la blague du lundi

Statut
Ce sujet est fermé.
A

Anonyme

Invité
et voila le thread a devié;)
je le remet en bon chemin :D :D :D


je ne sais plus si ceci est deja passe :


- Méfie-toi Patrice, dit philippe, Gérard compte t'emprunter 500 Euros.
- Non !!!
- Si, et en plus il veut les utiliser pour s'enfuir avec ta femme.
- Hé ben ! T'as bien fait de me prévenir... Sinon j'y aurais pas prêté !
 

Pitch/fork/work

Membre d’élite
Club MacG
6 Août 2004
3 945
420
Réponse collective :

1. La première histoire fait de l'homme (disons moi) un boucher ou pire un économiste : un goujat. La deuxième est là pour faire contrepoids.

2. Nato Kino je ne parle pas d'un cadeau dans l'absolu mais de ceux qui créent ou renforcent un lien entre 2 individus. Si le lien disparaît de façon définitive, le vecteur de ce lien doit disparaître également. C'est mon avis il n'engage personne d'autre. Personnellement je me vois mal porter un anneau avec une inscription "à X pour toujours" si j'ai quitté X pour Y. Effctivement, c'est un prêt et si j'actualise les revenus sur la période et intègre mes coûts d'opportunité, je deviens riche comme Crésus :)D)

3. Barbarella, valeur sentimentale ne fait pas partie de mon programme d'optimisation sous contrainte ni de la théorie économqiue du mariage et du divorce auxquels je me réfère :)D)

4. Robertav et Madonna, qui acquiesce, si je vous comprends bien votre conseil est que j'aurais pu offrir un simple papier froissé ? Merde je me suis fais rouler :)D) Pourquoi ne vous ai je pas rencontrer ?

Addendum :

Théorie du mariage et du divorce (La documentation française, Problèmes économiques)

Les modèles de préférence commune ne peuvent être utilisés pour analyser des décisions comme le mariage ou le divorce puisque les utilités individuelles du mari et de la femme ne peuvent être extraites de la fonction commune de bien-être. On a donc recours à des modèles de négociation de la théorie des jeux. Un premier modèle est celui avec menace de divorce. Le point de menace correspond aux gains associés aux utilités résultant du divorce. Ce point est fonction de la possibilité de conserver la propriété du revenu et de variables externes (situation du marché du remariage). Un deuxième modèle pose que le point de menace est interne au mariage. C'est un équilibre non coopératif où chaque conjoint fournit volontairement des biens collectifs et adopte une stratégie optimale. Le mariage non coopératif peut être préférable au divorce si la perte de pouvoir consommer des biens collectifs peut être plus dissuasif que le divorce. (Lundberg, Pollak)
 

mado

Vétéran
Club MacG
2 Juillet 2004
8 554
3 584
54
apesanteur
Pitchfork a dit:
Théorie du mariage et du divorce (La documentation française, Problèmes économiques)

Les modèles de préférence commune ne peuvent être utilisés pour analyser des décisions comme le mariage ou le divorce puisque les utilités individuelles du mari et de la femme ne peuvent être extraites de la fonction commune de bien-être. On a donc recours à des modèles de négociation de la théorie des jeux. Un premier modèle est celui avec menace de divorce. Le point de menace correspond aux gains associés aux utilités résultant du divorce. Ce point est fonction de la possibilité de conserver la propriété du revenu et de variables externes (situation du marché du remariage). Un deuxième modèle pose que le point de menace est interne au mariage. C'est un équilibre non coopératif où chaque conjoint fournit volontairement des biens collectifs et adopte une stratégie optimale. Le mariage non coopératif peut être préférable au divorce si la perte de pouvoir consommer des biens collectifs peut être plus dissuasif que le divorce. (Lundberg, Pollak)
Ce texte est hallucinant :eek: :affraid:
Ouf, je n'ai rien choisi de tout cela.

Et ça, :love:, ça vaut combien?
 

Pitch/fork/work

Membre d’élite
Club MacG
6 Août 2004
3 945
420
madonna a dit:
Ce texte est hallucinant :eek: :affraid:
Ouf, je n'ai rien choisi de tout cela.

Et ça, :love:, ça vaut combien?

C'est sexy, n'est ce pas ? Il y a pire et certains sont Nobel d'économie.

Microéconomie de la répartition des tâches familiales

L'approche de l'Ecole de Chicago consiste à appliquer les postulats de la maximisation de l'utilité sous contraintes de revenu, de temps et de production à des décisions concernant le travail domestique ou le choix d'avoir des enfants. Dans cette approche, la famille est considérée comme une unité de production et de consommation. Les décisions en matière d'allocation du travail total disponible dans une famille doit permettre à la famille de maximiser ses gains. La variable à maximiser est alors le revenu total de la famille. Cette "collaboration familiale" peut s'expliquer par un consensus en faveur du partage ou une forme d'altruisme du chef de famille. Une personne est dite altruiste si l'augmentation de la consommation des autres membres de la famille est inclus dans sa fonction d'utilité. La théorie ne dit cependant rien sur l'obtention de ce consensus, ni sur l'existence de préférences altruistes dans un univers égoïste. (G. Becker)
 
A

Anonyme

Invité
Pitchfork a dit:
Théorie du mariage et du divorce (La documentation française, Problèmes économiques)

Les modèles de préférence commune ne peuvent être utilisés pour analyser des décisions comme le mariage ou le divorce puisque les utilités individuelles du mari et de la femme ne peuvent être extraites de la fonction commune de bien-être. On a donc recours à des modèles de négociation de la théorie des jeux. Un premier modèle est celui avec menace de divorce. Le point de menace correspond aux gains associés aux utilités résultant du divorce. Ce point est fonction de la possibilité de conserver la propriété du revenu et de variables externes (situation du marché du remariage). Un deuxième modèle pose que le point de menace est interne au mariage. C'est un équilibre non coopératif où chaque conjoint fournit volontairement des biens collectifs et adopte une stratégie optimale. Le mariage non coopératif peut être préférable au divorce si la perte de pouvoir consommer des biens collectifs peut être plus dissuasif que le divorce. (Lundberg, Pollak)





oufff je suis arrivé a la fn !!!!!! :nailbiting:

c'est pas un peu lourd tout çà??? :confused: :confused:
 

PoorMonsteR

Vétéran
Club MacG
8 Octobre 2004
7 347
703
Somewhere
- Un type se perd dans la forêt. Heureusement il se fait héberger par un paysan qui lui offre le gîte et le couvert.
Le lendemain, le type qui voudrait remercier le paysan, constate qu'il n'a pas un rond en poche, mais comme il est ventriloque, il décide de lui faire un petit tour en guise de remerciements. Le type va vers une poule et lui dit :
- Salut Madame la poule ! Comment ça va ?
La Poule :
- Bonjour Monsieur, çà va bien, il y a juste le paysan qui me pique mes oeufs, mais autrement ça va...
Le paysan, estomaqué :
-Dedieu!!! vous faites parler les poules ?
Le type :
- Oh, pas rien que les poules, regardez :
Il va vers la vache
- Salut la Vache, comment çà va ?
La Vache :
- Bonjour Monsieur, çà va, il y a juste le paysan qui me tire mon lait tous les matins, mais sinon ça va...
Le Paysan :
-CrévinDieu !!! les vaches aussi ?
Le type : - Oh, tous les animaux, regardez celle-ci :
Il va vers la chèvre et fait :
- Bonjour Madame la chèvre !
Alors le paysan tout affolé dit au type :
L'écoutez pas ! C'est une menteuse !!!
 

iTof

Membre d’élite
Club MacG
6 Août 2004
1 436
306
45
sur Terre
xtofbrok.free.fr
Un passant aperçoit une vieille femme assise devant chez elle :
- "je ne peux pas m'empecher de voir que vous avez l'air heureuse.
- je fume 4 paquets de cigarette par jour dit-elle. Avant d'aller au lit je fume un bon gros joint. A part ca je bois une bouteille de Jack Daniels par semaine, et je mange que des cochonneries. Les weeks je prends des cachets et je ne fais pas de sport
- C'est absolument fabuleux à votre âge dit le passant. Et quel âge avez-vous?
- 22 ans..."
 
  • J’aime
Réactions: Franswa

iTof

Membre d’élite
Club MacG
6 Août 2004
1 436
306
45
sur Terre
xtofbrok.free.fr
nan, mais envoyé par un fêtard de première classe, du genre bringueur de toutes les occazes ! Et sa santé et ses excès lui rappelent à son bon souvenir, d'où cette blague...
> je ne suis jamais venu sur ce thread, aussi, je vais faire le tour pour voir un peu les habitudes, les goûts etc… ensuite, je vous proposerai quelques trucs... disont sympa et pour tous les goûts ;)
 

Pitch/fork/work

Membre d’élite
Club MacG
6 Août 2004
3 945
420
iTof a dit:
nan, mais envoyé par un fêtard de première classe, du genre bringueur de toutes les occazes ! Et sa santé et ses excès lui rappelent à son bon souvenir, d'où cette blague...
> je ne suis jamais venu sur ce thread, aussi, je vais faire le tour pour voir un peu les habitudes, les goûts etc? ensuite, je vous proposerai quelques trucs... disont sympa et pour tous les goûts ;)

la première habitude est de poster le lundi :up:
 
Statut
Ce sujet est fermé.