OS X Lynx, on en parle ?

Statut
Ce sujet est fermé.

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 979
3 178
Sur la page de Ouikipedia, la typographie est respectée et le 1 final est bien en exposant (pointant vers une note).
 
A

Anonyme

Invité
Il s'agissait bien sûr de Montain Lion annoncé en Février 2012 mais en me corrigeant, tu as fait une faute encore plus grosse sur la date...:D

Comme l'a expliqué @bompi, c'est le caractère "exposant" 1 qui s'est mal placé au collage :siffle: ;)
 

kignon

Membre actif
8 Juillet 2009
762
40
Vous vous trompez: le successeur de Mountain Lion sera Sea Lion parce que tout sera fluide et limpide comme de l'eau :D Ca nous changera de Lion et Mountain Lion ;)
 
  • J’aime
Réactions: iluro_64

thefutureismylife

Membre actif
24 Octobre 2009
546
29
Il tarde à montrer le bout de sa truffe ce futur félin. Il se murmure un event au mois de Mars pour un SDK Apple TV. Un "one more thing OSX" pour clôturer ça serait la bienvenue. ;) Je pencherais même avec une démo d'un Pages 2013 ...

J'aime rêver. Mais Apple ne pouvant pas présenter/sortir de nouveau matériel grand public* avant juin, la marque à la pomme devra bien montrer de l'innovation ailleurs ...


*Le Mac Pro 2013 sera lui surement présenté avant.
 

kignon

Membre actif
8 Juillet 2009
762
40
Peut-être aussi que vu le "succès" de Lion et Mountain Lion, Apple préfère retarder le lancement afin d'optimiser son nouveau félin comme il se doit. Si Lynx sortait maintenant, Mountain Lion, pourrait bien rester non fini, avec un certain nombre d'erreurs et de mauvaises optimisations.
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 979
3 178
Un peu comme Lion, finalement, n'est pas complètement fini non plus.
Apple a un peu le cul entre deux chaises : attendre pour sortir le suivant et les gens malintentionnés ou simplement bêtes vous accusent de faire du sur-place ou sortir rapidement le suivant et, en plus des critiques sur la fréquence des changements de système, le risque de bugs importants augmente.
Dur...

En fait, d'avoir accéléré le tempo n'était sans doute pas une bonne idée donc le ralentir un peu serait pas mal vu. Mais c'est surtout ce dont sera fait l'OS qui est important, évidemment.
 

ru666

Membre actif
15 Octobre 2008
476
20
l'immatérium
OS X 10.9 - plus de Finder

Mac late 2013 - plus de ports hors thunderbolt, le cable c'est out.
L'évolution tant attendu des mac pro sort enfin : il s'agit d'un nouveau boitier unibody proposé en cinq couleurs acidulées très tendance - du coup, plus de possibilité d'y mettre un superdrive parce que le superdrive, c'est mal !

OS X 10.10 - Abandon de iWork, iPhoto et iMovie sont abandonnés aussi au profit de cloud

Mac late 2014 - plus de clavier, tout est tactile. Plus de HD, juste un petit SSD pour le système, toutes les données sont dans le cloud.
Abandon de la gamme portable au profit de l'iPad Rétina2.

OS X 10.11 - L'interface est réduite au launchpad, le reste est trop source d'erreur par des utilisateurs n'y connaissant rien.
Fusion totale avec iOS.

Mac late 2015 - Comme il n'y a plus rien dedans, le iMac est devenu tellement fin qu'on peut presque voir à travers - d'ailleurs, pour faire rire l'assistance et faire un effet "nostalgie" il est présenté dans une enveloppe en kraft beige.
(Le pied est en option, 99,99$)

Tu oublies l'évolution ultime
Mac late 2016, le Mac est devenu virtuel (uniquement accessible dans le cloud) ; tout le monde est revenu au bloc de papier et au stylo :love: :love:
 

thefutureismylife

Membre actif
24 Octobre 2009
546
29
Dans un peu plus d'un mois, il semblerait qu'Apple lache dans les mains des dévelopeurs son dernier felin.

Au niveau des rumeurs, l'heure est à la mise au point (et à la science fiction d'anticipation..).

LE FINDER

Ma théorie de la simplification du Finder semble malvenu puisqu'Apple semple justement lui allouer une nouvelle fonctionnalité à base d'onglet. Du coup j'ai envie de déboucher sur une nouvelle théorie, Apple commence-t-elle à voir son finder comme une Application de gestion ? Pourquoi pas après tout. Safari nous sert à gèrer nos contenus web, le Finder nos contenus locals...

Alors vous vous demandez : pourquoi ai je cette obsession pour le Finder ?

Pour moi c'est la chose à laquelle Apple n'arrive pas ou plus à conceptualiser. En entrant dans la nouvelle logique d'Apple presque plus aucune de leur application ne demande à passer par ce fameux Finder. Les applications gèrent maintenant leur propre "bibliothèque".

Après avoir utiliser iTunes, iPhoto, Pages (via le iCloud), et dernièrement FCPx je me suis convainc que le Finder perdait de son intérêt, excepter pour la gestion des périphériques (d'ailleurs à quand une intégration plus pousser des périphériques dans les applications cités précédemment).

Mon utilisation du Finder se résume à un dossier Dropbox dans lequel j'y mets tous mes documents encore "batard" (PDF, images, PSD, et autres documents issues d'autres applications que celle d'Apple).

Alors voilà pourquoi pas faire du Finder une application de gestion de documents à la dose d'iCloud (car n'oubliez pas chez Apple "Du iCloud en veux-tu en voilà"), et avoir une application sur iOS. Un document PSD l'app Finder ? Cliquez dessus et choisissez l'app qui ouvrira ce fichier. L'utilité des "tags" énoncés dans les rumeurs serviraient pourquoi pas à mettre de l'ordre dans tout ce foutoir.

C'est peut-être la nouvelle voix que suivra le Finder.

LE MULTITACHE

L'idée est d'uniformiser les gestes d'iOS et OS x afin d'y voir une osmose complète. Et il est vrai que le multitâche fait tache entre ces deux systèmes. Je veux bien croire à un système identique entre les deux. Personnellement je vois un nouveau système pour les deux, et non un système copié sur l'autre. N'oublions pas qu'iOS et OSx risquent d'être annoncé en même temps.

Ce n'est plus tel ou tel système qui s'inspire de l'autre, ils sont à présent en parfaite osmose.

LES AUTRES RUMEURS

Plans, Siri et iBooks. No comment. ça arrivera mais ça, ça ne sera pas innovant ...
 

flotow

AppIeSpirit™
Club MacG
23 Mars 2004
13 155
2 815
Ce n'est plus tel ou tel système qui s'inspire de l'autre, ils sont à présent en parfaite osmose.

Pas vraiment :p
Y'a des éléments de l'un dans l'autre mais c'est à peu près tout. De la à parler d'osmose :eek:

Pour le Finder, il sert encore beaucoup ! Et comme je n'utilise pas iCloud (et que je suis encore sur Snow Leopard :rateau:), je peux encore utiliser mon ordinateur correctement :cool:
 

thefutureismylife

Membre actif
24 Octobre 2009
546
29
Je suis tellement dans la fiction que je m'y croyais déjà ahaha.
Certes le but est que ce soit en osmose, et ce n'est pas encore gagné. Mais j'ai comme le pressentiment que cette annonce conjointe en juin promet de belles choses.

Tu utilises le finder pour iTunes ? Tu n'es pas d'accord que la tendance est à réduire la fonction du Finder au minimum ? Certes sous Snow Leopard la logique iCloud s'amorçait. Mais je dois dire que son intégration poussé dans les versions Lion, et Mountain Lion, sont appréciables. Il faut avouer qu'avec iCloud ce n'est pas totalement au point. Encore quelques problèmes de compatibilité Mac/iOS. Mais retrouver ses documents sur iOS est déjà un bon point.
 

flotow

AppIeSpirit™
Club MacG
23 Mars 2004
13 155
2 815
Pas pour iTunes, pas pour iPhoto, mais j'ai quand même la majorité de mes documents qui sont accèdés par le Finder !

iCloud je n'aime pas, tout comme MobileMe. Mon compte mail est configuré hors de la prefpane, comme ça, je n'ai pas toutes les syncros lalala en action. Juste calendrier et mail :)
 
  • J’aime
Réactions: Pascal_TTH

thefutureismylife

Membre actif
24 Octobre 2009
546
29
Donc la logique qui veut que c'est l'application qui s'ouvre et pas le document peut devenir universel. Pour le traitement de texte on a pas encore pris l'habitude de devoir ouvrir l'application pour acceder à ses fichiers. j'avoue que moi même ça m'a déstabilisé au début car j'étais habitué à faire "Documents" / chercher encore le dossier dans lequel je vais trouver mon .doc.

Ca a été le meme cas pour iPhoto au début, maintenant photo=iPhoto.

Mais putain ça reste encore galère de transférer ces fichiers sur une clé sans que ce soit le bordel. C'est pour moi le seul point négatif : "le transfert hors cadre de l'application".

Il n'y a que mes PDF qui sont encore sans "domicile fixe". Aperçu utilise aussi iCloud mais ce n'est pas encore assez concluant pour moi comme editeur et gestionnaire de PDF surtout qu'aucune passerelle n'existe vers iOS. Il faudrait un mix d'aperçu et iBooks.
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 210
1 281
85
Haut Béarn
Donc la logique qui veut que c'est l'application qui s'ouvre et pas le document peut devenir universel. Pour le traitement de texte on a pas encore pris l'habitude de devoir ouvrir l'application pour acceder à ses fichiers. j'avoue que moi même ça m'a déstabilisé au début car j'étais habitué à faire "Documents" / chercher encore le dossier dans lequel je vais trouver mon .doc.

Ca a été le meme cas pour iPhoto au début, maintenant photo=iPhoto.

Mais putain ça reste encore galère de transférer ces fichiers sur une clé sans que ce soit le bordel. C'est pour moi le seul point négatif : "le transfert hors cadre de l'application".

Il n'y a que mes PDF qui sont encore sans "domicile fixe". Aperçu utilise aussi iCloud mais ce n'est pas encore assez concluant pour moi comme editeur et gestionnaire de PDF surtout qu'aucune passerelle n'existe vers iOS. Il faudrait un mix d'aperçu et iBooks.

C'est juste un problème de choix d'organisation : ordre ou désordre.
Il m'est ainsi possible de transférer toutes mes photos d'un disque à un autre en une seul opération, tout comme mes fichiers de musique. Tous mes fichiers sont dans des emplacements indépendamment de ou des applications qui les manipulent.

Même dans des applications comme iPhoto, dont je me sers pour un seul usage très précis, les fichiers ne sont pas intégrés à l'application, mais ailleurs.

Je ne laisse jamais les applications gérer les fichiers. D'où ma réticence que Pages m'affiche tous les fichiers . pages, ou Excel tous les fichiers .xlsx. Le Finder me convient parfaitement. Le fait que Pages privilégie iCloud dont je ne me sers pas m'irrité profondément.

Mais voilà, à force de tout vouloir simplifier non pas pour des raisons techniques mais pour des raisons économique, maintenant on arrive à l'aberration suivante : il faut que sur le plus grand écran imaginable l'on ait la même présentation que sur l'écran du plus petit smartphone. Évidemment, vu ainsi, le Finder n'a plus de raison d'être, puisque ce sont les applications qui retrouvent leur fichiers, et non l'inverse. Oui, mais qu'en est-il des fichiers images ? Cela signifie-t-il que toutes les applications capables de les manipuler sauront où ils sont ?

Personnellement, je m'en bats l'œil que Pages sachent où sont ses fichiers. Ce qui m'importe c'est que moi je sache où je les ai mis.
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 979
3 178
C'est un peu pareil pour moi. Il se trouve que j'ai de la mémoire et un certain sens de l'organisation (au moins pour ce qui touche à l'informatique, on va dire) donc je ne souhaite pas que le système me gêne sur ce point. Est-ce un effet de l'expérience (de l'âge aussi bien...) ?

Par ailleurs, je trouve complètement aberrant de faire une association univoque type de fichier => application. Sur un plan conceptuel, je trouve ça quasiment monstrueux et, à la limite, très inquiétant sur la mentalité de ceux qui promeuvent cette vision. D'un autre côté, c'est évidemment plus pratique pour enfermer les consommateurs dans une logique favorable à l'entreprise. Cela doit être la raison du malaise que je ressens avec iOS : système remarquable mais pour moi bien trop contraignant, pas seulement parce que l'on ne peut pas vraiment le bidouiller mais parce qu'il est radicalement opposé à ma manière de fonctionner.

Ce qui me laisse pensif depuis Lion est que mes Macs fonctionnent bien (voire très bien, en dépit d'une gestion de la mémoire détériorée) mais j'ai désactivé les principales nouvelles fonctionnalités du système... Je ne suis donc pas forcément attiré par des nouveauté neuves avec OS X.9.
Si la gestion du multi-application s'inspire vraiment de celle d'iOS, ça promet, vu la nullité ergonomique de la chose (je différencie multi-application et multi-tâche parce que dans le cas présent ce n'est pas la même chose). Au moins, il n'y a pas de bouton "Home" sur un Mac. :)
 

iluro_64

Old MacUser
Club MacG
1 Avril 2008
7 210
1 281
85
Haut Béarn
C'est un peu pareil pour moi. Il se trouve que j'ai de la mémoire et un certain sens de l'organisation (au moins pour ce qui touche à l'informatique, on va dire) donc je ne souhaite pas que le système me gêne sur ce point. Est-ce un effet de l'expérience (de l'âge aussi bien...) ?

Par ailleurs, je trouve complètement aberrant de faire une association univoque type de fichier => application. Sur un plan conceptuel, je trouve ça quasiment monstrueux et, à la limite, très inquiétant sur la mentalité de ceux qui promeuvent cette vision. D'un autre côté, c'est évidemment plus pratique pour enfermer les consommateurs dans une logique favorable à l'entreprise. Cela doit être la raison du malaise que je ressens avec iOS : système remarquable mais pour moi bien trop contraignant, pas seulement parce que l'on ne peut pas vraiment le bidouiller mais parce qu'il est radicalement opposé à ma manière de fonctionner.

Ce qui me laisse pensif depuis Lion est que mes Macs fonctionnent bien (voire très bien, en dépit d'une gestion de la mémoire détériorée) mais j'ai désactivé les principales nouvelles fonctionnalités du système... Je ne suis donc pas forcément attiré par des nouveauté neuves avec OS X.9.
Si la gestion du multi-application s'inspire vraiment de celle d'iOS, ça promet, vu la nullité ergonomique de la chose (je différencie multi-application et multi-tâche parce que dans le cas présent ce n'est pas la même chose). Au moins, il n'y a pas de bouton "Home" sur un Mac. :)

Oui, je pense qu'il s'agit d'une expérience de "vieil utilisateur" de l'informatique au sens noble du terme, expérience venue de l'utilisation de nombreux OS, tout au moins de davantage que Mac OS et Windows?

En ce qui concerne Mac OS X, jusqu'à maintenant j'ai considéré que le soubassement Unix l'emportait sur le côté visible marque de fabrique d'Apple. Toutefois, au fil du temps, j'ai bien dû constater, bien que je ne sois plus un fervent bidouilleur et que je ne me sers pas de la console pour contrôler l'OS, que la simplicité de manipulation s'était assez détériorée à la prise en charge de deux considérations. La première est ce que j'appellerai la "windowsition", c'est-à-dire l'apport de pratique venant du monde d'en face qui n'ont rien apporté de mieux, sinon faire que ce soit plus attrayant pour les switchers qui ensuite ne sont pas contents que OS X ne soit pas comme Windows. La seconde est concomitante avec l'arrivée d'iOS, et plus précisément avec la prépondérance fonctionnelle que cet OS semble avoir sur Mac OS. J'avoue humblement que je ne connais rien à iOS puisque je n'ai pas de smartphone, donc pas celui d'Apple. Ce que j'en sais est ce que j'en vois quand mon fils et ma petite fille s'en serve. L'usage qu'en fait mon fils me donne parfois l'envie d'acheter un iPhone. Mais, comme j'ai un peu de sagesse, et plus d'activité professionnelle, je me pose la question qui tue : oui mais pour en faire quoi ? Et l'usage que je fais de mon ordinateur n'a strictement rien à voir avec l'usage que mon fils a de son iPhone. C'est là qu'une troisième considération se manifeste. Personnellement, je me moque complètement de la synchronisation de mon iMac avec un éventuel futur iPhone. Autant cela est utile à mon fils dans le cadre de sa vie professionnelle, autant cela n'a guère d'intérêt dans ma vie quotidienne. Par contre, la synchronisation entre mes ordinateurs n'est satisfaisant que pour le calendrier, pas vraiment pour les contacts. Un de ces jours, il faudra que je me débarrasse d'iCloud, et/ou faire en sorte qu'il ne soit pas prépondérant sur la manière dont je les utilise. Finalement, je regrette Mobile.me que me rendais davantage de service que iCloud. Et qui ne stockait que les fichiers que je voulais bien y mettre. Aujourd'hui, par exemple, avec Pages que j'utilise quotidiennement, si je ne suis pas sur mes gardes, tout nouveau document créé atterrit dans iCloud, alors que je pensais l'avoir mis dans un dossier précis.

Pour le moment, comme mes deux ordinateurs sont synchronisés par mes soins et sans iCloud, ni autre dispositif externe, je ne suis pas encore gêné, et je m'adapte au jour le jour. Ce qui, d'une certaine façon, est ma façon de ne pas faire grand cas des nouvelles fonctions fondamentales, iCloud pour ne citer qu'elle. Mais je me demande si iCloud n'est pas une manière comme une autre de faire disparaître, à terme, une fonction comme "Partage d'écran" que j'utilise parfois même si l'éloignement entre mes deux machines est conséquent et en rend l'usage un peu délicat. Et d'autres, du même acabit, qui peuvent être remplacées par iCloud, à partir du moment où tout passera par le nuage.
 
  • J’aime
Réactions: TiteLine

brucetp

Membre actif
20 Mars 2008
837
60
Personnellement, je trouve que l'erreur que fait Apple, c'est de vouloir à tout prix proposer la même expérience sur un smartphone et sur un ordinateur, à un gamin de 12 ans et à un pro de 40 ans dont c'est l'outil de travail. Les besoins et usages ne sont pas les mêmes (sans même parler du hardware puisque les idevices sont de plus en plus puissants et avec des résolutions de fou).

Là où Apple a été très fort ces dernières années (avant Lion), c'est dans l'intégration, la compatibilité et la coopération des différentes technologies et devices (hard ou soft) et c'est ce qui (à mon goût) lui permettait de se démarquer de la concurrence par la simplicité des OS qu'elle proposait. L'utilisateur n'avait pas à se prendre la tête comment il allait récupérer les photos de son iPhone, comment ses contacts/rdv seraient gérés du mac à l'idevice, etc.

En revanche, depuis qu'Apple tente d'unifier les OS (notamment avec iOS), elles passent outre les attentes et besoins des utilisateurs en proposant une expérience nouvelle et universelle (dans le mauvais sens du terme). On assiste à un downgrade d'un OS d'ordinateur pour y faire rentrer un OS d'iPad (j'exagère les traits mais les grandes lignes sont là : aucune différence dans l'expérience entre les deux devices).

Venons en maintenant aux applis Apple qui gèrent en "mode bibliothèques" et à la rumeur de disparition de Finder...
Franchement thefutureismylife, à l'heure où la course est à la standardisation (hard [USB par ex] et soft [pdf]), Apple n'est elle pas à contrecourant de toujours vouloir avoir des standard-maisons (hard et soft)? C'est un retour en arrière en matière d'évolution technologique!
Dans quel but? Brider le client et lui mettre des batons dans les roues de sorte qu'il ne sorte pas de l'environnement bâti par Apple. Il n'y aucun avantage à faire des bibliothèques auto-gérées par les softs : tu n'as plus la main sur tes propres fichiers (c'est concaténé dans un dossier "natif" propre au logiciel), l'organisation n'est pas la tienne, tu dois automatiquement utiliser les "outils" prédéfinis pour pouvoir transférer ou sauvegarder tes données. Et ce n'est pas compatible avec d'autres systèmes, je vais pas acheter un mac à tous mes amis pour pouvoir avoir une compatibilité parfaite.

Se passer du finder, oui lorsqu'il s'agit d'un smartphone, c'est intelligent car sur ce type de device, il y a souvent une appli dédiée à un type de médias mais sur un ordinateur, des tas d'applis servent à visualiser ou travailler un document. Personnellement j'ai encore besoin d'avoir une appli tierce (type "explorateur") sur mon téléphone pour avoir la main sur mes fichiers.
Finder doit rester. Chaque chose doit avoir son usage. Une application n'est pas un gestionnaire de fichiers. Les deux peuvent être très compatibles et intégrés mais chacun doit conserver ses spécificités propres d'édition de fichiers...
Apple profite d'attirer un grand panel d'utilisateur n'ayant pas des besoins très poussés et précis et souhaitant une utilisation "assistée au maximum" tandis qu'elle laisse de coté une clientèle demandeuse de liberté et souhaitant gérer elle même ses données. Pour le moment, Apple fait du chiffre (et c'est normal, c'est une entreprise, qui plus est avec des actionnaires donc toute autre considération est à jeter) et fait un produit de masse qui plait et rempli les besoins primaires (dans le sens "simples") pour satisfaire une part de marché toujours grandissante. Apple va à l'inverse de ce qui se fait actuellement par toutes les autres grosses boîtes de soft/hard/automobile/hightech/ménager : la mass customization. Ici, Apple gomme les usages spécifiques et fait un système "universelle" en proposant une plateforme sans possibilité de répondre à des besoins précis et différents d'un utilisateur à un autre.
Lorsque les fanboys passeront à autre chose parce que l'herbe sera plus verte ailleurs, Apple se retrouvera "cul nul" et devra à ce moment revoir sa stratégie.

L'ordinateur est un outil. Si Apple ne me met pas à disposition des produits convenables, ouverts, pratiques, correct du point vue rapport qualité/prix et me permet seulement d'utiliser AngryBird/Youtube/Facebook/iPhoto/iTunes, j'irais clairement voir ailleurs.
Pour le moment, elle sort des produits d'une qualité douteuse avec une durée vie plus faible qu'avant, fermés (vers les autres systèmes et également en évolution), pas pratiques, chers et qui ne servent qu'à partager des photos de vacances sur facebook tout en achetant le dernier album de Mae sur leur shop online. => NON. Juste NON.

Pour l'instant, je suis encore sous Snow Leopard car j'ai fais une courte expérience sur Lion et cela s'est avéré désastreux. J'en suis à me demandé quelle sera ma prochaine évolution de hard et de soft... Linux me parait pas au point (pas techniquement mais encore trop en marge) et Windows se refait une santé et une réputation avec 7 (même si les débuts de 8 sont peu convaincants)... La solution que je privilégie pour l'instant, c'est de perdurer le plus longtemps avec mon OS, certes pas à la page, mais répondant à 90% de mes besoins.

thefutureismylife a dit:
Il n'y a que mes PDF qui sont encore sans "domicile fixe". Aperçu utilise aussi iCloud mais ce n'est pas encore assez concluant pour moi comme editeur et gestionnaire de PDF surtout qu'aucune passerelle n'existe vers iOS. Il faudrait un mix d'aperçu et iBooks.

thefutureismylife, lis ça à propos de Aperçu (info) et tu verras que tout n'est pas si rose avec les logiciels Apple. Quand on voit ce qu'aperçu fait avec les pdfs, on peut légitimement se demander ce que font les autres logiciels avec nos données photos ou vidéos et se dire que moins nos fichiers sont administrés par les logiciels, moins il y a de chances qu'ils ne soient "corrompus".
 
Dernière édition:

melaure

Chasseur de Bobos
Club MacG
24 Octobre 2001
24 901
1 756
51
Le Grand Lyon
Ca fait mal le premier post, mais ça doit être les dégâts collatéraux du marketing d'Apple.

Si c'était vraiment le futur de Mac OS X, il deviendrait urgent de trouver autre chose ... sans compter que je n'ai aucune confiance dans le cloud.
 

thefutureismylife

Membre actif
24 Octobre 2009
546
29
Ah j'aime quand les débats sont lancés ! :)

Bon je commence par répondre à Brucetp.

Qu'on se le dise il n'y a pas de rumeur de disparition du Finder, c'est juste une question que je pose sur la table. J'explique juste que dans mon expérience et pour utiliser, il est vrai principalement des softs Apple, la logique va en ce sens. Personnellement je trouve cette logique bonne. Ta maison est organisé "thème" : l'alimentation c'est la cuisine, le vestimentaire la chambre voir dressing, l'hygiène la salle de bain. Bref je trouve que la logique chaque appli thématique gère sa bibliothèque est bonne.

En revanche tu poses la question de la standardisation et de la fermeture d'Apple. Là je suis d'accord avec toi, Apple a tendance à creer ses propres normes, et c'est plutôt contraignant. Mais dans l'idée mes photos dans iPhoto sont toujours au format "jpeg", mes musiques dans iTunes gèrent les MP3 (désolé il s'agit de standardisation) ... Il est vrai que la suite iWorks est embêtant à vouloir proposer ses propres formats, et qu'Aperçu comme tu viens de me l'apprendre dégrade les PDF. Mais tout le but de ce topic est dans le concept. Si chaque appli fonctionne de la même façon. Exemple d'Abode où serait le pb ? Dans un fichier photoshop je suis bien content d'avoir tout mes fichiers intégrés dans ce PSD, plutôt que d'avoir aussi à gérer les fichiers sources à mon projet.
Il n'y a pas de vérité générale il y a peut être des applications pro ou ce type de précédé ne peut pas marcher. Personnellement ce qui m'a converti c'est FCPX (logiciel de montage). J'étais très septique au début après avoir trouvé que FCP 7 était un très très bon soft, mais en ayant appris à utiliser FCPX et en entrant dans cette nouvelle logique. J'ai compris que ce concept de bibliothèque pouvait marcher.

Ensuite tu soulèves un autre point important. Celui du "Avant". Je suis d'accord qu'avec toi ça marchait mieux avant et qu'on avait pas forcément besoin de plus. Mais aujourd'hui nous n'avons pas plus qu'un seul appareil qui nous permet de consommer tous ses médias, mais plusieurs !
Et il faut l'avouer la communication entre tous ces appareils est indispensable.
Le point centrale entre Mac, iPhone, iPad n'est plus le Mac, mais le réseau qu'il y a entre eux. Et s'ils doivent communiquer entre eux pour se trouver au même niveau alors ils doivent se ressembler, mais, et je suis d'accord avec toi, doivent aussi garder leurs spécificités. On connecte des périphériques au Mac. On se divertie sur un iPad.



NB : Avec le recul mon exemple de la maison ne marche pas trop ... Car ça reprend l'idée du Finder (Icone : une maison) et ses différents sous dossier. Mais on peut faire la meme chose avec des magasins :D. Soit tu as une grande surface ou tu trouves de tout, soit tu préfères les petits commerçants thématiques (viandes pour le charcutier, pains pour le boulanger). La différence c'est que chez toi tu ranges et fait le ménage tout le temps, chez un commerçant c'est lui qui gère ça. C'est le service rendu qu'on apprécie, et on paye pour ça (et cher chez Apple). ;)

---------- Nouveau message ajouté à 14h05 ---------- Le message précédent a été envoyé à 13h54 ----------

Par ailleurs, je trouve complètement aberrant de faire une association univoque type de fichier => application.

Je suis désolé mais c'est déjà le cas, quand tu as un fichier en .doc, ça te laisse très peu de choix sur le type d'application qui pourront l'ouvrir. L'extension du fichier te contraint à une application. L'inverse n'est pas plus choquant en ce cas là. Après attention je ne dis pas qu'il faut UNE application unique pour un seul type de fichier. On peut très bien avoir deux applis qui gèrent le même type de fichiers, mais pas forcément du meme "rang". Exemple "Pages" pour les lettres, et Word pour les documents "Pro". Bon c'est tiré par les cheveux, mais c'est possible.

C'est juste l'idée inverse. Je ne dis pas qu'il y en a une meilleure que l'autre. Ces deux idées sont identiques. Mais personnellement, elle me semble plus logique.
 
Statut
Ce sujet est fermé.