La fin du Macintosh ?

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 051
4 129
Là-haut
Mais surtout il ne faut pas oublier que dans le passage PPC vers x86 (Intel) on passait d'une technologie de niche pour les ordinateurs de bureau à la technologie largement dominante, et dans cette transition vers les processeurs ARM c'est l'inverse qui se produit, on passe de la technologie dominante à une technologie de niche en ce qui concerne les ordinateurs de bureau (bien sûr que les processeurs ARM sont maintenant en volume beaucoup plus répandu - notamment grâce aux smartphones - que les processeurs x86, mais ces derniers restent la norme complètement dominante en termes d'ordinateurs de travail).

Question transition, ce n'est pas l'architecture qui a facilité les choses. Cela a ouvert le Mac à de nouveaux développeurs mais pour ceux qui étaient déjà là et dont les applications devaient être transformées, x86 ou autre chose c'était sans importance.

C'est Apple qui fournissait les outils avec Xcode en version 2.5 à l'époque. Il faut se souvenir de ce que c'était de développer pour Mac sur 10.4 Tiger, avant l'avènement de l'iPhone. La majorité des développeurs utilisaient Carbon et les langages C ou C++, certains avec le vieux CodeWarrior. Les utilisateurs de l'Objective-C restaient une minorité. Il faut dire aussi que la boite à outil Cocoa était loin d'être complète et qu'il fallu attendre Xcode 3 et l'Objective-C2 pour avoir quelque chose de réellement attrayant.

Aujourd'hui, et c'est ce qui me rend plutôt optimiste sur cette nouvelle transition, on a déjà toute une gamme complète de frameworks qui fonctionnent sur iOS et qu'Apple porte sur macOS. Les développeurs sont rodés à l'Objective-C et à Swift et leur base est beaucoup plus nombreuse qu'à l'époque. Xcode est un ensemble d'outils bien établi.
 

Genghis

Membre confirmé
1 Novembre 2004
103
6
36
Rennes
Mais les ordinateurs de bureau, c'est une niche dans l'informatique de 2020, et on ne manque pas de développeurs parfaitement au fait des possibilités des puces ARM. Dont quelques-uns chez Microsoft. (Et puis Apple fournit toute la chaine de développement, la question de l'architecture est presque secondaire.)

Je l'avais déjà dit dans mon message précédent que les ARM étaient aujourd'hui dominants en termes d'informatique généraliste grâce au smartphone hein.

Mais ça ne veut pas dire qu'en terme d'utilisation productive les smartphones ou les tablettes soient devenus majoritaires : forcément quand on parle uniquement d'appareils en circulation vu le cycle ultra rapide de vie des smartphone, on arrive à des statistiques complètement en faveur du smartphone (encore que, j'aimerais bien savoir perso comment on prend en compte dans ces stats les millions d'appareils qui sont relégués depuis 3 ans dans un tiroir, ou comment certains éditeurs calculent les appareils encore actifs en circulation mais bon).

Sauf que ce serait plus intéressant d'avoir des statistiques sur le nombre de personnes qui utilisent des ordi de bureau et des ordis portables dans le cadre d'une activité productive professionnelle contre ceux qui utilisent réellement seulement des tablettes et smartphones dans ces mêmes utilisations (encore une fois je ne dis pas que l'on ne peut que consommer sur les tablettes et smartphones et que l'on ne peut pas y travailler, je dis juste que ce sont des utilisations spécifiques qui ne recoupent pas l'ensemble des utilisations traditionnelles des systèmes d'exploitation des ordinateurs personnels).

La question ce sont les applications professionnelles, et si certaines d'entre elles existent sur interface touch, ce sont souvent des versions plus ou moins lights, pas équivalentes. Sauf qu'avec toutes ces applications professionnelles, il y a des chances que les Macs ARM se retrouvent avec des versions amputées plus ou moins tirées des versions mobiles (sauf bien évidemment Apple qui n'aurait aucun intérêt à le faire).
 
Dernière édition:

Anthony

Journaliste
MacGeneration
Administrateur
Club MacG
28 Octobre 2005
3 024
996
metrozendodo.fr
(encore que, j'aimerais bien savoir perso comment on prend en compte dans ces stats les millions d'appareils qui sont relégués depuis 3 ans dans un tiroir, ou comment certains éditeurs calculent les appareils encore actifs en circulation mais bon).

En ce qui concerne Apple c'est plutôt simple, un appareil actif est un appareil qui a utilisé ses services dans les 90 derniers jours. Et donc au dernier pointage en janvier, on parle de 1 500 millions d'appareils, dont une centaine de millions de Mac. (Pour le reste, j'ai déjà couvert ces objections dans mes précédents messages. C'est intéressant de persister à opposer ces appareils.)
 

Genghis

Membre confirmé
1 Novembre 2004
103
6
36
Rennes
rdinateurs, que les gens utilisent vraiment pour travailler, parce que le travail ça n'est pas uniquement remplir des fichiers Excel et copier-coller des bouts de code depuis Stack Overflow et faire semblant de savoir utiliser la ligne de commande. La centaine de millions de Mac en circulation, ça n'est pas « en face », ou « les ordinateurs d'Apple ». C'est EXACTEMENT la même chose. Ce sont des ordinateurs conçus par Apple, avec un système conçu par Apple, pour faire tourner des logiciels conçus par Apple ou conçus avec des outils pensés par Apple.
C'est intéressant de persister à opposer ces appareils.

Le problème mon très cher Monsieur Nelzin, c'est que vous ne pensez que du point de vue de l'écosystème Apple, mais à une époque et encore aujourd'hui, le Mac ce n'est pas uniquement un système fait pour faire tourner des applications Apple ou des applications développées principalement à l'origine sous des frameworks Apple.

C'est aussi un système qui permet de faire tourner des applications plus ou moins professionnelles, dont la version de base - qu’on le veuille ou non est développé pour des machines utilisant des processeurs x86 - et se rajouter une difficulté en plus de transposition avec celle du processeur - en plus de l'Os - ça a forcément un coût en termes de temps, de performance, d'optimisation, etc.

Alors vous pouvez toujours me dire que ce n'est pas grave et qu'à terme des applications ARM viendront remplacer toutes les applications professionnelles issues du monde x86, et je vous dirais oui peut-être à terme, enfin a priori ce n'est pas pour demain hein, il y a une petite chose que les économistes et les politologues appellent la path dependency qui fait que la sortie des technologies x86 est à peu près impossible dans le monde d'en face, le monde de Windows...

Mais à la différence de vous, j'essaye de prendre le temps de comprendre vos arguments, tout ce que vous semblez vouloir faire s'est asséner les vôtres comme des arguments d'autorité, sans jamais vouloir reconnaitre que cette transition puisse avoir certains effets négatifs... Donc bon, dans ce cas-là, il n'est pas trop nécessaire de continuer à discuter ;).
 
  • J’aime
Réactions: Zeshh

Anthony

Journaliste
MacGeneration
Administrateur
Club MacG
28 Octobre 2005
3 024
996
metrozendodo.fr
sans jamais vouloir reconnaitre que cette transition puisse avoir certains effets négatifs...

Mouais. (J’ai encore écrit sur les aspects négatifs cette semaine. M’enfin j’ai aussi le droit d’avoir un avis globalement positif, je crois.) Je veux seulement expliquer que si l’on refuse de comprendre cette articulation de la montre au Mac Pro, alors on rate non seulement la logique d’Apple, mais aussi une bonne partie des usages, et les arguments tournent à vide/en rond. Surtout quand on infuse ça avec un peu de mauvaises informations, comme dans certaines contributions.

(Et quitte à me faire le petit truc putassier de la désignation par le nom, merci d’utiliser mon nom complet.)
 

Zeshh

Membre confirmé
2 Août 2014
125
1
22
Pontivy 56
D'ailleurs, vous imaginez comment les futurs partit graphique des Mac ?

On avait le droit a de puissant GPU AMD et Nvidia avec Intel et PPC, et les processeur ARM ? D'ailleurs le PCIE sera t'il toujours pris en charge pour avoir de vrai GPU ?
 

Anthony

Journaliste
MacGeneration
Administrateur
Club MacG
28 Octobre 2005
3 024
996
metrozendodo.fr
D'ailleurs, vous imaginez comment les futurs partit graphique des Mac ?

Pour le moment on sait qu’il y a le circuit graphique Apple, comparable aux circuits intégrés d’Intel, et qu’ils demandent aux développeurs de l’exploiter à fond notamment pour l’accélération Metal. Ils sont restés flous sur le reste, pour ne pas dévoiler trop tôt certains aspects des futures machines je suppose. Ils ont tellement bossé sur l’architecture du Mac Pro que je serais étonné qu’ils ne reprennent pas le principe, avec du PCIe/Thunderbolt (cf. https://www.macg.co/mac/2020/01/test-du-mac-pro-2019-mpx-et-le-triomphe-du-thunderbolt-111649). Par contre savoir si c’est avec une carte AMD ou leur propre carte, ça…
 

Waterfront

Membre confirmé
31 Août 2004
123
29
En résumé, je trouve que tout ça est hyper excitant, avec autant de questions en suspens et de réponses différentes possibles !

J’ai été obligé de changer mon MacPro 2009 il y a à peine 2mois. Je vais devoir changer un iMac 2011 d’ici pas longtemps : pour lui je pense que je vais attendre la sortie des Mac ARM pour avoir les deux « mondes » disponibles en parallèle pour le boulot.

Tres basiquement, Je trouve que ces évolutions rendent l’histoire Apple plus belle, plus intéressante à vivre.
 
  • J’aime
Réactions: subsole

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
22 051
4 129
Là-haut
On avait le droit a de puissant GPU AMD et Nvidia avec Intel et PPC, et les processeur ARM ? D'ailleurs le PCIE sera t'il toujours pris en charge pour avoir de vrai GPU ?
Je ne vois pas ce qui les empêcherait d'avoir une configuration avec un GPU AMD à côté du proc Apple Silicon. Il le font bien aujourd'hui avec Intel.
 

Nanardtetard

Membre confirmé
11 Novembre 2018
227
24
34
Sophia Antipolis
C'est aussi un système qui permet de faire tourner des applications plus ou moins professionnelles, dont la version de base - qu’on le veuille ou non est développé pour des machines utilisant des processeurs x86 - et se rajouter une difficulté en plus de transposition avec celle du processeur - en plus de l'Os - ça a forcément un coût en termes de temps, de performance, d'optimisation, etc.

Le changement d'architecture c'est surtout le compilateur qui le voit. Comme, a priori Xcode a l'air prêt à compiler pour du Apple Silicon, cela ne sera pas un gros effort pour les devs (sans compter les phases de tests et de validation). Reste à voir, si ce compilateur est fiable des le debut.
 

rodrigue7973be

Membre confirmé
17 Avril 2018
224
32
38
ath
rodrigue7973.org
Bonsoir.,
Apple dit arm ne pas possible une boot camp mais la fin du boot camp
Voila
Roromac
 

bdlapierre

Membre confirmé
6 Décembre 2007
419
60
51
lentilly
Depuis le temps que les machines gagnent en puissance théorique, on arrivait à une relative stagnation de performance avec les Mac Intel.

D’un autre côté des logiciels bien optimisés font des merveilles sur iOS avec des appareils miniaturisés que
Sont les iPhones et iPad.

Depuis un certain temps je pense que l’avenir c’est l’optimisation logicielle.

Apple se lance dans une maîtrise du matériel avec les Macs ARM.

Bien sûr la transition par tous les éditeurs ne se fera pas sans mal.

Je crois beaucoup à l’avenir de cette nouvelle aventure Apple.
 

Operating

What can I do for you ?
22 Juillet 2020
214
52
44
Évian-les-Bains
Une direction artistique quoi.

Je vois le futur du Mac sans réel personnalité ni réel but précis de considération, le Mac pour moi va devenir un appareil insipide que je considèrerais comme un gros iPhone qui exécute des programmes plus évolués..
Vraiment ? C’est bien pessimiste! Le Macintosh tel que nous le connaissons tous n’a fait qu’évoluer.
On peut préférer le système macOS et le Mac tels qu’ils étaient avant, mais il faut tout de même qu’Apple améliore son OS.
Et quand on n’a aucune expérience sur le processeur Apple Silicone, il ne faut pas dire que celui-ci sera moins bien que le processeur Intel.
Qu’auriez-vous dit si l’on entendait des gens dire que le passage du processeur PowerPC au processeur Intel était mauvais ?
Eh bien dans notre cas, c’est pareil!
Le changement de processeur est un changement important mais le contredire à ce jour nécessite des connaissances exceptionnelles que seuls les dirigeants de la firme à la pomme possèdent.
Dans 5 ou 6 ans, nous serons très certainement en mesure de nous faire une idée.
Alors patience!
 

TomS74

Membre confirmé
10 Novembre 2010
212
110
Marnaz
Apple va maitriser la machine de A à Z, franchement c'est la meilleure chose qu'il puisse arriver au Mac.
il suffit de regarder iOS et de voir comment il tourne sur des machines qui sont loin d'être boostés aux hormones quand on les met en face de leur concurrents Android.
Sur un iPhone/iPad (Apple Watch dans une moindre mesure) Apple maitrise le software et le hardware et le résultat est sans appel : prenez un smartphone de n'importe quelle autre marque, mettez lui la même quantité de ram qu'un iPhone et constatez à quel point l'iPhone est loin devant en terme de performances. Les puces sont conçues pour iOS, pourquoi ne le seraient elles pas pour MacOS.
Un mac avec du hard 100% Apple c'est ça la philosophie du Mac. D'ailleurs j'avais été très surpris de leur passage à l'architecture x86 au détriment du Power PC à l'époque.
Maintenant, la seule question qui me turlupine un peu, c'est de savoir si je ne vais pas regretter mon récent achat d'un MacBook Pro 13" 2020 gen10. C'est une super machine, je la trouve tout à fait adaptée à mes besoins, mais quel sera son cycle de vie avec le passage aux CPU ARM ?
Je viens de dépenser presque 2000€ (promo de 200€ à la Fnac), j'espère pouvoir tenir à jour mon mac pendant plusieurs années (mon iMac de 2010, même si officiellement pas supporté tourne(ait) plutôt bien sous Catalina, 10 ans de bons et loyaux services.