Pourquoi tant de problèmes ?

alawat

Membre junior
2 Mars 2007
38
2
Rosières.be
users.skynet.be
Je suis assez récemment entré dans l'univers Mac (depuis février 2009) et j'ai déjà effectué quelques mises à jour dans Leopard. Il y a 3 jours, je viens de passer sur Snow.

Je voulais simplement faire part de mon étonnement : en effet, en lisant ces pages, on aurait peur de tenter les mises à jour proposées par Apple. Alors qu'on parle d'un OS très stable, pourquoi tous ces plantages ?

Personnellement, toutes les mises à jour faites sur ma machine se sont déroulées sans le moindre accroc.
 

tsss

Membre d’élite
Club MacG
1 Mai 2007
2 272
112
De passage ....
Oué, bha tu sais tu es sur un forum d'entre aide ou les gens viennent pour demander conseils face à des problèmes rencontrés sur leur ordis, heureusement parfois ils viennent nous dire une fois leurs soucis résolus que tout va mieux.
Mais je connais beaucoup d'utilisateurs (100% de mes connaissances - amis, famille) qui n'ont aucun soucis et qui 'ont jamais mis les pieds ici !
:)
 

bmcorp

Nouveau membre
18 Mars 2010
8
0
Avec mon ancien macbook pro de 2006 sous Tigrou, j'ai jamais eu un seul problème.

Depuis que j'ai mon macbook pro 13" sous snow, je ne peux pas en dire autant.
C'est jamais très grave et rien de comparable avec ce que je subi tous les jours au taf avec windows, mais bon.

Je pense toutefois que cette "évolution" est normale, sachant qu'Apple cherche maintenant à ce taille la part du lion, la course au part de marché leur fait oublier le niveau de finition (logiciel et matériel) que l'on pouvait trouver avant.

En tout cas, tant mieux pour toi si tu n'as aucun problème (pourvu que ça dure).
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 944
3 181
La représentativité des forums est effectivement toute relative. De plus, une section technique (Applications, OS X etc.) est un lieu de résolution d'ennui plus qu'autre chose.

De mon côté, comme sans doute la plupart des contributeurs importants (ou compulsifs :D), je n'ai pratiquement aucun problème ou de simples petits bugs peu gênants comme partout. Mon impression est que la plupart des vrais problèmes surviennent auprès de ceux qui viennent d'arriver sur la plate-forme et c'est normal [il y a des pratiques quasi-implicites qui évitent les ennuis : une fois intégrées, le gros des soucis ne revient plus].
 

Anabys

Membre d’élite
Club MacG
2 Août 2004
1 099
67
Paris
www.valhalla.fr
Je voulais simplement faire part de mon étonnement : en effet, en lisant ces pages, on aurait peur de tenter les mises à jour proposées par Apple. Alors qu'on parle d'un OS très stable, pourquoi tous ces plantages ? Personnellement, toutes les mises à jour faites sur ma machine se sont déroulées sans le moindre accroc.

Je ne suis pas persuadé qu'on parle des mêmes "mises à jour". Les mises à jour d'une version mineure de l'OS à l'autre (e.g. 10.6.1 => 10.6.2) ne posent pas de problème particulier (une fois sur 1000, et encore...). En revanche, les mises à jour d'un version majeure à l'autre (e.g. 10.5 => 10.6) posent systématiquement des problèmes.

Cela est tout simplement dû aux modifications apportées par ces mises à jour. Comme leur nom l'indique, les premières apportent modifications mineures, alors que les secondes apportent des modifications majeures.

Quelle est la différence ? Une mise à jour mineure d'un logiciel ne modifie aucun mécanisme de ce logiciel : elle se contente d'améliorer les mécanismes existants, en corrigeant des bugs ou en comblant des failles de sécurité. Par conséquent, dans 99,99% des cas, la mise à jour mineure d'un logiciel ne modifie pas les interactions de ce logiciel avec les autres logiciels.

A l'inverse, la mise à jour majeure modifie profondément le logiciel : elle supprime et modifie des mécanismes existants et apporte de nouveaux mécanismes, qui produisent des résultats différents. La compatibilité avec les autres logiciels est rompue, dès lors qu'ils attendent de voir se produire tel résultat, et que ce résultat ne se produit plus.

Un exemple, pour mieux comprendre : le logiciel A produit le résultat A', grâce à un mécanisme A1 ; ce résultat A' est utilisé par le logiciel B.
- Mise à jour mineure : La mise à jour du logiciel A modifie le mécanisme, qui devient A2, mais qui produit toujours A'. Il le produit juste un peu plus vite ou un peu mieux. Le logiciel B reçoit donc toujours le résultat A', qui n'est pas altéré.
- Mise à jour majeure : La mise à jour du logiciel A supprime le mécanisme A1/2, et le remplace par un mécanisme X. Le logiciel B attend la réponse A', mais ne la reçoit pas, parce que c'est la réponse X' qui lui est envoyée. Résultat : incompatibilité des deux logiciels.

Un exemple encore plus concret : MS Word 2004 utilise par défaut le format .doc. MS Word 2008 utilise le format .docx, qui n'a rien à voir avec le format .doc, et qui ne peut pas être lu par Word 2004. En revanche, les différentes sous-versions (que MS appelle des "service pack") de Word 2008, n'altèrent pas fondamentalement le format .docx.

Evidemment, tous les logiciels ne posent pas des problèmes de compatibilité de même nature ou de même degré. Mais un système d'exploitation, puisque c'est ce dont il est question ici, génère forcément des problèmes très importants, qualitativement et quantitativement. C'est la raison pour laquelle les éditeurs de logiciels spécifient avec quelle version du système leur logiciel est compatible. C'est valable pour toutes les plates-formes : Mac, Windows, Linux, etc. Sur Mac, notamment, c'est particulièrement visible : à la sortie d'une nouvelle version majeure du système, les éditeurs affichent des petits "badges" sur les sites : "Snow Leopard ready", par exemple.

Pourquoi et comment, en pratique, les problèmes surviennent-ils ?

Mac OS X peut s'installer par une procédure de "mise à jour" : les fichiers du système ancien sont remplacés par les fichiers du nouveau système, mais les documents de l'utilisateurs, ses logiciels et leurs fichiers de configuration, sont conservés. On en arrive donc à une situation où sont installés, sur un ordinateur avec le système 10.6 (par exemple), des logiciels conçus pour le système 10.5. Il est évident qu'ils ne pourront pas tous fonctionner, et qu'ils ne pourront pas fonctionner de la même manière sur les deux systèmes, parce que leurs éditeurs ne sont pas des devins et qu'ils n'ont pas pu prévoir les modifications qu'allait apporter dans le futur le nouveau système.

Le fond du problème est que la plupart des gens ne comprennent pas grand chose à l'informatique. Ils ne cherchent pas à comprendre, parce que ça ne les intéresse pas (et on peut le comprendre). Ils cliquent donc, comme à leur habitude, sur ce qui leur semble le mieux. Et le mieux, en l'occurrence, semble être l'option qui permet d'installer la nouvelle version du système "en conservant tous ses fichiers". En réalité, c'est une mauvaise idée, pour les raisons précédemment évoquées.

Pour que l'installation par mise à jour fonctionne bien, il faudrait d'abord mettre à jour tous ses logiciels (au sens large : cela comprend également les drivers, les services, etc.) pour avoir par avance des versions compatibles avec le nouveau système, et supprimer les logiciels qui sont connus pour ne pas fonctionner avec le nouveau système. Mais cela, Apple ne le dit pas, et les gens ne le font pas. Apple est à mon sens encore plus coupable depuis Snow Leopard, puisque l'installation par mise à jour est désormais fortement mise en avant (elle est notamment présentée comme la procédure normale dans le manuel livré avec le logiciel), et qu'il faut ruser pour faire une installation propre.

La meilleure option est donc de procéder en 3 temps : 1) sauvegarder toutes ses données (peu ou prou, le répertoire ~/) ; 2) réaliser une clean install du nouveau système, c'est-à-dire une installation après formatage du disque ; 3) réinstaller ses logiciels un par un, en prenant soin de télécharger les dernières versions, certifiées par les éditeurs comme étant compatibles avec la nouvelle version du système.

Voilà pourquoi il y a autant de problèmes.
 

tombom

Membre d’élite
Club MacG
12 Mars 2009
1 828
66
heureusement parfois ils viennent nous dire une fois leurs soucis résolus que tout va mieux.

oui, ou tout simplement, y'en a qui ouvre juste un fil pour dire "apple c'est trop bien , j'ai aucun soucis et tout fonctionne"

mais ces gens la, represnetent 0,01 % de ceux qui n'ont pas de soucis... tout le reste, demeure dans l'ombre...
c'est comme aller au garage : y'a que des voitures en panne... -> c'est nul les voitures, ca tombe toujours en panne... ? ben non, c'est juste que tu regardes la ou on reunis les voitures en panne...

ici les gens reunissent leur soucis, et donc forcement, t'as l'impression qu'il n'y a que des soucis...

mais je suis persuadé que proportionnellement, y'a beaucoup moins de gens qui ont des soucis que ceux qui n'en n'ont pas (et heureusement)

[a titre indicatif : il est amusant de compter le nombre de forum d'entraide spécialisé Windows, et ceux spécialisé Mac... moi, j'en compte moins pour les macs... et pas parce que les gens sur mac s'entraident moins mais parce que, y'a moins besoins de s'entraider si on peut dire]
 

pickwick

Membre d’élite
Club MacG
1 Octobre 2001
4 585
204
67
Genève
www.aucoeurdumac.com
J
La meilleure option est donc de procéder en 3 temps : 1) sauvegarder toutes ses données (peu ou prou, le répertoire ~/) ; 2) réaliser une clean install du nouveau système, c'est-à-dire une installation après formatage du disque ; 3) réinstaller ses logiciels un par un, en prenant soin de télécharger les dernières versions, certifiées par les éditeurs comme étant compatibles avec la nouvelle version du système.

Voilà pourquoi il y a autant de problèmes.


C'est de moins en moins vrai ce raisonnement.
A moins de faire du tir au pigeon au hasard dans son mac, depuis Snow léopard je pense qu'il n'est plus vraiment nécessaire de procéder ainsi car cet OS est stable et d'ailleurs son installation se fait désormais par défaut en mode mise à jour.
Tout a été fait pour simplifier le travail de l'utilisateur et j'en suis ravi.
Il ne faut pas tomber dans la paranoia, à 90 %, si l'utilisateur est un tant soit peu "normal", tout se passe bien maintenant.
 

tchico

Membre confirmé
26 Juin 2004
358
25
Belgique
Depuis bientôt 6 ans dans le monde Apple et jamais eu de problème majeur.
Tant pour les maj mineurs que majeurs.
A la limite, dans le monde le mac on pourrait même penser s'ennuyer avec son OS sans problème réel.
Dans le monde Windows, je n'ai pas eu non plus de perte de donnée, mais au sacrifice d'une maintenance régulière et soutenue.

Dans OSx, seules quelques actions sont nécessaires au bon fonctionnement du système.

Mais je suis certain, que les mêmes personnes qui rencontraient de GROS problèmes dans le monde Windows arrivent à en créer dans le monde OSx.

Certains, ne lisent rien et même pas l'aide riche et détaillée
Ils aiment "foncer" et après se poser des questions:confused:
Je ne jette pas la pierre, tout n'est pas si simple même pour moi.

Et en plus,
Personne n'a jamais dit qu'un OS était infaillible;)

Apple me semble la meilleure offre en stabilité et convivialité
Ca, c'est clair
 

Mr Fon

Membre confirmé
18 Janvier 2009
308
113
Ile de la Réunion
C'est de moins en moins vrai ce raisonnement.
A moins de faire du tir au pigeon au hasard dans son mac, depuis Snow léopard je pense qu'il n'est plus vraiment nécessaire de procéder ainsi car cet OS est stable et d'ailleurs son installation se fait désormais par défaut en mode mise à jour.
Tout a été fait pour simplifier le travail de l'utilisateur et j'en suis ravi.
Il ne faut pas tomber dans la paranoia, à 90 %, si l'utilisateur est un tant soit peu "normal", tout se passe bien maintenant.

:up: entièrement d'accord avec Mr Pick !!!!

je dirai simplement, lors d'une mise à jour très majeure du type passage de Leopard à Snow Léopard, outre le fait d'avoir fait une sauvegarde de ses données( qui est à faire de toutes façon régulièrement, question de bon sens), il faut juste aller chercher les mises à jours des applications autres qu'Apple, d'autant plus encore si ces applis sont vitales pour le quotidien de l'utilisateur (sinon attendre que les éditeurs sorte les Maj pour le nouveau système avant de migrer), et la mise à jours se passe alors on ne peut mieux pour la majorité des personnes.
A mon sens la Clean Install n'est plus un passage obligatoire.
 

Sly54

Acrobate de l'espace
Modérateur
Club MacG
31 Janvier 2005
51 271
9 676
Nancy___
C'est de moins en moins vrai ce raisonnement.
A moins de faire du tir au pigeon au hasard dans son mac, depuis Snow léopard je pense qu'il n'est plus vraiment nécessaire de procéder ainsi car cet OS est stable et d'ailleurs son installation se fait désormais par défaut en mode mise à jour.
Tout a été fait pour simplifier le travail de l'utilisateur et j'en suis ravi.
Il ne faut pas tomber dans la paranoia, à 90 %, si l'utilisateur est un tant soit peu "normal", tout se passe bien maintenant.

Contrairement à ce que tu dis, je suis d'accord avec Anabys :up: concernant les changements de système (Tiger -> Leo; Leo -> Snow Leo). Je pense que c'est mieux de repartir à neuf.
C'est du boulot, c'est sûr, mais ca permet de se débarrasser des scories dues aux anciens systèmes / anciennes applications. Mais du coup ca oblige à se poser la question des sauvegardes :D

Après, si on n'a pas le temps, on fait pas, on se simplifie la tâche et on assume les éventuels problèmes…
 

pickwick

Membre d’élite
Club MacG
1 Octobre 2001
4 585
204
67
Genève
www.aucoeurdumac.com
Contrairement à ce que tu dis, je suis d'accord avec Anabys :up: concernant les changements de système (Tiger -> Leo; Leo -> Snow Leo). Je pense que c'est mieux de repartir à neuf.
C'est du boulot, c'est sûr, mais ca permet de se débarrasser des scories dues aux anciens systèmes / anciennes applications. Mais du coup ca oblige à se poser la question des sauvegardes :D

Après, si on n'a pas le temps, on fait pas, on se simplifie la tâche et on assume les éventuels problèmes…

je n'ai jamais dit que ce n'était pas mieux ! J'ai dit que c'est ce plus en plus pas vraiment nécessaire tant la fiabilité des passages d'un OS à l'autre s'est amélioré.
 

Anabys

Membre d’élite
Club MacG
2 Août 2004
1 099
67
Paris
www.valhalla.fr
Le problème n'est pas l'OS, mais tous les logiciels installés en plus de l'OS. On se souviendra par exemple des applis Unsanity qui faisaient planter ("écran bleu") Leopard après une mise à jour depuis Tiger.