Ce forum est en partie financé par l’affichage de publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour nous permettre de continuer à fournir ce service.

iMac Fonctionnement Fusion Drive ?

Discussion dans 'Mac de bureau' créé par pouppinou, 10 Juillet 2017.

Modérateurs: DarKOrange, macinside
  1. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Bonjour,
    Depuis que j'ai acheté un nouvel iMac 27" i7 FD 2To 8Go (soit 128Go SSD) et que j'ai fait une migration de mon ancien HDD de 1To dessus je ne suis pas satisfait du "peu" de gain en performance de ma nouvelle monture (anciennement iMac 27" i7 2011 HDD 1To 32Go).
    J'ai donc pris le temps ce week-end de tout revoir et de repartir d'une clean Install, en faisant le ménage dans mon ancien HDD comme lors d'un déménagement où l'on a entassé pas mal de choses qui ne servent plus à rien voir qui font doublon et un peu éparpillé au quatre coin de la maison.
    Mais pour optimiser au mieux ma nouvelle installation je voulais savoir si on pouvait savoir ce qu'est utilisé par le SSD ?
    En fait, on ne voit pas la répartition, on dirait que finalement il n'y a qu'un HDD 2To physique et pas de SSD car si je regarde par exemple le compte rendu d' "EtreCheck" le volume est sur le HDD et pas sur le SSD.
    Est-ce qu'il y a un moyen de faire une partition système de 128Go montée sur le SSD et pas sur le HDD ?
    Je pose peut-être une question idiote vu que j'ai du mal à comprendre le FD par rapport à un SSD natif.
    Merci.
     
    Ovni.94 aime ça.
  2. Salut

    Peux-tu donner les retours des commandes suivantes (depuis le terminal) :
    diskutil list
    diskutil cs list
     
  3. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    57 191
    J'aime reçus:
    19 176
    Salut pouppinou

    Dans le principe > un Fusion Drive est l'association de 2 partitions de disques de nature différente (un SSD et un HDD) dans un système de stockage appelé CoreStorage.

    Brièvement -->

    • la partition disk0s2 (2è slice ou tranche logique du disk0 ou premier disque) du SSD devient un "magasin de stockage" appelé Physical Volume > et il en va de même pour la partition disk1s2 (tranche logique 2 du disk1 ou second disque) du HDD qui devient aussi un Physical Volume.

    • à partir de ces 2 Physical Volumes > un seul Logical Volume se trouve exporté : il s'agit d'une couche logique qui émule un disque "miroir" des 2 magasins de stockage des Physical Volumes. Ce disque virtuel porte le système de fichiers classique JHFS+ > qui monte le volume Macintosh HD de l'OS sur l'espace-disque virtuel du Logical Volume.

    Comme tu peux le voir > un dispostif logiciel complexe qui > en cas de Fusion Drive (2 magasins de stockage) > fonctionne avec une logique particulière :

    • le magasin de stockage correspondant à la partition disk0s2 du SSD sert toujours en premier lieu d'espace d'écriture des données (Système et personnelles) > jusqu'à une limite de 90 % de l'espace disponible de la partition > les 10% exclus servant de tampon d'écritures ;

    • la limite des 90% du Physical Volume disk0s2 du SSD atteinte > toutes les écritures excédentaires sont transférées au magasin de stockage du HDD (Physical Voume disk1s2) en premier instance ;

    • mais un processus d'optimisation s'effectue en seconde instance pendant les phases de suspension d'écritures en session > tel que les fichiers les moins utilisés en lecture du magasin de stockage du SSD sont transférés à celui du HDD > en échange de fichiers de ce dernier davantage utilisés en lecture qui sont transférés au magasin de stockage du SSD.

    ----------

    Cette description à grands traits du dispositif d'un Fusion Drive permet de conclure ce qui suit :

    • quelqu'un qui ferait un clean install d'OS au volume apparent (le Macintosh HD monté sur l'espace logique virtuel du Logical Volume) du CoreStorage Fusion Drive => aurait la certitude entière que les écritures du Système vont, de toute nécessité, au seul magasin de stockage du SSD (partition disk0s2). De même > s'il ajoutait des applications tierces - ce, pour un SSD de 128 Go, jusqu'à une limite théorique de 116 Go environ de données. Toutes les données excédant cette marque > iraient au magasin de stockage du HDD avant optimisation de fichiers.

    • quelqu'un qui utiliserait l'«Assistant de Migration» de l'OS clean fourni avec l'iMac pour récupérer des données du volume de l'ancien iMac > a à savoir que l'«Assistant de Migration» commence toujours par récupérer le contenu du dossier des Applications > avant les données personnelles de l'utilisateur. Il s'en déduit que l'OS d'usine et les applications tierces migrées vont donc se retrouver nécessairement dans le magasin de stockage du SSD > puisque la règle de fonctionnement du CoreStorage Fusion Drive consiste à charger toujours nécessairement en premier lieu le Physical Volume de la partition disk0s2 du SSD jusqu'à une limite de 90 %. 116 Go théoriques => il y a de quoi voir venir.

    En conséquence : tu ne peux pas "voir" les données écritures sur tel ou tel des 2 magasins de stockage des Physical Volumes. Mais tu peux "savoir" (a priori) que les 116 premiers Go d'écritures de données ont été nécessairement au magasin de stockage du SSD. L'OS étant pré-installé dans ce magasin > et l'aspect "logiciel" (applications tierces) du volume de l'ancien iMac ayant été récupéré aussi à ce magasin de stockage > peu importe ensuite où vont exactement les données personnelles - puisqu'il ne s'agit que de stockage "dormant".

    Il découle de mon raisonnement que > si tu as fait une clean install > l'OS est nécessairement installé dans le Physical Volume du SSD (pour 17 Go environ) > si tu as migré des applications tierces > elles sont aussi sur le SDD > et les données personnelles n'ont été re-dirigées sur le magasin de stockage du HDD qu'à partir de la barre des 116 Go d'écriture environ.

    Donc tout est comme il peut l'être « dans le meilleur des deux mondes » (= le Fusion Drive).

    ----------

    Comme un Fusion Drive est une assocation purement logique et n'est en rien un procédé matériel (comme un RAID matériel par exemple) > tu peux absolument si tu le souhaites supprimer le dispositif de stockage associatif du CoreStorage Fusion Drive > afin de libérer tes 2 disques et les rendre à leur indépendance. Ainsi > tu aurais 2 volumes séparés : un de 128 Go du SSD et un de 2 To du HDD. Tu pourrais alors installer tout le logiciel dans le volume du SSD > et par exemple déporter ton dossier de départ de session (dossier de compte à ton nom) dans le volume du HDD.

    Ainsi > tu saurais toujours exactement où sont quelles sortes de données.

    Mais > si tu as suivi la logique de mon raisonnement > tu ne devrais pas gagner un iota en vitesse par rapport à ton dispositif actuel du CoreStorage Fusion Drive > ta clean install suivie d'une récupération sélective de données ayant opéré la meilleure distribution possible où le magasin de stockage du SSD joue le rôle moteur.

    Mais tu peux si tu veux expérimenter pratiquement cette séparation des disques > afin de vérifier cette « théorie ».

    Le «Terminal» permet avec la plus grande aisance de déconstruire un Fusion Drive (une seule commande) ou de reconstruire un Fusion Drive (2 commandes) - la condition étant d'opérer à partir d'un système indépendant démarré. Un clone étant le plus confortable à l'usage.
     
    PJG aime ça.
  4. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Merci @macomaniac
    Là, je m'étais amusé à faire une partition de démarrage 128Go avec uniquement l'os et les applications que j'utilisent vraiment au quotidien. Et une seconde partition juste pour mettre tous mes fichiers et librairies (photos, iTunes, etc...).
    Cela n'a donc aucun intérêt ?
    Eventuellement au point où j'en suis de mes tests, pourrais-tu m'indiquer la marche à suivre pour séparer les 2 disques SSD/HDD ?

    Mais là j'ai déjà récupérer une machine qui respire beaucoup mieux puisque je suis passé de 40" à 15" à l'ouverture et toutes mes applications s'ouvrent de "instantanément" (iTunes, photos, safari, mail etc...) à 2,5" max. pour toutes les autres (où cela va de 0,7" à 2" pour les adobes).

    PS @jeanjd63 je ne serai chez moi que ce soir pour le terminal.
     
  5. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    57 191
    J'aime reçus:
    19 176
    :coucou: pouppinou

    Tu n'auras qu'à poster de soir les 2 tableaux retournés par les commandes de Jean :coucou: et on aura une vision exacte de ta configuration actuelle. Si tu as toujours ton CoreStorage Fusion Drive > ou si tu as déjà séparé les 2 disques dans tes manipulations.
     
  6. Un des gros avantages de séparer le SSD et le HDD est une vitesse accrue du système sur le SSD et un gros espace sur le 1 To pour les données sur le HDD.
    Si ton espace système ne dépasse pas les 80 Go c'est tout à fait jouable.
    Perso sur un iMac fin 2013 avec disque classique, j'ai ajouté un SSD externe de 128 Go dans un boitier thunderbolt pour le système et j'ai conservé le HDD interne pour les données. Pour moi c'est largement suffisant.
    J'aurais tendance à ajouter que si un des 2 disques "lache" sur un fusion drive, tu perds tout.
    Dans le cas de disques séparés et à condition d'avoir de bonnes sauvegardes et une bonne organisation, ce sera moins "grave".
     
  7. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Désolé pour la réponse tardive, mais j'ai fait involontairement un petit stage non prévu à l'hôpital :dead:
    Ils avaient même pas le wifi !!! Que des clefs 3G fonctionnant sous windows, avec ma partition Boot Camp sous vista c'était même pas la peine, on se serait cru au 20e siècle avec le RTC. Quand je vois que maintenant il y a le wifi gratis dans le TGV o_O

    Bon, voilà :
    Code (Text):
    diskutil list
    /dev/disk0 (internal, physical):
       #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
       0:      GUID_partition_scheme                        *2.0 TB     disk0
       1:                        EFI EFI                     209.7 MB   disk0s1
       2:          Apple_CoreStorage Macintosh HD            13.0 GB    disk0s2
       3:                 Apple_Boot Recovery HD             650.0 MB   disk0s3
       4:                  Apple_HFS Macintosh HD            2.0 TB     disk0s4

    /dev/disk1 (internal):
       #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
       0:      GUID_partition_scheme                         121.3 GB   disk1
       1:                        EFI EFI                     314.6 MB   disk1s1
       2:          Apple_CoreStorage Macintosh HD            120.9 GB   disk1s2
       3:                 Apple_Boot Boot OS X               134.2 MB   disk1s3

    /dev/disk2 (internal, virtual):
       #:                       TYPE NAME                    SIZE       IDENTIFIER
       0:                  Apple_HFS Macintosh SSD          +128.0 GB   disk2
                                     Logical Volume on disk1s2, disk0s2
                                     F616DD7A-8BF9-4568-8112-0A37C7943FF3
                                     Unencrypted Fusion Drive

    diskutil cs list
    CoreStorage logical volume groups (1 found)
    |
    +-- Logical Volume Group 1F1652AA-571B-40C9-B747-06D2180AC078
        =========================================================
        Name:         Macintosh HD
        Status:       Online
        Size:         133854842880 B (133.9 GB)
        Free Space:   176128 B (176.1 KB)
        |
        +-< Physical Volume 2D4692D1-F90A-4DF7-AFD3-C91D15399C14
        |   ----------------------------------------------------
        |   Index:    0
        |   Disk:     disk1s2
        |   Status:   Online
        |   Size:     120883990528 B (120.9 GB)
        |
        +-< Physical Volume 9D499FB4-C1C2-4B36-96B3-B76C0907D8A2
        |   ----------------------------------------------------
        |   Index:    1
        |   Disk:     disk0s2
        |   Status:   Online
        |   Size:     12970852352 B (13.0 GB)
        |
        +-> Logical Volume Family D5D9DCD2-CE9A-4111-8544-B68EA0DE4DD4
            ----------------------------------------------------------
            Encryption Type:         None
            |
            +-> Logical Volume F616DD7A-8BF9-4568-8112-0A37C7943FF3
                ---------------------------------------------------
                Disk:                  disk2
                Status:                Online
                Size (Total):          127999934464 B (128.0 GB)
                Revertible:            No
                LV Name:               Macintosh SSD
                Volume Name:           Macintosh SSD
                Content Hint:          Apple_HFS
                LVG Type:              Fusion, Sparse
     
  8. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    57 191
    J'aime reçus:
    19 176
    D'après le tableau > tu as bien un CoreStorage de type Fusion Drive qui associe :

    • la partition principale (disk1s2) du SSD --> laquelle fait 120 Go ;
    • une partition étriquée (disk0s2) du HDD --> qui fait 13 Go.
    => ce qui fait que la taille de magasinage du Fusion Drive est de 133 Go. Mais par rapport à cette taille de magasinage (la somme des 2 Physical Volumes) > le Volume Logique exporté est de seulement 128 Go - soit une perte de 5 Go. Il y a donc un espace libre perdu sur la couche logique de magasinage égale à 5 Go. La partition sur laquelle cet espace est perdu est forcément celle du HDD > soit le partition disk0s2 de 13 Go. Ce qui revient à dire que le magasin de stockage de cette partition CoreStorage (Physical Volume2) n'est utilisé que pour 8 Go.

    Par ailleurs > et en dehors du périmètre géré par le CoreStorage > tu as une partition disk0s4 sur le HDD de 2 To > montant un volume Macintosh HD2 (même nom que celui exporté par le Fusion Drive) de 2 To au format JHFS+ standard.

    ----------

    J'ai un peu de mal à concevoir la raison de cette distribution inhabituelle : minuscule Fusion Drive intrinsèquement bancal (partition SSD beaucoup plus large que la partition HDD) vs énorme partition standard en queue de HDD hors Fusion Drive.

    2 anomalies se signalent : espace libre perdu interne au CoreStorage Fusion Drive (perte de 5 Go > localisée sur la partition du HDD) > absence de partition de récupération Recovery HD (qui devrait être en disk0s5) si le volume Macintosh HD2 du HDD est démarrable.
     
  9. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    En faisant une partition bootable de la taille du SSD, je pensais que cela fonctionnerait comme si j'avais un SSD de 128Go et pas un FD qui décide de qui et quoi est sur le SSD et sur le HDD.
     
  10. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    57 191
    J'aime reçus:
    19 176
    Mais dans ta configuration actuelle > le Fusion Drive ne sert à rien. Autant séparer les disques > et avoir 2 volumes : un sur le SSD et un sur le HDD. Car le Fusion Drive n'est qu'une association logicielle > que tu peux supprimer (mais cela supprime aussi les données impliquées --> sauvegarde préalable nécessaire).

    Est-ce que tu as un OS démarrable dans le 2è volume Macintosh HD (2 To) ?
     
  11. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Non.
    Effectivement c'est ce que j'aimerai bien un SSD et un HDD.
     
  12. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    57 191
    J'aime reçus:
    19 176
    Dans le «Terminal» > passe la commande informative :
    Code (Text):
    df -H
    (en mettant le H en majuscule)
    • la commande va retourner le tableau des volumes montés > avec mesure de la taille des espaces : total > occupé > libre.

    => tu n'as qu'à poster ce tableau ici. C'est pour savoir combien il y a de données dans le volume Macintosh HD du Fusion Drive > et combien il y a d'espace libre dans le volume Macintosh HD de 2 To.

    Tu me vois venir ? --> repartitionner (non destructivement) la partition de 2 To > pour créer un 3è volume pouvant accueillir un clone des données (Système et perso) du Macintosh HD Fusion Drive > supprimer le Fusion Drive en libérant les disques > cloner à rebours le contenu (clone) du 3è volume du HDD dans le nouveau du SSD.
     
  13. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Oui oui je te vois venir dans ma boule de cristal :)
    Code (Text):
    Filesystem      Size   Used  Avail Capacity iused      ifree %iused  Mounted on
    /dev/disk2      128G    60G    68G    47%  995231 4293972048    0%   /
    devfs           190k   190k     0B   100%     645          0  100%   /dev
    map -hosts        0B     0B     0B   100%       0          0  100%   /net
    map auto_home     0B     0B     0B   100%       0          0  100%   /home
    /dev/disk0s4    2.0T   111G   1.9T     6%   67382 4294899897    0%   /Volumes/Macintosh HD
     
  14. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    57 191
    J'aime reçus:
    19 176
    Dans le volume démarré Macintosh HD de ton Fusion Drive rikiki > tu as 60 Go de données. Dans le volume de stockage Macintosh HD de 2 To > tu as 111 Go de données.

    => tu as donc toute la place du monte (1,9 To) dans le volume de stockage de queue de HDD > pour opérer un re-partitionnement (non destructeur des 111 Go de données inscrites) > et créer un volume auxiliaire provisoire de 200 Go (pourquoi se gêner ?).

    Dans ce volume > il sera possible de cloner les 60 Go de données de ton Macintosh HD démarrable.

    Si ce scénario t'agrée > voici les commandes de re-partitionnement (non destructeur - j'insiste) - tu les passes l'une après l'autre > en copier-coller direct :
    Code (Text):
    diskutil umount force disk0s4
    diskutil resizeVolume disk0s4 1785g jhfs+ Clone 0b
    • la première va démonter le volume Macintosh HD de près de 2 To ;
    • la seconde le rétrécir non-destructivement à 1,78 To > et créer une nouvelle partition d'environ 200 Go montant un volume intitulé Clone.
    => si tu ne touches pas de message d'erreur > tu n'as qu'à poster ici le retour d'un diskutil list pour vérification du dispositif.
     
  15. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Est-ce qu'il y a une différence si l'on passe par l'utilitaire de disque et partitionner en 2 la partition Macintosh HD ?
     
  16. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    57 191
    J'aime reçus:
    19 176
    L'«Utilitaire de disque» utilise également l'exécutable diskutil > mais substitue une présentation graphique aux commandes en mode texte du «Terminal».

    Je t'avais proposé une commande avec re-partitionnement inégal (1,78 To vs 200 Go) > car attribuer 1 To au nouveau volume pour le simple clonage provisoire de 60 Go de données > ça m'avait paru disproportionné.
     
  17. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Oui j'ai bien compris et je vais faire ce que tu me proposes, mais je voulais savoir si ce que tu me proposais via le terminal était identique en passant par "l'utilitaire disque" ?
    Et petite question supplémentaire, est-ce que les 2 partitions bootables vont se retrouver sur un disque dur séparé ? C'est à dire si par exemple le SSD est HS je pourrais quand même booter sur la partition "clone" ? Ou bien les 2 sont liées ?
     
  18. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    57 191
    J'aime reçus:
    19 176
    L'utilitaire diskutil appelé dans le «Terminal» > ou l'«Utilitaire de Disque» manipulé graphiquement : c'est bonnet blanc et blanc bonnet.

    Disons qu'en mode "échange dans un fil" (comme ici) > le «Terminal» est absolument supérieur à l'«Utilitaire de Disque» > parce que les commandes passées retournent des affichages en mode texte qu'il t'est possible de coller ici et qui sont donc lisibles par moi. L'«Utilitaire de Disque» n'est davantage commode que pour un utilisateur manipulant des partitions et des volumes seul dans son coin.

    ----------

    L'idée générale que je te propose est la suivante :

    • sur le HDD seul > repartionner le volume Macintosh HD de 2 To en 2 volumes inégaux : dans le Macintosh HD de stockage conservé, réduit à 1,78 To, garder les données actuelles ; dans le nouveau volume Clone de 200 Go > cloner l'OS démarrable (avec données d'utilisateur) de l'actuel Fusion Drive.
    • cela fait > démarrer sur Clone > et supprimer le Fusion Drive > ce qui va séparer les 2 disques : SSD et HDD.
    • cloner à rebours l'OS démarrable du volume Clone du HDD dans le nouveau volume vide du SSD > puis démarrer sur ce volume.
    • apurer le partitionnement du HDD ainsi :

      • effacer le volume Clone de 200 Go > et y cloner les 110 Go de données de Macintosh HD de 1,78 To. Supprimer alors la partition Macintosh HD de 1,78 To > puis récupérer cet espace libéré au micro-volume de 15 Go de tête du HDD issu de la suppression du Fusion Drive --> ce qui va créer un volume de tête vide de 1,8 To. Cloner les 110 Go de données du volume inférieur de 200 Go > dans ce nouveau volume de 1,8 To.

      • à partir de là > ton système est dans le volume du SSD > et tu as un volume de stockage de 1,8 To en tête de HDD > plus un volume doublon de 200 Go en queue de HDD. Tu peux (si tu veux) effacer ce volume > le ramener à une taille de 120 Go (comme le volume du SSD) et consacrer le volume en question à un clone démarrable du volume du SSD. Récupérer l'espace soustrait de 80 Go au volume de stockage de tête du HDD.
    ----------

    Ces opérations sont entièrement effectuables sans aucun problème. Une simple adaptation du jeu de tric-trac enfantin à l'informatique.

    Sous ce rapport > l'emploi du «Terminal» est encore très supérieur à celui de l'«Utilitaire de Disque» --> car il y a toujours quelque chose d'opaque (malgré la commodité de presser sur des boutons) dans un logiciel graphique. En regard > il y a une "transparence intelligible" à employer des commandes en mode texte. On peut ainsi, dans sa tête, se représenter un enchaînement de commandes déterminées, de la même façon qu'on peut se représenter une suite de phrases qu'on va énoncer - alors que les manipulations dans un logiciel graphique sont beaucoup moins "anticipables intellectuellement".
     
  19. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Ok. Donc en fait cela me permet de récupérer les 15Go perdus dans la nature et de séparer le SSD et HDD ?
    Est-ce qu'après cela voudra dire que si un jour mon SDD est H.S. je pourrais quand même booter sur la partition clone qui se trouve sur le HDD ?
     
  20. pouppinou

    pouppinou Une vie de Chien et de Pommé, et je suis heureux !

    Inscrit:
    17 Juin 2017
    Messages:
    1 842
    J'aime reçus:
    1 571
    Je viens de m'apercevoir que je ne peux plus redémarrer en mode Recovery. Pourquoi ? Parce qu'il faut une taille minimum sur la partition bootable ?
     
Modérateurs: DarKOrange, macinside
Chargement...