iMac iMac Pro reçu ... premières impressions

pocketalex

Membre confirmé
11 Novembre 2002
116
27
Mauvaise foi : https://www.synology.com/fr-fr/products/performance#2bay
et où sont les bench de QNAP ? je n'ai trouvé sur le site que la doc kikoo lol
Je n'ai pas dit qu'il n'était pas possible de saturer un Ethernet Gigabit.
Ensuite, pour préciser le tout. Le débit théorique est
125MO/s ou 119MiO/s
Ici tu as l'ensemble de toute la gamme et ses benchs :
https://www.qnap.com/fr-fr/product_x_performance/group.php?goal_csn=6
Classés par nombre d'emplacements

Ce serait bien que tu te calmes un peu, tu utilises un champ lexical très agressif ("mensonges", "mauvaise foi", etc)... l'excité de service, ça va 2 sec. J'ai rien contre le fait d'être "virulent" avec quelqu'un dans une discussion, mais il faut que le sujet soit un minimum maîtrisé derrière.

Il n'y a aucune mauvaise foi dans mes propos, je ne fais que raconter mon expérience basée sur des faits vérifiables et vérifiés, je ne suis pas la pour lancer des polémiques sur des sujets par ailleurs totalement inintéressants (on discute le bout de gras sur qui fait 5 ou 10Mo/s de plus ou moins sur une valeur globale de débit de 100Mo/s, ça va quoi, on va pas y passer 40 commentaires)
 

byte_order

Membre confirmé
31 Juillet 2012
304
64
Avec les SSD nVme en standard, et le TB3, Apple propose quand même le top du top là ou sur PC, on peut avoir, mais on peut aussi et très facilement ne PAS avoir. Et quand on a pas ...
  1. On se maudit de ne pas y avoir pensé lors du choix du matériel acheté (pareil côté Mac si on a pas fait gaffe, genre vitesse des ports TB3 symetriques ou asymetriques ?...)
  2. On achète une carte PCI pour rajouter ce que l'on a oublié de choisir en intégré

Une carte 10GbE monoport de marque Intel cela coute moins de 300 euros de nos jours. Pas de quoi jeter ni remiser le matos acheté, ni en racheter un autre complet. Même chose pour une carte PCI NVMe,
Coté TB3, c'est vrai que comme y'a pas vraiment de demande y'a pas beaucoup d'offre, mais ça se trouve quand même, même si bon nombre de gens vont plutôt prendre du 10GbE, plus polyvalent (longueur de cable, mise en réseau...)

On peut avoir, mais on peut aussi et très facilement ne PAS avoir, oui.
Et quand on a pas, ben, on peut RAJOUTER après l'achat initial sans devoir tout racheter.
 

snowrider

Membre émérite
14 Janvier 2005
789
22
Swiss
5 à 10 fois plus vite, mais oui.

Tu mélanges tout et tu désinformes. C'est dommage.
Je parlais du 10Gbps , je m'escuse j'ai pas fait attention que l'auteur parlait du Gigabit normal ...

Le test de MacG et plein d'autre montre que le driver 10Gbps d'apple est pourri .
220Mo Vs 960Mo = 4.3 X plus vite

Par expérience avec le MP et la révolution des deux carte graphique c'est trop bien les logiciels vont etre optimisé et tout. Et finallement rien. Ce driver va subir le même sort.
 

byte_order

Membre confirmé
31 Juillet 2012
304
64
Je parlais du 10Gbps , je m'escuse j'ai pas fait attention que l'auteur parlait du Gigabit normal ...

Le test de MacG et plein d'autre montre que le driver 10Gbps d'apple est pourri .
220Mo Vs 960Mo = 4.3 X plus vite
Pour etre précis, on ne peut pas affirmer si c'est le driver 10GbE ou l'implementation SMB d'Apple qui est pourri avec ce type de test.
Il faudrait un test en scp par exemple pour pouvoir pointer le doigt sur l'un ou l'autre.

Je pense hélàs que c'est un peu les deux à la fois, perso.
 

NestorK

Membre d’élite
19 Novembre 2013
1 412
363
Paris
Un petit up du topic après ma première soirée de travail sur un iMac Pro que je teste pour le moment.

Contexte : c'est une machine de prod vidéo sous Final Cut Pro X et Da Vinci Resolve (logiciels à jour).

La tache en question : finitions et exports sur deux documentaires de 52 min. Les rushs sont en 2160p25 8 bits à 100 mbit/s et ils sont tous étalonnés à l'aide des outils internes de FCP X et du plugin Magic Bullet Looks. Les projets ne sont pas transcodés mais traités en natif. Les rendus n'ont pas été réalisés.

L'iMac Pro : c'est la version de base. Pour rappel : Xeon 8 coeurs, 32 go de ram, 1 to de SSD et une Vega 56.

Pourquoi j'y viens ? Le MacBook Pro dont je dispose (un 15 pouces 2016) digère relativement mal mon workflow, passé à la 4K depuis quelques semaines.

Pour le moment, rien de définitif. J'ai 15 jours pour voir si la machine me convient.

Premières impressions (toutes sauf techniques) qu'il faut évidemment tempérer par le fait que la machine est neuve et fraiche :

- Sur la timeline, je n'ai tout simplement pas le souvenir d'une expérience de montage aussi fluide depuis... Mon Mac Pro Nehalem. Soit une éternité. Par rapport à mes trois dernières expériences chez Apple (un Mac Pro 2013, iMac 5K 2014 et une paire de MacBook Pro 2015/2016), c'est le jour et la nuit. Pourtant, je n'avais pas à me plaindre du MacBook Pro 2016 sur des rushs en 1080. Je rappelle que rien n'est rendu, que les rushs sont en natifs et que je suis sur le mode meilleure qualité.

- Le silence est total mais peu importe car surtout, la machine est à des niveaux de températures que je n'ai plus connu chez Apple depuis... Le Mac Pro camion. Je viens de terminer un export sur un des deux 52 min : la température globale n'a pas dépassé les 51° (en gros, la température IDLE de mon vieux iMac 5K 2014). Pendant la phase de montage, je n'ai jamais dépassé les 43°, malgré des rushs imposants en taille que je parcourais du curseur à vitesse grand V. C'est peut être la plus grosse surprise de cette soirée inaugurale.

- Il a fallu à l'iMac Pro 31 petites minutes pour sortir mon premier 52 min que j'ai exporté en H264 et en 1080 (ce n'est pas très tangent pour vous mais pour moi c'est un énorme gain). Comparé au MacBook Pro, c'est évidement et sans surprise, largement plus rapide.

Les points négatifs :

- Le design est vraiment vieillissant, mais plus que les bords, c'est la hauteur de l'écran + ce pied zéro réglable qui me pose problème et je me casse le cou. Il va me falloir une chaise de bureau plus haute alors que j'étais parfaitement bien sur mon moniteur externe de 27 pouces que j'utilisais avec le MacBook Pro.

- Alors que je peaufinais un générique, trois crash coup sur coup de FCP X. Sur une machine neuve. A surveiller.

Conclu : je suis pour le moment clairement impressionné. Mais il reste encore beaucoup beaucoup de choses à voir. Et la vraie interrogation restera la durée de vie de la machine et pour une réponse, faudra se donner rendez vous l'année prochaine au mieux.
 
Dernière édition:

NestorK

Membre d’élite
19 Novembre 2013
1 412
363
Paris
Passage d'un master qui me servira d'illustration pour un montage en 422 ProRes HQ de 60 go situé sur un petit disque externe pour en sortir un fichier plus réduit en H264.



Le travail a été bouclé dans un silence de roi à un peu plus de 60 fps de moyenne et l'encodage a été bouclé en 15 grosses minutes. La machine est sous les 60° (elle se stabilisera à 56°), le CPU se stabilise à 85°.

Encore une fois : étonnant silence o_O sans même parler de rapidité d'exécution. Après, un peu idiot de dire que mon MacBook Pro est largement dépassé, ce qui est logique et attendu. Généralement, c'est une opération dont je me passe sur le portable. Elle prend plus d'une heure et rend le MacBook Pro difficilement utilisable pour travailler. Avec l'iMac Pro, ce n'est évidemment plus un problème.

NB : Il aurait été intéressant de comparer avec un iMac 5K 2017 (une excellente cuvée parait-il) ou un Mac Pro mais je ne les ai pas sous la main.

Remarque : de mémoire, il ne me semble pas avoir eu sous la main chez Apple une machine d'entrée de gamme aussi sexy, efficace et polyvalente que cet iMac Pro baseline. Je me posais la question de prendre une version 10 coeurs avec la Vega 64. J'en vois de moins en moins l'intérêt...
 
Dernière édition:

Sly54

Acrobate de l'espace
Modérateur
Club MacG
31 Janvier 2005
38 609
4 987
Nancy___
- Il a fallu à l'iMac Pro 31 petites minutes pour sortir mon premier 52 min que j'ai exporté en H264 et en 1080 (ce n'est pas très tangent pour vous mais pour moi c'est un énorme gain). Comparé au MacBook Pro, c'est évidement et sans surprise, largement plus rapide.
Tu t'attendais à quelle durée pour le même export sur ton MBP ?


- Le design est vraiment vieillissant, mais plus que les bords, c'est la hauteur de l'écran + ce pied zéro réglable qui me pose problème et je me casse le cou. Il va me falloir une chaise de bureau plus haute alors que j'étais parfaitement bien sur mon moniteur externe de 27 pouces que j'utilisais avec le MacBook Pro.
Tu pourrais choisir la machine avec support VESA monté; après tu n'as plus qu'à acheter le bras articulé qui-va-bien…
 

NestorK

Membre d’élite
19 Novembre 2013
1 412
363
Paris
Tu t'attendais à quelle durée pour le même export sur ton MBP ?



Tu pourrais choisir la machine avec support VESA monté; après tu n'as plus qu'à acheter le bras articulé qui-va-bien…
Pour le MacBook Pro, j'ai fait l'export deux jours avant, je n'ai pas mis le chronomètre, mais je l'ai commencé à un peu avant 18h et il s'est bouclé un peu après 23h (je rappelle qu'aucun rendu n'était fait). Ma théorie pour le moment quand à ce piètre résultat vient de mon GPU : comme chaque plan est étalonné, c'est lui qui travaille et qui retient son petit monde en arrière. Je constate exactement le même phénomène sur un deuxième export que je viens tout juste de lancer et de terminer, mais sous l'iMac Pro : c'est encore une fois le GPU qui bosse à l'export et le CPU est sous utilisé.



Sauf qu'entre la 460 du portable et la Vega 56 de l'iMac Pro, il y a un monde de différence. C'est aussi, sous l'iMac Pro, ce qui explique les faibles températures, car le GPU chauffe... Relativement peu à charge. Je n'ai d'ailleurs toujours pas entendu les ventilateurs sur cette machine.

Et totalement pour le support VESA. :merci:
 
Dernière édition:

JLB21

Membre d’élite
Club MacG
22 Novembre 2007
4 993
380
Salut NestorK :coucou:

Tes retours sur les performances de l'iMac Pro sont très intéressantes. Encoder avec les rendus non faits de l'UHD à 60 ips, c'est quand même énorme. Alors qu'avec mon iMac 2015 disposant du GPU le plus puissant de l'époque, je tourne autour des 20 ips…

L'idéal serait tout de même dans cette affaire de faire un test identique sur ta machine et la mienne.

Comparé à ton post dans la rubrique vidéo où tu déplores la faiblesse de ton MackBook, je constate que tu passes à la vitesse supérieure…:rolleyes:
Personnellement, j'étais intéressé par l'iMac Pro.
Mais j'ai lu un peu partout qu'avec FCP X, il était pas plus, voire moins performant que l'iMac 2017.

Ton NB au post #27 est donc essentiel dans la réflexion, sachant qu'apparemment, ce n'est pas tant le CPU que le GPU qui est important avec FCP X. Car la différence de prix entre les deux machines n'est quand même pas négligeable…

Merci pour ces informations.:merci:

RE : une chose manque dans ton rapport, c'est l'emplacement de ta bibliothèque et la vitesse en lecture/écriture du support.
La mienne est sur SSD externe avec un vitesse de lecture/écriture légèrement supérieure à 400 Mo/s.
 
Dernière édition:

NestorK

Membre d’élite
19 Novembre 2013
1 412
363
Paris
RE : une chose manque dans ton rapport, c'est l'emplacement de ta bibliothèque et la vitesse en lecture/écriture du support.
La mienne est sur SSD externe avec un vitesse de lecture/écriture légèrement supérieure à 400 Mo/s.
Hello JLB ! :merci:

Pour le stockage sur lequel ces "tests" ont été conduits, c'est un modeste 2big de Lacie en RAID 0 dont les débits tournent autour des 330 Mo/s. C'est pas super réaliste de mon côté car j'utiliserai et le SSD interne (dont les débits tournent autour des 3 Go/s) et une tour de 6 disques en RAID 5 (qui me mettra aux alentours du 1 Go/s) mais je voulais voir si je pouvais bosser sur ce petit RAID de 4 to avec de l'UHD à 100 mbit/s. La réponse est clairement oui.

Pour l'iMac Pro vs l'iMac 5K le plus costaud (1200 euros d'écart il me semble), c'est effectivement le vrai noeud du problème. Le Pro conserve sans se mouiller un énorme avantage côté charge prolongé, système de refroidissement et silence de fonctionnement. Sur les tests que j'ai lu et parcouru, il était recommandé de bosser sur l'iMac Pro avec de la 5K voire de la 8K ou des rushs en RAW pour vraiment voir la machine prendre le large sur l'iMac 5K. En dessous, il faut effectivement pouvoir justifier le surcout.

Un détail à noter : même sous Handbrake, je n'ai pas mis à genoux le Xeon 8 coeur. Sous FCP X, ils sont totalement sous utilisés :dead: sur mes projets pour le moment. Il y a encore énormément de ressource sous le coude qui ne demande qu'à être utilisé. FCP X est-il totalement optimisé pour l'iMac Pro ? Difficile à dire. Le GPU bosse bien en revanche et là aussi il serait intéressant de voir comment se comporte la 580 de l'iMac 5K face à la Vega 56 du Pro.

Personnellement, je ne compte ni me mettre à la 5K ou à la 8K prochainement. Le plus compliqué que je puisse gérer, c'est du DCI 4K 10 bits à 400 Mbit/s en H264 et du 4K RAW en CinemaDNG. Et j'ai clairement envie de ne pas m'emmerder avec un transcodage et de tout traiter en natif (CinemaDNG mis à part puisque je n'ai pas le choix pour le moment sauf à monter ça directement sous Resolve). De mon côté, c'est aussi un achat d'entreprise avec tout que ça implique, ce qui rend ma décision plus simple.

Je vais de toute façon continuer à travailler dessus et je vous tiendrai au courant de la suite de cette prise en main. Je suis notamment très curieux de voir comment la machine va bosser avec un multicam de 2 cam en DCI 4K 10 bits à 150 Mbit/s.
 
Dernière édition:

pocketalex

Membre confirmé
11 Novembre 2002
116
27
Un petit up du topic après ma première soirée de travail sur un iMac Pro que je teste pour le moment.

Les points négatifs :

- Le design est vraiment vieillissant, mais plus que les bords, c'est la hauteur de l'écran + ce pied zéro réglable qui me pose problème et je me casse le cou. Il va me falloir une chaise de bureau plus haute alors que j'étais parfaitement bien sur mon moniteur externe de 27 pouces que j'utilisais avec le MacBook Pro.

- Alors que je peaufinais un générique, trois crash coup sur coup de FCP X. Sur une machine neuve. A surveiller.

Conclu : je suis pour le moment clairement impressionné. Mais il reste encore beaucoup beaucoup de choses à voir. Et la vraie interrogation restera la durée de vie de la machine et pour une réponse, faudra se donner rendez vous l'année prochaine au mieux.
D'abord, merci pour ton témoignage très intéressant

J'ai relevé les points négatifs car ils me paraissent intéressant

Concernant le pied non réglables, je ne sais pas si c'est un coup de bol avec mon installation bureau/chaise, mais je n'ai pas noté que c'était un problème. L'inclinaison de l'écran permet par ailleurs de pallier à un manque de hauteur ou trop de hauteur, mais cela reste à la marge et si le delta est trop important, il faut soit surélever la bécane, soit la chaise.... c'est sur

Concernant la stabilité de FCP X, je n'utilise pas cette application mais si je suis passé sur un "vrai" Mac, c'est parcequ'avec mon hackintosh, j'avais des soucis avec la suite CC. J'étais limité en RAM avec mon ancienne station : 16 Go de RAM. La suite CC avait du mal sur les gros projet ... quand tu lances Photoshop ET After Effect, les 16Go sont répartis entre les applications, qui ne disposent plus que 4 ou 6Go au final, et ces limites posent vite des soucis de performances.
J'avais aussi des soucis de carte graphique qui, après utilisation intense, me donnait des erreurs type "Memory leak" dans After Effect.

Je pensais que c'était du à ma GTX970 mal gérée par OS X (glitch dans le Finder parfois, plantage général de la machine rarement ... mais tout de même, à cause de la CG), qui plus est limitée à 4Go, et je me frottais les mains de passer à une Vega avec 8Go de Vram

Au final, il m'arrive souvent quand je quitte After Effect après une longue session sur des gros projets, de tomber sur un plantage avec "Memory leak" ....

Bref je pensais que mon hackintosh était sources de bugs et de plantages car.... "hackintosh" quoi, et je me rends compte en passant sur un "vrai" Mac avec du matos officiel que c'est pas plus stable
D'ou mon discours dans les forums sur le fait qu'un bon hackintosh est au fond tout aussi stable qu'un "vrai" Mac.
 
Dernière édition:

NestorK

Membre d’élite
19 Novembre 2013
1 412
363
Paris
Concernant le pied non réglables, je ne sais pas si c'est un coup de bol avec mon installation bureau/chaise, mais je n'ai pas noté que c'était un problème. L'inclinaison de l'écran permet par ailleurs de pallier à un manque de hauteur ou trop de hauteur, mais cela reste à la marge et si le delta est trop important, il faut soit surélever la bécane, soit la chaise.... c'est sur
Je reviens un peu sur ce problème de chaise car il y a un point de détail intéressant à noter avec l'iMac Pro. On ne peut pas l'acheter sans pied avec un support VESA. Contrairement à l'iMac classique, l'iMac Pro s'achète quoi qu'il arrive avec le pied et Apple vend sur son site un kit VESA à 89 euros (ouille) qu'il faut monter soit même à la place du pied (tous les outils sont fournis pour démonter le pied et monter le support VESA). Bon à savoir donc car je crois que je vais mettre le mien sur un bras articulé même si je ne pourras pas le baisser autant que je voudrais sur mon bureau car le base de l'écran fait aussi passer un flux d'air si je ne m'abuse... (changement de chaise obligatoire à priori :D)

Je reviendrai compléter mes impressions au fur et à mesure.
 

NestorK

Membre d’élite
19 Novembre 2013
1 412
363
Paris
Bon, la suite donc...

Un peu de contexte : cette machine a été acheté un peu dans l'urgence pour une tache concrète > me faire voir le jour et lever la tête au dessus de l'eau.

Je suis à la tête d'une petite boite de production de films et je dois rendre d'ici fin juin :

- 3 documentaires de 52 min sur du film de patrimoine.
- 2 mini doc de 20 et 30 min sur du film de patrimoine.
- 2 commentaires audio montés de 10 et 20 min sur... du film de patrimoine. :D
- 1 bonus promotionnel sur du film "frais".
- 2 films institutionnels de 3 et 8 min.

Tout est tourné en 2160p25 en .mov à 100 Mbits/s.

Evidemment, ce sont les vacances qui arrivent et comme le bouclage d'un journal à la fin du mois, tout le monde veut ses films avant juillet.

J'ai toujours pensé que le temps d'export importait peu. On se fait un café, on se détend pendant que la machine travaille et puis basta.

J'ai changé d'avis sur la question ! :D Surtout depuis mon passage à des rushs en Ultra HD. L'iMac Pro est arrivé pour cette raison précise. Impossible de mettre 5/6h pour terminer un export. Comme expliqué précédemment, l'iMac met moins de 35 min pour me sortir un 52 min étalonné en full HD à partir des rushs que je vous mentionnais plus haut. Mission réussie.

Mais avec la manière : la machine reste ultra silencieuse (c'est - à ce niveau là - de la magie noire). Mais surtout, elle est disponible. Je peux lancer un export, un encodage sur Handbrake et un upload sur Dropbox. Tout en rédigeant un mail. Il m'arrive (souvent !) d'oublier qu'un export tourne en fond. Avec un ventilateur à peine audible. Point de comparaison : mon MacBook Pro devenait bruyant juste en... Uploadant un fichier sur Dropbox. C'est le jour et la nuit.

Maintenant, tout n'est pas rose. La machine n'est pas aussi fluide que je le souhaiterais pendant la phase de montage. Pourtant, aucun doute là dessus, l'iMac se tourne les pouces. Mais royalement. Le CPU est au repos quasi complet, la mémoire GPU occupée ne dépasse pas les 35%. Pendant l'export, sur mes projets, c'est toujours le GPU d'ailleurs qui bosse le plus (on ne le dira jamais assez : le GPU est essentiel à Final Cut Pro X).

Le Xeon 8 coeurs se tourne les pouces sauf quand... Je lance Handbrake. Même pendant un export, il est... A peine utilisé.

Qu'en conclure pour le moment ? Trois petites choses.

1/ J'attends une tour RAID avec beaucoup de stockage sur laquelle je vais traiter toute ma production et stocker les projets en cours (pour la rentrée). A ce moment là, je transcoderai systématiquement mes rushs en PR 422, surtout que l'iMac Pro le fait vite, très vite. La phase de montage devrait être absolument irréprochable.

2/ Il faut que je me penche sur les codec vidéos du GH5S (ma caméra principale) et comprendre ce qui pêche > il y a du choix, ça vient peut être de là.

Enfin, 3/ FCP X utilise t'il toutes les ressources à sa dispo avec l'iMac Pro ? Clairement pas. La faute à qui ? Aucune idée. Mais j'aimerais évidemment que FCP X apprenne à faire plus avec ma machine car clairement : il y a de quoi.

NB > Un point de détail que j'avais omis, car c'est un peu l'évidence : l'écran de cet iMac Pro est absolument merveilleux. Mon ancien moniteur, pourtant pas dégueu, fait triste mine à coté.
 
Dernière édition:

NestorK

Membre d’élite
19 Novembre 2013
1 412
363
Paris
Une petite chose que j'aurais dû préciser hier :

Quand je parle d'expérience pas aussi fluide que je le voudrais sur la timeline, ce n'est pas une question de preview. Les rushs issus du GH5 (2160p 25 8 bits à 100 Mbits/s) sont lus en natif (vous l'aviez compris) en "meilleure qualité" sans aucune perte d'image et de manière totalement fluide ; et ce malgré l'étalonnage appliqué. Le MacBook Pro, sur les mêmes rushs, était à la peine en mode "meilleure performance".

En revanche, sur la timeline, les manipulations ne sont pas folles sur des choses basiques : trimmer un plan, petit lag au moment où je replace le skimmer et active la lecture, etc. C'est vraiment étonnant car contrairement au MacBook Pro, la machine se la coule douce. Au passage, je monte en ce moment à cheval entre le disque interne (deux SSD en raid 0) et un petit RAID 0 externe aux performances modestes (350 mo/s) et le résultat est le même.

Pour moi, c'est une question de codec pas pris en charge nativement par les Xeon... Et derrière une opti logicielle qui laisse à désirer.

Bref, je vais continuer à creuser.
 

JLB21

Membre d’élite
Club MacG
22 Novembre 2007
4 993
380
Merci Nestork pour ces retours très intéressants.
Même si nous ne saurons jamais si l'iMacPro est supérieur aux derniers iMac 2017…

A priori, dans le cadre de montage vidéo avec FCP X, c'est GPU contre GPU et balle au centre !
Et d'après ce qu'on lit ici et la, le seul avantage du 'Pro' réside comme tu le soulignes, dans le fait que c'est un redoutable multi-tâches…:up:
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
31 704
3 429
Là au moins on a un retour d'expérience concret, objectif, dans un environnement de travail professionnel. La plupart des retours ne le sont que d'utilisateurs qui passent plus leur temps qu'à râler en bidouillant (très mal) les fonctions de macOS. D'ailleurs la plupart d'entre-eux n'utiliseront que 30 % du potentiel de leur Mac qui leur a coûté si cher !

Ma passion étant la 3D, je crois que je n'aurais jamais l'occasion de tester cet iMac Pro avec des moteurs de rendus comme Vray ou SolidAngle. Mais cela me fait peine de lire certains commentaires fades et insipides d'utilisateurs qui ne savent même pas utiliser correctement Pages, Numbers, Keynote, voire TextEdit, qui pleurnichent devant la lenteur de Safari, alors que c'est la qualité de leur bande passante qui est en cause !

Restons dans le positif, cet iMac Pro sur papier a quand même des caractéristiques techniques réservées à des professionnels. La version de base à 5 499,00 € n'est pas à portée de toutes les bourses. A la base il n'existe pas de configuration idéale, chaque utilisation étant différente dans un monde professionnel divers, comme le graphisme, le montage, l'audio, la 3D, etc. Néanmoins, ce message existe et il serait intéressant que d'autres membres fassent un retour dans des utilisations différentes, histoire de voir quelles pourraient être les avantages et/ou lacunes de cet iMac Pro.
 
  • J’aime
Réactions: pouppinou et daffyb

NestorK

Membre d’élite
19 Novembre 2013
1 412
363
Paris
C’est l’heure de la conclusion.

En l’espace de 2 mois et grâce à l’iMac Pro, j’ai pu rendre plus de dix films. Et ça sent les vacances de fin de saison. La mission est donc réussie.

Alors que tout se passait très bien avec un workflow en 1080p, le MacBook Pro 15 pouces 2016 (configuré au max) n’a pas pu mener à bien ces taches, pas dans les délais qui étaient les miens, depuis mon passage à l’Ultra HD réclamé par mon plus gros client.


Deux points faibles du MacBook Pro :

- 1/ D’abord, un CPU qui ne décode pas en hard la 4K / H264 10 bits et que la 4K H264 8 bits met à mal. J’aurais pu tout transcoder à la volée en ProRes (je l’ai fait pour certains projets) mais le MacBook Pro reste à la peine.

- 2/ Enfin, et surtout, un GPU totalement sous dimensionné pour mes taches et qui finalement m’a poussé à un changement brusque vers l’iMac Pro alors que j’anticipais un renouvellement plus tardif avec l’arrivée du Mac Pro.

- 3/ La dernière bêta de Mojave est diablement intéressante : elle permet enfin de forcer sur un GPU externe (et sans écran externe) avec l'app de son choix. La solution arrive trop tard pour moi, surtout que le système est toujours en bêta, mais c'est une belle piste pour le futur.

Ce qu’il est intéressant de noter dans le cadre de mon activité :

- Le GPU est le nerf de la guerre. C’est un basculement que j’ai vu venir mais que je ne pensais pas si proéminent. Même sur l’iMac Pro, la pourtant très efficace Vega 56 agit comme un goulot d’étranglement, provoquant comme un bouchon qui retient le reste de la machine en arrière et notamment le Xeon 8 coeurs qui se tourne les pouces.

Une image vaut mieux qu'un long discours. Mon dernier projet en cours d'exportation :



- Je n'ai franchement qu'une hâte : que Final Cut Pro X soit mis à jour et suive l'exemple de Resolve en me permettant de cumuler mon GPU interne et un GPU externe pour accélérer encore davantage les choses.


Points forts de l’iMac Pro :

- Son GPU, définitivement.

- Son silence de fonctionnement + les températures. Ne pas se méprendre : ces dernières restent globalement élevées si on compare à une tour bien ventilée. Sous Handbrake, le Xeon tourne autour des 90°. La même pour le GPU qui frise les 90° lors d'un export. L'iMac reste pourtant globalement "tiède" à 54° comme on peut le voir sur la capture alors que la machine pousse un export massif (dans le silence, toujours). Dans le monde mac, c'est la machine la plus "cool" que j'ai possédé depuis des années.

- Une machine disponible. On peut lancer un export, on ne se rend compte de rien et on travaille sur autre chose. Assez bluffant.

Le choix du modèle :

- J'en ai commandé deux (le base model et un custom) et j'ai finalement renvoyé le modèle que tout le monde recommande pour de la vidéo : le 10 coeurs avec la Vega 64. La raison est simple : le gain est à la marge mais pour un tarif nettement plus salée (un peu de moins de 2000 euros supplémentaire). C'est la première fois, avec l'iMac Pro, qu'Apple sort à mon gout une machine "d'entrée de gamme" qui ne fait aucun compromis : le CPU + le GPU est costaud, la RAM en quantité très suffisante tout comme le SSD embarqué.

Le futur :

- Un GPU externe et ce sera tout de mon côté. J'attends que les devs de FCP X fassent ce qu'il faut de ce côté là. La Vega 64 est enfin en train de baisser de prix (logique avec la génération Turing qui débarque coté vert) et honnêtement : je n'aurai pas besoin de plus, tout du moins tant que j'en resterai à l'Ultra HD.
 
Dernière édition:

mokuchley

Membre d’élite
Club MacG
27 Août 2010
3 853
201
Merci nestork.Même sans faire de la creation video, j'ai beaucoup apprecié vos tests, qui pour moi, sont les plus adequate face a la realité d'un ordinateur.
 
  • J’aime
Réactions: NestorK

pocketalex

Membre confirmé
11 Novembre 2002
116
27
Je m'ajoute à @mokychley pour remercier @NestorK pour ses contributions

Pour ma part, l'iMac Pro me donne entière satisfaction sur la suite CC. Photoshop comme Adobe tournent à fond de ballon et c'est un véritable plaisir à utiliser.
Je pense que l'imac Pro est surdimensionné pour mes besoins, un iMac 5K maxé m'aurait surement tout autant suffi, mais bon, il est en location, et le prix mensuel entre cet iMac Pro et un iMac 5K n'est que de quelques € par mois, donc bon....

@NestorK : ton expérience souligne le gap important entre un laptop et un desktop. Il est vrai que le laptop a l'atout de la mobilité, mais force est de constater, et avec la sortie des MBP i9 on a pu en causer en long en large et en travers, que pour certaines taches très endurantes, il est pas plus mal de revenir à un "bon" desktop. On a un CPU proprement ventilé, on a un GPU très puissant et lui aussi proprement ventilé, à un moment, une petite boite de 2cm d'épaisseur ne peut pas rivaliser

Les laptops 2018 sont très, très puissant. Ce sont des monstres, mais il restent limité par leur forme et les composants à l'intérieur ne peuvent pas rivaliser avec une vraie station de travail

Et encore, si le futur Mac Pro répond aux attentes de ceux qui veulent des slot PCI, si vraiment il offre au moins 2 slot PCI, alors il pourra proposer 2 GPU et t'intéresser au plus haut point.

Mais de 1), il est pas sorti, et de 2), ça se trouve, il proposera une Vega soudée et de l'eGPU pour augmenter la puissance, donc l'investissement que tu as fait dans un iMac pro n'est pas déconnant :)
 
  • J’aime
Réactions: NestorK