10.11 El Capitan Activer la journalisation...

Syris

Membre junior
28 Juillet 2011
34
0
37
Bonjour,

Je désespère. L'installation d'un Windows 7 via bootcamp est un long chemin semé d'embûche.
Déjà il m'a fallu 2 heures pour comprendre qu'il fallait que je rajoute manuellement des fichiers d/l sur apple.com pour les rajouter sur la clé USB automatiquement préparée par Bootcamp à partir d'une image windows.
Ensuite, lorsque je m'arrachais les cheveux parce que le partitionnement du disque affichait une erreur, j'ai trouvé l'info sur un forum selon laquelle je devais désactiver le chiffrement FileVault du disque (30 minutes de processus).
Enfin, quand je relance bootcamp croyant finalement avoir tout bien fait, celui-ci me dit qu'il ne peut pas installer Windows car je n'ai pas activé la journalisation de mon disque et qu'il faut que je le fasse via utilitaire de disque.

Dans utilitaire de disque, aucune option ne me permet d'activer cette journalisation !
J'ai bien tenté d'ouvrir un terminal en tapant "diskutil enablejournal disk0s2", que dalle. Ca marche pas

Je désespère, et j'ai cruellement besoin d'installer windows au plus vite. Pourriez-vous m'aider SVP ?

Merci
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 926
3 160
Normalement, tu dois avoir une option dans l'Utilitaire de Disques.
Tu sélectionnes la partition concernée et tu ouvres le menu Fichier. Là, il devrait se trouver une option permettant d'activer la journalisation (en tout cas, j'ai cette option dans Sierra).
 

Syris

Membre junior
28 Juillet 2011
34
0
37
sur Capitan je n'ai pas ca. C'est vraiment l'enfer. J'arrive pas à faire de partition via l'utilitaire de disque, ni via boot camp. C'est bizarre
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 926
3 160
Tu peux le faire via la ligne de commande avec Terminal.
Tu lances Terminal (dans le dossier /Applications/Utilitaires)
Dans l'onglet qui s'ouvre devant toi, tu tapes :
Bloc de code:
diskutil list
Là tu repères la partition de ton système, sous la forme diskXsY, par exemple (chez moi) disk1s2.
Si CoreStorage est actif, tu ne verras pas directement la partition. Il te faut alors lancer la commande assez similaire :
Bloc de code:
diskutil cs list
et là tu dois voir la partition, comme indiqué précédemment.
Ensuite tu peux lancer la commande pour activer la journalisation (remplace par la bonne partition) :
Bloc de code:
sudo diskutil enableJournal /dev/diskXsY
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
75 594
23 062
Forêt de Fontainebleau
Salut Syris

Pour qu'une partition du disque d'un Mac soit redimensionnable (par exemple rétrécie, de manière à ce qu'une autre partition soit créée avec les blocs soustraits) - il y a effectivement 2 conditions : il faut que le format de système de fichiers de la partition soit Apple_HFS+ (Mac OS étendu) > mais il faut en sus que la journalisation soit activée sur ce système de fichiers, qui doit donc être un JHFS+ (Mac OS étendu journalisé). Un format standard HFS+ ne permet pas le redimensionnement.

Donc tout est bien une question d'activer la journalisation. Maintenant : la commande que tu as évoquée :
Bloc de code:
diskutil enablejournal disk0s2
est valide de manière standard et c'est bien l'action en ligne de commande qui acive la journalisation sur la partition disk0s2 - pour autant que le système de fichiers ciblé y réside.

Mais... si tu as un format CoreStorage greffé (par l'installateur d'«El Capitan» par exemple) sur la partition disk0s2 de l'OS > alors un empilement logique se superpose au container de blocs brut de la partition en question tel que : tu as en première instance un Volume Physique émulant un disque dur importé sur le container-disque de la partition > et en seconde instance un Volume Logique montant à partir de ce Volume Physique.

La conséquence est que le système de fichiers HFS+ qui gère les données d'écriture sur les blocs de la partition est "décollé" de l'en-tête du container-disque de blocs bruts disk0s2 et "remonté" par-dessus le Volume Logique où il vient s'ancrer à un dev node supporté par celui-ci. Comme le Volume Logique d'un CoreStorage est toujours identifié comme un disque virtuel de 2è ordre par rapport au disque dur, si le disque dur support est /dev/disk0 > alors le Volume Logique est /dev/disk1. Par voie de conséquence, pour activer la journalisation d'un système de fichiers accroché sur un CoreStorage, la commande devient :
Bloc de code:
diskutil enablejournal /dev/disk1
(le disk1 virtuel n'étant pas partitionné mais étant l'équivalent d'une partition virtuelle unique).

Les commandes que bompi vient de te passer permettront de vérifier - si tu postes ici les 2 tableaux retournés en copier-coller - la présence ou l'absence d'un format CoreStorage sur ta partition disk0s2 (s'il s'agit bien bien de la partition de l'OS - tu as peut-être un iMac avec 2 disques et un Fusion Drive).
 

Syris

Membre junior
28 Juillet 2011
34
0
37
Quelles réponses ! Complet et didactique, c'est vraiment super.

Le mac est un MBPro Retina late 2013 13'', 250 Go de SSD, dont 80 de libres actuellement.

Voilà les captures d'écran :
 

Fichiers joints

  • Capture d’écran 2016-10-23 à 18.14.26.png
    Capture d’écran 2016-10-23 à 18.14.26.png
    121,3 KB · Affichages: 225

Syris

Membre junior
28 Juillet 2011
34
0
37
Et là, l'erreur lors du partitionnement Bootcamp.
 

Fichiers joints

  • Capture d’écran 2016-10-23 à 18.17.57.png
    Capture d’écran 2016-10-23 à 18.17.57.png
    307,6 KB · Affichages: 232

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
75 594
23 062
Forêt de Fontainebleau
Salut Syris

Tu n'as pas de format CoreStorage sur la partition disk0s2 SSD MacProm > il n'y avait donc aucun blocage de ce côté à l'activation de la journalisation (autant pour moi). Par ailleurs, lorsque tu as récidivé la commande :
Bloc de code:
diskutil enablejournal /dev/disk0s2
la retour a été :
Bloc de code:
Journaling was already enabled for volume SSD MacProm on disk0s2
(la journalisation était déjà activée pour le volume SSD MacPro sur l'appareil disk0s2) => il s'ensuit que ta commande antérieure avait déjà agi > et que l'actuelle était redondante.

=> l'échec du repartitionnement par l'«Assistant BootCamp» ne peut donc pas provenir du défaut de journalisation.

--------------------​

2 autres facteurs sont susceptibles de bloquer ce re-partitionnement par l'«Assistant BootCamp» :

- a) des erreurs dans le système de fichiers JHFS+ de la partition disk0s2. Pour écarter ce facteur éventuel > re-démarre ton Mac > tient les 2 touches ⌘R pressées de l'écran noir à l'affichage de la  > ce qui te fait ouvrir une session Recovery > lance l'«Utilitaire de Disque» > sélectionne le volume SDD MacProm > fais un S.O.S. dessus.

=> si tu obtiens à la fin le message « le volume SSD MacProm semble être en bon état » > c'est qu'il n'y a plus d'erreurs dans le système de fichiers qui gère ce volume --> tu as donc éliminé une cause éventuelle de plantage de l'«Assistant BootCamp».


- b) la taille de la partition requise pour Windows qui serait trop petite. Tu as demandé 45 Go - or l'ai l'impression que l'«Assistant BootCamp» ne valide pas à moins de 60 Go. Pourquoi n'as-tu demandé que 45 Go ? Car dans ton volume SSD MacProm de 250 Go > tu as 77 Go d'espace disponible > si tu demandais 60 Go pour une partition BOOTCAMP > il ne te resterait plus que 17 Go d'espace disponible => ce que tu estimes trop juste pour une marge de confort.

=> recopie 50 Go de données volumineuses (genre vidéos) sur un DDE > puis supprime-les de la source > le volume SSD MacProm aura désormais 127 Go de libres > si tu demandes la création d'une partition BOOTCAMP de 80 Go > il te restera 47 Go d'espace libre dans le volume SSD MacProm = de quoi voir venir --> tu viens d'éliminer une 2è cause possible de plantage de l'«Assistant BootCamp».

--------------------​
 

Syris

Membre junior
28 Juillet 2011
34
0
37
J'ai déjà fait plusieurs "SOS" sur le disque pour être sûr qu'il soit bien préparé à la partition. En règle générale, il s'avère être en état normal. Mais, à chaque partitionnement raté, le "SOS" relève des erreurs. Lorsque c'est le cas, je relance et relance encore le "SOS", jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'erreur. Et ce qui est assez étrange, dans le cas où il y a des erreurs, c'est que le nombre de SOS consécutifs à lancer est aléatoire. Parfois 1 seul suffit, parfois il faut en faire plusieurs d'affilée. Tu penses que le faire sous "POMME + R" permet de mieux réparer le disque ? Je vais essayer ça de suite, puis j'essaierai d'allouer 60 Go.
Merci de ton aide, précieuse et limpide.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
75 594
23 062
Forêt de Fontainebleau
Tu ne peux pas réparer un système de fichiers sans démonter le volume qu'il gère, càd. sans le désactiver. Si tu opères à partir du volume monté de l'OS > il est évident que tu ne peux pas démonter ce volume dont le Système est démarré > donc tu ne peux pas désactiver le système de fichiers qui le gère > donc tu ne peux que le vérifier, mais aucunement le réparer.

Pour réparer le système de fichiers qui gère un volume > il faut donc démarrer sur un Système indépendant de ce volume > de manière à pouvoir démonter ledit volume > et ainsi réparer son système de fichiers. La session Recovery est notamment destinée à permettre cette opération, puisqu'elle s'ouvre à partir d'un Système indépendant de celui de l'OS.