Parlons Football !

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 460
4 670
Là-haut
J’appelle pas ça une « Panenka ». Une « Panenka » est une frappe molle en penalty ou aux tirs au but pour surprendre le gardien.

Là, on a une belle frappe placée en lucarne. Un classique mais qui fait toujours son effet, quasiment imparable même pour les meilleurs gardiens du monde.

Le placement du « mur » est fautif. Il ne couvre aucun côté alors que c’est son rôle premier. Le gardien est responsable.
 
Dernière édition:

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 460
4 670
Là-haut

Sur l’histoire des shorts non-fournis, c’est visiblement une question de sponsoring. Là aussi, l’inégalité ne repose pas sur un prétendu sexisme mais sur la valeur médiatique du football féminin qui au niveau amateur est proche du zéro absolu.

En string, sans le maillot, elles auraient plus de visibilité et sans doute de meilleurs sponsors. :rolleyes:

Concernant l’annulation de la coupe de France féminine, il s’agit d’une décision du gouvernement, dont l’incohérence n’est plus à démontrer.
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 460
4 670
Là-haut
Ces dernières semaines je me suis coupé du football. Comme un effet de saturation qui m’a pris après le match contre l’Ukraine. Je n’ai plus regardé aucun match depuis. J’ai même zappé l’autre soir en voyant du foot à la TV.

J’écoute de la musique, je lis des livres. J’ai pris un abonnement à l’INA et je regarde des vieilles séries via mon Apple TV.

Je vais essayer de rester sur ce mode au moins jusqu’après la coupe du monde au Qatar. Peut-être au-delà.

L’impression d’avoir vu tout ce qu’il pouvait y avoir de plus beau dans le football de mon époque.

Les héros de ma jeunesse disparaissent les uns après les autres. Je m’éteindrai avec eux.

Qu’importe, un été 1984, j’ai vu Michel Platini marcher sur l’eau.
 
  • J’aime
Réactions: TimeCapsule

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 942
3 178
Ces dernières semaines je me suis coupé du football. Comme un effet de saturation qui m’a pris après le match contre l’Ukraine. Je n’ai plus regardé aucun match depuis. J’ai même zappé l’autre soir en voyant du foot à la TV.

J’écoute de la musique, je lis des livres. J’ai pris un abonnement à l’INA et je regarde des vieilles séries via mon Apple TV.

Je vais essayer de rester sur ce mode au moins jusqu’après la coupe du monde au Qatar. Peut-être au-delà.

L’impression d’avoir vu tout ce qu’il pouvait y avoir de plus beau dans le football de mon époque.

Les héros de ma jeunesse disparaissent les uns après les autres. Je m’éteindrai avec eux.

Qu’importe, un été 1984, j’ai vu Michel Platini marcher sur l’eau.
Il m'est arrivé la même chose après la finale de CDM de 2006.
Tout d'un coup, j'y ai perdu tout intérêt et tout ce cirque et ces superlatifs incessants m'ont paru une perte de temps considérable. Je n'y suis jamais revenu. Je reste rétrospectivement étonné du temps que j'ai pu passer à regarder du foot (championnats divers, coupes d'Europe, Coupes du Monde, Copa America etc.) et pendant si longtemps, depuis St-Étienne jusqu'à cette finale de 2006.