• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

comment alléger les pdf ?

salvatore

Membre émérite
23 Avril 2002
616
0
comment faites-vous pour faire des pdf "light" sous os X ?

Ceux que produisent le système en natif ont un embonpoint génant lorsqu'il faut les adresser par mail.
 

Einbert

Membre d’élite
Club MacG
24 Avril 2001
1 236
20
Tu les compresses et c'est bon...
Je ne crois pas qu'il y ait vraiment de possibilitées de faire un pdf light...

++
 

Luc G

Vénérable sage
Club MacG
17 Octobre 2001
11 880
1 885
66
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
C'est vrai que la comparaison entre un pdf de preview sous X et un pdf de printToPdf sous OS9, du même document, laisse rêveur.

Problèmes de polices intégrées sans doute, mais je n'ai pas regardé de près.

Une option light pour les prochaines versions de OSX, ça serait bien, non ???
 

macintroll

Membre d’élite
Club MacG
9 Septembre 2001
1 327
75
48
Trolland
macintroll.free.fr
<BLOCKQUOTE><font size="1" face="Verdana, Geneva">quote:</font><HR>Posté à l'origine par Luc G:
C'est vrai que la comparaison entre un pdf de preview sous X et un pdf de printToPdf sous OS9, du même document, laisse rêveur.

Problèmes de polices intégrées sans doute, mais je n'ai pas regardé de près.

<HR></BLOCKQUOTE>

Mouaip... c'est plus léger oui, mais le doc n'intègre pas les polices (ou alors faut cocher les fontes voulues - mais ca marche pas toujours), bref si ton doc est ouvert sur un ordi qui n'a pas la meme fonte (un PC par ex..
), et que le gars imprime le doc, ben acrobat mettra une fonte "par default" lors de l'impression... pas glop..
(mais j'ai pas encore testé avec Preview...au fait.. .)

après il y a également le taux de compression des images qui est réglable avec PrinttoPdf mais pas avec Preview...
 

Luc G

Vénérable sage
Club MacG
17 Octobre 2001
11 880
1 885
66
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
Tout à fait d'accord sur les limitations d'un pdf light au niveau des polices mais ça permet de passer facilement à Pierre, Paul ou Jacques un document fait avec appleworks par exemple (graphes, tableaux) de petite taille et avec une mise en page respectée bien plus facilement qu'en convertissant en word.

ou bien de transmettre des rapports hypercard, largement inconvertibles, eux.

Une version light ne remplace pas distiller mais répond à de nombreux besoins, en particulier pour les pièces jointes. Ona un peu l'équivalent du fax : parfois perte de qualité mais pas de réelle perte d'information, le tout sans prise de tête ni à l'envoi ni à la réception.