Ressuciter Newton ? (pour en faire un lecteur de eBooks)

clochelune

Membre d’élite
Club MacG
25 Juillet 2005
2 053
148
47
Gif sur Yvette
www.francopolis.net
Bonjour

sur une brèvre de livres hebdo, il semblerait qu'Apple, suite à la sortie de l'iPhone, souhaiterait ressuciter Newton, mais pour en faire une machine à lire des eBooks...

Harlequin a lancé tout récemment, au USA, une console permettant aux lectrices de romans sentimentaux de pouvoir les stocker sous forme de e-books qui seront proposés au format Mobipocket et au format Sony...

il semblerait donc qu'Apple souhaite faire renaître son Newton pour proposer également la lecture de eBooks

...

je ne sais si cette rumeur a déjà été évoquée ici...

d'où...

je vous donne le lien vers l'article de LivresHebdo

http://www.livreshebdo.fr/weblog/webLogComments.aspx?id=11&idTxt=188

et le copie ici (Harlequin et probable nouveau Newton) car ça ne reste jamais bien longtemps sur leur site

L’amour en digital
La nouvelle est d’importance : Harlequin proposera désormais l’ensemble de ses nouvelles parutions, simultanément en version papier et en version e-book, soit près de 120 titres par mois. Ceci, toutefois, ne concerne pas, pour l’instant, la filiale française (détenue à 50% par Hachette), mais uniquement la maison-mère, nord-américaine (Harlequin est une société canadienne) et qui publie donc en langue anglaise pour le marché anglo-saxon. Téléchargeables sur le site Internet de l’éditeur (www.eharlequin.com), ces e-books seront proposés au format Mobipocket et au format Sony (pour les possesseurs du PRS 500). Le prix ? A peine inférieur à la version papier (la ristourne serait de l’ordre de 6%). Mais l’important n’est pas là.
Si on connaît un peu la littérature de genre, et qu’on s’intéresse au phénomène du roman sentimental en particulier, on sait qu’il s’agit du secteur éditorial le plus marqueté qui soit : rien, chez Harlequin, n’est jamais laissé au hasard, et TOUT, y compris le choix des couvertures, est d’abord avalisé par des panels de lectrices soigneusement auscultés. Bref, Harlequin ne se lance pas dans l’aventure du e-book à la légère : en fait, voici deux ans que certains titres de l’éditeur étaient déjà disponibles sous cette forme. Or, toutes les remontées d’informations des lectrices se sont avérées positives. A leurs yeux, les e-books possèdent au moins deux qualités très précieuses : l’immédiateté d’achat et de consultation, et la possibilité de les avoir toujours avec soi, au gré de ses déplacements. Car si l’édition de romans sentimentaux obéit à des règles très strictes, leur lecture obéit, quant à elle, à une constante régulièrement constatée dans toutes les enquêtes : elle est compulsive. N’allez pas croire, pour autant, que les lectrices (puisque ce sont très majoritairement des femmes) de romans sentimentaux sont à l’écart du monde et de la nouveauté. Au contraire, un grand nombre d’entre elles se sont emparées du web, où elles tiennent des forums de discussion spécialisés.
Bref, l’annonce d’Harlequin apparaît bien comme le signe que la lecture numérique pourrait rapidement devenir de plus en plus « mainstream ».


* * *


C’est la rumeur du jour, sur certains sites américains — à prendre donc comme telle, mais enfin, elle n’est pas neutre. Depuis le lancement de l’Iphone, on n’a cessé — et dans ce blog, comme ailleurs —, de gloser sur l’utilisation qu’Apple pourrait faire de cet appareil à des fins de lecture numérique. Et si on s’était trompé du tout au tout ? A en croire, en effet, ladite rumeur, Apple fourbirait un AUTRE appareil, qui serait, tenez-vous bien, la version ressuscitée du défunt Newton. Newton ? une sorte « d’ancêtre » des PDA, dont le projet initial remontait à 1987 et qui avait été dévoilé à la presse en 1992. Trop en avance sur son temps, le Newton s’était soldé par un flop retentissant — Apple devait complètement jeter l’éponge en 1997 — tandis que les Palm et autres Psion prenaient leur envol planétaire. Si la rumeur est fondée, Apple dévoilerait en janvier prochain, dans le cadre du MacWorld de San Francisco, une nouvelle version de son Newton, qui en ferait (écran plus large, notamment) une formidable… machine à lire des e-books.
Lire un Harlequin sur un Newton ? Voilà qui constituerait un raccourci saisissant de l’’époque…


edit : ce lien sur "eBook retour vers le futur ?" http://www.cndp.fr/archivage/valid/14336/14336-2425-2553.pdf
 

disfortune

Membre confirmé
14 Juillet 2006
324
13
30
Brussels beach
www.myspace.com
Newton :)
L'idée me plait mais pas pour le même principe!
Moi j'aimerais un petit apareil wi-fi, qui me permetrait de surfer sur internet et de prendre mes mails, de gerer un agenda et pas grand chose de plus!!
En gros un iphone sans téléphone ni ipod...
Pas besoin de 8 ou 16 gigas pour ça....
 

bompi

El Moderador
Modérateur
Club MacG
12 Février 2004
41 928
3 161
J'imagine mal Apple s'amuser à enlever la partie iPod de leur iPhone ... Disons que ce serait pas mal qu'ils complètent leur iPod Touch par quelque logiciel complémentaire (Mail, par exemple, un peu de transfert autre que iTunes ou un vrai iCal comme il semble que ce sera le cas).
 

Eric27

Membre confirmé
1 Avril 2007
150
9
Je me suis amuser à faire un fake :