• Bonjour Visiteur. Bienvenue sur les nouveaux forums de MacGeneration. La peinture est encore fraiche, quelques boulons doivent être resserrés, plus d’informations demain !

"expodisc" et accessoires pour une balance des blancs au top

patrick jean-jacques

Membre d’élite
Club MacG
6 Septembre 2004
1 558
60
Sud-ouest
Salut à tous,
l'article est correct, mais ce sont les images qui posent problème : en effet l'opérateur est sensé faire une première prise de vue lambda; sans aucune balance des blanc puis dans un second temps monter le filtre puis faire le réglage de la BdB et enfin faire une deuxième prise de vue ! (entre temps les modèles bougent un peu en principe...)
or les exemples d'images montrent les mêmes portraits deux fois de suite avec une seule prise de vue corrigé dans photoshop ou autre, mais pas à la suite d'une seconde prise de vue après réglages :il suffit d'observer les cheveux et la pétouille du second portrait.
pour moi c'est bidon car la démonstration par l'image n'est plus crédible...
Patrick
 

jeanba3000

Vétéran
Club MacG
28 Février 2001
5 002
413
15 mn du Pascalou
www.jeanba.net
OK oui bon, ils pourraient préciser alors en légende des photos qu'il s'agit d'une simulation. Ça ne remet pas en cause le fonctionnement de l'objet.

J'attendais une vraie révélation scandaleuse, là c'est un peu comme repprocher aux pubs d'êtres bidonnées. On sait bien que le super chocolat qui coule sur la poire n'a de chocolat que l'aspect, on sait aussi que l'appétissante fumée qui s'élève délicatement de l'assiette de pâtes n'est pas due à la chaleur mais à un produit chimique... L'important c'est le résultat : tu salives et tu as envie d'en acheter ! ;)

On avait récemment eu aussi un bidonnage avec l'APN panoramique géant Seitz : la photo de planches à voiles est trop ancienne (toutes les voiles datent des 80's) et trop rapide d'action pour pouvoir avoir été prise par cet appareil à balayage...
 
A

Anonyme

Invité
Purée j'y étais presque ! Mais perso je trouve cela limite scandaleux...
De toute façon leurs photos ne donnaient pas envie d'acheter le bazarre parcque pour moi, la meilleure photo était faite sans l'expodisc :D
Bon du coup, ayant regarder de près ce machin parce que lut l'article dans tous les sens, je peux donc donner mon humble avis. Si c'est juste pour faire une balance des blancs manuelle une feuille de papier blanc suffira ! Pas la peine de mettre 150 euros dans ce bidule.

Maintenant, il parait que ça sert à faire une mesure en incidence d'où découlera la balance des blancs. Or quand on fait une mesure incidente avec une cellule on place ladite cellule près de l'objet à photographier, au milieu de la source de lumière. L'expodisc étant monté sur l'objectif, ça marchera en plein jour (sauf si le sujet à photographié est à l'ombre et l'appareil au soleil) mais ça ne marchera pas en studio ....

Ce n'est que mon avis mais est ce que quelqu'un l'a utilisé cet expodisc ?
 

patrick jean-jacques

Membre d’élite
Club MacG
6 Septembre 2004
1 558
60
Sud-ouest
Bon, c'est vrai je suis un poil tatillon avec le choix des images qui ici en l'occurence ne prouve pas grand chose...
Je me souviens qu'en 1981 sur notre bonne vieille première caméra vidéo 8mm SONY, il y avait un accesoire génial: un capuchon d'objectif blanc translucide qui servait aussi à la balance des blancs,
si je remet la main sur cette caméra je fait un test; à mon avis ce sera parfait,
:D
patrick
 

jeanba3000

Vétéran
Club MacG
28 Février 2001
5 002
413
15 mn du Pascalou
www.jeanba.net
Tout à fait, la feuille blanche est le système le plus courant chez les cameramen de reportage télé, qui font de la balance des blancs depuis bien plus longtemps que les photographes numériques (en argentique, il fallait se coltiner un thermocolorimètre très cher et des filtres Wratten...)

Sinon pourquoi cela ne marcherait-il pas en studio ou en ombragé ? C'est exactement comme le capuchon diffuseur d'un posemètre à main en mesure incidente, et certains modèles (en tout cas les Minolta) ont en option un diffuseur plat du même type pour la mesure de sources ponctuelles, contrairement au diffuseur hémisphérique fourni habituellement qui fait une mesure globale de toutes les sources dans le champ.

En fait ça marchera mieux que si on essaie de faire la balance des blancs comme ça sans surface de référence correcte, la feuille blanche, un mur blanc... et pas le pull vert du tonton couperosé à la sortie de noce ! :p
 
A

Anonyme

Invité
Bon je savais pas, mais ça doit être moins pratique de faire une mesure en incident qu'en réfléchit.
Parce qu'il faut bouger l'appareil de place vers la lumière du sujet ce qui est plus lourd qu'une feuille de papier (oh la grosse feignasse que je suis).