Problème de format de la partition bootcamp

Lagdaril

Membre junior
2 Novembre 2007
37
0
Yvelines
Bonjour,

J'ai vu un problème analogue à celui que je rencontre, mais je ne retrouve pas le message.
Voici donc ce problème :
Je lance Bootcamp et tout se passe bien, le disque destiné à bootcamp est formatté, la partition est créée, le mac redémarre sur le DVD d’installation Windows 10, et là, patatras, impossible de faire l'installation car la partition Bootcamp n'a pas le bon format (apparemment, il faudrait NFTS).

L'option "formatter" étant disponible, je la lance et ça mouline. a la fin, Bootcamp perd son nom, mais je ne peux toujours pas lancer l'installation de W10 : "le style de la partition est GPT"
Une idée pour résoudre cela ?
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
35 714
4 308
Une idée pour résoudre cela ?
Vu la description tu dois avoir un vieux Mac pour utiliser un DVD. Que dis /A propos de ce Mac ? Une copie écran serait la bienvenue.

Le processus d'Assistant Boot Camp est toujours le même, *téléchargement des pilotes/drivers dans un support USB, clé ou disque dur, création d'une partition temporaire en FAT32 avec une demande de la taille pour une partition Windows. Puis Assistant Boot Camp passe la main à l'installateur de Windows, à un moment donné il faut en effet formater en NTFS la partition qui porte le nom de BOOTCAMP (en majuscules) en sélectionnant l'option Formater...

Boot 04 Mac récent.png

...un clic sur Sauivant, la partition ayant pour nom BOOTCAMP aura changée de nom, on ne s'en préoccupe pas et on continue l'installation qui ira jusqu'au bout.

Dans le cas (ton cas) d'utilisation d'un DVD, il ne faut surtout pas utiliser un DVD-RW, donc réinscriptible. Comme il sera non finalisé l'installateur de Windows va cafouiller. Il faut que ce DVD soit une copie Disk-at-Once, soit sans interruption en vitesse lente. De plus cette copie doit être faite depuis un vrai PC et vérifier qu'il soit bootable sous PC, sinon Assistant Boot Camp ne le verra pas.

Par curiosité, relances Assistant Boot Camp et fais la suppression de la partition Windows. Puis tu lances le Terminal et tu fais un Copier/Coller de cette commande...
Bloc de code:
diskutil list
...tu valides avec la touche Entrée et tu donnes le résultat.

Petit rappel...
Pour diffuser un rapport EtreCheck ou un retour de commandes via le Terminal dans les forums, dans votre réponse, un clic sur cette icône ⊞, sélectionnez les Balises </> Code, dans la fenêtre qui s’ouvrira faites un Copier/Coller du rapport et/ou du résultat du Terminal, un clic sur Insérer et validez votre réponse.

01 Balises Code.jpg 02 Balises Code.jpg


Attention : il ne faut jamais utiliser Utilitaire de disque pour supprimer une partition Windows, sous peine de devoir passer par le Terminal pour faire des réparations.

*Si Assistant Boot Camp ne propose pas de support USB, clé ou disque dur, le téléchargement se fera automatiquement dans une partition virtuelle qui sera supprimée une fois l'installation de Windows entièrement terminée.
 

Lagdaril

Membre junior
2 Novembre 2007
37
0
Yvelines
Vu la description tu dois avoir un vieux Mac pour utiliser un DVD. Que dis /A propos de ce Mac ? Une copie écran serait la bienvenue.

Le processus d'Assistant Boot Camp est toujours le même, *téléchargement des pilotes/drivers dans un support USB, clé ou disque dur, création d'une partition temporaire en FAT32 avec une demande de la taille pour une partition Windows. Puis Assistant Boot Camp passe la main à l'installateur de Windows, à un moment donné il faut en effet formater en NTFS la partition qui porte le nom de BOOTCAMP (en majuscules) en sélectionnant l'option Formater...

Voir la pièce jointe 130542

...un clic sur Sauivant, la partition ayant pour nom BOOTCAMP aura changée de nom, on ne s'en préoccupe pas et on continue l'installation qui ira jusqu'au bout.

Dans le cas (ton cas) d'utilisation d'un DVD, il ne faut surtout pas utiliser un DVD-RW, donc réinscriptible. Comme il sera non finalisé l'installateur de Windows va cafouiller. Il faut que ce DVD soit une copie Disk-at-Once, soit sans interruption en vitesse lente. De plus cette copie doit être faite depuis un vrai PC et vérifier qu'il soit bootable sous PC, sinon Assistant Boot Camp ne le verra pas.

Par curiosité, relances Assistant Boot Camp et fais la suppression de la partition Windows. Puis tu lances le Terminal et tu fais un Copier/Coller de cette commande...
Bloc de code:
diskutil list
...tu valides avec la touche Entrée et tu donnes le résultat.

Petit rappel...


Voir la pièce jointe 130543 Voir la pièce jointe 130544


Attention : il ne faut jamais utiliser Utilitaire de disque pour supprimer une partition Windows, sous peine de devoir passer par le Terminal pour faire des réparations.

*Si Assistant Boot Camp ne propose pas de support USB, clé ou disque dur, le téléchargement se fera automatiquement dans une partition virtuelle qui sera supprimée une fois l'installation de Windows entièrement terminée.


_____________________________________________________________________________________________________
Bonjour et merci pour cette réaction rapide.

Tout d'abord, mon mac est un MacPro 5.1 et j'ai dû bidouiller le fichier info.plist pour 'autoriser à se lancer. Bootcamp ne me propse pas l'option clé USB (j'en ai une) mais réclame un DVD
En fait, le principal problème n'est pas la partition en MS-DOS FAT qui ressort de la première phase bootcamp, mais le fait que le disque SSD interne est en GUID après sortie de bootcamp et qu'il faudrait qu'il soit en GPT. Le reformater de MS-DOS en NFTS ne change donc rien.
Je vais relancer Bootcamp et te communiquer les renseignements demandés
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
35 714
4 308
Tout d'abord, mon mac est un MacPro 5.1
C'est bien ce qu'il faut mentionner depuis le début, car c'est très différent, mais je ne te serais pas d'en grand secours, je n'ai jamais essayé sur un Mac Pro.
et j'ai dû bidouiller le fichier info.plist
C'est parfaitement inutile et ça n'a marché que très peu temps et uniquement que sur une gamme de matériel (en fait l'année et la version d'Assistant Boot Camp) et jamais avec un Mac Pro.
En fait, le principal problème n'est pas la partition en MS-DOS FAT qui ressort de la première phase bootcamp, mais le fait que le disque SSD interne est en GUID après sortie de bootcamp
Ca, c'est un protocole immuable d'Assistant Boot Camp qui préparera toujours une partition temporaire en FAT32 dans une partition en Table de partition GUID.
Le reformater de MS-DOS en NFTS ne change donc rien.
Eh non, dans un disque dur interne, il faut impérativement que macOS possède sa partition de base en Table de partition GUID, car c'est le boot EFI qui cherchera au démarrage la partition macOS et/ou la partition Windows en NTFS.

Il y a eu en effet un membre qui a rencontré un problème similaire et si je me souviens bien c'est macomaniac qui a trouvé une solution en faisant faire une table de partition hybride. Reste à attendre qu'il fasse un petit passage par ici.
 

Lagdaril

Membre junior
2 Novembre 2007
37
0
Yvelines
C'est bien ce qu'il faut mentionner depuis le début, car c'est très différent, mais je ne te serais pas d'en grand secours, je n'ai jamais essayé sur un Mac Pro.

C'est parfaitement inutile et ça n'a marché que très peu temps et uniquement que sur une gamme de matériel (en fait l'année et la version d'Assistant Boot Camp) et jamais avec un Mac Pro.

Ca, c'est un protocole immuable d'Assistant Boot Camp qui préparera toujours une partition temporaire en FAT32 dans une partition en Table de partition GUID.

Eh non, dans un disque dur interne, il faut impérativement que macOS possède sa partition de base en Table de partition GUID, car c'est le boot EFI qui cherchera au démarrage la partition macOS et/ou la partition Windows en NTFS.

Il y a eu en effet un membre qui a rencontré un problème similaire et si je me souviens bien c'est macomaniac qui a trouvé une solution en faisant faire une table de partition hybride. Reste à attendre qu'il fasse un petit passage par ici.
Bonsoir,
Voici néanmoins les écrans qui s'affichent quand l'installateur Windows se lance :
1- Avant reformattage de la partition bootcamp
Avant formattage.jpg
2- Après reformattage en NFTS
Après formattage.jpg

J'ai fait un lapsus précédemment : le schéma de partition fourni par Bootcamp est en GUID (GPT) mais l'installeur Windows n'en veut pas et réclame du MBR .
En quoi est-ce différent sur un Mac "normal" ? L'installeur Windows accepte-t-il le schéma GUID ?
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
76 879
23 611
Forêt de Fontainebleau
Bonjour Lagdaril

Voici quelques éléments d'explication -->

- la version de Windows qu'il s'agissait d'installer sur les vieux Mac était Windows-7. Or cet OS boote en mode dit "Legacy" : par l'action d'un programme interne de type BIOS > qui a besoin d'accéder au disque de destination par une table de partition de type MBR (Master_Boot_Record) > afin d'y lire le descripteur de la partition dédiée à Windows > et de pouvoir exécuter son boot_loader (démarreur d'OS) "old_school" = bootmgr.​

- or sur un Mac - même déjà les vieux Mac de type Intel - le programme interne est de type EFI et pas BIOS > et la table de partition des disques est de type GPT (GUID_Partition_Table) et pas MBR > le boot_loader (démarreur d'OS X - macOS) étant un boot.efi. Le problème posé aux ingénieurs de la  consistait donc à résoudre une impossibilité : faire booter un OS Windows-7 Legacy (BIOS > MBR > bootmgr) sur une base Mac incompatible (EFI > GPT > boot.efi).​

- la solution trouvée a été un modèle d'ingéniosité digne du concours Lépine. La table GPT des disques Mac étant portée par les blocs 1 à 32 --> le bloc 0 (ou 1er bloc) a été réservé d'office à une table alternative MBR. Par défaut > une MBR "bidon" dite PMBR (Protective_MBR) qui recelait un unique descripteur assimilant l'entièreté du disque à une partition de type EFI (hex code : 0xEE). Mais ! une implémentation logicielle faisait que > dès qu'une partition se trouvait créée sur le disque dans un type Windows (type Microsoft_Basic_Data) --> alors automatiquement la table alternative PMBR du bloc 0 => se trouvait convertie à une HMBR (Hybrid_MBR) : table décrivant cette fois-ci au plus 3 partitions sur le disque dont les localisations se trouvaient empruntées à la GPT principale. Ainsi > la partition BOOTCAMP > dès sa création préparatoire avec un volume au format FAT-32 --> se trouvait-elle automatiquement désignée par un descripteur de la HMBR.​

- à partir de là > une implémentation de l'EFI (programme interne du Mac) --> la rendait capable d'émuler à la volée un BIOS dans le temps du boot > si une table HMBR se trouvait détectée sur le disque du Mac. Ainsi > le schéma de boot de type Legacy requis par Windows 7 se trouvait reconstitué artificiellement sur une base Mac : BIOS émulé de l'EFI > table HMBR du bloc 0 > boot_loader "old_school" : bootmgr.​

=> cette prouesse d'ingéniérie informatique a fait les beaux jours de Windows sur Mac > tant que Windows n'est pas passé (avec la version 10) au schéma : EFI > GPT > boot_loader : bootmgr.efi. Sans que les utilisateurs de Mac ne sachent jamais rien de cette sophistication de coulisses assez affolante.

----------
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
76 879
23 611
Forêt de Fontainebleau
Voyons ton cas à présent dans la lumière des explications précédentes -->

- tu as un vieux Mac : Mac Pro 5.1 = 2010. Mac qui était totalement adapté au mécanisme du boot Legacy artificiel de Windows 7 que j'ai décrit. Alors qu'est-ce qui coince ?​

- tu as installé l'OS moderne High Sierra. Peu importe qu'il soit installé en format jhfs+ (HDD) ou apfs (SDD) : ça ne change rien. Or à partir de l'OS Sierra 10.12 inclus --> le mécanisme logiciel effectuant une conversion automatique de la table PMBR du bloc 0 du disque => à une HMBR a été abandonné comme rendu obsolète par la contemporanéité de Windows 10. Tu as beau créer une partition préparatoire de type Windows (Microsoft_Basic_Data contenant un système de fichiers FAT-32) --> ça ne change rien. La PMBR du bloc 0 reste une PMBR : une table bidon assimilant l'entièreté du disque à une pseudo partition EFI de type 0xEE. Càd. ne décrivant pas en mode MBR la partition BOOTCAMP.​

- quand tu lances l'installation de Windows 10 après démarrage sur ton DVD > ton problème est que > ayant un vieux Mac --> tu ne peux installer Windows qu'en mode Legacy - même s'il s'agit de Windows 10. Une implémentation de cet OS permet de l'installer et de le démarrer marginalement en mode Legacy (sur les vieux PC ayant encore un BIOS). Donc ton Mac aussi impose une installation de Windows 10 en mode Legacy : BIOS émulé de l'EFI > lecture d'une HMBR sur le bloc 0 > exécution d'un boot_loader rétrograde de type bootmgr.​

- or sur le bloc 0 de ton disque > le BIOS émulé de l'EFI ne rencontre qu'une table bidon : une PMBR à la place de la HMBR attendue. La seule table fonctionnelle comme adressage de partitions est donc la GPT. Donc le programme d'installation de Windows 10 qui est l'alternative Legacy adaptée à ton vieux Mac déclare : la partition qu'on me désigne comme cible d'installation (partition BOOTCAMP) relève pour sa description d'une table GPT que le BIOS (émulé) ne peut pas lire --> il faut une HMBR sur le bloc 0 qui sache lui décrire cette partition en mode MBR > mais cette table est absente.​

=> un exécutable de tierce partie dû à Roderick Smith (le développeur de rEFInd) = gdisk (installable dans High Sierra) --> est seul capable de convertir la PMBR du bloc 0 de ton disque en HMBR de type "old_school" > en lui faisant décrire la partition BOOTCAMP en mode MBR. Càd. en jetant au programme d'installation Legacy de Windows 10 l'os qu'il attend. On peut si tu veux effectuer cette opération via le terminal.
 
Dernière édition:

Lagdaril

Membre junior
2 Novembre 2007
37
0
Yvelines
Bonjour Macomaniac,

Tout d'abord, merci beaucoup de ton aide très détaillée.
Je suis actuellement sous Mojave (carte graphique AMD Radeon 7800)
Je t'écris à partir d'une installation de Windows 10 que j'ai réussi tant bien que mal à réaliser :
- J'ai converti ma partition GUID en MBR à l'aide d'un logiciel PC sur Parallels Desktop (en sortant le SSD)
- je l'ai remonté en interne, la partition EFI et apparue séparée de la partition bootcamp
- j'ai lancé le DVD d'installation Windows et il a fonctionné jusqu'au bout
- j'ai récupéré les drivers bootcamp grâce au logiciel brigadier.exe, et du coup, tout fonctionne (notamment le son qui ne passait pas)
- j'ai juste la partition EFI dont je ne sais que faire.
Je veux bien tenter ta solution à partir du terminal Mac (je le ferai sur un autre disque dur HDD)..
Merci encore
 

Lagdaril

Membre junior
2 Novembre 2007
37
0
Yvelines
Il y a juste quelques détails qui me semblent clocher :

1- A quoi sert la partition EFI qui apparait maintenant à part et est vide ?
2 - La partition Bootcamp n'apparait pas dans les préférences système "Disque de démarrage"
3 - Parallels Desktop refuse de monter cette partition en VM
 
Dernière édition:

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
76 879
23 611
Forêt de Fontainebleau
Je vois que sur ton disk2 (où tu as le volume Bootcamp) --> tu as carrément un table de partition MBR (désignée comme FDisk_partition_scheme) et zéro GPT. Alors forcément tu n'as plus eu de message d'erreur à l'installation (comme quoi la partition Bootcamp était de type GPT) > puisqu'il n'y a plus de GPT sur ce disque.

Il est possible que la partition EFI recréée au rang n°1 (alors qu'il n'y a pas de table GPT) puisse jouer un rôle. À moins qu'elle n'ait été créée accidentellement à l'installation. Ce qui te gêne > c'est que son volume EFI soit monté ?
 

Lagdaril

Membre junior
2 Novembre 2007
37
0
Yvelines
Je vois que sur ton disk2 (où tu as le volume Bootcamp) --> tu as carrément un table de partition MBR (désignée comme FDisk_partition_scheme) et zéro GPT. Alors forcément tu n'as plus eu de message d'erreur à l'installation (comme quoi la partition Bootcamp était de type GPT) > puisqu'il n'y a plus de GPT sur ce disque.
Cela ne me gène pas vraiment, c'est plutôt esthétique que fonctionnel. Mais j'ai peur de tout casser si je joue sur les partitions...
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
76 879
23 611
Forêt de Fontainebleau
Avec la table MBR seule sur le disk2 --> je ne peux pas t'aider à des manipulations de types de partitions.

Ce qui est possible > c'est d'inscrire une instruction dans un fichier de l'OS pour que le volume EFI ne soit pas monté par défaut : ainsi > il serait préservé tel quel mais tu ne le verrais pas...
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
76 879
23 611
Forêt de Fontainebleau
D'abord passe la commande :
Bloc de code:
csrutil status

  • qui affiche le statut du SIP (protocole de sécurisation)

Poste le retour. Fais-le en copier-coller > le coller dans une fenêtre de code par le procédé suivant -->
  • dans la page de ce fil de MacGé > presse le bouton
    ici :

    menu  : </> Code > par ⌘V colle dans la fenêtre Code > presse le bouton Insérer (ce procédé permet un affichage fenêtré qui économise l'espace de page en respectant la mise en forme des tableaux du «Terminal» --> d'où une plus grande lisibilité)

Note : l'activation du SIP bloquerait les opérations.
 

Lagdaril

Membre junior
2 Novembre 2007
37
0
Yvelines
Bloc de code:
Last login: Sat Feb 16 16:10:14 on ttys000
You have mail.
MacPro:~ algaillard$ csrutil status
System Integrity Protection status: enabled.
MacPro:~ algaillard$