• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

FUTUR • Démarrer 2 partitions sur un ordinateur

pouppinou

Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !
17 Juin 2017
1 988
1 711
48
Niche.
C'est en imaginant le futur que le présent s'écrit...

Partant de là, je vous expose mon "rêve" : J'aurai aimé pouvoir démarrer 2 partitions bootables sur un même ordinateur.
Imaginez glisser d'une partition à l'autre comme actuellement on glisse d'un simple balayage des doigts d'un bureau à l'autre.
Pour les plus calés que faudrait-il imaginer techniquement en HARD et SOFT pour que cela soit réalisable ?

[HUMOUR]
@macomaniac tu aurais pas une ligne dans le Terminal pour réaliser tout ça ? :D
[/HUMOUR]
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
60 457
19 851
Forêt de Fontainebleau
:coucou: pouppinou

Sache que je ne suis pas le moins du monde informaticien. Ma culture est exclusivement littéraire, philosophique et logicienne. Je ne fais qu'opérer des « transpositions » à l'univers informatique, sans jamais quitter (ne serait-ce que d'un iota) mon domaine de référence.

Tu vas me dire que, par là, j'exerce un parallélisme mental qui a l'air de correspondre à ce que tu souhaites d'un ordinateur.

Ce que tu demandes a déjà existé et existe déjà : il s'agit des procédés de l'émulation et de la virtualisation. Un émulateur comme «SheepShaver» (l'étonnante création de l'informaticien allemand Christian Bauer développée naguère par l'informaticien français Gwénolé Beauchesne) est capable de faire fonctionner une gloire du passé (le Système Mac OS 9) dans une fenêtre inscrite dans l'environnement de Bureau de macOS. Des virtualiseurs comme «Parallels Desktop» ou «Vmware Fusion» sont capables (par d'autres voies) d'afficher dans une fenêtre l'environnement d'un OS invité accueilli par le macOS hôte démarré (invité qui peut être une autre version de macOS > ou un Windows > ou un Linux) > voire de faire disparaître l'apparence du fenêtrage pour donner l'illusion d'un "mélange" (au niveau des applications d'utilisateurs) entre celles du Système hôte et invité.

Plus radicalement, ce que tu souhaites équivaut à se poser la question : peut-on envisager une parallélisation du kernel (càd. du noyau opérateur) ? - de mon point de vue (d'ordre philosophique, donc), rien n'empêche théoriquement d'envisager un tel concept. Mais je ne suis pas sûr que cette problématique intéresse l'ingéniérie informatique. Et ce n'est certainement pas une ligne dans le «Terminal» qui règlerait la question. Le kernel est le « Système du Système » : son essence même. Tout relève du kernel. Les « System calls » sont des requêtes adressées au kernel. Autant dire qu'il n'y a pas grand monde qui s'y connaisse en « théorie du kernel ».
 
  • J’aime
Réactions: pouppinou

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
30 785
3 178
J'aurai aimé pouvoir démarrer 2 partitions bootables sur un même ordinateur.
Je fais dans la facilité, mais ça existe déjà via Boot Camp, mais une par une.
Imaginez glisser d'une partition à l'autre comme actuellement on glisse d'un simple balayage des doigts d'un bureau à l'autre.
Le problème avec la solution existante est que chaque partition est cloisonnée dans son propre univers, car elles ne sont pas régies par le même noyau ou kernel. Un petit peu de lecture… https://fr.wikipedia.org/wiki/Noyau_de_système_d'exploitation

Professionnellement parlant, oui ce serait intéressant de passer avec une simple combinaison cmd+tab de changer de système comme pour une application, mais il faudra attendre bien longtemps pour en arriver là et j'ai un doute sur ce dernier point.

La constitution américaine interdisant tout monopole sur son territoire à fait qu'à l'époque ou Apple était au fond d'un gouffre financier, que c'est Microsoft qui a du aider Apple financièrement à remonter la pente et comme on le sait maintenant de belle manière avec Steve Jobs. Alors, dans le futur aurons-nous un noyau unique et commun pour différents systèmes ?

Par contre ce qui fonctionne bien maintenant est une machine virtuelle sous macOS avec une version de Windows 10. Et là, avec un bon iMac ou MBP bien nanti en processeur, mémoire et carte graphique, on peut avec cmd+tab changer de système très rapidement. Lorsqu'on connecte un matériel USB, le système de base macOS demande si on veut connecter le matériel dans macOS ou dans Windows.

Pour ton rêve d'un glissement de doigts pour changer de Bureau et de système, qu'il va falloir encore attendre. ;)
 
  • J’aime
Réactions: pouppinou

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 453
4 222
58
St Germain en Laye - FRANCE
En virtualisation, Windows installé dans la partition BootCamp, tourne chez moi en plein ecran via VMWare Fusion.
Je passe d'un environnement à l'autre d'un glissement de 3 doigts sur le trackpad pour passer du bureau de macOS à celui de Windows et inversement.
 
  • J’aime
Réactions: 217ae1 et pouppinou

pouppinou

Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !
17 Juin 2017
1 988
1 711
48
Niche.
Merci à tous les trois.

Oui je connais la virtualisation (pour Windows) pour l'avoir essayé autrefois avec VirtualPC mais j'en étais très mécontent car très lent sur mon ancien iMac 27" i7 2011 aujourd'hui HS (peut-être que maintenant avec un autre soft de virtualisation et mon nouvel iMac 27" i7 de 2017 cela serait beaucoup plus viable ?). A de rare occasion aujourd'hui je réinstalle un émulateur pour faire tourner des petites applications spécifiques mono-tâche windows ou voir Mac pour rejouer à de vieux jeux Mac quand la nostalgie remonte en moi et que je n'ai pas envie de ressortir mon vieux Performa du carton.
J'utilise aussi une partition BootCamp sur mon MacBook Pro pour faire tourner des logiciels développés uniquement sur windows comme pour le brancher aux boitiers électroniques de mes motos ou voir le rendu des codages web sur les navigateurs du monde d'en face. Mais honnêtement à part ça Windows ne m'intéresse pas du tout. Merci quand même @remy pour ta façon de faire car je n'avais pas pensé à ce raccourci au lieu de devoir redémarrer sur la partition de BootCamp, encore faut-il que ça ne rame pas trop. ;)

Donc je reste vraiment sur mon idéal. Avoir les partitions comme actuellement et passer de l'une à l'autre sans devoir redémarrer en ayant le confort, la simplicité et la performance matériel. Voir même de brancher des DD externes bootables et de suite pouvoir l'intégrer aux autres déjà présent comme lorsque l'on ajoute un bureau à son environnement.

@Locke merci pour le lien wiki. Je m'y suis plongé. Mais lire et comprendre sont deux choses bien distinctes :shy:
D'où mes questions :

- Quand on perle de noyau (kernel), on entend par là le noyau d'un système d'exploitation ? Ou y a t'il un noyau du noyau d'un système d'exploitation ?
C'est comme la première fois quand on sort le Mac du carton et qu'on l'allume, il y a forcément un système d'exploitation déçu pour que cela démarre comme une "partition d'amorçage" ? Mais c'est après que je ne comprend plus. Parce que quand ensuite on fait plusieurs partitions bootables, cela veut dire qu'il y a autant de noyau (kernel) que de partition bootable, puisqu'il y a forcément un système d'exploitation dessus. Mais y a t'il "en amont" un noyau (kernel) en dehors de ces "noyaux de système d'exploitation" de partition ?

D'où mon questionnement (dans mon monde à moi), si il y a un noyau en amont pourquoi celui-ci ne pourrait pas gérer ces partitions bootables comme des bureaux ?
Evidemment que ce que je dis est complètement absurde mais c'est pour exposer ce que j'aimerai avoir comme architecture. Un "super noyau" qui gérerait dans son environnement les autres "petits noyaux".

super_noyau.gif
 
  • J’aime
Réactions: bubu08

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 453
4 222
58
St Germain en Laye - FRANCE
VirtualPC c'était de l'émulation, il fallait traduire en temps réel pour les puces PPC des Mac, les instructions de Windows conçues pour des puces Intel.... donc, oui, ça ramait.

Aujourd'hui les Mac ayant des processeurs Intel n'ont plus besoin qu'on leur traduise le code l'executer. Faire tourner Windows en virtualization en parallèle de MacOS est beaucoup plus fluide et c'est très proche de ce que tu imagines être le futur (2 OS tournant simultanément sur le Mac avec possibilité de passer de l'un à l'autre d'un mouvement de doigts).
Ce qui ralentit un peu, quand même, c'est que forcément les 2 systèmes doivent se partager notamment la Ram disponible et l'accès à la carte vidéo.

Tu peux ajouter autant de machine virtuelle que tu le souhaites (éventuellement stockées sur ces disques externes que tu évoques) et les lancer en parallèle (différentes versions de macosx, différentes version de Windows, des UNIX ou Linux, etc...)
Par contre, tous les systèmes tournant en parallele, ils doivent nécessairement se partager les ressources matérielles (dont la ram mais aussi le temps CPU, la carte vidéo...), donc tu atteins vite les limites physiques de la machine.
 
  • J’aime
Réactions: pouppinou

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
60 457
19 851
Forêt de Fontainebleau
Quand on perle de noyau (kernel), on entend par là le noyau d'un système d'exploitation ?
...quand ensuite on fait plusieurs partitions bootables, cela veut dire qu'il y a autant de noyau (kernel) que de partition bootable, puisqu'il y a forcément un système d'exploitation dessus
Oui aux deux points.

y a t'il "en amont" un noyau (kernel) en dehors de ces "noyaux de système d'exploitation" de partition ?
Non. Il y a le Programme Interne du Mac (recelé dans une puce de la Carte-Mère) qui est le micro-logiciel Firmware appelé encore EFI (Extensible Firmware Interface). Ce logiciel est activé par la pression sur le bouton Power > mais ce n'est pas un kernel. C'est un logiciel uniquement dédié au pré-boot > qui quitte une fois cette séquence accomplie.

En gros il s'occupe d'abord du hardware (vérification appelé POST - en cas de réussite retentissement du Gong ! - activation des ressources basiques : RAM > CPU > BUS de connexion > clavier > écran etc.) ; puis il passe à la séquence software qui consiste en : lecture des instructions de boot de la NVRAM (par exemple flags du SIP à charger > adresse à l'appareil de boot automatique) --> adressage de la partition de boot --> lecture du chemin sur l'en-tête du volume (de type : /System/Library/CoreServices/boot.efi) --> exécution du boot_loader boot.efi qui est le programme démarreur du kernel de l'OS du volume. Cela effectué > le programme EFI quitte.
 
  • J’aime
Réactions: pouppinou

pouppinou

Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !
17 Juin 2017
1 988
1 711
48
Niche.
Encore merci à vous. Il y a un peu moins de magie dans mon Mac maintenant :)

@remy Effectivement y avait confusion en moi.
Pour la virtualisation windows je vois bien le logiciel que tu sites, mais pour faire la même chose avec par exemple une autre partition MacOs il me faut quoi comme logiciel ? VMWare Fusion ou Parrallels Desktop peuvent le faire ? Si oui, je pensais bêtement que c'était dédié à la virtualisation des systèmes windows :shy:.

Non. Il y a le Programme Interne du Mac (recelé dans une puce de la Carte-Mère) qui est le micro-logiciel Firmware appelé encore EFI (Extensible Firmware Interface). Ce logiciel est activé par la pression sur le bouton Power > mais ce n'est pas un kernel. C'est un logiciel uniquement dédié au pré-boot > qui quitte une fois cette séquence accomplie.

En gros il s'occupe d'abord du hardware (vérification appelé POST - en cas de réussite retentissement du Gong ! - activation des ressources basiques : RAM > CPU > BUS de connexion > clavier > écran etc.) ; puis il passe à la séquence software qui consiste en : lecture des instructions de boot de la NVRAM (par exemple flags du SIP à charger > adresse à l'appareil de boot automatique) --> adressage de la partition de boot --> lecture du chemin sur l'en-tête du volume (de type : /System/Library/CoreServices/boot.efi) --> exécution du boot_loader boot.efi qui est le programme démarreur du kernel de l'OS du volume. Cela effectué > le programme EFI quitte.
ET si une fois une session ouverte il était possible de refaire appel à l'EFI pour lui demander de rebooter une autre partition en plus de celle sur laquelle on est déjà. Ce serait sympa :rolleyes:
 
Dernière édition:

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
60 457
19 851
Forêt de Fontainebleau
:coucou: pouppinou

Tu peux regarder dans ce fil d'archive : ☞Émuler Snow leopard sur Mountain Lion ?☜ --> mon message #7. J'avais fait un tuto d'installation de «Snow Léopard Server» dans une machine virtuelle de «Parallels Desktop» avec de zolies zimages. Ça peut te donner une idée.

Le topo date de l'époque de «Mountain Lion 10.8». Il y avait alors encore beaucoup de regrets à l'égard de «Snow Léopard 10.6» - notamment parce qu'il incluait l'émulateur Rosetta d'anciennes applications PPC - procédé d'émulation abandonné avec l'OS «Lion 10.7». Cela explique la focalisation sur une virtualisation de «Snow Léopard».

Mais actuellement > il est beaucoup plus commode de faire fonctionner des versions ultérieures de macOS (par exemple : «Mavericks 10.9») dans une machine virtuelle - parce qu'Apple laisse utiliser les OS standards pour ce faire (la fonction «Serveur» ayant été virée à une application particulière de ces OS et n'étant plus un OS parallèle. Ce qui n'était pas le cas pour «Snow Léopard» dont seule la version Server est encore maintenant autorisée de virtualisation. Une situation totalement ridicule).
 
  • J’aime
Réactions: pouppinou

pouppinou

Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !
17 Juin 2017
1 988
1 711
48
Niche.
Super le Thread !!!
Petites questions :
- Puis-je virtualiser à partir d'un système déjà installé sur une partition voisine ou dois-je obligatoirement virtualiser à partir d'un installateur système ?
Pour les CPU et la mémoire faut-il faire du 100% du matériel existant ou moitié moitié ? C'est à dire 4/4 CPU et 8/8 Go Ram ou 2/4 CPU et 4/8 Go Ram ?
- Dans leurs dernières versions quel est celui qui va me donner la machine virtuelle la plus véloce entre VMWare Fusion et Parrallels Desktop, voir une autre ?

PS : Maintenant je sais de qui provient la fameuse phrase que l'on entend souvent "Un petit croquis vaut mieux qu'une longue explication" ;) @macomaniac
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
30 785
3 178
- Dans leurs dernières versions quel est celui qui va me donner la machine virtuelle la plus véloce entre VMWare Fusion et Parrallels Desktop, voir une autre ?
Ils sont quasiment identiques sur les performances. Certains préfèrent VMware (c'est mon cas), d'autres Parallels Desktop. Dans mon iMac 27 de 2015 j'arrive à faire tourner 3DS Max d'une manière plus que correcte, de temps de temps il y a des latences mais qui pour moi ne sont pas rédhibitoires puisque je continue à travailler souvent en machine virtuelle avant de finaliser mon projet dans ma partition dédiée de Windows 10.
 

macomaniac

Ouroboros
Club MacG
20 Septembre 2012
60 457
19 851
Forêt de Fontainebleau
Puis-je virtualiser à partir d'un système déjà installé sur une partition voisine ou dois-je obligatoirement virtualiser à partir d'un installateur système ?
Je n'ai jamais utilisé que «Parallels Desktop» (jusqu'à la version 11) et d'après mes expériences le logiciel demandait un installateur d'OS X / macOS (sans permettre de prendre en source un volume pré-installé).

Pour les CPU et la mémoire faut-il faire du 100% du matériel existant ou moitié moitié ? C'est à dire 4/4 CPU et 8/8 Go Ram ou 2/4 CPU et 4/8 Go Ram ?
Jamais du 100%, bien sûr, car une machine virtuelle est toujours l'invitée de l'environnement d'un OS-hôte, lequel a besoin de ressources de RAM et de CPU pour son propre compte. Le logiciel «Parallels Desktop» affiche des recommandations (zone verte de sécurité) lorsqu'il s'agit de paramétrer les ressources de la machine virtuelle.

Dans leurs dernières versions quel est celui qui va me donner la machine virtuelle la plus véloce entre VMWare Fusion et Parrallels Desktop, voir une autre ?
Aucune idée. J'ai fini par comprendre que ces logiciels profitaient du changement d'OS annuel de la  pour changer de version en demandant de payer pour une mise-à-jour de leur logiciel. J'ai donc jeté l'éponge.
 
  • J’aime
Réactions: pouppinou

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
30 785
3 178
Pour les CPU et la mémoire faut-il faire du 100% du matériel existant ou moitié moitié ? C'est à dire 4/4 CPU et 8/8 Go Ram ou 2/4 CPU et 4/8 Go Ram ?
Ah oui, j'avais zappé ce passage. Donc les principaux réglages que je fais dans VMware en images...

Capture-000.jpg Capture-001.jpg Capture-002.jpg
Capture-003.jpg
...dans le dernier screenshot on peut faire un peu de ménage parce Windows à tendance à grossir. ;)
 
  • J’aime
Réactions: pouppinou

r e m y

Cas clinique
Club MacG
4 Novembre 2000
41 453
4 222
58
St Germain en Laye - FRANCE
Comme l'idée de départ est d'avoir plusieurs OS tournant en parallèle et pouvoir passer de l'un à l'autre d'un simple geste auguste du bout des doigts,
Il faut bien répartir les ressources matérielles disponibles (processeur, RAM, ...) de façon équitable entre les differents OS.
Sinon, celui à qui on a réservé beaucoup de ressources sera fluide, quand les autres seront anémiques voire inutilisables.

Donc si dans le principe on peut faire tourner une infinité de machines virtuelles simultanément, dans la pratique il est illusoire d'avoir plus de 2 OS en parallèle (macOS + 1 machine virtuelle)