Remettre à 0 un fusiondrive pour retrouver la config de départ ?

zeltron54

Membre d’élite
29 Mars 2008
2 067
327
Lorraine
OK!
Sous sa description en #12 il marque :

"j'ai suivi donc la création de 2 partitions, etc.. bref l'ensemble de ta liste. J'ai rebooté via Yosemite puis par Boot Camp tenté, et ... toujours pas de résultats : l'installation au niveau de windows bloque tjrs au même point : formatage de la partition faite par Boot Camp mais refus d'utiliser la nouvelle partition formatée .. par Win. Le disque n'étant pas reconnu..."

et comme je ne voyais pas de partition windows en disk1s4 et disk1s5 , je me posais des questions!

Cela dit chez moi , avec cette configuration, cela fonctionne.

Bon courage ;)
 

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
:coucou:zeltron54

Oui j'ai laissé des clés ou disques connecté lors de ma capture du terminal ! Franchement je n'y comprends rien pourquoi Boot Camp refuse alors que ce dernier m'avait permis d'installer Win 8.1 il y'a un an sans soucis ! ... quoi sans soucis vite dite, j'avais eu des problèmes via le fusion drive avec obligation de tout effacer puis refusioner le disque.
Bloc de code:
pc2:~ Homeland$ diskutil list
/dev/disk0
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *121.3 GB   disk0
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk0s1
   2:          Apple_CoreStorage                         121.0 GB   disk0s2
   3:                 Apple_Boot Boot OS X               134.2 MB   disk0s3
/dev/disk1
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *3.0 TB     disk1
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk1s1
   2:          Apple_CoreStorage                         3.0 TB     disk1s2
   3:                 Apple_Boot Recovery HD             650.1 MB   disk1s3
/dev/disk2
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                  Apple_HFS Mac HDD                *3.1 TB     disk2
                                 Logical Volume on disk0s2, disk1s2
                                 E570CB7D-B840-4019-8070-FA5608CAE58D
                                 Unencrypted Fusion Drive

Bloc de code:
Last login: Sat Sep  5 17:47:20 on ttys000
pc2:~ Homeland$ diskutil cs list
CoreStorage logical volume groups (1 found)
|
+-- Logical Volume Group E6C21648-360C-4305-A564-0D06458E777D
    =========================================================
    Name:         Fusion drive
    Status:       Online
    Size:         3120721960960 B (3.1 TB)
    Free Space:   0 B (0 B)
    |
    +-< Physical Volume 0A690109-CBF9-478B-8111-BED699AC258B
    |   ----------------------------------------------------
    |   Index:    0
    |   Disk:     disk0s2
    |   Status:   Online
    |   Size:     120988852224 B (121.0 GB)
    |
    +-< Physical Volume BC92CEAC-AA0F-4F7B-A6A7-5FC0D9133D28
    |   ----------------------------------------------------
    |   Index:    1
    |   Disk:     disk1s2
    |   Status:   Online
    |   Size:     2999733108736 B (3.0 TB)
    |
    +-> Logical Volume Family 13C7A5BF-91B9-48CA-87C9-927489EE43C4
        ----------------------------------------------------------
        Encryption Status:       Unlocked
        Encryption Type:         None
        Conversion Status:       NoConversion
        Conversion Direction:    -none-
        Has Encrypted Extents:   No
        Fully Secure:            No
        Passphrase Required:     No
        |
        +-> Logical Volume E570CB7D-B840-4019-8070-FA5608CAE58D
            ---------------------------------------------------
            Disk:                  disk2
            Status:                Online
            Size (Total):          3114866704384 B (3.1 TB)
            Conversion Progress:   -none-
            Revertible:            No
            LV Name:               Mac HDD
            Volume Name:           Mac HDD
            Content Hint:          Apple_HFS

Bonjour,

J'ai un Imac avec un CS de 3to et Boot Camp installé, donc identique à Cheb...
Lors de l'installation de windows (8) j'avais également eu des problèmes et j'avais été obligé de reformater tout.

J'avais donc formaté mes 2 disque (HDD 3 To et SSD 120 To), puis redéfinir le CS et enfin réinstaller l'OS par une restauration via TimeMachine.

Ensuite j'ai lancé Boot Camp qui à créé la partition (NTFS) puis installé windows (8).
Tout fonctionne depuis 1 an et j'ai même upgrader vers Windows 10.

Ce qui me surprend c'est que mon "diskutil list" et "diskutil cs list" ne me donne pas (comme chez Cheb) de Disk3, disk 4 et disk 5.

Et il me semble avoir lu que boot camp ne s'installe que si le disque n'est pas partitionné... (à vérifier ! ! ! )


Quand tu tente d'installer via win sur la partition Boot Camp, tu as du formater puis après tu installes windows ? Moi ça bloque à ce moment là : refus de le faire !

Petite question : quand on redéfini la partition fusion drive via le terminal (diskutil cs delete...) on efface et formate le disque dur ?
 
Dernière édition par un modérateur:

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
84 009
25 236
Forêt de Fontainebleau
Petit voyage « du côté de chez Rod »

J'ai été lire la page que maître Roderick Smith :merci: (le développeur de «rEFInd») consacre au concept de Hybrid MBR (Table de Partition MBR Hybride) - référence ici : ☞Hybrid MBR☜ - et dont la gestion fait partie des compétences de son utilitaire gdisk qui m'est familier.

En ramenant la problématique à celle d'un "EFI-based computer" : un Mac dont le programme interne de démarrage est l'EFI, alors, en ce qui concerne des disques "démarrables" (et pas simplement de stockage de données), la Table de Partition requise est la GPT (Guid Partition Table). Cette Table de Partition consiste en une carte de sectorisation des blocs du disque recelée sur le secteur 0 du disque et qui est lue par l'EFI comme table logique. Elle cartographie l'appartenance des blocs à des secteurs logiques, dont le premier (s1) est l'ESP (EFI System Partition) et les suivants correspondent à autant de partitions que définies avec une taille donnée (genre : s2 = Macintosh HD ; s3 = Recovery HD) et pouvant supporter des systèmes de fichiers d'un format défini (jhfs+, ms-dos...).

Cette Table GPT dominante se trouve doublée par défaut d'une table MPR subalterne, également inscrite sur le secteur 0, et qui déploie une sorte de "para-sectorisation" des blocs du disque : leur allocation logique parallèle selon le schéma propre à un "BIOS-based computer" (un PC). Cette table dénommée : "Protective MBR" a une pure fonction de protection de la Table de Partition GPT : en servant de référence logique à un éventuel Système démarré par un BIOS, elle évite que la Table de Partition GPT dominante ne soit adressée par ce Système à des fins de modifications - ce qui entraînerait sa corruption. Cette "doublure logique" protective ne cartographie par défaut les blocs du disque qu'en référence à une partition unique qui les englobe tous - ce jusqu'à une limite quantitative de 2 To au-delà de laquelle cette "doublure logique" cesse d'être opérationnelle, en laissant les blocs exécendaires "hors schéma de partition MBR" (l'équivalent d'un "Free_Space" = espace-blocs libre du point de vue de la table de référence : ici la Protective MBR (alors que du point de vue de la Table de Partition maîtresse = la GPT ils sont parfaitement sectorisés).

Par rapport à cette Protective MPR qui double par défaut une table GPT, une "Hybrid MBR" consiste principalement à modifier la Protective MBR en transformant sa partition unique qui va jusqu'à 2 To limite en sous-partitions correspondant sélectivement à telle ou telle partition prédéfinie dans la Table de Partition GUID dominante. On a donc affaire à une modélisation plus fine qui répète des secteurs privilégiés de la Table GPT en secteurs d'une Table MBR parallèle concernant les mêmes blocs. Ainsi, si l'on souhaite installer Windows sur une des partitions définies selon la Table de Partition GPT maîtresse, cette partition sera reconnue par ce Système d'après le secteur qui lui correspond avec exactitude dans la Hybrid MBR et elle sera démarrée par un équivalent-BIOS d'après la référence à cette Table de partition. Roderick Smith décrit dans sa page comment se servir de son programme gdisk, afin de convertir la Protective MBR "mono-partition" qui double par défaut la Table GPT maîtresse en une Hybrid MBR incluant les partitions pré-existantes de la table GPT qu'on souhaite à un partitionnement parallèle MBR.

Sans scruter plus finement les questions impliquées par cette "technologie logique parallèle", je relève 2 points fondamentaux :

- L'«Assistant BootCamp», lorsqu'on le sollicite afin de créer une partition dédiée à Windows, crée "d'une main" une partition qui devient un secteur défini de la Table GPT maîtresse, mais d'une "autre main" manipule la Protective MBR "mono-partition" qui doublait par défaut la table GPT sur le secteur 0 du disque en la convertissant en une Hybrid MBR dans laquelle la partition «Windows» se trouve définie logiquement comme une sous-partition déterminée, concernant les mêmes blocs, et portant des attributs logiques spécifiques. Ainsi, en cas de boot sur Windows, l'émulateur de BIOS sollicité dans ce cas de figure se réfère dans la Hybrid MBR du disque à la partition déterminée incluse et sait démarrer son système de fichiers. L'«Assistant BootCamp» fait donc automatiquement la même chose que le programme gdisk sur ce point.

- La Protective MBR par défaut a (pour une raison qui n'est pas clarifiée) une limite quantitative quant au nombre de blocs qu'elle peut sectoriser logiquement dans sa "mono-partition" massive : soit le nombre de blocs correspondant à l'espace limite de 2 To. Cette limitation se conserve lors de la conversion de la Protective MBR à l'Hybrid MBR. En conséquence : si l'on veut associer une partition de la Table GPT concernant des blocs au-delà de la limite d'espace de 2 To, et aussi bien si l'on veut associer une partition GPT chevauchant (début en-deçà et fin au-delà) cette limite de reconnaissance, alors il y a nullité de son intégration à l'Hybrid MBR. Ce qui fait qu'un BIOS-based System ne saura pas se référer à cette partition en consultant la Table de partition secondaire : Hybrid MBR qui est sa seule référence compréhensible.​

☞ La papier de Roderick Smith justiferait donc le contournement décrit par TwoCanoes et qui consiste, sur un disque de 3 To, à créer une partition pour Windows en-deçà de la limite des 2 To (voire 2,2 To). Cela fait, et la partition dûment cartographiée dans la Table de Partition GPT maîtresse, l'«Assistant BootCamp» ne rechignera pas, en préalable à l'installation de Windows, à convertir la Table parallèle : Protective MBR du secteur 0 en une Hybrid MBR où la partition GPT se trouvera redéfinie exactement dans un corollaire MBR. Ainsi elle sera bootable par l'émulateur de BIOS qui consulte exclusivement cette Hybrid MBR.

Il serait donc vain d'espérer (mais pas d'enreprendre selon la superbe maxime de Guillaume d'Orange, le Stathouder : «Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer») non seulement une installation de Windows par «BootCamp», mais de plus un démarrage BIOS-based, sur une partition au-delà de l'espace limite des 2 To et dont l'espace est condamné à rester "hors définition" = inconnu dans une table Hybrid MBR.

☞ Toute cette "théorie" que j'ai tenté de reprendre, avec les conséquences limitatives pour un disque de 3 To (et donc pour une solidarisation de 2 disques : SSD 120 Go + HDD 3 To associés dans un Fusion Drive au niveau de 2 partitions GPT) : pas de Windows bootable sur une partition au-delà des 2 To sur le HDD - se trouve magnifiquement infirmée par le cas personnel de zeltron :coucou: qu'il est hors de question de remettre en doute. Je suis déconfit !
361608_original.png
 
Dernière édition:
D

Deleted member 1099514

Invité
A moins que ce soit la version Yosemite+Bootcamp qui "coince".
As-tu une sauvegarde de la version Maverick? ou une clé d'install?
Ça vaudrait peut être le coup de tenter une install simple de Maverick, puis Bootcamp et si c'est ok migrer vers Yosemite et si c'est toujours OK restaurer la version de travail de Yosemite.
 

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
j'ai tenté avec Maverick, sans succès également ! Le boot sur windows bloque au même endroit. Curieux que cela fonctionnait il y'a a un an et que désormais impossible de le faire via Boot Camp. C'est pour cela que je pensais que revenir à un fusiondrive originel réglerait le problème. Merci en tout cas pour le temps passer sur mon souci ;)
 
D

Deleted member 1099514

Invité
C'est peut être la version de bootcamp qui n'est plus la même.
Je suppose que tu n'as plus de sauvegarde complète de cette époque.
 

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
C'est peut être la version de bootcamp qui n'est plus la même.
Je suppose que tu n'as plus de sauvegarde complète de cette époque.

Hélas non ! J'ai bien tenter ma réinstalle de Maverick mais rien à faire.... en faite le souci arrive à ce moment : (source : http://www.intowindows.com/how-to-install-windows-8-1-on-mac-without-boot-camp/)
Windows-8.1-Mac-Without-Boot-Camp1_thumb.jpg


Après la sélection du disque où se trouve Boot Camp, je clique sur "formater" pour le mettre en NTFS... et ça bug, "impossible d'installer sur cette partition, il faut qu'elle soit en NTFS..."
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
84 009
25 236
Forêt de Fontainebleau
Petite question : quand on redéfinit la partition fusion drive via le terminal (diskutil cs delete...) on efface et formate le disque dur ?

Il y a désolidarisation des 2 disques qui redeviennent indépendants une fois le Groupe de Volumes Logiques supprimé, ce qui n'affecte en sortie que les 2 partitions GPT : /dev/disk0s2 et /dev/disk1s2 qui portaient les Physical Volumes (Disques Durs Émulés qui dont la couche logique primaire d'un Groupe de Volumes Logiques : CoreStorage) --> ces 2 partitions sont reformatées, càd. leur sont affectés des systèmes de fichiers vides de type jhfs+ par défaut (Mac OS étendu journalisé).

Les Tables de Partition GUID de chaque disque sont préservées intactes par contre, et donc la distribution des partitions prédéfinies qu'elles comportent. Par exemple, la suppression d'un Fusion Drive ne supprimera jamais la partition «Recovery HD» en /dev/disk1s3 du HDD. Non plus que des partitions qui existeraient a priori en-dessous (/dev/disk1s4 etc.).
 

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
Ha je viens de me rendre compte que j'arrive pas à créer + 2 partitions via utilitaire disque... le menu demandant le nombre de partition est grisé ? Une solution pour le remettre en l'état ? Merci
143960Capturedcran20150905183740.png


As-tu essayé avec la version d'essai de Paragon NTFS si tu pouvais au préalable formater cette partition en NTFS?

je vais tenter de l'installer et formater ma partition windaube

Ha je viens de penser à une chose : la seule fois où j'ai pu passer le filtre du formatage via windows, et voir le programme se lancer avant de planter fut lors d'une création d'une partition via utilitaire disque, mais en formatant en "espace libre", bref en m'inspirant de ce tuto :

http://www.commentcamarche.net/foru...-ne-peut-pas-etre-installe-sur-ce-disque-help

je pense que le souci vient du disque dont j'ai du derégler le tables ou/ partitions par mes essais du terminal... le fait que je n'arrive plus à faire + de 2 partions via l'utilitaire disque m'a interpellé ... la soluce serait un effacement radical et reboot à zéro au-delà du refusion du fusion drive ? Macomaniac une soluce via le terminal ?

je vais tenter de l'installer et formater ma partition windaube
j'ai tenté paragon mais même résultat toujours bloqué
 
Dernière édition par un modérateur:

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
84 009
25 236
Forêt de Fontainebleau
je viens de me rendre compte que j'arrive pas à créer + 2 partitions via utilitaire disque... le menu demandant le nombre de partition est grisé ? Une solution pour le remettre en l'état ? Merci

Comme le mentionnait l'article de "Deux_Canoës" (Twocanoes) dont tu as cité le lien dans ton message #6, lorsqu'on demande à l'«Utilitaire de Disque» de repartitionner un Groupe de Volumes Logiques : CoreStorage (listé en tête de colonne en substitution du disque physique réel qu'il repousse hors représentation graphique), alors il n'est possible que d'effectuer une seule fois un partitionnement et ce en mode bi-partitionnement.

Par cet acte, 1° le Groupe de Volumes Logiques se trouve rétréci à la fois dans l'instance de son Volume Logique exporté et de manière corrélative dans l'instance du Physical Volume (Disque Dur Émulé) importé qui supporte ce Volume Logique, et la partition de la table GPT supportant à la base le Physical Volume "suit le mouvement", càd. se trouve elle-même redimensionnée en correspondance ; et 2° une nouvelle partition se trouve créée en-dessous de la précédente dans la table GPT - ce en-dehors du périmètre logique du Groupe de Volumes Logiques.

[S'il y a une «Recovery HD» juste en-dessous du Groupe de Volumes Logiques initial, elle se trouve elle-même remontée sur les blocs de manière à rester au contact du nouveau Groupe de Volumes Logiques rétréci, tandis que la nouvelle partition prend place sur les blocs en-dessous d'elle. Cette réallocation "à la volée" est un ajout récent au programme diskutil qui gère l'opération et s'affiche dans l'«Utilitaire de Disque» sous l'intitulé : "Mise-à-jour de l'emplacement de la partition de récupération". Par ailleurs, si le Groupe de Volumes Logiques qui est re-partitionné est de type Fusion Drive (càd. coiffe 2 disques physiques séparés : SSD et HDD), alors le rétrécissement de la taille du Volume Logique exporté globalement ne s'accompagne que du rétrécissement du Physical Volume n°2 spécifique au HDD exclusivement, et c'est uniquement la partition de la table GPT du HDD qui le supporte (la /dev/disk1s2) qui suit le mouvement en étant elle-même rétrécie. Le SSD est par contre toujours indemne de repartitionnement dans un contexte Fusion Drive.]

Une fois ce bi-partitionnement opéré, il n'est plus possible d'opérer dans l'«Utilitaire de Disque» de nouveau repartitionnement ni du Groupe de Volumes Logiques, ni de la nouvelle partition créée en-dessous de lui --> comme mentionné dans l'article de "Deux_Canoës", il faut recourir au «Terminal» pour ce faire (par une commande invoquant diskutil avec le verbe : splitPartition). Cette limitation n'est donc pas intrinsèque au programme diskutil in nuce, mais inhérente à son mode de pilotage graphique qu'est l'«Utilitaire de Disque».

Comme je vois mentionné dans ta capture de la GUI de l'«Utilitaire de Disque» : Groupe de Volumes Logiques comme type de ton «Fusion Drive» que tu cherches à re-partitionner, il est clair qu'on a affaire au CoreStorage solidarisant tes 2 disques en mode Fusion Drive et tu es donc dans le cas de figure que je viens de décrire : une partition Mac HDD 2 (/dev/disk1s4) existant hors CoreStorage déjà en-dessous de la partition Mac HDD (/dev/disk1s2) inhérente au Groupe de Volumes Logiques et supportant le Physical Volumes n°2, les jeux sont faits en ce qui concerne l'«Utilitaire de Disque». Tu remarqueras que l'«Utilitaire de Disque» par défaut n'affiche jamais dans le graphique de repartitionnement la partition de récupération «Recovery HD» intercalée dans la table GPT (/dev/disk1s3) - le format Apple_Boot de cette partition la mettant hors course.​
 
Dernière édition:

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
hmmm, donc il est normal d'avoir que deux partitions "visibles", et limite l'ensemble... donc mon disque semble normal ? TU ne penses pas qu'il existe un moyen pour effacer le disque, le remettre à 0 comme sortie d'usine ?

Finalement l'incohérence entre win et mac et ce refus d'installer sur une partition non GPT, ne faudrait-il pas faire cela ? http://macriot.com/mcrt/?p=2362
 
Dernière édition par un modérateur:

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
84 009
25 236
Forêt de Fontainebleau
Spéculations dominicales

Aaah ! Et moi qui ne lis jamais de mon propre mouvement aucune littérature informatique - me voici largement approvisionné « par l'effet d'une cause extérieure » (comme eût dit plaisamment Spinoza) grâce aux liens postés par cheb dans ce fil et conduisant à des articles toujours stimulants pour un esprit spéculatif
361608_original.png


--------------------​

À la lecture de l'article posté par Mack (lien du message #34), je ne suis pas sûr que tes problèmes d'installation de Windows soient occasionnés par la « GPT error » qu'il signale. Ma lecture récente de la page consacrée par Roderick Smith au concept de "Hybrid MBR" me fait douter, de surcroît, de la pertinence de son interprétation par Mack.

Mack semble interpréter le concept de "Hybrid MBR" comme si la Table de Partition GPT (GUID Partition Table) s'en trouvait affectée intrinsèquement en même temps que la Table de Partition "Protective MBR" qui la double par défaut sur le disque démarrable d'un Mac --> on n'aurait donc plus qu'une seule Table de Partition offrant un "mélange" des traits des 2 espèces existant préalablement : l'espèce "GPT" et l'espèce "Protective MBR". Ce n'est pas la notion que j'ai tirée de la lecture de Roderick Smith. Mais j'ai formé l'idée que la Table GPT primaire & maîtresse demeure toujours une carte logique séparée inscrite sur le secteur 0 du disque ; alors que l'hybridation ne concerne que la Table "Protective MBR" inaugurale, qui se trouve convertie en "Hybrid MBR" par le fait qu'au lieu d'indexer les blocs du disque en mode "mono-partition" selon sa caractéristique première, elle les indexe en mode "multi-partitions" dont chacune est une répétition de partitions pré-existant dans la Table GPT à l'intérieur de la "cartographie" MBR. C'est donc la Table secondaire "Protective MBR", existant toujours en parallèle de la table GPT primaire, qui se trouve "hybridée", en répercutant des instructions de partitionnement à partir du modèle de la table GPT.

Je note que le problème évoqué par Mack semble survenir exclusivement lors d'une tentative d'installation de « Windows 8 » (alors que, pour ta part, tu cherches à installer « Windows 7 ») et voici ce que ce cas de figure me donne à penser : tout se passe comme si l'installateur de cet OS plus récent était doté de la capacité de se référer directement à la Table de Partition GPT du disque d'un Mac, afin de l'utiliser comme source pour "hybrider" la carte de partition "Protective MBR" qui en constitue la doublure par défaut et en faire la carte de partition de référence pour un émulateur de BIOS en charge de démarrer Windows. Tandis que l'«Assistant BootCamp», de son côté, commence par effectuer ce travail, en convertissant à l'avance la "Protective MBR" en "Hybrid MBR". L'installateur de Windows serait donc d'entrée confronté à cette table "Hybrid MBR" toute faite neutralisant sa capacité à se référer à la table GPT et il râlerait. En somme : sous « Windows 8 », l'installateur veut faire le travail de conversion "Protective MBR => Hybrid MBR" lui-même par référence directe à la Table GPT maîtresse, alors que l'«Assistant BootCamp» continue "à l'ancienne" d'opérer cette conversion au préalable - ce qui bloquerait l'instruction de l'installateur sous « Windows 8 ».

La solution de Mack consiste à utiliser le programme gdisk de Roderick Smith (qui n'est pas un executable UNIX fourni nativement avec OS X mais qu'il faut installer en sus) afin de supprimer la table Hybrid MBR créée par l'«Assistant BootCamp» et recréer une table secondaire Protective MBR par défaut. Cela fait, l'installateur de « Windows 8 » retrouverait ses marques en étant capable de faire ce travail de conversion "Protective MBR => Hybrid MBR" lui-même par référence à la table de partition GUID primaire. "Chinois" n'est-ce pas ? - comme il se disait après l'obsolescence du terme "Byzantin"...

--------------------​

Par contre, comme tu cherches à installer « Windows 7 », je n'ai pas l'impression que ce soit cette "GPT error" spécifique de « Windows 8 » que tu rencontres. Non (mais je peux errer dans mon raisonnement - ne me servant, dans ces abtruses matières logiques, que du « bon sens» - « également partagé en tous les hommes » selon Descartes et n'ayant absolument aucune formation technique en informatique. Je m'appuie, nonobstant, sur l'idée spinoziste d'une "identité fondamentale de tous les processus de l'être" <«l'ordre et la connexion des idées sont les mêmes que l'ordre et la connexion des choses»>, principe d'identité qui implique la possibilité de transposer a priori de ce que l'on connaît à ce que l'on ne connaît pas et des domaines que l'on conçoit aux domaines que l'on ne conçoit pas). Car la "GPT error" m'apparaît comme un conflit de préséance "politique" entre l'«Assistant BootCamp» et l'«Installateur de Windows 8» - tandis qu'il me semble que ton problème émane d'une autre cause : l'incapacité de l'«Assistant BootCamp» à gérer une partition au-delà de la limite des 2 To sur un HDD. Parce qu'une partition qu'on lui désigne comme destination d'installation de Windows au-delà de la limite des 2 To ne relève pas a priori de la cartographie de la table secondaire "Protective MBR", dont la "mono-partition" ne sectorise les blocs du disque que jusqu'à une limite de 2 To, tous les blocs existant au-delà demeurant au statut d'« espace libre » non reconnu par elle. Lorsque l'«Assistant BootCamp» tente donc, par référence à cette partition définie dans la Table de Partition GUID primaire, de repartitionner le modèle de la "Protective MBR" de départ afin qu'un "écho logique" de la partition GPT soit créé dans une "Hybrid MBR", il se heurte au fait que l'espace de cette partition de référence est "hors-limite" de la "Protective MBR" d'entrée. Il ne peut donc pas créer une partition "Hybrid MBR" d'un format déterminé, parce que l'espace impliqué échappe à l'extension logique d'une table MBR.

Je conjecture que si tu lançais l'installation de Windows 7 à destination d'une partition en-deçà de la limite des 2 To sur ton HDD, tu parviendrais à tes fins. Mais le problème est que, dans le cadre d'un Fusion Drive, la partition du HDD consacrée au CoreStorage se trouve par là fortement réduite en taille --> si tu veux consacrer un espace de 500 Go à Windows, et si cet espace de partition doit rester situé en-deçà de la limite des 2 To, le calcul est simple : tu ne peux consacrer au Fusion Drive qu'une partition de 2 To - 500 Go = 1,5 To maximum du HDD. Restera, en-dessous de la partition dédiée à Windows, un espace inemployé de 3 To (taille du HDD total) - 2 To = 1 To, ce qui est plutôt "contre-productif" dans une optique "Fusion Drive".

--------------------​

Ce qui à la fois me stimule et de déconfit, c'est le contre-exemple attesté par zeltron (et il ne doit pas être le seul dans ce cas : toi-même, tu parais avoir bénéficié un temps d'une telle installation qui marchait) : l'installation d'un Windows bootable sur une partition située au-delà des la limite des 2 To sur un HDD de 3 To, quoique théoriquement impossible, est pratiquement réalisable cependant. Càd. que c'est possible empiriquement, tout en restant inintelligible rationnellement. Voici en effet le tableau de partitionnement du HDD de zeltron (qui a lui aussi un Fusion Drive) :

Bloc de code:
/dev/disk1
#: TYPE NAME SIZE IDENTIFIER
0: GUID_partition_scheme *3.0 TB disk1
1: EFI EFI 209.7 MB disk1s1
2: Apple_CoreStorage 2.8 TB disk1s2
3: Apple_Boot Recovery HD 650.1 MB disk1s3
4: Microsoft Basic Data BOOTCAMP 197.8 GB disk1s4
5: DE94BBA4-06D1-4D40-A16A-BFD50179D6AC 471.9 MB disk1s5

--> je relève que, sur son disque de 3 To, 209.7 MB (EFI System Partition) + 2.8 TB (partition CoreStorage portant le Physical Volume n° 2 du Fusion Drive) + 650.1 MB (partition de récupération «Recovery HD») précèdent la partition 4: Microsoft Basic Data BOOTCAMP 197.8 GB disk1s4 où est installé un Windows bootable, ce qui fait qu'elle est située à partir d'un peu plus de 2,5 To sur le disque. Hors champ de reconnaissance, donc, a priori de la table "Protective MBR" et par transitivité de sa conversion en "Hybrid MBR".

Je note que cette partition n'est pas absolument la dernière, mais qu'elle est suivie d'une micro-partition de 471 Mo manifestement connexe à la précédente sans que je sache son rôle exact ni si sa création a précédé ou suivi celle de BOOTCAMP. Se pourrrait-il (conjecture éminemment farfelue) qu'en créant a priori une partition de queue après la partition Windows (même sans emploi, comme certain héros...) - cela puisse débloquer l'installation de Windows  sur une partition n'allant pas jusqu'à la limite basse du disque  (conjecture divergeant de la problématique de la limite des 2 To) ?

--------------------​

Il y a un autre point qui m'a intéressé, dans les nombreuses pistes de lecture fournies par cheb à mon illettrisme informatique
361608_original.png
: c'est le lien fourni dans le message #31 à un fil des forums de «CommentÇaMarche». Un intervenant nommé xini se réjouit d'avoir pu installer un Windows bootable grâce à la méthode de Ritchi dont voici le descriptif :

Bloc de code:
- Supprimez toute partition crée avec BootCamp, C'est de là que vient le problème.
- Ouvrez l'Utilitaire de Disque, puis sélectionnez votre DISQUE DUR, pas la PARTITION.
- Dans l'onglet partition, Cliquez sur le petit plus en bas à gauche
- Choisissez dans formatage espace libre puis choisissez la taille que vous voulez allouer a votre partition WINDOWS.
- Cliquez sur partitionner puis confirmez et attendez que la partition se fasse.
- Rebootez sur votre Clé USB ou CD en choisissant non pas WINDOWS mais EFI BOOT. (Je sais pas si ça fait grand chose, mais ça permet d'avoir un résolution pas trop pourrie.)
- Faites Installer Maintenant puis entrez votre numéro de série et tout le tralala.
- Une fois à l'écran de sélection de partition vous devriez avoir dans les choix "Lecteur 0 Espace non alloué". choisissez le et NE LE FORMATEZ SURTOUT PAS.
- L'option suivant ne devrait plus être grisée, et le message d'erreur devrait avoir disparu. Vous pouvez à présent installer Windows normalement !

Le problème viendrait de la partition crée par Boot Camp, qui ne sarait pas au bon format.

--> voici quelque chose de tout à fait remarquable : donner comme cible à l'installateur de Windows non pas une partition prédéfinie dans la table de partition GPT maîtresse, mais un espace préalablement mis hors partitionnement GPT et ayant le statut de "Free_Space". L'installateur de Windows serait capable d'identifier ce "Free_Space" hors table GPT comme "Lecteur 0 Espace non alloué" et de l'adresser comme espace d'installation ! En créant son statut de partition (conjecturé-je) - ce prioritairement par conversion de la table "Protective MBR" par défaut en une "Hybrid MBR" dans laquelle cette partition se trouve instaurée. De sorte que (conjecturé-je toujours) c'est par un effet second que cette partition, instaurée en tant que partition de la table "Hybrid MBR" en premier, se trouverait reconnue après-coup dans la table GPT maîtresse sans avoir été créée en elle.

Malheureusement, xini déclare avoir un iMac dépourvu de Fusion Drive (ce qui n'est pas un problème en soi), mais sans qu'on sache quelle est la taille de son disque unique. S'il s'agissait d'un disque d'une taille non supérieure à 2 To, le procédé remarquable de Ritchi n'apporterait peut-être aucune solution au problème de la limitation des 2 To qui affecte cheb. On ne sait pas non plus quelle version de Windows il cherchait à installer (« Windows 7 » ? « Windows 8 » ?) - les installateurs pouvant avoir des comportements divergents.

--------------------​

en résumé : j'ai spéculé sans tuyauter. Mais les 2 dernières pistes mériteraient d'être creusées. Il faudrait re-démarrer sur la clé d'install de «Yosemite» et dans son «Terminal» faire : diskutil cs list, récupérer l'UUID du Logical Volume Group et par un : diskutil coreStorage deleteLVG xxxxxxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxxxxxxxxx détruire une fois de plus le Fusion Drive. Expérimenter à partir de là sur le HDD seul, parce que disque de 3 To, sans s'encombrer momentanément d'un Fusion Drive.

Dans l'«Utilitaire de Disque», sélectionner le disque physique global du HDD (ligne supérieure, attenante à la marge) --> menu "Partitionner", sous-menu "Schéma de partition" --> basculer l'onglet "Actuel" et choisir "3_partitions" en demandant les tailles suivantes : A) partition Macintosh HD (format jhfs+) = 2,5 To ; B) partition Win (format ms-dos) = 460 Go ; C) partition Extra (format jhfs+)= 40 Go. Table de partition GUID maîtresse. Appliquer. Puis installer «Yosemite» sur la partition Macintosh HD. Une «Recovery HD» sera créée entre les partitions A) et B).

À partir de là, tenter l'installation de « Windows 7 » classiquement via «BootCamp» --> test pour savoir si la position pénultième de la partition-cible pour Windows change la donne. Si échec, virer la partition «Win» à du Free_Space pour tester l'autre procédé. Passer plutôt, depuis la session de «Yosemite», par le «Terminal» (car l'«Utilitaire de Disque» a été mis-à-jour dans les dernières MÀJ de «Yosemite» pour le rapprocher du comportement de celui d'«El Capitan» --> au lieu de supprimer une partition en laissant le Free_Space hors partitionnement, il réalloue automatiquement le Free_Space à la partition du dessus - ce sans obstacle de la «Recovery HD» si elle est sur le chemin - ce qu'on ne souhaite pas). Dans le «Terminal», donc, faire un diskutil list pour vérifier l'identifiant de la partition «Win» (je suppose en exemple que c'est /dev/disk0s4), puis passer la commande :

Bloc de code:
sudo diskutil eraseVolume free brol /dev/disk0s4
ce qui va virer la partition à de l'espace libre --> vérifier sans passer par «BootCamp» si l'installateur de Windows accepte la donne en identifiant comme cible un : "Lecteur 0 Espace non alloué" (à ne pas formater)...

--------------------​
 
Dernière édition:
  • J’aime
Réactions: cheb

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
Diantre quelle pensée matinale stimulante ! Suivant les principes d'un Descartes, que la passion est sel de la vie, je vois que Macomaniac ne porte pas son pseudo pour rien ;) Si j'ai bien suivi tes conjonctures de "fin de semaine", le fusion drive empêche de faire plus de 2 partitions sur le DD et donc en passant par un disque sans FD, cela serait possible ? Intéressant. Cependant concernant l'OS, j'ai tenté Win 7 car étant l'OS le plus performant, mais j'ai aussi (et à la base) win 8.1 pro et c'est ce dernier que je tente de réinstaller. Je vais voir s'il est possible de rendre mon disque GPT et voir le résultat ?

Tu veux remettre ton disque à zéro et recréer le fusion Drive?
oui, l'idée serait d'aller plus loin que refaire le fusion drive mais le remettre à "neuf" comme sortie d'usine ?
 
D

Deleted member 1099514

Invité
Le fait de supprimer le Fusion Drive et toutes les partitions et de recréer le Fusion Drive va le remettre en "sortie Usine".
 
  • J’aime
Réactions: cheb

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
Le fait de supprimer le Fusion Drive et toutes les partitions et de recréer le Fusion Drive va le remettre en "sortie Usine".
hm, c'est ce que je pense aussi pourtant je ne comprends pas que je ne puisse revenir à un état natif, où il fut possible de faire ce dual boot avec win 8.1 sans souci ?
 
D

Deleted member 1099514

Invité
Tu as déjà le mode d'emploi.
Sinon que te renvoie actuellement :
Bloc de code:
diskutil list
diskutil cs list
 

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
Voici via le terminal :
Bloc de code:
Last login: Sun Sep  6 10:21:47 on console
pc2:~ Homeland$ diskutil cs list
CoreStorage logical volume groups (1 found)
|
+-- Logical Volume Group FC7F57A6-0B8E-4E66-B028-7837A2EFFEBE
    =========================================================
    Name:         Fusion Drive
    Status:       Online
    Size:         2613855133696 B (2.6 TB)
    Free Space:   0 B (0 B)
    |
    +-< Physical Volume ECBDE279-E40B-4E65-87A6-8540E5196702
    |   ----------------------------------------------------
    |   Index:    0
    |   Disk:     disk0s2
    |   Status:   Online
    |   Size:     120988852224 B (121.0 GB)
    |
    +-< Physical Volume 87D6795E-45D2-423A-9B8E-F4D7A2779029
    |   ----------------------------------------------------
    |   Index:    1
    |   Disk:     disk1s2
    |   Status:   Online
    |   Size:     2492866281472 B (2.5 TB)
    |
    +-> Logical Volume Family A9921298-802B-4283-B3B5-DFD5970712FD
        ----------------------------------------------------------
        Encryption Status:       Unlocked
        Encryption Type:         None
        Conversion Status:       NoConversion
        Conversion Direction:    -none-
        Has Encrypted Extents:   No
        Fully Secure:            No
        Passphrase Required:     No
        |
        +-> Logical Volume 2A6A2E5D-B04F-444D-B5BC-69C66F745DD9
            --------------------------------------------http://macriot.com/mcrt/?p=2362-------
            Disk:                  disk2
            Status:                Online
            Size (Total):          2607999877120 B (2.6 TB)
            Conversion Progress:   -none-
            Revertible:            No
            LV Name:               Mac Hd
            Volume Name:           Mac Hd
            Content Hint:          Apple_HFS
pc2:~ Homeland$

Bloc de code:
pc2:~ Homeland$ diskutil list
/dev/disk0
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *121.3 GB   disk0
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk0s1
   2:          Apple_CoreStorage                         121.0 GB   disk0s2
   3:                 Apple_Boot Boot OS X               134.2 MB   disk0s3
/dev/disk1
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *3.0 TB     disk1
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk1s1
   2:          Apple_CoreStorage                         2.5 TB     disk1s2
   3:                 Apple_Boot Recovery HD             650.1 MB   disk1s3
   4:       Microsoft Basic Data BOOTCAMP                506.9 GB   disk1s4
/dev/disk2
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:                  Apple_HFS Mac Hd                 *2.6 TB     disk2
                                 Logical Volume on disk0s2, disk1s2
                                 2A6A2E5D-B04F-444D-B5BC-69C66F745DD9
                                 Unencrypted Fusion Drive
/dev/disk3
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *7.8 GB     disk3
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk3s1
   2:                  Apple_HFS Yosemite Install Dis... 7.5 GB     disk3s2
/dev/disk4
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *1.0 TB     disk4
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk4s1
   2:                  Apple_HFS CCC                     999.8 GB   disk4s2
/dev/disk5
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:     FDisk_partition_scheme                        *15.6 GB    disk5
   1:                 DOS_FAT_32 WININSTALL              15.6 GB    disk5s1
/dev/disk6
   #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
   0:      GUID_partition_scheme                        *1.0 TB     disk6
   1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk6s1
   2:                  Apple_HFS Time Machine            999.9 GB   disk6s2
pc2:~ Homeland$

Je viens de remettre la partition windows sans l'avoir formaté via win 8.1, je vais tenter de passer par la technique du disque GPT décris ici : http://macriot.com/mcrt/?p=2362

Voila ma manip avec gdisk pour changer de format de partition (en GPT) (au cas où tout plante !)
Bloc de code:
Last login: Sun Sep  6 10:23:02 on ttys000
pc2:~ Homeland$ 
|
+-- Logical Volume Group FC7F57A6-0B8E-4E66-B028-7837A2EFFEBE
    =========================================================
    Name:         Fusion Drive
    Status:       Online
    Size:         2613855133696 B (2.6 TB)
    Free Space:   0 B (0 B)
    |
    +-< Physical Volume ECBDE279-E40B-4E65-87A6-8540E5196702
    |   ----------------------------------------------------
    |   Index:    0
    |   Disk:     disk0s2
    |   Status:   Online
    |   Size:     120988852224 B (121.0 GB)
    |
    +-< Physical Volume 87D6795E-45D2-423A-9B8E-F4D7A2779029
    |   ----------------------------------------------------
    |   Index:    1
    |   Disk:     disk1s2
    |   Status:   Online
    |   Size:     2492866281472 B (2.5 TB)
    |
    +-> Logical Volume Family A9921298-802B-4283-B3B5-DFD5970712FD
        ----------------------------------------------------------
        Encryption Status:       Unlocked
        Encryption Type:         None
        Conversion Status:       NoConversion
        Conversion Direction:    -none-
        Has Encrypted Extents:   No
        Fully Secure:            No
        Passphrase Required:     No
        |
        +-> Logical Volume 2A6A2E5D-B04F-444D-B5BC-69C66F745DD9
            ---------------------------------------------------
            Disk:                  disk2
            Status:                Online
            Size (Total):          2607999877120 B (2.6 TB)
            Conversion Progress:   -none-
            Revertible:            No
            LV Name:               Mac Hd
            Volume Name:           Mac Hd
            Content Hint:          Apple_HFS


MacBook-Pro-de-...:~ Homeland$ sudo gdisk /dev/disk1
GPT fdisk (gdisk) version 1.0.0

Warning: Devices opened with shared lock will not have their
partition table automatically reloaded!
Partition table scan:
  MBR: protective
  BSD: not present
  APM: not present
  GPT: present

Found valid GPT with protective MBR; using GPT.

Command (? for help): p
Disk /dev/disk1: 5860533168 sectors, 2.7 TiB
Logical sector size: 512 bytes
Disk identifier (GUID): D0B24A39-3284-4D2B-A2AA-FB87DBA635AD
Partition table holds up to 128 entries
First usable sector is 34, last usable sector is 5860533134
Partitions will be aligned on 8-sector boundaries
Total free space is 1805 sectors (902.5 KiB)

Number  Start (sector)    End (sector)  Size       Code  Name
   1              40          409639   200.0 MiB   EF00  EFI System Partition
   2          409640      4869289095   2.3 TiB     AF05  Fusion Drive
   3      4869289096      4870558855   620.0 MiB   AB00  Recovery HD
   4      4870559744      5860532223   472.1 GiB   0700  BOOTCAMP

Command (? for help): x

Expert command (? for help): n

Expert command (? for help): w

Final checks complete. About to write GPT data. THIS WILL OVERWRITE EXISTING
PARTITIONS!!

Do you want to proceed? (Y/N): y
OK; writing new GUID partition table (GPT) to /dev/disk1.
Warning: Devices opened with shared lock will not have their
partition table automatically reloaded!
Warning: The kernel may continue to use old or deleted partitions.
You should reboot or remove the drive.
The operation has completed successfully.
MacBook-Pro-de-...:~ Homeland$
 
Dernière édition par un modérateur:

cheb

Membre confirmé
18 Janvier 2005
309
5
Un peu de partout !
Bon je laisse tomber : après 2 semaines d'intense recherche seul puis avec vous, si j'ai appris de nombreuses choses sur Fusion Drive et la gestion du Terminal (Dédicace à Macomaniak) malheureusement les résultats directs ne sont pas au RDV.

J'ai utilisé GPT pour allouer à mes disk0 et 1 le format GPT
Bloc de code:
Last login: Sun Sep  6 16:51:05 on console
pc2:~ Homeland$ sudo gdisk /dev/disk1
GPT fdisk (gdisk) version 1.0.0

Warning: Devices opened with shared lock will not have their
partition table automatically reloaded!
Partition table scan:
  MBR: protective
  BSD: not present
  APM: not present
  GPT: present

Found valid GPT with protective MBR; using GPT.

Command (? for help): q
pc2:~ Homeland$ sudo gdisk /dev/disk0
GPT fdisk (gdisk) version 1.0.0

Partition table scan:
  MBR: protective
  BSD: not present
  APM: not present
  GPT: present

Found valid GPT with protective MBR; using GPT.

Command (? for help): q
pc2:~ Homeland$

mais rien n'y fait en rebootant sur win, toujours impossible à installer. Ironiquement "ne peut être installer sur une nouvelle partition (que je viens de formater avec windows !)" ou classique "select disk is of the GPT partition style" (c'est le pompon là, car sous-entend que ma partition n'est pas GPT alors que je l'ai fait ?)

J'ai aussi tenté la solution de Two canoë via la création de 3 disques... idem échec....

Bref, un enième formatage avec remise à jour du fusion drive et tant pis pour Boot Camp... en attendant une mise à jour mac ou win 10, ou l'achat d'un nouveau disque dur... mais bon 3to cela fait mal.

Je suis bien déçu de ne pas avoir trouvé la bonne solution face à cette foutue instal' de windaube qui plante !

Enfin merci à tous et si vous avez une idée, bien sûr je suis partant !:bookworm: