet, franchement.
    Même dans le temps, y'avait Gopher et Archie pour naviguer dans un catalogue hierarchisé par catagorie des fichiers, dont des programmes, le tout distribué sur de multiples dépôts (serveurs).

    Tout cela n'a vraiment rien de si novateur.
    A part la caisse unique à l'entrée, pour le client *et* le fournisseur.

    C'est toujours le cas. Il y a toujours une grosse palanqué de logiciels qui sont disponibles pour Windows mais pas pour macOS, à commencer par les jeux vidéo. ou SolidWorks ,-)
    C'est surtout qu'avant la liste était éclatée et dupliquées sur quelques sites web cataloguant les logiciels mac, tel que MacUpdate, donnant l'impression que le catalogue était encore plus petit, effet de doublon.
     
    #37 byte_order, 25 Septembre 2018
    Dernière édition: 25 Septembre 2018
  18. daffyb

    daffyb -Duck Warrior-
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    18 Octobre 2001
    Messages:
    13 299
    J'aime reçus:
    1 472
    Sauf que les sites que tu donnes se sont rendus experts dans la distribution de malware et autres adWares.
     
  19. byte_order

    byte_order Membre confirmé

    Inscrit:
    31 Juillet 2012
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    60
    Bien sûr que si.
    Vous croyez vraiment que maintenir un environnement sûr pour des activités économiques cela coute rien à la collectivité ?!!

    C'est en effet un calcul foireux, mais dans tous les cas la TVA n'a jamais été une recette de quiconque, cette taxe est payé par le client (pas le vendeur ni le distributeur), et elle s'applique par dessus le prix de vente.
    Et y'a bien 30% de ce prix de vente, celui établi par le vendeur, qui part chez Apple.

    Et ?
    En quoi le but, la recherche de profit, interdit de critiquer la façon dont ce but est atteint ?
    Vouloir faire du fric est argument définitif pour clore tout débat depuis quand !?

    Ben si. Il a dépensé de l'argent pour permettre que des consommateurs acquièrent assez de pouvoir d'achat et que des infrastructures technico-économiques permettent cette transaction.

    La TVA n'est pas volé au vendeur, elle est intégralement payé par le client en *sus* du prix de vente.

    Rien n'est offert si le prix est de devoir céder 30% de commission...
    Par ailleurs, ces services ne sont ni offerts ni même proposés, ils sont *imposés*.
    Impossible de les contourner, quand bien même vous ayez déjà les votres et/ou qu'ils sont meilleurs...

    Ca, Apple a déjà été payé en échange par les acheteurs desdits téléphones et ordinateurs !
    Si Apple vend ces produits en dessous de ses coûts de revient (et cela se saurait si c'était le cas !) c'est son problème.
    C'est pas au développeur tiers de subventionner la plateforme !!!

    La taxe de 30% sur la distribution d'usage et contenu pour cette plateforme, c'est une taxe pour accéder à une plateforme qui n'appartient plus à Apple mais sur lequel Apple a gardé le contrôler du verrou, avec la complicité passive ou inconsciente du propriétaire de la plateforme.

    Par ailleurs, ils se vendent aussi parce qu'il y a des applications. Ils se vendraient nettement moins avec le seul catalogue d'apps faites par Apple.

     
    #39 byte_order, 25 Septembre 2018
    Dernière édition: 25 Septembre 2018
  20. byte_order

    byte_order Membre confirmé

    Inscrit:
    31 Juillet 2012
    Messages:
    292
    J'aime reçus:
    60
    Qu'est-ce qui empêchait Apple de proposer un mécanisme de certification de conformité, embarqué dans le format de distribution et vérifiable par l'application d'installation sur iOS et macOS, et de gérer ainsi une liste de tiers de confiance pour établir ces certificats sans pour autant le lier et ainsi imposer que la distribution passe forcément par son unique magasin ?

    Les sites web en HTTPS ne sont pas tous hébergés chez le même fournisseur de serveurs web, et pourtant des mécanismes de vérification de conformité établis par des tiers de confiance *et* indépendants des sites *et* des hébergeurs permettent de gérer les problèmes de sécurité de manière efficace quand même.

    Encore une fois, y'a une confusion entre les besoins légitimes et la réponse monopolistique. Le monopole en lui même n'a jamais été un besoin propre du l'utilisateur, mais par contre un gain très très évident pour celui qui le détient (comme à chaque situation de monopole).

    La sécurité sanitaire des aliments n'a jamais abouti à imposer un seul magasin vendant des produits alimentaires pour autant, ce qui aurait à coup sûr déséquilibrer en faveur du magasin et aux dépends des producteurs et des consommateurs. Pourquoi croire alors que seul un magasin unique peut garantir la sécurité des logiciels distribués !?

    D'autant que les exemples de malwares et autres qui trainent y'en a aussi sur le MAS et l'AppStore...
     
Statut du sujet:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Chargement...

iOccasion - Achetez un produit Apple d'occasion

refurb Apple