Et chez vous, y se passe quoi entre la prise de vue et le tirage / la publication ?

A

AntoineD

Invité
Salut à tous !

L'idée de ce sujet est de rassembler les diverses façons de faire une fois qu'on a importé ses images dans l'ordi. Ça commencera par le choix du format (raw, jpeg...), les logiciels utilisés (ou non :D ) pour la retouche, etc. jusqu'au résultat final !

Pour ma part, j'ai encore du mal à bien savoir si j'"optimise" ma façon de faire.

Je commence :

1. après avoir shooté en raw seulement (je le fais depuis peu),
(je shoote les photos "légère" petits rendez-vous de famille, soirées... en jpeg)

2. j'importe mes images sous iview et je sélectionne ce que je vais utiliser tout en annotant les images dans les grands traits : auteur, ville, événement, etc.

3. Ensuite, je lance une conversion en série de ces images – toujours sous iview – vers le format TIFF.

4. j'ouvre ces tiff dans photoshop pour un banal travail de réglage des couleurs, des contrastes : courbe, niveau et... contraste, donc.

5. je fais une galerie web. Ou pas.

Voilà !

je sais que certains passent passent par des trucs comme Nikon Capture etc., moi pas. Est-ce que c'est vraiment mieux ? Parce que j'ai essayé une fois sur mon 667 DVI, ça ramait sec...
 

alèm

Membre vénérable
10 Juin 2001
31 577
2 790
Belgrade
www.64asa.net
perso, je classe mes photos à l'ancienne avec calepin et parfois "planche index" dans un classeur et je range ça sur HDs et CDs et sauvegarde aussi sur DVDs des HDs.

je shoote en Raw+jpeg (jpeg basic sur le D70s donc).

quand une image est bien, je la travaille basiquement sur Toshop d'après le Raw (Camera Raw ou Nikon Capture) ou d'après JPEG sur mes écrans calibrés (j'évite tjs de toucher aux couleurs sur un écran non calibré) et puis je fais un tirage test en labo pour mieux y voir (tirage de lecture ça s'appelle)

pas de méthodologie, je fais de manière Rock'n roll comme avec mes négas couleurs.

ensuite, je range les photos correctes dans des dossiers de travail que je sauvegarde au même titre que les dossiers originels (où sont donc les photos originales).

ouala

si vous n'avez rien compris, c'est normal, ya pas de ligne officielle du parti chez moi ! :D
 

mistertitan

Membre expert
Club MacG
4 Septembre 2003
1 175
132
41
Garches
www.400iso.org
1) apres avoir shooté en argentique seulmement (HP5 ou FP4)

2) je developpe dans du ilfosol S, ilfotec LC29 ou encore microphen

3) je laisse secher et range mes neg bien anotés sous papier cristal

4) je numerise mes neg avec mon canon 8400F à 3200 dpi

5) je fais une planche contact sous l'agrandisseur ou numeriquement (tres rarement)

6) tous les scan de mes neg sont rangés sous iview avec anotations, lieu et personnes personnes presentes

7) retouchés sous photoshop CS

8) Galerie faite sous iview

9) tirage sous papier baryté kentmere avec maquillage manuel sous l'agrandisseur
 

esope

Membre actif
19 Juillet 2004
911
1 325
36
Toulon, Var
www.nicolasbril.com
1. prise de vue en jpeg le plus fin avec mon 350D (j'hésite encore à passer en RAW trop exclusif à mon goût)
2. je les importes directement par iView dans un dossier daté du genre PHOTOS 2005, puis à partir de ce catalogue je trie dans différents autres catalogues les photos qui le méritent
3.je corrige si besoin est contraste et luminosité rarement retouche couleur( j'essaie de tout gérer à la prise de vue), et plus rarement encore pour enlever des éléments génants, tout ça sur photoshop le tout conservé dans un dossier photoshop ou les fichiers sont simplement nommés par ce qu'ils représentent
4. je redimensionne mes photos suivant le tirage qui va être fait
5. et pour ces photos là direction mon labo préféré ou il me tire mes fichiers comme je veux (ce n'est pas un labo pro mais ils sont très attentifs aux demandes des clients.
6.préparation des photos (sous verre, sous cadre, ou contre collé suivant leur destination)
pour celle que je garde c'est à la "roots" dans une pochette ou rien n'est classé!!!

Mais je ne suis pas un exemple de rangement et autre classement, et de plus ce n'est pas une utilisation professionnelle ni commerciale que j'ai de mes photos mais je suis étudiant aux Beaux arts et je travaille beaucoup avec ce médium j'ai donc du m'adapter au numérique pour trouver des méthodes de rangement pour pouvoir retrouver mes boulots d'il y a trois ans!!:siffle:

en espérant avoir repondu à tes attentes...:zen: :zen:
 

Jose Culot

Membre expert
Club MacG
9 Février 2005
1 859
281
86
Belgique
mistertitan a dit:
1) apres avoir shooté en argentique seulmement (HP5 ou FP4)

2) je developpe dans du ilfosol S, ilfotec LC29 ou encore microphen

3) je laisse secher et range mes neg bien anotés sous papier cristal

4) je numerise mes neg avec mon canon 8400F à 3200 dpi

5) je fais une planche contact sous l'agrandisseur ou numeriquement (tres rarement)

6) tous les scan de mes neg sont rangés sous iview avec anotations, lieu et personnes personnes presentes

7) retouchés sous photoshop CS

8) Galerie faite sous iview

9) tirage sous papier baryté kentmere avec maquillage manuel sous l'agrandisseur

C'est un travail de titan !

Je transfere directement de lappareil dans iPhoto.....ce qui est mauvais je jette...et j'imprime l'une où l'autre photo,si quelqun me le demande
 

mistertitan

Membre expert
Club MacG
4 Septembre 2003
1 175
132
41
Garches
www.400iso.org
Jose Culot a dit:
C'est un travail de titan !

oui mais je ne quiterais l'argentique que lorsqu'il y aura du beau grain sur numerique...
;)

ah si, j'oubliai, j'ai une double gestion de mes photos:
iphoto pour pouvoir avoir l'interface commune avec toutes les iapps, en particulier des DVD de photo interactifs via iDVD ou autres, utilisation de logiciels tiers mais qui communiquent aussi avec les iApps.

et gestion sous iview.

donc, j'ai 2 bibliothèques similaires.
 

alan.a

Membre expert
Club MacG
17 Février 2003
2 984
586
47
lieu dit Bellevue, Normandie
www.alan-aubry.com
1) Après avoir conceptualisé la série et réalisé les prises de vues (Astia 100 f ou Kadak 160 NC)

2) Je porte mes rouleaux à mon labo habituel

3) Je numérise sommairement en posant les films directs sur la vitre du scanner (je pose une vitre dessus) et je réalise un planche contact

4) Je tire la planche contact et j'édite

5) Quand mon écran est chaud (et la sonde aussi) je lance le processus pour calibrer mon écran

6) Pdt ce temps je prends un expresso (Roma si c'est le matin/midi, Cosi l'après-midi et décafeïnato le soir ;))

7) Je numérise la (les) vues en 16 bits 2400 dpi

7 bis) Parfois j'ai besoin d'un tirage plus grand, je numérise alors à 4000 dpi en 16 bits sur le Nikon 8000 ED d'un ami

8) Je range mes ektas dans un classeur, mes négas dans des boites d'archivages avec la référence de la planche contact.

9) Je corrige les photos (chromie, etc., accentuation sur la couche L)

10) j'enregistre la photo dans le dossier qui correspond à la série dans plusieurs formats, un d'expo tel quel et deux versions à 300 dpi 8 bits, une 20 x 20 pour les dossiers / présentation et une 8 x 8 pour le web et autres petits usages. Je range tout dans des dossiers, sans passer par un logiciel (j'utilise parfois Quickimage pour avoir un aperçu de tout le dossier, ou la feuille d'index du diaporama de Tiger)

11) Quand la série et complète, je la sauvegarde sur un CD (je sauvegarde quotidiennement sur un DD externe), puis j'ai un script qui prépare les photos pour mon site et je crée la galerie avec simpleviewer

12) J'ajoute la série dans un fichier Excel avec un aperçu de toutes les photos

13) Si je dois commander des tirages, je prépare le fichier au format avec le profil ICC du prestataire.
et je rempli mon fichier Excel en indiquant le nombre de tirage pour chaque photo (mais aussi le nombre de ventes, le prix et à qui - ces dernières colonnes ne sont pas surchargées ...)

14) En attendant de me construire mon meuble d'archivage, je garde les tirages dans des tubes, sauf pour les tirages contrecollés sur alu :D
 

Foguenne

Membre vénérable
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
47
Arlon
www.paulfoguenne.com
1° Importation dans un catalogue général iView de là je les retrie dans différent catalogue.
Importation essentièlement en JPG, je teste le raw mais je ne suis pas encore au point.
2° Pour les meilleurs photos, correction légère dans photoshop sur une copie de l'originale.
3° Copie sur un DD externe pour sauvegarde.
4° Galerie web de temps à autre pour les photos que je trouve "montrable". :D
5° Importation des photos dont je veux un tirage papier dans iPhoto, je suis content du résultat. (Kodak), livre de temps à autres.
J'imprime moi même pour les A4 ou quand j'en ai besoin rapidement.
(mon imprimante n'est pas top mais ça passe.)
6° Sauvegarde +- 1X par mois sur une 2ième DD externe qui n'est pas visible à la maison...
7° Sauvegarde +- 2X an sur DVD.
 
  • J’aime
Réactions: WebOliver
A

Anonyme

Invité
1- Import du RAW classé par sujet dans dossiers (RAW) personnalisés sur un disque dédié
2- Editing perso sur le RAW, premier tri avec l'explorateur
3- Décompression/enregistrement en PSD des fichiers selectionnés dans un sous dossier
4- Élimination des RAW non selectionnés du dossier racine "sujet" sauf execption ou doute sur la ré-utilisation
5- Réglages, en général balance hautes/basses lumières, éventuellement correction selectives, masques de courbes.
6- Export JPG pour éditing client ou agence
7- Après retour éditing, renseignement des champs IPTC sur PSD, export TIFF, gravage DVD ou envoi FTP.
8- Copie de tous les TIFF vendus (ou indexés en agence) sur un DD dédié "archivage" avec copie RAW originale
9- 1 DD dédié aux photos de tous les jours ou servant à mes pages, même principe de classement sans export TIFF, export web vite effacé de mon DD...
10- Tirages des PSD sur chaine calibrée Adobe RVB 98, en vue d'encadrements ou à destination du book,
généralement sur Canson Photosatin (expo, concours) Ilford Galerie (book)
11- Je vais allumer une clope
12- demain j'arrète


Tiens là j'écoute Tété :D ça c'est pour le Nancéien :p

PS: j'vous passe la sauvegarde argentique, mais c'est essentiellement de la diapo... Je verra plusse tard
 
A

Anonyme

Invité
ça dépend du support

pour négatifs :
1- développement au labo où je travaille pour la couleur, ou à la maison pour le noir et blanc : négatifs que je garde en bande (je ne fais pas beaucoup de diapos mais même chose)
2- scans moyenne def 16 bits sur la tireuse du boulot sans retouche (format jpeg)
(c'est pour ça que je les garde en bande enroulé dans leur boîboite)
3- gravage du cd et coupage du négatifs et mise en sleeve
4- récupération des images sur mon ordi perso dans un dossier "descriptions_de_la_prise_de_vue_brutes" et visionnage en diaporama avec grapgiconverter
(au moins cinq fois pour être sûre de celles que je vais corriger)
5- je laisse reposer quelque jours
6- gestionnaire d'image de graphicconverter pour avoir une planche contact visible et très maniable : glissement des images sélectionnés "potables" dans photoshop, traitement de l'image.
7- enregistrement des images traité dans le nouveau dossier "descriptions_de_la_prise_de_vue"
9- fin

9bis- si l'image est pour le web, ouverture de la conversion de graphiconverter, glisssement du dossier "descriptions_de_la_prise_de_vue" dans la fenêtre de gauche et glissement du nouveau dossier "descritpions_de_la_prise_de_vue_web" dans la fenêtre de droite. Choix du traitement par lots (72 dpi, 640 x 400 pixel et autres petits trucs genre on inverse pour les images verticales, très pratique) : bouton ok
10- mise en page web rapide toujours dans grapphiconverter avec l'option catalogue. bien sur je fais l'arbre du site en bonne et dût forme
11-page d'accueil dans dreamverwer, finalisation. (cf ma signature : si si c'est de la pub)


pour du numérique ça va beaucoupo plus vite, je passe directement à la phase 4 :cool:
de plus je n'ai pas à enlever les "pétouilles", ce qui prend du temps pendant la phase 6 :eek:

Je ne fais pratiquement jamais de tirage photo et c'est con car c'est pratiquement gratis
A part pour les photos des potes qu'ils ont fait eux même ... chercher l'erreur

Je n'avais jamais réellement penser à toutes ces manips :nailbiting:
Je n'utilise jamais le format raw, ni le format tiff

Et si vous amenez vos photos en super haute def dans un labo sachez qui les convertirons en moyenne def : 300 dpi jpeg + format du tirage = les standarts de toutes les tireuses ...

Si une de mes photos vaux vraiment le coup d'être tirées (c'est à dire qu'en j'aurais presque finis mon contrat et que je penserais à faire mon book) je rescannerais lesdites photos en super def (si je suis en négatifs cela va sans dire) sur un vrai scanner
 

Foguenne

Membre vénérable
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
47
Arlon
www.paulfoguenne.com
update :D

Quand le poids des fichiers n'a pas d'importance et que ces de photos qui risquent d'être utilisées de plusieurs façon, qui ont pas mal d'importance, je choisi RAW + JPG même si pour le moment, mes raw convertis ne sont pas toujours mieux que le JPG "original". :D

Je profite d'un capture utilisée dans le sujet iView pour montré à Jean-Michel que je l'écoute, il y a des raws :D :up: :love:

mot-02.jpg
 
A

Anonyme

Invité
Foguenne a dit:
Je profite d'un capture utilisée dans le sujet iView pour montré à Jean-Michel que je l'écoute, il y a des raws :D :up: :love:

Tu fais ce que tu veux mon Paulo chéri :D
Mais pour jouer avec Aperture il va te falloir des RAW :D ;)
 
A

AntoineD

Invité
petit scarabée a dit:
Tu fais ce que tu veux mon Paulo chéri :D
Mais pour jouer avec Aperture il va te falloir des RAW :D ;)

Moi c'est bon je m'y suis converti à l'occasion du dernier concert photographié :up:

En suivant un workflow similaire à celui de jean-michel ( :D ) d'ailleurs :p
 

SFONE

Membre actif
24 Mars 2005
132
18
La Terre
www.sfone.fr
pour le numérique, pareil que cité plus haut...
pour l'argentique :

1)shoot en argentique avec de multiples appareils, jouets, grosses daubes et péloches périmées...;)

2) je developpe chez france loisirs !:up:

3) je range mes neg dans une boite à chaussure.:rateau:

4) je numerise mes neg avec mon epson 2480 à 3200 dpi.:siffle:

5) tous les scan de mes neg sont rangés dans mon lacie externe dans un dossier "Download".:sleep:

6) retouchés sous photoshop CS quand c'est nécessaire mais sinon je laisse les poils, poussières et autres rayures (merci France loisirs !) faire leur travail.:eek:

7) Galerie dans mon DD externe, puis sauvegarde CD.:p

8) tirage sous papier un jour quand j'aurais le temps et les tunes...:zen:

Bref ! Que du bonheur à l'arrache !!! :)
 

mog

Membre expert
Club MacG
14 Janvier 2005
1 073
88
Tsé-Ha
Si vous pouviez éclairer ma pauvre lanterne de néophyte.
Quel(s) sont les avantages du RAW sur un JPG basse compression?
Est-ce que la qualité d'image vaut le coup d'utiliser considérablement plus de place?
Et y'a-t-il des différences entre les différents RAW propriétaires?
Je suis sur le point d'acheter un D50 et je suis sans cesse en train de me poser ces questions.