Lettre à un Artiste Conceptuel débutant

Statut
Ce sujet est fermé.

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 455
3 578
katelijn a dit:
Dans sa prime enfance, "il" allait tout a fait bien.
:D :D :D
Eh, oui. C'est après que tout se complique...

Je n'ai aucune espèce d'idée du travail qu'il réalise et en conséquence je me garderai de toute espèce de supputation.

Mais, se placer ici comme il le fait en grand pourfendeur de l'envahisseur conceptuel, en grand défenseur, le dernier carré, l'irréductible "Peintre avec un grand P, donne de lui la même image que celle qu'il souhaite nous donner de l'usurpateur artistique, de l'escroc.

Voilà donc le Peintre avec un P comme pompier, comme "péter plus haut que son cul"

Voilà ce que m'inspire son texte, dont la partie finale en forme de mode d'emploi, me semble aussi pertinente et drôle que la fameuse recette de la dinde au whisky qui a fait (et n'a pas fini) le tour de france des boites emails.
 

katelijn

Membre expert
Club MacG
19 Juin 2004
2 171
377
starmac a dit:
Eh, oui. C'est après que tout se complique...

Je n'ai aucune espèce d'idée du travail qu'il réalise et en conséquence je me garderai de toute espèce de supputation.

Mais, se placer ici comme il le fait en grand pourfendeur de l'envahisseur conceptuel, en grand défenseur, le dernier carré, l'irréductible "Peintre avec un grand P, donne de lui la même image que celle qu'il souhaite nous donner de l'usurpateur artistique, de l'escroc.

Voilà donc le Peintre avec un P comme pompier, comme "péter plus haut que son cul"

Voilà ce que m'inspire son texte, dont la partie finale en forme de mode d'emploi, me semble aussi pertinente et drôle que la fameuse recette de la dinde au whisky qui a fait (et n'a pas fini) le tour de france des boites emails.

En attendant, une petite idée
 

MacMadam

Membre expert
Club MacG
12 Juillet 2004
1 293
158
la planète Terre
Bon, ok, si l’art conceptuel prend le pas sur les disciplines dans lesquelles ton mari s’est investi, il est normal que ce dernier ait du ressentiment. Mais dénigrer un autre courant artistique est lamentable :mouais:
Ses arguments ne peuvent s’appliquer qu’à l’art « classique » et ne correspondent en rien aux critères de l’art conceptuel. Celui-ci ne résulte pas d’une initiative de «branleurs». A mon sens, c’est aussi réducteur que de renvoyer la peinture à sa pratique ou de ne la juger que d'après son esthétique. C’est creux et nous ne parlons plus d'art. Il n’y a pas «d’urinoir» ou de «canard en plastique», il n’y a que des représentations intellectuelles et sémantiques. Le message est réduit à sa plus simple réflexion. Et tant pis si certaines personnes ne peuvent apprécier ce travail, certes plus cérébral que visuel. Mais pitié, pas de comparaison incomparable.
 

thebiglebowsky

Papy croquettes
Club MacG
22 Mai 2001
16 086
9 303
71
Belgique
Au risque de me faire passer pour un beauf, je n’éprouve personnellement aucun plaisir à assister à des expos de bouées canard en plastoc, d’urinoirs branlants, de bâtons de brosses colorés et autres joyeusetés du même genre, si ce n’est au moment où « l’artiste » s’approche de moi pour tenter de m’expliquer l’essence même de son ½uvre et sa raison d’exister … alors, c’est un grand moment… !!!!

Comprenez-moi bien, je ne dénigre absolument pas cette forme « d’art » chacun étant libre de s’exprimer à sa manière, mais je n’aime pas … c’est tout !

Quand même, parfois, j’en viens à regretter le gaspillage d’espace consacré à ce genre de manifestations de « bric-à-brac » au détriment d’artistes plus classiques qui ne trouvent pas ou plus d’endroits pour s’exprimer !

Mais chacun fait ce qu’il veut !!!!!!
:D :D :D
 

sonnyboy

Membre vénérable
Club MacG
24 Décembre 2002
12 019
1 382
49
PACA
Comme le dit trés justement luchini dans un film que j'ai oublié...

L'art c'est pas de faire le con en espérant que celui qui regarde sera intelligent à ta place...

J'aime bien...
 
  • J’aime
Réactions: kasparov et TibomonG4

thebiglebowsky

Papy croquettes
Club MacG
22 Mai 2001
16 086
9 303
71
Belgique
Enfin, j’avoue qu’il y a quand même un peu de jalousie dans mes propos … une de mes connaissances, artiste conceptuelle elle aussi, fabrique des lampes de chevet à l’aide de fils de cuivre peints et tordus dans tous les sens ! (faut bien bouffer !) matériel : un bout de fil électrique, une prise, un socquet, une lampe de 40W, et quelques mètres de fils de cuivre et de rubans de différentes couleurs … si j’en trouve une, je ne la ramasse même pas !!!!

Ben, ça s’arrache à 250 Euros pièce et elle ne parvient pas à suivre la demande !!!!

Alors, qui est le con dans l’histoire ???????????:D :D :D
 

sonnyboy

Membre vénérable
Club MacG
24 Décembre 2002
12 019
1 382
49
PACA
Ben ceux qui achêtent évidement !!!
 

Fab'Fab

Voight-Kampf Tester
Club MacG
5 Décembre 2000
16 046
3 183
rezba a dit:
katelijn, je ne voudrais pas que mon commentaire blesse ton mari, mais :

le ton de sa lettre ouverte est tout à la fois réactionnaire et conservateur. Les arguments qu'ils mobilisent sont exactement les mêmes que ceux qui ont fait de Duchamp ce qu'il est aujourd'hui. Aussi désolants et remplis d'une certaine aigreur. Si c'est sur l'absence de clairvoyance des finnanceurs publics qu'il veut taper, qu'il le fasse vraiment, et avec des arguments solides. Mais bon, tout ça n'est pas très grave. ;)

Non, il y a aussi des anciens intermittents qui savent très bien que ce statut est un tissus d'ineptie qui fait de la France, l'un des rares états où les "artistes" sont payés par l'état (indirectement pas le biais des assedic)
:zen:
 

Fab'Fab

Voight-Kampf Tester
Club MacG
5 Décembre 2000
16 046
3 183
sonnyboy a dit:
Comme le dit trés justement luchini dans un film que j'ai oublié...

L'art c'est pas de faire le con en espérant que celui qui regarde sera intelligent à ta place...

J'aime bien...

Dans ce même film Bruel disait:
"ce qu'il y a de bien avec les intellectuels, c'est que tu leur fait un plan de 10 minutes sur un oeuf, ils vont imaginer le poussin, les mouillettes, Yul Brinner...
Alors que les cons, ça les emmerde, ils s'en vont.
Parvenir à intéresser même les cons, c'est ce qui demande le plus d'intelligence"
:zen:
 
  • J’aime
Réactions: LeConcombreMaske

katelijn

Membre expert
Club MacG
19 Juin 2004
2 171
377
Non! Tout ne se vaut pas. Non!
Des goûts et des couleurs il y a lieu de discuter.
Non! Le fait que ça se vend n'est pas un passeport pour la qualité.
Le contraire non plus d'ailleurs ...
La cocaïne se vend très bien, merci, est ce pour autant un bon produit?
RESISTEZ, comme les Cevenols en leur temps. Si vous voyez que le Roi est nu,
faites comme l'enfant d'Anderssen dîtes "le Roi est nu". Vous verrez, vous vous
sentirez mieux.
 

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 455
3 578
thebiglebowsky a dit:
Ben, ça s?arrache à 250 Euros pièce et elle ne parvient pas à suivre la demande !!!!

Pas de l'art ça, de l'artisanat, peut-être, quoique on peut discuter. Mais à première lecture, artisanat. C'est bien aussi, mais ce n'est pas la même chose.

Alors, qui est le con dans l?histoire ???????????:D :D :D [/font][/size]
Celui qui achète un macintosh parce que c'est beau ?
 

thebiglebowsky

Papy croquettes
Club MacG
22 Mai 2001
16 086
9 303
71
Belgique
On dit parfois : "quand le Sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt !!!"

Et bien, je ne suis pas d'accord !!! ce qu'on ne dit pas, c'est que le Sage a accroché une bouée canard en plastoc au bout de son doigt pour attirer le regard ... et après on se fait taxer d'imbécile parce qu'on le regarde avec ébahissement et stupéfaction !!!!
Et puis, la lune on la voit toutes les nuits ... mais un Sage agitant son doigt, c'est plus rare !!!!:D :D :D
 
  • J’aime
Réactions: Spyro

Luc G

Membre vénérable
Club MacG
17 Octobre 2001
11 884
1 927
67
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
thebiglebowsky a dit:
On dit parfois : "quand le Sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt !!!"

De toutes façons, dans cette histoire, personne ne dit jamais de quel doigt il s'agit, ça me semble pourtant de première importance : à mon avis, celui que regarde l'imbécile, c'est celui qu'il vient de sortir de son nez pour le curer ; l'histoire du sage qui montre la lune n'est là que pour noyer le poisson (sans penser à mal, Grug, sans penser à mal ! :D ) :zen:

PS. Salut TheBig :zen: Faut t'appeler Jesus maintenant ? :eek: :D On n'a pas fini de s'en payer une tranche ! :D
 

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 455
3 578
katelijn a dit:
Non! Tout ne se vaut pas. Non!
Des goûts et des couleurs il y a lieu de discuter.
Non! Le fait que ça se vend n'est pas un passeport pour la qualité.
Le contraire non plus d'ailleurs ...
La cocaïne se vend très bien, merci, est ce pour autant un bon produit?
RESISTEZ, comme les Cevenols en leur temps. Si vous voyez que le Roi est nu,
faites comme l'enfant d'Anderssen dîtes "le Roi est nu". Vous verrez, vous vous
sentirez mieux.

Ah, mais voilà enfin des propos plus "mesurés" et plus appréciables.
On peut dire ce qu'on veut de l'art conceptuel, de toutes façons c'est fait pour parler. Certains ne supportent pas duchamp eh bien soit : il n'en reste pas moins que l'olibrius qui a pissé dans l'urinoir s'est trompé : il n'y a pas de provocation dans son geste puisque que l'objet n'est pas l'oeuvre, l'objet n'est en fait que le véhicule de la pensée de l'artiste.
Un peu comme s'il avait pissé sur un livre de mathématiques : les axiomes de la géométrie n'en souffriront pas...

"Il y a lieu de discuter" me semble être le mot juste. Car l'art comme il se décline souvent aujourd'hui n'est que paroles. Tu y cherches un support matériel, esthétique, quantifiable ? L'art t'échappe dans une de ses formes, c'est tout.
On va pas en faire une maladie non plus.

Ah, le beau. On n'a pas fini d'en parler...
 

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 455
3 578
katelijn a dit:
C'est déjà une très bonne raison
:D :D
Eh bien, acheter une oeuvre parce que le discours qui l'accompagne est "beau" est tout aussi valable.
A part que je ne poserai pas le discours sur mon bureau mais que je m'en empregnerai.
 

Fab'Fab

Voight-Kampf Tester
Club MacG
5 Décembre 2000
16 046
3 183
katelijn a dit:
Suite à l'émission sur France 2 de Michel Drucker avec comme invité le Ministre de la Culture, je ne peux pas m'empêcher de réagir. On y a parlé de tous les aspects de la culture en France, sauf la peinture. Elle a été remplacée par l' Art conceptuel. Le Musée de Tokyo expose des bouées de canards en plastique suspendues à un crochet; Il paraît que ça ouvre l'esprit a l'intelligence!
Je vous joins donc une lettre ouverte de mon mari afin de donner quelques conseils aux "Artistes Conceptuels."

Lettre à un artiste conceptuel débutant

Lorsque j'étais étudiant aux Beaux-Arts on nous apprenait a dessiner d'après l'Antique, a faire des dessins de nu, tout cela dans un esprit que n'aurait pas renié Ingres. Cela les trois premières années et soudain en quatrième année tout cela explosait, on pouvait faire des cartons de tapisserie sous la houlette de Mathieu Mategot ( il s'agissait d'agrandir un frottis de pinceau de 2 cm par 3) en carton de tapisserie de 4 mètres par 6. Captivant, les plus doués, ou les plus fayots avaient le droit de devenir nègres attitrés du Maestro. C'était mon premier contact avec mon premier escroc de l'art contemporain. Dans d'autres ateliers, des élèves soudains inspirés, essayaient de sortir la quintessence de leurs tripes dans des magmas colorés, couleurs salies de préférence de peur que quelque bien pensant aille trouver cela beau!
J'étais rentré aux Beaux - Arts (de nos jours on a enlevé le mot Beaux) pour y devenir peintre, dessinateur, graveur, sculpteur que sais-je. Ayant toujours réservé l'usage de mes tripes et de ma libido a d'autres activités, j'ai opté pour étudier le design en Finlande (ça n'existait pas en France en 65). Apres quelques succès, je me suis mis a l'architecture un domaine passionnant ou hélas le résultat final ne dépendait pas que de moi. J'ai vécu quelques chantiers exceptionnels avec des Compagnons du Devoir dont je garde un merveilleux souvenir.
Au cours de 43 ans de "Beaux-Arts", j'ai démarré en 1961, je me disais que je n'en savais jamais assez, que ma formation n'était qu'à son début, que vers 120 ans, j'allais a une sorte de "Maîtrise" de mes Arts. Puisque tout cela c'est la même chose. En 68, j'ai occupé les Beaux-Arts pour que ça s'améliore, pour que l'école s'ouvre sur la réalité extérieure. Si j'avais pu savoir! L'abstraction des années 60 se ringardisant a vue d'oeil, je nourrissais des espoirs sur
un grand retour au classicisme suivant le cycle bien connu que j'avais étudié en Histoire de l'Art: Primitif - Classique - Baroque. Certaines oeuvres abstraites ayant néanmoins enchanté mon oeil, j'avais décidé de les classer dans les primitifs ça ne me semblait pas abusif! Place donc, au classicisme. Youpi! Je reprends mes pinceaux. C'était compter sans les branleurs de tout poil, de toutes obédience, de toutes nationalités. Pour faire du classicisme, ou du primitif, ou du baroque il y a un hic: il faut bosser. Vivre comme un escargot, sans les joies de l'hermaphrodisme. Pas le temps de rameuter les foules, pas le temps de visiter tous les pisse-copie ni de participer aux expositions locales pour recevoir la médaille d'or de la ville de Trifouillis les Oies. Mais nos branleurs se mirent a penser, ils n'ont que ça a faire, qu'il y avait un grand raccourci: Le Conceptuel. Plus besoin de faire de l'art, il suffit d'être un artiste. La voie (pas très fraîche) étant ouverte par Marcel Duchamp et son urinoir pendant que son frère Jaques Villon continuait sa vie d'escargot rhumatisant pour faire une oeuvre admirable. On aurait du décorer le type qui a pissé dedans a Beaubourg, c'est le meilleur usage que l'on peut faire d'un urinoir.

Décider qu'on est Artiste est très facile:
A) Vous en parlez a votre entourage, en général et dans un premier temps ça les valorise.
B) Faites imprimer des cartes de visite: Mr. X Artiste Plasticien.
C) Trouvez un concept, c'est le plus dur, n' oubliez pas que vous êtes des dizaines de milliers a chercher un concept nouveau. (les rayures et les carrelages blancs c'est déjà pris ...)
D) Mélangez les genres, faites appel a des musiciens, des vidéastes (mieux devenez le vous même). Et surtout faites des PERFORMANCES, ça n'est,
rassurez vous jamais très performant mais il faut et j'insiste dessus, que ça soit très con, n'y mettez aucune malice. Vos vidéos doivent impérativement être impossibles a regarder, vos photos le plus floues possible. Avec un peu de chance, vous pourrez intéresser le FRAC de votre coin qui vous passera une commande officielle. Ne leur vendez que le concept, avec les oeuvres matérielles ils sont embêtés: ils ne savent pas quoi en faire.
E) Liez vous d'amitié avec un ou une critique d'art qui sort de douze ans d'analyse, assurez vous que ce qu'il écrit est rigoureusement incompréhensible même pour un de ces confrères. N'oubliez pas qu'il y a quelques années la critique était facile et l'art difficile. De nos jours, c'est le contraire. Ne perdez vas votre temps a essayer de comprendre ce que vous faites, votre critique préféré le fera a votre place. Vous en serez ravi et tout étonné.
F) N'oubliez plus jamais que tout ce qui sort de vous, par tous les orifices, que ce que vous choisissez avec votre cerveau, voir sans, devient de l'art, que même si vous êtes moche, tordu ou bancal, vous êtes une oeuvre d'art. D'ailleurs en général c'est l'avis de votre maman.
G) Vous êtes devenu un artiste conceptuel pluridisciplinaire, ça vous donne sûrement le droit de toucher les ASSEDIC d'intermittent du spectacle (il faut bien bouffer). Vous avez le droit d'aller gueuler chez le Ministre, qu'il soit de droite ou de gauche ça n'est pas grave, le snobisme remplace avantageusement la Culture. Même le Maire de votre ville vous filera des subventions de peur de passer pour un con. La liste n'est pas exhaustive.

Bon vent.

Fais gaffe, si il y a des lecteurs de Télérama, tu vas te faire des ennemis
:D :D :D
 

katelijn

Membre expert
Club MacG
19 Juin 2004
2 171
377
starmac a dit:
Eh bien, acheter une oeuvre parce que le discours qui l'accompagne est "beau" est tout aussi valable.
A part que je ne poserai pas le discours sur mon bureau mais que je m'en empregnerai.

Je veux bien que tu m'expliques;)

Si tu as eu la chance de voir "La ronde de nuit" de Rembrandt au Rijksmuseum d'Amsterdam, tu peux comprendre que la beauté peut se passer d'explications
 

da capo

abonné absent
Club MacG
12 Août 2001
17 455
3 578
expliquer quoi ? la dématérialisation de certaines formes d'art ?
Non, je n'ai pas vu la ronde de nuit à Amsterdam, mais oui j'ai vu d'autres oeuvres classiques, et loin de moi l'idée de dire qu'elles ne valent pas tripette.
Mais l'art conceptuel a ses pompiers, ses natures mortes ...

Que tu te plaignes que tous les arts soient noyés sous une bannière unique, celle de l'art conceptuel, est légitime. Mais comparer une forme à une autre n'a pas trop d'intérêt.

On ne danse presque plus sur Edith Piaf, mais cela n'en reste pas moins de belles productions musicales ;)
 
  • J’aime
Réactions: Giam_
Statut
Ce sujet est fermé.