Epanchement (désolé)

Statut
Ce sujet est fermé.

quetzalk

Membre expert
Club MacG
23 Avril 2002
3 935
598
119
Oompa-Loompa
perso.wanadoo.fr
Descendre avec le TGV, un truc bizarre au bide.
Rejoint mon père à la gare, "centre du monde" zoneux et tristounet.

Chercher une place juste devant l'immeuble, là ou il garait sa Fiesta pleine de bugnes.

Rouvert la porte.

Monter les cartons aplatis, le scotch, les rouleaux de papier à bulles, des sacs poubelles.

Retrouver le décor tel qu'ils l'avaient laissé, exactement, l'un après l'autre, avant de quitter leur tête, longtemps avant de changer de monde. L'ambiance où l'on dirait qu'ils sont là à nous regarder encore, qu'ils vont revenir d'Auchan, sortir de la salle de bain.
Jeter les plantes vertes desséchées, les bocaux de confiture momifiée, de chapelure aux charançons, les petits bouts de chiffon, les casseroles tordues par trop de feu, trop d'années.

Fouiller dans les petits papiers, retrouver le certificat d'études primaires agricoles, les tableaux pour noter la consommation d'essence, c'est qui la dame sur la photo ? et la petite fille sur celle-là ? on sait plus...
Fouiller comme des voleurs on dirait, fouiller comme des archéologues, fouiller comme des brocanteurs, des experts, des huissiers, des cambrioleurs de souvenirs. Fouiller comme un fils et un petit-fils, dans l'odeur ancienne, typique, mélange de naphtaline et d'eau de Cologne.
Méthodiquement. Vite, car le temps, bizarrement, compte quand même.

Tiens c'est dans cette soucoupe qu'elle préparait la salade de fruits - des pêches et beaucoup de sucre. Les grosses boîtes en fer où elle mettait ses croquets aux amandes, la seule recette dont elle se souvenait les dernières années, quand la voisine avait fait remplacer la cuisinière à gaz par une électrique...

Quelques réflexion aussi, déplacées sans doute, ils avaient à la fin de leur vie accumulé moins de "choses" matérielles que la moitié de ce que j'ai du posséder à 34 ans... Etrange siècle qu'ils ont traversé, étrange modernité aussi...

Sortie brusque de la poussière, l'heure tourne, les cartons se ferment, les meubles s'empilent, les murs portent les traces pâles des cadres décrochés. Les robes, les gilets, attendent dans des sacs d'être donnés pour on ne sait qui, il ne faut pas trop penser, ne pas regarder trop longtemps, non vraiment pas trop longtemps.

Hier TGV, Paris, le métro à minuit et demi, bien sûr je retournerai à Perpignan, bien sûr... Enfin peut-être, tout me paraît si loin de tout, tout me paraît si vain, toute vie est si petite et si insignifiante... Banale conclusion. Enfin si quand même, on ira pour aller leur apporter des fleurs, des fleurs oui pour me convaincre encore que ce qu'ils m'ont laissé, à part un carton de bibelots sur lequel tombe une larme furtive, ce qu'ils m'ont laissé je le porte en moi, dans mes valeurs, dans mon caractère de cochon et dans une manière d'aimer ceux que j'aime.
Le déménageur viendra dans la semaine embarquer tout ce résumé, deux vies zippées dans un camion puis un garde-meuble, un trait de plume chez un notaire clora en quelques secondes l'histoire d'un lieu investi par trente années de retraite tranquille après cinquante d'une vie pas si facile.

Pas facile de se concentrer sur le boulot aujourd'hui - ça doit être le bruit des travaux, en bas dans la rue.
 
R

rennesman

Invité
arf..c'est tres grands parents qui sont décédés? mais ils sont morts en meme temps?
 

PATOCHMAN

Membre vénérable
Club MacG
12 Septembre 2004
12 514
2 893
55
CORSICA
quetzalk a dit:
ce qu'ils m'ont laissé, à part un carton de bibelots sur lequel tombe une larme furtive, ce qu'ils m'ont laissé je le porte en moi, dans mes valeurs, dans mon caractère de cochon et dans une manière d'aimer ceux que j'aime.

C'est déjà énorme... Je souhaite à tout un chacun de pouvoir prendre conscience de ce genre de chose... Et aussi de garder la possibilté de pouvoir justement s'épencher, où que ce soit :zen: :zen: ;)

PS : Rennesman, calte! :eek:
 

J-Marc

Membre actif
12 Septembre 2005
106
13
59
La mouette a dit:
Tu n'as pas être désolé...

Ton texte m'a beaucoup touché ...

Même chose.

Mes parents ont l'age où une grippe n'est plus anodine, l'age des fémurs fragiles et du coeur usé.
J'ai donc aussi des inventaires à venir.
Ca me mine quand j'y pense
 

rezba

Membre vénérable
Club MacG
20 Septembre 2000
10 345
1 803
54
Naqoyqatsi
Je trouve ça magnifique, bertrand. :zen:
 
A

Anonyme

Invité
fiston n'a plus que une grand-mere , ma mamancherie

pas d'arrieres grand parents ni d'autre grand parents , ils sont tous partis trop jeunes :nailbiting:
seul mon pere a eu la "chance'' de profiter de lui pendant 3 petites années


pendant la veille du cercueil de mon pere , fiston a joué avec les voiture sur le cotés du cercueil ,
je ne sais pas ce qu'il ont pensée les autres personnes venus dire l'ultime salut mais
je suis absolument certaines que mon pere n'a pas eté contrarié


la vie continue , pas toujours facile mais il faut l'accepter :zen:
 

Nobody

Membre expert
Club MacG
9 Février 2005
2 332
1 083
58
Devant mon écran
Ca me touche d'autant plus que mes parents touchent à la fin de leur vie, eux aussi. 79 et 73 ans. Des problèmes de santé un peu dans tous les coins. Je redoute le jour où, comme tu le décris, j'irai fouiller dans leurs affaires, l'impression diffuse d'être un charognard malgré moi, malgré ce que je pense, une sorte de désobéissance de gosse. Qu'est-ce que je craignais de me faire piquer quand je farfouillais dans leurs armoires étant petit. Et ce jour-là, j'aurai, je crois, l'impression de les trahir. De trahir leur confiance.

Je redoute ce moment...
 
  • J’aime
Réactions: PATOCHMAN
R

rennesman

Invité
sonnyboy a dit:
Tout le monde le redoute....
:(

Pas moi..J'ai vingt quatre ans et je commence déja à m'ennuyer sec sur terre....alors je m'interesse un peu à l'astronomie....pour patienter.!
Pourquoi avoir peur de la mort? puisque personne n'a rien jamais rien sondé du grand mystere de la vie? c'est un vain tourment..comme dit Epicure.
Je pense qu'en réfléchissant à cela, on peut aborder la mort avec paix et serenité.
 

PATOCHMAN

Membre vénérable
Club MacG
12 Septembre 2004
12 514
2 893
55
CORSICA
rennesman a dit:
Pas moi..J'ai vingt quatre ans et je commence déja à m'ennuyer sec sur terre....alors je m'interesse un peu à l'astronomie....pour patienter.!
Pourquoi avoir peur de la mort? puisque personne n'a rien jamais rien sondé du grand mystere de la vie? c'est un vain tourment..comme dit Epicure.
Je pense qu'en réfléchissant à cela, on peut aborder la mort avec paix et serenité.

La sienne propre ; sans aucun doute... Celle des autres qui nous sont chers ; c'est une autre paire de manches...
 
A

Anonyme

Invité
rennesman a dit:
puisque personne n'a rien jamais rien sondé du grand mystere de la vie?

Tu vas un peu vite là ... tu oublies au moins 2500 ans d'humanité tiens comme épicure lui il a dut sonder ...
 
R

rennesman

Invité
odré a dit:
Tu vas un peu vite là ... tu oublies au moins 2500 ans d'humanité tiens comme épicure lui il a dut sonder ...

j'ai pas compris le sens de ce que tu as voulu signifier en déssérant tes badigoinces l'ami...
 

Luc G

Membre vénérable
Club MacG
17 Octobre 2001
11 884
1 924
67
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
rennesman a dit:
Pas moi..J'ai vingt quatre ans et je commence déja à m'ennuyer sec sur terre....
Je viens d'en avoir 52 et pas encore eu le temps de commencer à m'ennuyer. :D

Ne suis pas l'exemple de Madame de Citri :D :

Bientôt, ce qui fut ennuyeux, ce fut tout. C'est si ennuyeux les belles choses ! Ah ! les tableaux, c'est à vous rendre fou. Comme vous avez raison, c'est si ennuyeux d'écrire des lettres ! " Finalement ce fut la vie elle-même qu'elle nous déclara une chose rasante sans qu'on sût bien où elle prenait son terme de comparaison"

C'est de Marcel :zen: La recherche du temps perdu :D Il est temps que tu t'y mettes, pas forcément à lire mais à chercher. :D

Quant au reste, j'ai eu ma dose cette année, et ma femme en a eu sa dose aussi et pas mal de mes copains et copines avec moi (il y a des coïncidences, d'une logique imparable avec le temps qui passe, dont on se passerait facilement) : le monde s'est vidé un peu : pour paraphraser Armstrong sur la lune : un tout petit peu pour le monde, un grand peu pour moi. :cool:
 
A

Anonyme

Invité
rennesman a dit:
Pourquoi avoir peur de la mort? puisque personne n'a rien jamais rien sondé du grand mystere de la vie? c'est un vain tourment..comme dit Epicure.
Je pense qu'en réfléchissant à cela, on peut aborder la mort avec paix et serenité.

Ben explique toi môsieur ! tes points d'interrogations sont ils en fait des points d'exclamations, des points tout court...

c'est quoi "CELA" ? ...

La peur de la mort ?
Ce n'est pas un vain tourmant d'y penser
Et puis il y a des milliers de personnes qui sondent le grand mystère de la vie tout le temps depuis des millénaires et qui ont donnés des tas de chefs d'oeuvres (artistiques, littéraires, scientifiques, idéologiques ...)

C'est un moteur, après tu peux faire comme si toi t'as même pas peur mais bon ... tu t'intéresses à l'astrologie, c'est déjà un signe :mouais:
 

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 454
3 572
Durant 6 semaines durant, très récemment, mon père a subi des rayonnements afin de réduire, anéantir qui sait, une tumeur pas très sympathique de la prostate.
Comme vous, j'ai cru qu'il avait peur de mourrir. En fait, seule ma mère redoutait qu'il n'y passe.
Lui, avec ses 77 ans bien pesés, n'avait qu'une idée en tête : concerver sa qualité d'homme entier, ne pas être castré chimiquement par les suites d'un traitement médicamenteux.

C'est la première fois qu'il parle de sa libido, je crois que ce sera la dernière, comme je le connais.

Je n'ai pas peur qu'il meure. Je sais qu'il pense encore comme un "jeune homme" ;)
 
Statut
Ce sujet est fermé.