Appel à témoins : comment gérez-vous toutes vos photos ?

Statut
Ce sujet est fermé.

Denauw88

Membre confirmé
12 Février 2008
123
1
Est ce que c'est volontaire que tu enregistres automatiquement toutes les photos et vidéos reçues par WhatsApp dans ta pédicule iOS? Tu peux désactiver cette fonction dans les réglages de WhatsApp. Pour ma part je n'enregistre que manuellement si je veux vraiment garder une photo dans ma pédicule, vu ce que l'on reçoit par ses amis et la famille les jours de fêtes, etc.

Oui c'est volontaire, je reçois souvent de chouettes photos de soirées ou des photos amusantes.
De plus, je dois déjà faire le travail dans iMessages ou j'essaie de supprimer un maximum les photos des conversations afin de libérer de l'espace, et j'apprécierais qu'iMessage également enregistré automatiquement dans la pellicule.


Sent from my iPhone using Forums iGeneration mobile app
 

innocente

Rédacteur MacG
MacGeneration
Administrateur
Club MacG
16 Décembre 2000
267
60
Lyon
Mes photos sont faites avec un canon 600d, et parfois avec un iPhone 6 Plus.
Je sauvegarde les originaux ( format raw ) sur 2 disques dur identiques.
Dans le nuage j'utilise un service prévu à l'origine pour les pros, mais génial pour les amateurs aussi.
Payant ( plan power à 5$/mois, basic a 3$/mois )
Olivier

Quel est le nom de ce service Cloud ?
 

McFlan

Membre confirmé
26 Octobre 2004
144
0
Trop curieux
Bonjour,

Avant tout, merci pour ce sujet qui aborde une question problématique pour beaucoup (et donc je fais partie).

Les situations de chacun sont bien différentes et, forcément, les solutions le sont également. Aussi, celui qui a 3 000 photos au format jpg pourra forcément les sauvegarder facilement, sur plusieurs clefs usb ou dans le cloud gratuitement et rapidemment.

Ma situation :

Mes premières photographies numériques datent de 2003. Depuis, je suis passé au reflex et photographie en RAW. Je photographie exclusivement à titre personnel, aussi bien pour le plaisir que pour conserver des souvenirs (voyages, événements familiaux, etc.). Je ne sais pas combien de photos je possède, mais j'ai au moins 500Go de photo numériques. Quelques photos prises à l'iPhone s'y ajoutent pour plusieurs raisons : parfois je n'ai que ça sous la main, mais c'est aussi pratique pour les portraits (de couple) et pour fixer les informations (lieu, mais aussi date exacte et heure exacte, alors que j'oublie très souvent de le régler, surtout à l'étranger).

Pour compliquer ce schéma, je numérise les diapositives et négatifs qui vont de mon enfance à mon premier appareil numérique. Les documents sont numérisés en TIF 16 bits. Autant dire que mon disque dur commence à faire la tête. Je débute ce gros travail et en suis à peu près à 50Go.

Mes constats et contraintes :

Avec l'arrivée du numérique, le shoot facile fait de nombreuses victimes. Toutes celles qui sombrent sous les photos. Le plus terrible c'est que celui qui mitraille est persuadé (sans doute à juste titre) que l'événement est important. Mais faute d'avoir pensé à comment gérer ces photos, cette photo ne sera sans doute jamais regardée. Il est essentiel de trier, de traiter, de re-trier, d'archiver et d'imprimer (il est tellement facile de faire des livres aujourd'hui qu'il n'y a aucune raison de se priver). Même si la sélection est drastique, il faut imprimer. Mieux vaut partager dix photographies qu'en stocker mille "à traiter à la retraite".

J'ai commencé jeune, naïf et forcément (?) avec peu de moyens. J'ai donc fait confiance, au départ, aux solutions Apple. Je n'ai pas été trop déçu.

Mais cela m'a amené à deux constats importants :
- il faut considérer que le logiciel que vous utilisez a une durée de vie limitée et donc anticiper sa disparition (je l'ai vu avec iPhoto et surtout Aperture, que je trouve toujours supérieur à Lightroom sur certains points, mais qui va bien finir par ne plus fonctionner) ;
- pour ces mêmes raisons, il ne faut pas laisser le logiciel prendre la main sur le classement. Cela complique une transition. L'enregistrement des photos doit être fait manuellement par l'utilisateur, sur le disque dur. Depuis la disparition programmée d'Aperture, j'utilise plusieurs logiciels en parallèle (Aperture toujours, Lightroom, DxO OP 10 et Photoshop ; chacun ayant ses forces et faiblesses ; j'ai testé aussi CaptureOne, mais l'ai abandonné) : cela impose donc d'autant plus de ne laisser aucun logiciel prendre la main dans le classement.

Pour toutes ces raisons, il me paraît important de traiter ses RAW/TIF, d'enregistrer en JPG, puis d'archiver ses RAW. J'exporte parfois mes paramètres de traitement, mais j'ai pris l'habitude de tout supprimer du logiciel que j'utilise (Aperture ou Lightroom ; Photoshop n'a pas ce problème, DxO OpticsPro non plus). Cela permet de vraiment passer à autre chose, de ne pas surcharger ses logiciels de production, ni son disque dur. Et puis je déteste laisser un dossier ouvert : cela donne l'impression que le travail n'est jamais fini. Qui laisse ses cartons au milieu du salon ? Chez moi ils sont à la cave. Il faut tourner la page, sinon on ne s'en sort pas. Si un jour j'ai besoin de retraiter un RAW, je repartirai de zéro. Il s'agira de toute façon d'un travail ponctuel. Le JPG traité (pleine taille) suffit pour tout ce que je peux faire ensuite (partage web, édition, impression, livre...).

Je n'ai absolument aucune confiance dans le cloud pour trois raisons :
- le cloud bouge encore plus vite que les logiciels (cf. Microsoft qui réduit l'espace de OneDrive) ;
- je ne sais pas où vont mes fichiers, comment ils sont gérés et même Google perd des données d'utilisateurs ;
- j'ai eu des problèmes de synchronisation avec Contact ou Calendrier qui m'ont fait perdre des données (perte due à une mauvaise conception du système et non à une erreur de ma part).

Mes autres contraintes concernent :
- la taille de ma photothèque, qui impose forcément un investissement ;
- ma volonté de partager facilement mes photos familiales avec ma famille ;
- ma volonté d'avoir accès à mes photos en permanence.

La solution que j'ai retenue :

Après de nombreuses lectures sur le classement des photos et les sauvegardes (dont celui très bien fait de MacG), j'ai retenu la solution suivante :

1) Enregistrement manuel dans un dossier (importation depuis la carte ou via un logiciel comme Lightroom qui présente l'avantage de pouvoir renommer la photo) :

Images/Albums/AnneeMois_Nom-de-l-album

Je renomme les photos qui sont au même format : AnneMois_Nom-album_numero000
Soit avec LR, soit avec le petit logiciel NameChanger.

Je n'ai jamais aimé renommer les photos, mais l'avantage est évident : lorsqu'on a un fichier, on sait en lisant son nom d'où il vient. Pratique pour retrouver rapidement l'album d'origine à partir d'une photo isolée.

Il en est de même pour mes diapositives ou négatifs (quoi que le système est différent car je manque d'information sur l'origine de certaines boîtes ou diapositives isolées : année exacte, événement, etc.).

2) Traitement, sélection et enregistrement des fichiers traités.

Au stade suivant, je trie les photos (j'ai souvent fait un pré-tri sur l'appareil pour gagner du temps), supprime les gros ratés, fait une sélection drastique (pour les gros albums, cela peut aller jusqu'à moins de 10 % de l'album : j'ai toujours détesté les albums longs, redondants et ennuyeux - c'est le genre d'album que personne n'a envie de regarder, même pas vous - ; je ne garde donc que les photos qui racontent vraiment une histoire). J'exporte en JPG dans le dossier d'origine, dans un sous-dossier appelé "Sélection".

Attention : si je sélectionne beaucoup, je conserve quand même les autres photographies. J'ai entendu bcp de photographes revenir sur leurs photos et trouver des pépites parmi les photos qu'ils considéraient à l'époque ratées. De même, pour les photos familiales : une photo peut nous paraître ratée alors que dans 10 ans, elle sera source de souvenirs et d'émotion. Je suis évidemment moins précautionneux avec des photos à l'intérêt modéré (paysage, bâtiments, etc.). Cela fait une masse importante : mais avec l'évolution des disques durs et de leur capacité de stockage, cela ne représentera sans doute pas grand chose dans 15 ans.

3) Archivage, partage et sauvegarde :

A ce stade, je distingue :

• Les JPG :
- Ils sont d'abord conservés sur mon disque dur interne (1TO).
- Ils sont par conséquent sauvegardés sur Time machine (sauvegarde au moins une fois tous les dix jours ; deux sauvegardes Time machine, une conservée chez moi, et l'autre à mon travail).
- Une partie (à terme tous mes albums je pense) sont stockés sur un NAS SYNOLOGY : avec DS PHOTO, je peux ainsi les avoir sur mon iPhone ou iPad en déplacement, sans entamer l'espace disque de l'iPhone ou l'iPad. L'application permet également de télécharger des albums pour en disposer hors ligne, bien pratique. Le NAS me permet par ailleurs de partager facilement les albums (j'ai créé plusieurs profils). J'ouvre une petite parenthèse en rebondissant sur le bug de synchronisation constaté chez Apple : Synology en cas de conflit crée un doublon, ce qui permet à l'utilisateur de choisir finalement l'information à conserver (ou lui permet de fusionner les documents).

• Les RAW / TIF :

- Je copie ces documents sur deux disques durs (les mêmes que ceux de Time machine, qui ont en fait deux partitions). Je les archives donc manuellement, au fur et à mesure.

4) Évolution à venir ?

Mon NAS est pour l'instant sous exploité, principalement axé vers le partage. Je pense l'employer en partie aux sauvegardes Time Machine, ce qui permettra des sauvegardes plus fréquentes. Peut-être également en partie pour stocker mes RAW/TIF. Mais pour les photos, cela ne changera pas grand chose finalement (ce n'est qu'un disque disponible constamment en local plutôt que branché ponctuellement en usb). Le seul avantage est d'une part d'automatiser les sauvegardes (cela évite oubli et contraintes) et, d'autre part, de sécuriser les 10 jours noirs entre deux sauvegardes TM, si je télécharge des RAW/TIF au cours de cette période. Mais pour l'instant, je m'arrange pour ne pas effacer la carte mémoire de mon appareil tant que je n'ai pas au moins une sauvegarde (donc a priori la première sauvegarde Time machine, les RAW étant rarement traités dans les 10 jours de leur récupération).

Dans l'idéal, j'installerai bien un deuxième serveur Synology ailleurs pour automatiser la deuxième sauvegarde dans un autre lieu. Mais je suis soumis à une contrainte de taille : autant, je dispose d'une excellente connexion (fibre orange), autant je suis le seul dans ma famille : où installerais-je le deuxième NAS ? Après, se pose également la question de la sécurité des informations sauvegardées sur un NAS. Même si pour les photos, le risque est moindre. Voler une photo de moi déguisé à 2 ans n'aura pas beaucoup d'intérêt ...
 

macandco7794

Membre junior
4 Juillet 2011
74
2
et bien moi, j'ai pris l'abonnement chez Backblaze qui permet de sauvegarder l'INTEGRALITE des DD que l'on choisi, PUIS, je suis parti 3 semaines en vacances, PUIS, un des mes DD externes a crashé, MAIS, je me suis senti rassuré en me disant que j'avais un service de sauvegarde performant.. Avant le début de mes vacances j'avais déconnecté ce DD défaillant et, à mon retour, je ne me suis pas précipité sur une restauration car, il fallait que j'achète un nouveau DD. Et, QUAND je fus prêt, plus aucune sauvegarde sur leur serveur, alors là, panique et je m'aperçois, alors, que mon DD crashé n'était plus coché dans les paramètres des disques à sauvegarder. Après les avoir questionnés, leur réponse fut que, 1 mois après une déconnection, tout disque non reconnecté entre temps est effacé !!! et là j'ai dit BRAVO et, depuis, je suis désespéré car je n'ai plus oser prendre d'autres solutions de peur d'avoir une nouvelle mauvaise surprise ! Par ailleurs, j'ai un abonnement pro à Dropbox qui lui est fiable, malheureusement, la sauvegarde illimitée n'ets possible qu'en prenant un compte avec 5 utilisateurs ! Pas pratique quand on est seul dans son entreprise ! Alors si quelqu'un peut me conseiller une solution illimitée et aussi fiable.... je suis preneur ! et ne me parlez pas de backblaze, plus jamais !
 

Yohmi

Membre junior
4 Octobre 2007
43
20
www.wan-way.net
Wow, le mode de fonctionnement de BlackBlaze me laisse perplexe… pour une solution payante, effacer les données sans préavis, c'est vraiment pas sécurisant. En gros, si t'as un problème, ils ne peuvent pas t'aider… bonjour l'utilité.
 

melaure

Chasseur de Bobos
Club MacG
24 Octobre 2001
24 816
1 727
50
Le Grand Lyon
J'ai commençé la photo numérique avec le Quicktake. Je reste un simple amateur, mais c'est vrai que ma photothèque dépasse les 50 000 cliché, après un gros ménage.

Mon MBP reste le centre de mon organisation, et j'importe tout dans iPhoto. Bien sur j'ai deux niveaux de sauvegarde. Rien dans le cloud ou sur le net, mes données c'est privé, et je n'ai pas plus confiance en Apple qu'en n'importe quelle autre boite.
 

pabar

Membre confirmé
6 Janvier 2008
278
12
Paris
Mes photos sont faites avec un canon 600d, et parfois avec un iPhone 6 Plus.
Je sauvegarde les originaux ( format raw ) sur 2 disques dur identiques.
Dans le nuage j'utilise un service prévu à l'origine pour les pros, mais génial pour les amateurs aussi.
Payant ( plan power à 5$/mois, basic a 3$/mois ) j'ai un stockage illimité, des serveurs super rapides des app pour lire ou uploader sur tout de device ou ordi . On peut ranger en album, folder, mettre des mots de passe, partager. Choisir les photos de couverture. Etc. C'est très customizable. Après avoir à peu près tout essayé, j'ai trouvé mon bonheur.
Ne pas négliger que perdre des photos cela peut être super gênant, surtout quand on est passionné. Quelques euro par mois pour protéger ses souvenirs cela vaut le coup...

Olivier

Merci Olivier. Quel est ton site ?
 

olivier robin

Nouveau membre
14 Mai 2016
3
1
53
bonjour,

j'utilise, et j'en suis toujours super content :
www.smugmug.com
le site est super
on trouve des app pour smartphone, gratuites, ou payantes suivant les dev.

cordialement,
Olivier
 

olivier robin

Nouveau membre
14 Mai 2016
3
1
53
re bonjour,

je suis assez d'accords avec McFlan.
smugmug me permet de créer des repertoires, album, et limiter le partage avec une granularité héritée, ou non, et limiter l'accès, interdire le téléchargement, etc...
il est important de rester organisé, sinon les photos resterons invisible au bout d'un certain temps.
bien entendu (je ne relis pas mon poste, je l'ai peut être déjà dit) je garde les raw sur mes 2 HD, et les jpg grande qualité (mais pas maxi) sur smugmug.
quand au vidéos, je fait essentiellement du full HD qui part directement sur le site. et sur les 2 HD.
si je fait du 4K, c'est que je le traite ensuite : dans ce cas, le 4K va sur les HD, le résultat (traité) en full hd va sur le site.
bref, j'en ai déjà parlé.
:eek:)

macandco7794 :
dropbox, ou google drive sont de bonnes solutions.
ce n'est pas si cher, quand on pense que l'on travaille avec des sociétés fiables, sérieuses, et qui ont de très bon serveurs.

dropbox propose 1TO, pour 8€/mois environ.
google propose la même chose, à un prix un peu plus cher (10$)

après, si vous avez besoin de plus de 1TO, je comprend, cela devient compliqué.

le gros avantage pour moi, et pourtant que suis un Apple fan, c'est que les produits non Apple comme smugmug, google drive, dropbox, hubic, etc... permettent de faire ce que l'on veux avec les fichiers, et de les utiliser avec les app que l'on veux. les ranger avec une hierarchie de folder, etc...

les storage Apple sont un peu plus rigide selon moi, et c'est très gênant.
exemple :
stocker un fichier rtf sur votre icloud drive, avec votre iphone, il vous faudra une app compatible icloud, et rtf, pour le lire... et parfois cela ne fonctionne pas. ce fichier sera dans un répertoire fixé par l'app originaire du fichier.
le fichier devient alors invisible si on ne possède pas l'app adéquate.
la gestion des albums me parait très complexe, et ambigu. j'ai eu un mal fou à partager des photos avec des amis, surtout quand ils n'ont qu'un email (je ne me souviens plus si j'ai réussi dailleurs...)

chez google drive, on a une visionneuse de la plupart des fichiers existant (rtf, doc, xls, pdf, etc...)

cordialement,
olivier
 
Statut
Ce sujet est fermé.