• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

Appel à témoins Votre première fois avec l'iPad

innocente

Rédacteur MacG
MacGeneration
Administrateur
Club MacG
16 Décembre 2000
262
54
Lyon
Il y a dix ans ce mois-ci, Steve Jobs dévoilait l'iPad, un produit qualifié de "magique" par ses créateurs. La tablette — utilisable dans tous les sens et orientations, c'était l'un de ses points forts mis en avant — sera commercialisée quelques mois plus tard.

4309569517_e6b84986ae_b.jpg


Nous avons ouvert ce fil de discussion pour ceux d'entre vous qui ont adopté la tablette d'Apple afin d'y raconter votre première fois avec l'iPad. Pour quelles raisons ou besoins l'avez-vous acheté au départ et comment s'est-il inséré dans votre quotidien et celui de votre famille depuis ? Pour quel usages : travailler, se divertir, occuper les enfants… voire prendre la place d'autres appareils du foyer ? Nous ferons une synthèse de vos réponses lors d'un prochain article.

 

asticotboy

Membre d’élite
Club MacG
15 Avril 2008
1 431
213
41
Belfort
Hello !
Je n'étais pas fan du tout du tout lors de l'annonce de cette tablette... je la trouvais trop petite et trop grosse à la fois... pas assez puissante pour remplacer un ordinateur, c'était une sorte de gros téléphone mais en moins pratique.
Pour moi c'était surtout iPas-d'intérêt !
Mais comme il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis... deux ans après sa sortie, je changeais d'avis ! (après je l'avoue, être tombé sur une super occase par un proche, tablette quasi neuve pour un prix défiant toute concurrence...)
Et depuis, elle ne quitte quasiment jamais la table d'about de canapé (quand elle n'est pas dans le porte-revue des toilettes), et est consultée la plupart du temps pour mettre de la musique sur l'enceinte du salon et pour faire des recherches sur internet lorsque quelque chose nous met la puce à l'oreille devant la TV par exemple, ou pour faire des achats vautré dans le canapé. Elle se déplace quelques fois jusqu'à la cuisine avec Madame pour l'accompagner dans ses recettes.
Donc essentiellement Internet et Spotify, quelques applications pratiques (Linxo, Kinomap...), un peu de jeux pour la distraction et un peu de Youtube.
Voilà !
 
  • J’aime
Réactions: lineakd et Jura39

NewtonMessagePad

Nouveau membre
4 Avril 2007
6
0
messagepad.free.fr
Bonjour,
L’informatique portative m’avait bien séduit déjà avant l’iPad, mais mon expérience avec les SimPad sous Windows avait été très frustrante. C’était un terminal Windows rétréci et non un outil conçu pour être utilisé ‘façon iPad’.
L’iPad était une véritable révélation en comparaison. Expressément conçu pour l’usage tactile et non comme un ordinateur de bureau miniaturisé, l’utilisation était beaucoup plus intuitive. Et en même temps ludique.
L’autre différence était, bien sûr, la gestuelle multitouche. Enfin un outil vraiment tactile.
Je l’ai quasi tout de suite adopté pour mes cours, pour projeter des documents. La prise de note et la consultation internet et mail étaient bien conçues aussi.
Dix ans après, j’utilise toujours un iPad pour donner mes cours et pour travailler en chemin.
 

kardonn125

Membre junior
9 Mai 2015
33
1
39
yvelines
Bonjour

Pour moi j’ai commencé avec l’iPad 2 et depuis je l’es ai eu tous, mon dernier en date iPad Pro 2018 acheté décembre 2019, là je suis complètement satisfait de cette iPad c’est le top .

C’est l’écran pour moi qui m’a plus marquée surtout la version 12,9 pouce et surtout la puce A12X qui lui c’est une merveille .

Merci Apple.
 

s1n3d

Nouveau membre
7 Novembre 2012
3
0
J’ai acheté le 1er iPad car j’ai tout de suite été séduit par le produit (j’avais eu un eeepc d’asus mais l’expérience était comment dire... laborieuse).

Lorsque je suis arrivé à mon domicile, mon épouse m’a fait une réflexion : « mais qu’est ce que tu as encore acheté ? Un truc qui ne sert à rien ? ». Bilan : 2 jours plus tard, je ne pouvais plus utiliser « le truc qui ne sert à rien », squatté en permanence par... mon épouse . Depuis ce jour, elle n’a plus utilisé d’ordinateur à la maison, nous avons eu plusieurs iPad (en ce moment, mon ancien iPad Pro 10.5 pour elle pour surtout de la consultation de contenus, Pro 11 pour moi pour lightroom et LumaFusion).
 

Stcub

Nouveau membre
6 Janvier 2020
1
0
48
Quel souvenir !
Early adopter de longue date, j'avais déjà eu un pc tablet d'Asus avec WiFi et gps intégré. Même un stylet avec la reconnaissance d'écriture de Windows 7. Convaincu des perspectives offertes par ces nouvelles solutions mobiles, et après la keynote de l'ipad, j'étais naturellement fébrile.
Résidant au Luxembourg, la sortie était incertaine et encore plus tardive qu'en France.
Je vivais cela assez mal.
Par chance, j'avais appris que le supermarché local avait importé quelques unités des US. Il devait y en avoir une dizaine tout au plus. J'ai pu mettre la main sur un de ces rares iPad WiFi 16gb. Contrairement à l'expérience iPhone, quelques années avant, l'app store était disponible et j'ai tout de suite pu profiter des apps développées pour ipad.
Ce nouvel outil a très rapidement trouvé sa place dans mes usages professionnels : mails, visites de chantiers, visites commerciales, consultations de plans, Google maps, etc, et privés (surf, films et jeux).
À tel point que mon honorable 16gb WiFi a très vite cédé sa place à un 64gb wifi/3g encore plus opérationnel.
L'ipad (aujourd'hui, un pro 12.9 2018 avec son pencil) n'a depuis jamais cessé de faire partie de ma vie. Il assure aujourd'hui plus de la moitié de mes usages pro.
Merci Steve !
 

Boboss29

Membre confirmé
22 Octobre 2011
201
8
41
J'ai acheté mon premier Ipad, le modèle 2, la veille de la mort de Steve Jobs. C'était mon premier matériel Apple. J'avais eu auparavant une tablette samsung galaxy tab, et une HP touchpad sous webos. J'ai de suite était séduit par l'appareil. J'avais pris le modèle 64Go à presque 700€, quand je vois combien coûte un ipad aujourd'hui... Je me suis toujours servi pour consommer du média : bd, vidéo, navigation web, jeu vidéo. Rarement pour créer. J'ai bien tenté un peu de garageband, un peu de pages, mais sans plus. J'ai acheté plus tard un ipad air, un ipad mini 2 et aujourd'hui un ipad mini 5+ pencil. Bon avec le mini 5 je dessine sur procreate.
L'ipad ne remplacera jamais un ordinateur, mais le complète parfaitement. L'un des meilleurs produit Apple de la décennie.
 

billyclick

Membre junior
1 Juillet 2009
64
4
Marseille
La première fois que j’ai vu l’iPad, c’était durant le Keynote de présentation. Steve Jobs était déjà bien malade et fortement amaigri...

En voyant cet homme, affaibli et affaissé dans son fauteuil « Le Corbusier », j’ai fait un parallèle et vu mes parents utiliser un objet technologique qui pourrai pleinement les satisfaire.

Je leur ai acheté cet iPad des l’ouverture des commandes. D’abord dubitatif, ils se sont rapidement « battu » pour se le partager... le mois suivant, mes parents ont pris un deuxième iPad... :)

Mail, web browsing, photo, on swipe et « bam » l’objet est utilisable...

J’avais trouvé l’homme (Steve) très prétentieux quand il avait sorti cette phrase, mais il avait raison:

« L’air post-PC était engagé » pour le commun des mortels (les non technophiles)...

Depuis 10 ans que mes parents ont posé leurs doigts sur cette iPad, ils n’ont plus touché un PC.
 

Link1993

Membre confirmé
Club MacG
28 Septembre 2008
383
34
Paris, Munich
J'ai fais acheter un iPad 2 à ma grand mère il doit bien y avoir 7ans. C'était son premier produit avec une connexion internet, sur lequel elle pouvait recevoir des mails, voir la météo.... Bon, elle ne l'utilise pas tant que ça finalement, mais elle a quand même plus de 90ans, donc c'est déjà pas mal pour son age.

Mais ma premiere experience personnelle avec un iPad, en directe, est l'achat de mon premier il y a 4 ans : un mini 4 cellulaire avec les dimensions parfaites pour être dans le cockpit. En pleine formation de pilote privé, j'en voulais une pour préparer et l'utiliser en vols. Elle m'aura servit pour la partie théorique, que j'ai bachoté avec le site d'Aerogligli, dans les transport, le midi, le soir, avant ou après les vols d'instructions... (ça n'aura pas duré longtemps, c'était réglé en a peine un mois ! )
Je l'ai donc utilisé et abusé pour les vols, avec le GPS intégré, et l'application Air Nav Pro. Elle tenait 4-5h en vol, GPS et écran 100% allumé et sans se coupé en périodes chaudes. Le tout est en fait maintenu sur une planchette dédié, qui elle même est attaché a mon genou droit comme on peut le voir dans la photo qui suit (pas trouvé mieux, désolé...). On peut aussi se rendre compte de l'avantage de la petite taille de la tablette ;)



Le logiciel Air Nav pro avec ici l'historique d'un vol passé :

Pourquoi ai-je écris écris tout ça au passé ? Parce qu'a l'annonce du mini 5, je me suis rué dessus ! Et pourquoi ? Parce qu'en fait, j'ai finis par remplacer mon ordinateur par le mini 4 pour enorméments de choses. Le classique web et vidéos, mais aussi pour du word, afficher des presentations powerpoint lors de conferences que j'organise, et depuis que je me suis monté mon serveur à partir d'un Mac mini, pour le prendre en main via Termius et l'application Screens, le tout, couplé à un Apple Wireless keyboard toujours dans mon sac.
Passer au mini 5 a juste rendu l'utilisation encore plus agréable, avec la ram et le processeur plus puissant, pour faire du multitâche. J'ai aussi acheté un Pencil avec. Je ne l'utilise pas énormément, mais il ya des cas ou je suis content de l'avoir, principalement pour les vols :
En parallele de mon iPad, je continue de faire des logs de navigation (sorte de Mappy sur lequel est indiqué ma trajectoire à suivre) sur papier, permettant de continuer a suivre la route en cas de pépin avec la tablette. Ce n'est jamais arrivé, mais l'aviation veut que l'on ai toujours une solution de repli, et puis ça me permet de prendre mon temps de bien tout préparer et de réfléchir sur le sujet. Pour ça, j'écris directement sur un PDF au pencil en pouvant facilement joué sur des nuances d'épaisseurs, couleurs, etc... et je l'imprime ensuite après l'avoir enregistré pour archive, comme ça, en cas de besoin, je peux ressortir ce vol pour une prochaine fois.
J'utilise le pencil aussi en plein vol, pour prendre des notes, quand un contrôleur me donne des infos comme la piste active, les procédures, etc... Vraiment, ce pencil est pratique dans cette situation. Il permet de prendre pleins de notes, sans avoir besoin de s'encombré de feuilles, que l'on planque sinon dans un coin une fois inutile, ou de se les mélanger.

Sinon, pour mon workflow, comme je le disais, j'ai un Mac mini qui me sert de serveur. FileRun est l'interface pour accéder a mes fichiers depuis un navigateur internet (hébergé avec le Apache de Mac OS) et donnant aussi un accès WebDav, et quand je suis chez moi, j'utilise le système de partage de Mac OS pour accéder au serveur en SMB (qui est quand même plus fiable, rapide et stable...). J'accede tout ça avec l'application FileExplorer, qui me permet d'avoir mes points de montage dans l'application Fichiers d'iOS. C'est moins nécessaire depuis iOS 13 ou on a une intégration avec SMB, mais WebDav est toujours absent.
Ça me permet ainsi d'ouvrir un fichier Microsoft Office directement depuis l'application Fichiers, sans avoir besoin de faire un "ouvrir avec" et travailler sur une copie.
Je regarde aussi des films ou series qui sont sur mon serveur, importé depuis des DVDs que j'ai ripé toujours via le serveur, et trié à l'aide de Subler et iTunes, toujours géré sur le serveur. Enfin, ce dernier point est moins vrai. La bibliothèque est dessus, mais c'est un autre mac qui s'y connecte via le réseau. Ainsi, une des rares choses pour laquelle je continue d'utiliser un ordi, c'est pour synchroniser mon iPod avec iTunes (oui, iPod) ainsi que mon iPad, et sinon pour jouer occasionnellement à ma GameCube connecté en composite via un dongle EyeTV n'ayant pas de télé chez moi, possibilité inexistante sur iPad.

Bref, iPad acheté principalement pour l'avion, j'ai finis par l'utiliser pour autre chose, et je l'amène partout avec moi et la fonction cellulaire n'aide pas. Je le cherie tellement que mes copines me font courber en menaçant de l'abimer ou de le perdre ! ;)
 

bdlapierre

Membre confirmé
6 Décembre 2007
337
14
51
lentilly
Ce fut une rencontre assez hasardeuse. Constatant que ma moitié n'utilisait que Web/Facebook/Gmail sur un mini pC je suis allé dans un cash converters échanger mon laptop samsung + windows à bout de souffle (remplacé par un mac) contre un iPad d'occasion en 2015 pour le lui offrir.
J'étais tombé sur les forums parlant de l'pad principalement comme objet de consultation.

Ton truc, j'en veux pas je suis habituée à la souris et au clavier fut sa réponse.
Me voilà avec un iPad sur les bras dont j'ai oublié la génération et les références.
Passé les premiers téléchargement à tout va, illustrateur de formation je me suis intéressé au possibilités de création graphiques de l'objet.

J'ai débuté avec le logiciel Art set et ensuite ai été amené à utiliser Procreate, téléchargeant sur Forum de procreate ou achetant des brosses géniales crées par des passionnés. Cela à son importance car les brosses des premières versions de procreate n'étaient pas aussi bonnes, et certaines personnes abandonnent le logiciel avant d'en tirer le meilleur.


J'ai d'abord dessiné au doigt
puis me suis intéressé au fournisseurs de Stylets alternatifs, en achetant plusieurs, dont Le stylet iPad Wacom, assez peu précis.

Parlant de Wacom j'avais acheté la Cintiq 12 WX pour dessiner mais elle avait fini par prendre la poussière et fut vendue d'occasion.

Alors l'ipad, pour dessiner était beaucoup plus ludique avec deux limitations limitation de taille :
L'absence de stylet, absurde concernant la tablette et le nombres de calques limités par la Ram dans le logiciel procreate;
Et sa taille un peu petite qui contraignait à zoomer beaucoup.

J'ai changé plusieurs fois de référence pour des iPad plus récent, toujours par le biais de l'occasion.
Je pense que beaucoup de personnes se lassent de l'iPad si elles ne s'ent servent que d'un objet de consultation.

En décembre 2015 j'achetais un iPad Pro 12,9" 128 go avec Stylet Apple Pencil, enfin précis.
Appareil parfait de par sa forme pour réaliser des illustrations, doté de 4 go de Ram qui s'avéreront vite limité pour les dessins de grande taille (Procreate limite toujours le nombre de ses calques en grand format par rapport à la Ram, on parle maintenant de travail sur des fichiers A3 voire A2).

Si pourquoi pas de stylet était la question number one de l'pad, pourquoi pas 8 (ou plus go) de Ram pour un iPad se nomment Pro est la question primordiale pour le 12,9" premier du nom.
Paintstorm Studio iPad, mal optimisé, certes, est inutilisable sur iPad.

Je ne suis pas prés à acheter un récent iPad de 1 TO pour bénéficier de plus de RAM, ayant pas besoin de cet espace de stockage.
Quand à la taille je ne sais pas ou serais le format de trop, mais dans un environnement
non mobile, je suis certain qu'il y à un intérêt à un iPad Pro +- 16 pouces.

Depuis j'ai élargi mon utilisation de l'iPad pro comme tablette écran avec l'application iOS Astropad ou Astropad Studio, puis la solution matérielle Luna Display sur Port Thunderbolt, qui me permet de dessiner avec des logiciels Mac donc la qualité en dessin est inversement proportionnelle avec leur notoriété : Rebelle 3, Artrage 6, Paintstorm Studio, Corel Painter 2019 , ClipStudio paint, photoshop si j'en ai envie, mais je l'utilise le plus souvent à la souris pour des retouches colorimétriques ou rangement de calques.

Ce sont des anciens ingénieurs d'Apple qui sont à l'origine d'astropad.
Je ne pourrais tester la copie en réponse d'Apple : sidecar, celle-ci demandant un Mac plus récent que les miens.

Que l'on ne s'y méprennes pas :
L'ipad Pro plus Procreate conserve une supériorité pour tout ce qui est dessin, mise en place, création.

Les logiciels macs cités ont leur force dans ce qui est le mélange et la simulation de peinture numérique, Artrage étant le meilleur en ce qui concerne la simulation d'huiles (sa version iOS est vraiment cette foistrès limitée en fonctions / taille d'image :-() , Rebelle d'Escape Motion étant bluffant dans sa simulation de diffusion en temps réel d'aquarelles, faisant bien mieux dans ce genre ce que promet Corel Painter.
(Le mauvais côté de Rebelle étant sa surconsommation en Cpu et en Ram.)

En dessinant sur iPad et éventuellement peignant avec l'iPad sur Mac via Astropad , avec le format psd comme fichier d'échange, je peux bénéficier du meilleur des deux mondes.

Pour être clair toutes les illustrations présentées à ce jour sur mon Portfolio Artstation , hormis un portrait au crayon,
ont été réalisées avec Procreate sur iPad / iPadPro.

 

povpom

Membre junior
24 Mars 2008
11
5
En vacances à Tijuana, j’ai eu le gros coup de bol : pouvoir me procurer des iPad (1) dès leur sortie U.S. Apple Store San Diego. Pour rappel, il y avait un délai de plusieurs jours entre la commercialisation américaine (lancement initial) et l’arrivée du produit sur le sol des quelques heureux pays élus. Le battage médiatique était intense. Rares furent ceux à pouvoir toucher l’ardoise dans les jours suivant la présentation. Ce f notre cas. Flairant la bonne occas’, nous en avons acheté 4 dont 3 pour la revente. L’un d’eux est parti au Figaro*.
Le dernier, chez mes grands parents.
AA000820-1C9B-4526-94DF-3F7DCF506F23.jpeg

Quelques jours plus tard : mai 2010.
Depuis l’homme sur la photo est plus près de Steve Jobs qu’il ne l’a jamais vraiment été d’un clavier.

Passé la nouveauté et une vraie curiosité pour l’informatique en général, la sauce iPad n’a pas prise avec les grands parents. Les iMac et iPhone de 2ème ou 3ème main se sont succédés dans le foyer, et ont trouvé usage pour ma grand-mère. Mais l’iPad premier du nom, tout de même limité par ses capacités et la faiblesse de son AppStore au lancement, n’a pas suffi à mettre « l’informatique dans toutes les mains ».
Ex: c’est notamment sous son aspect de liseuse avancée largement vanté, que l’iPad devait permettre de tout changer. Mais les abonnements aux journaux et magasines n’ont pas été converti au numérique (absence de kiosque ou d’application adaptée. Ou de contenu adapté). Manque d’intérêt pour le public cible pour le numérique qui ne faisait pas au minimum aussi bien que le papier.

Pour nous (les jeunes) la «révolution » était bien là. Nous pré-sentions une nouvelle manière de consommer internet. Nous avions nos repères d’utilisateur iPhone ... mais à part pour relever des mails ou regarder les photos en plus grand, la valeur ajoutée ... Pour nous non plus pas de déclique avant 1 ou 2 nouvelle génération.


* de mémoire le journaliste du Figaro a eu sa tablette en main Max 3 ou 4 jours après sa sortie. Mais le bon coup pour se faire un bénéfice s’est transformé en opération blanche. Mots clé : Afrique, PayPal.
 

pat3

Membre junior
20 Mai 2006
21
1
Aaaaah l'iPad ! Dès son annonce, j'ai eu des discussions passionnées sur son utilité, sur Cuk.ch : j'étais convaincu de son utilité et des développements de son usage bien avant d'en avoir un en main.
Et puis j'ai attendu ; le produit n'était pas abouti au départ, assez lourd, épais, et cher (malgré le prix de 500$ qui avait surpris tout le monde), et la logithèque a mis pas mal de temps avant de se développer : au début, on avait droit à pas mal d'apps iphone agrandies x2, moches et pas hyper fonctionnelles.
Puis je suis allé à New-York en 2012 et là je me suis fait plaisir: j'ai acheté un iPad3 à la boutique iconique de la 5e avenue; j'ai été sidéré par le service impeccable dans cette ruche, d'ailleurs (c'était bien avant, il me semble, l'Apple Store du Louvre, mais je me trompe peut-être…). J'ai passé mon séjour new-yorkais avec cet iPad, connecté en wifi partout où je m'asseyais pour boire un coup ou mangé un morceau. Fan de la première heure et possédant un iPhone (3gs, à l'époque), je connaissais déjà l'interface de l'engin et je m'en suis donné à cœur joie, notamment en utilisant Plans pour me repérer dans la ville. Ce démarrage a définitivement ancré l'iPad dans ma vie numérique. Par la suite, il a servi de pourvoyeur de contes (j'ai usé et abusé des apps Chocolaps, puis des apps SlimCricket), de planche à dessiner, d'album photo familial (pas un événement ou un voyage sans que les photos ne finissent sur l'iPad qui tourne de main en main), de console de jeux pour enfant (ma fille a abusé des apps Toca), de liseuse BD (numérique, j'ai suivi toute l'évolution d'Aquafadas avant qu'ils ne changent de cap, ou d'Avé!Comics, et aussi numérisée, avec les Humanoides Associés, et auhourd'hui ComicFlow et SideBooks), et beaucoup, beaucoup, de liseuse : ma biblio ebooks doit atteindre ou dépasser ma biblio papier (et étant prof de fac en sciences humaines, je dois dire que lire est chez moi une activité professionnelle primordiale), et l'annotation sur iPad est tellement plus commode que je préfère aujourd'hui acheter un ebook plutôt qu'un livre papier pour le boulot (outre que mes diverses bibliothèques sont saturées); je lis aussi souvent la nuit et l'iPad a changé ma vie (et celle de mon épouse) pour cet usage particulier. Je suis passé à l'iPad Air 2, masi cet iPad 3 est toujours en fonctionnement, c'est ma fille qui se l'est approprié (en même temps, on peut dire qu'elle a grandi avec).
 
  • J’aime
Réactions: Orphanis

Laurent O.

Membre junior
12 Avril 2006
10
0
Bonneval
www.altisens.com
C’est avant tout l’expérience utilisateur qui m’intéressait : quelle différence avec l’iPhone hormis la dimension de l’écran ? Quels nouveaux usages ? Pouvait-on enfin lire correctement la presse au format numérique ? J’ai donc attendu la sortie de l’iPad 2 pour l’acheter la V1 sur le refurb (et je l’ai toujours !). Heureuse surprise et nouveaux usages effectivement au rendez-vous ! Quel bonheur de voyager virtuellement sur Google Earth en zoomant et dezommant, de lire la presse ou de jouer à Angry Bird en grand format ! J’ai depuis acheté l’iPad Air pour l’écran retina et sa légèreté qui viennent bonifier l’expérience et couvrir idéalement des besoins intermédiaires entre mon MacBookPro et mon iPhone...une réussite !
 

Krocell

Membre junior
17 Juillet 2011
32
2
33
Hello,

pour ma part j’ai l’iPad 2 wifi+3G que j’ai eu au Noël après la sortie (c’était un cadeau de mes parents mais j’ai payé la moitié car ils était excessivement cher à l’époque). Je ne voulais pas le modèle 3G car trop cher mais il n’y avait plus que celui-ci en commerce (le wifi étant victime de son succès).

c’était une révolution pour moi. Il me servait à noter mes cours dans page plutôt que d’écrire dans un cahier (je n’avais pas, et n’ai toujours pas d’ordinateur portable). Étant en école de stylisme, il me servait également de support pour mon book photo. J’ai lâché le monde de la mode depuis et me consacre à la photographie en tant que professionnel maintenant. Mon iPad 2 me sert toujours de portfolio. Il fonctionne très bien quoi qu’un peu (beaucoup) mou à l’heure actuelle. Je rêve qu’un jailbreak sorte enfin pour que je puisse le downgrader. La dernière update est une catastrophe.
Il me sert également pour YouTube quelques site de streaming lorsque ceux-ci sont compatibles (de plus en plus rare).

je compte investir prochainement dans un iPad Pro avec son crayon pour faire office de tablette graphique pour travailler ma post-production de façon plus agréable qu’à la souris sur l’iMac.
Je suis du genre à ne pas acheter du matériel tous les 4 matins parce que c’est trop cool mais user mon produit jusqu’à ce qu’il soit inutilisable avant de le remplacer par le dernier cri. Du coup j’utilise toujours mon iPod Touch première génération, mon iMac 27 de 2011, mon iPhone SE, mon iPad 2, mon Apple TV 3 et mon Apple Watch Série 3 Nike. Tant que ça fait le taf, ça ne sert à rien de changer.
 
  • J’aime
Réactions: damienjdc

sartoo

Membre junior
20 Juillet 2011
14
1
42
www.sartoo.fr
Bonjour,
Ma première fois avec l'iPad c'était le jour de sa sortie à l'Apple Store du Louvre. On m'apercevait même dans le reportage de Capital sur M6. Depuis, étant collectionneur Apple (1980-2010), il est toujours là à troner dans ma collection et toujours fonctionnel (c'était un 32Go avec Wifi et 3G). J'ai ressorti la photo de 2010 (non je n'ai pas vieilli) pour la poster sur mon insta lors de la fermeture de l'Apple Store du Louvre :
IMG_0970.JPG
 
  • J’aime
Réactions: Orphanis

glop0606

Nouveau membre
18 Septembre 2017
6
5
J'ai eu en tout 4 Ipads. Le tout premier, le premier Retina, le mini et enfin le pro 12 Gen2. Autant dire que sa première présentation m'avait enthousiasmé et à l'époque on avait cette sensation d'être dans le futur (Steve Jobs dans son fauteuil tellement naturel). Et puis l'annonce du prix! (aujourd'hui on a des roues de mac pro) et cette simplicité de la gamme. L'Ipad révolutionnait aussi l'internet Mobile et je me souviens que j'avais trouvé très courageux dans le bon sens du terme de mettre fin à cette abobination de flash. Certainement du au fait qu'à l'époque nos smartphones avaient de petits écrans, l'Ipad était devenu mon meilleur compagnon informatique pour tout ce qui était consultation et productivité légère. Il était aussi pour l'époque diablement rapide et sa durée de batterie (il n'y avait à l'époque je crois aucune comparaison possible surtout dans la veille longue). Au passage je trouvais super bien l'ancienne interface d'IOS (La présentation des photos dans gallerie avec cet effet de photos empilées ou l'app Musique avec les pochettes). Les apps aussi étaient un bon en avant dans la simplicité.

Puis avec l'arrivée de l'iphone 6, j'ai commencé à moins utilisé mon Ipad, la navigation sur Iphone étant déjà bien assez agréable (C'est d'autant plus vrai avec un iphone X). Je pense qu'Apple a du faire le même constat, et c'est pour ça que l'on a assisté au changement vers un Ipad plus productif notamment avec Ipad OS. Aujourd'hui, bien que je trouve l'Ipad toujours un modèle de savoir faire informatique, je l'utilise moins souvent et l'absence de compte multiutilisateurs a réduit son intérêt au niveau familiale. l'Iphone me suffit largement pour la consultation, la bureautique légère et toutes les apps, et le mac book pro/mac mini pour la productivité. J'ai essayé d'être productif avec l'Ipad notamment avec les louables avancées d'Ipad OS, mais je n'y arrive toujours pas, étant toujours plus rapide et efficace avec le combo Trackpad/Souris. Malgré cela je reste toujours attentif à son évolution et j'attend avec impatience Ipad OS 14, histoire de refaire venir la magie du début :)
 
Dernière édition:

Ritchie_007

Membre junior
28 Avril 2004
26
0
Fan depuis la sorti, dans les news, du brevet déposé par Apple.

J'ai précommandé l'iPad 1 et l'ai reçu à la maison le jour de sa sortie.

J'ai tout de suite remplacé mon carnet de notes papier du travail et ne suis jamais retourné en arrière. À l'époque, j'étais Chef de Projet, et c'est l'outil idéal. Couplé à Evernote et Things + les applis interne, c'est de loin meilleur que n'importe quel produit M$.

Depuis, il a été remplacé par l'iPad Air 2, puis par l'iPad Pro 1 de 9.7" et maintenant de l'iPad Pro 3 de 12.9".
 

mariol66

Membre émérite
15 Août 2015
772
126
40
Gironde
Je suis passé à l'ipad dans sa version 2. Jusqu'à présent j'utilisais toujours des Mac de bureaux pour consulter les mails, aller sur internet, travailler mes photos ect...
Dès l'achat de l'ipad 2 j'ai de suite adoré le côté, j'ouvre la tablette, elle est déjà allumée (pas de démarrage/chargement), j'ai accès à mes mails, mes photos et internet rapidement. Le tactile était fabuleux, intuitif et réactif. A début assez septique quand à en faire le remplaçant de mon Mac mais au final pour une utilisation Mail, web, conversation facetime, il s'est vite imposé. Rapide, nomade et conviviale.
Rapidement je suis allé de moins en moins sur le Mac, le soir en rentrant du boulot assez tard, la consultation des mails et la navigation sur internet était instantanée et sur le canapé.
Par contre j'ai toujours utilisé mes ipad (ipad2 et ipad Pro) uniquement à la maison. Au fil du temps j'y ai ajouté des app pour piloter des appareils à la maison, accès au NAS, conversations face time... Depuis j'ai repris un Mac de bureau mais l'ipad est toujours là et il a son utilisation à des moment précis de la journée comme le Mac de bureau en a des différents à d'autres moments. Dans mon cas il ne remplace pas un Mac de bureau il est complémentaire.
 

Arnaud-b

Nouveau membre
27 Mars 2015
4
3
51
L'ipad premier du nom est rentré dans ma vie grâce à ma femme qui l'a acquis par le biais de son entreprise. Elle l'a d'abord pris comme système de consultation de mail et de fichiers pdf. Mais elle ne s'est jamais faite à l'interface tactile. Trop directe, et cause de trop d'erreur de manip. L'ipad a fini par l'agacer. Elle l'a délaissé aussi pour ses manques : pas de clé usb, (à l'époque c'était rédhibitoire), pas de version de word. Un Keynote trop limité... Mais à la maison et au Coffee Shop cet iPad Cellular était parfait et attirait beaucoup l'attention de ceux qui l'approchait. Il est longtemps resté le meilleur moyen de consulter le web pour une chose ou une autre, et d'envoyer des messages. Mais malheureusement il n'a jamais réussi à nous convaincre pour la productivité. Surtout, étant illustrateur, j'ai vite déchanté par la limitation des possibilités de dessin. Pas de stylet, applications anémiques... Toutefois l'outil m'a ouvert des horizons, moi qui travaillait chaque jour devant une Cintiq de 15 kilos... Depuis les choses on changées et l'iPad Pro est devenu ma machine de production principale. La qualité des outils d'illustrations n'ont plus rien à envier au ténor sur ordi. Les Paintstorm, Rebelle et autre Artrages, (je ne parle pas de photoshop qui est un piètre outil pour l'illustration et la peinture) si mal optimisés sur PC ont des équivalent inversement bien réalisés sur iPad. Certes la mémoire vive limite encore certains très grand travaux. Mais ce sont des exceptions dans la vie d'un illustrateur. Le couple iPad Pro + Procreate a à mon sens révolutionné la production d'illustrations numériques. Aujourd'hui aucun couple hardware-software n'a la versatilité et la souplesse de l'iPad avec ce soft et avec le Pencil, le meilleur stylet toute plateforme confondue pour la peinture numérique. Je sais que cette opinion ne sera pas partagée par tous. Mais je n'en est que faire. C'est seulement mon témoignage.
 

macguy37

Nouveau membre
9 Juillet 2007
2
0
Je gère un petit centre de services apple, donc pour moi c'était obligé d'acheter l'iPad dès sa sortie pour la veille techno...
(surtout que je m'étais fait avoir à avoir été un peu dubitatif à la sortie de l'iPhone, je voulais pas recommencer la même erreur)

J'ai acheté un iPad 1 sur l'AppleStore le jour de sa sortie, avec son dock/clavier (je les ai toujours) afin de tester pleins de trucs.

Et j'ai bien fait : c'était il y a 10 ans, et peu de temps après je discutais avec des amis qui ont développé une solution métier sur iPad, et j'ai participé à l'aventure et du coup configuré et installé des centaines d'iPads / bornes Wifi dans toute la france...

Il faut dire que l'appareil m'a tapé dans l'oeil.
Pas trop démontable, mais ultra robuste et bien fait.

Aujourd'hui un iPad 1 apparaît lent et limité, mais à l'époque c'était d'une fluidité tout simplement géniale et inconnue, je me rappelle avoir été bluffé par plusieurs choses :
- le défilement et la fluidité, 3 crans au dessus de ce qu'on connaissait. Le tactile était super réactif pour qui avait testé avant des tablettes à tactile résistif (genre automates SNCF...)
- l'écran IPS qui n'avait tout simplement pas d'équivalent (je rappelle qu'à l'époque quasiment aucun portable PC ni MacBook Pro n'était en IPS, ils étaient tous en dalle TN tout moche...)
- l'autonomie de 10h inconnue ailleurs (pareil : à l'époque les portables PC ou MacBook ne dépassaient pas 3-4 heures)

Certains logiciels justifiaient à eux seuls l'achat, par exemple "Elements" de Théodore Gray dont je ne me suis jamais lassé..
Par curiosité j'ai acheté plein de revues / bd numériques
C'était aussi génial de naviguer confortablement sur le net depuis son canapé, trainer à lire des livres, des blogs, rêvasser sur les annonces ebay ou leboncoin, regarder des photos...
J'ai aussi eu des problèmes de santé à l'époque qui m'ont cloué parfois au lit, et c'était une nouveauté de pouvoir rester connecté...

Après, maintenant que les iPhones font presque 7", l'iPad sert moins...

Et pour bosser sérieusement ça a toujours été non.
Trop frustrant.
Ecran trop petit, vitesse de frappe trop lente par rapport à un vrai clavier étendu, on n'affichait pas les sites web "full" mais les versions mobiles (on pouvait prendre iCab qui changeait l'user-agent).

Bosser sur iPad pour des tous petits mails, des petits comptes rendu, oui. De l'écriture occasionnelle, oui.
Mais je ferai jamais sur iPad un travail long et fastidieux comme un rapprochement bancaire, un bilan, une étude complexe.
J'ai besoin d'être assis à un bureau, de pouvoir afficher deux docs A4 côte à côte sur un écran au moins 27", un clavier filaire et un pointeur sérieux qui permet de sélectionner / copier coller 5x plus vite que sur iPad...

là dessus je reviendrai pas 30 ans en arrière... il y a 30 ans on mettait un PowerBook Duo dans le dock et on utilisait au bureau un grand écran en mode multiécran, et on avait des claviers étendus, un gestionnaire de fichiers performant et rapide...
Depuis 30 ans on a toujours pu utiliser les ordinateurs portables en station de travail avec vrai écran et clavier pour bosser bien.

Hé ben on est en 2020 et sur un iPad on ne peut toujours pas faire ça, il y a ce qu'il faut comme puissance mais les écrans externes sont bêtement en miroir, beaucoup de périphériques sont limités... Dommage.