impression offset sur plastique

gui_gui_gui

Membre confirmé
25 Mai 2005
250
3
55
perso.wanadoo.fr
Bonjour, un infographiste a réalisé un doc XPress pour impression 4 couleurs pantone, comme l'exigeait le cahier des charges techniques d'un imprimeur.
Il s'agit d'offset, mais sur matière plastique.
Il s'agit de 4 couleurs, mais en pantones.
L'infographiste, dans sa maquette, a dosé certaines couleurs à 50 %, et c'est là que l'imprimeur a tiqué : en effet, l'imprimeur précise (mais un peu tard) que le procédé offset sur plastique ne gère pas les trames, donc, pas de couleurs à 50 %, donc, maquette à refaire.
Étonné, le maquettiste pensait que cette contrainte technique (l'impossibilité d'imprimer en tramé) n'existait que pour la sérigraphie. Tout comme moi-même ! Et vous, le saviez-vous ?
 

Nat Design

Membre confirmé
12 Août 2003
137
43
40
Suisse
L'impression offset sur plastique, je connais pas.
Mais je te jure qu'on peut imprimer des trames (grossières) en sérigraphie.
 

lemon bubble

Membre confirmé
5 Septembre 2001
165
2
43
01
www.terral-designer.com
Nat Design a dit:
L'impression offset sur plastique, je connais pas.
Mais je te jure qu'on peut imprimer des trames (grossières) en sérigraphie.

trame grossière, trame grossière ... on peut imprimer en trame 150 avec encre UV sur du plastique contre une 133 avec de l'offset si je ne m'abuse. J'ai visité certains sérigraphes spécialisés en repro d'art ... c'est bluffant ce qu'ils peuvent effectuer !

Pourquoi vouloir passer par l'offset pour imprimer du plastique ?
 

claude72

Membre d’élite
Club MacG
13 Février 2005
3 657
277
60
J'ai déjà fait quelques impressions sur du plastique pour faire des auto-collants (ou des impressions sur du calque, c'est le même problème) et seules les encres sont différentes : pour tous les supports "fermés" il faut des encres à séchage par oxydation (au lieu des encres à séchage par pénétration utilisées pour les papiers).
Ensuite, le tirage est plus délicat, le dosage de l'eau est très pointu, le séchage pas facile, mais je n'ai pas souvenir de problème de tramés.

Par contre, je me souviens très bien avoir fait pour un de mes clients la maquette d'une carte magnétique, en demandant avant à l'imprimeur spécialisé dans ce type d'impression quel procédé il utilisait et ce qu'il était possible de faire avec son système d'impression et l'imprimeur m'a répondu qu'il utilisait un procédé offset et qu'il imprimait de la trame 150 sans aucun problème...
 

gui_gui_gui

Membre confirmé
25 Mai 2005
250
3
55
perso.wanadoo.fr
Donc si je comprends bien, cet imprimeur offset qui ne fait pas de tramé sur plastique est vraiment pas compétent du tout. Merci en tout cas pour vos remarques et expériences, car cela confortera sans doute cet infographiste, dans le bien-fondé de sa démarche de maquettiste, à utiliser les pantones en pourcentages pour de l'offset sur plastique.

Pour ce qui est du tramé en sérigraphie, là en plus je viens d'apprendre quelquechose. Je me souviens tout de même avoir réalisé des petits logos et autres graphismes pour de la sérigraphie, et c'était au sein d'une imprimerie offset. On flashait ensuite et on envoyait les films à un sérigraphiste dont les 2 contraintes techniques étaient : 2 couleurs, Que des pantones, et à 100 %. sans doute les choses ont-elles évolué...
 

apenspel

Vétéran
Club MacG
23 Juin 2002
7 056
329
.be - BXL
gui_gui_gui a dit:
Donc si je comprends bien, cet imprimeur offset qui ne fait pas de tramé sur plastique est vraiment pas compétent du tout. Merci en tout cas pour vos remarques et expériences, car cela confortera sans doute cet infographiste, dans le bien-fondé de sa démarche de maquettiste, à utiliser les pantones en pourcentages pour de l'offset sur plastique.

Pour ce qui est du tramé en sérigraphie, là en plus je viens d'apprendre quelquechose. Je me souviens tout de même avoir réalisé des petits logos et autres graphismes pour de la sérigraphie, et c'était au sein d'une imprimerie offset. On flashait ensuite et on envoyait les films à un sérigraphiste dont les 2 contraintes techniques étaient : 2 couleurs, Que des pantones, et à 100 %. sans doute les choses ont-elles évolué...
J'imagine que l'imprimeur 1 n'a pas envie de se faire chier à nettoyer sa presse pour 4 couleurs Pantone. Il a peut-être envie d'utiliser de la quadri traditionnelle. Peut-être pas par incompétence ou fainéantise, simplement car il ne dispose pas du matériel nécessaire. Il ne dispose peut-être pas du matériel à cause des prix qu'il pratique.

C'est pareil pour le sérigraphe "en 2 couleurs".

Ils remettent des tarifs, en fonction de leur infrastructure et il ne faut pas tout chambouler.
 

jeanba3000

Vétéran
Club MacG
28 Février 2001
5 002
413
15 mn du Pascalou
www.jeanba.net
Bonjour les gens !

Pour voir ce qu'on peut faire de mieux en sérigraphie, peut-être que lemon bubble le connaît déjà, je vous suggère d'aller voir l'atelier de Michel Caza à St Ouen l'Aumône près de Cergy Pontoise, qui effectivement utilise les encres UV pour atteindre des sommets de qualité, au service notamment des plus grands artistes (y a qu'à vérifier sur google, il a même fait des ouvrages techniques). J'y avais fait un stage passionnant au début de mes études.
 

lemon bubble

Membre confirmé
5 Septembre 2001
165
2
43
01
www.terral-designer.com
jeanba3000 a dit:
Bonjour les gens !

Pour voir ce qu'on peut faire de mieux en sérigraphie, peut-être que lemon bubble le connaît déjà, je vous suggère d'aller voir l'atelier de Michel Caza à St Ouen l'Aumône près de Cergy Pontoise, qui effectivement utilise les encres UV pour atteindre des sommets de qualité, au service notamment des plus grands artistes (y a qu'à vérifier sur google, il a même fait des ouvrages techniques). J'y avais fait un stage passionnant au début de mes études.

Je connais Michel Caza pour ses ouvrages techniques mais pas ses travaux.
La sérigraphie est une technique que j'ai découvert un peu par hasard et que je trouve vraiment top, trés souple, permettant d'imprimer sur n'importe quel support avec une tenue colorimétrique/saturation idéale dans le temps. Par contre c'est une véritable cuisine personnelle car d'un postulat de base simple (impression par pochoir en fait) il faut une expérience et des tests permanents sur un ensemble de paramètres impressionants (opacité du film, insolation de l'écran, épaisseur de racle, .....) pour arriver à une belle impression. D'où la facilité de trouver un sérigraphe et la difficulté de trouver un BON sérigraphe.

L'offset m'apparait comme plus simple et constant dans le temps mais par contre beaucoup plus rigide que la sérigraphie. Le fait d'ajouter une couleur pantone en fait souvent hurler plus d'un et le font payer cher, la tenue aux uv malgrés des vernis uv offset existant est quand même limite, etc ...

Par contre une technique pleine d'avenir est l'impression numérique à plat avec encre UV, en gros on se trouve avec une table aspirante, un bras 2 axes et des buses jets d'encres le tout piloté par ordi. Les encres n'offre pas encore une tenue identique à celles utilisées en sérigraphie, la définition peut faire des efforts et le prix est encore dissuasif mais on met la photo de sa belle-mère dans la becane, sa porte d'entrée moulurée à plat sur la table aspirante et zou, la machine imprime la photo sur le bois de la porte avec une tenue correct.

Mais on s'éloigne du sujet initial ...

Alors le sérigraphe qui n'imprime qu'en 2 couleurs aplat ... :siffle:
 

rubren

Membre d’élite
Club MacG
5 Septembre 2005
1 440
86
52
Le Nuage d'Oort
gui_gui_gui a dit:
Donc si je comprends bien, cet imprimeur offset qui ne fait pas de tramé sur plastique est vraiment pas compétent du tout. Merci en tout cas pour vos remarques et expériences, car cela confortera sans doute cet infographiste, dans le bien-fondé de sa démarche de maquettiste, à utiliser les pantones en pourcentages pour de l'offset sur plastique.

Pour ce qui est du tramé en sérigraphie, là en plus je viens d'apprendre quelquechose. Je me souviens tout de même avoir réalisé des petits logos et autres graphismes pour de la sérigraphie, et c'était au sein d'une imprimerie offset. On flashait ensuite et on envoyait les films à un sérigraphiste dont les 2 contraintes techniques étaient : 2 couleurs, Que des pantones, et à 100 %. sans doute les choses ont-elles évolué...

Je bosse au sein d'une imprimerie ou on imprime avec différents moyens de production (offset classique, waterless ou offset à sec, typo, et sérigraphie). Pour l'impression sur plastique (reste à savoir quel est le type spécifique du support) mais il nous arrive très souvent d'avoir à imprimer sur du PP (Polypro). Pour ce qui est du waterless,de l'offset, de la typo et de la sérigraphie l'ajout d'un blanc couvrant est nécessaire, mais dans ces 4 modes d'impression il est tout à fait possible d'imprimer des trames (que ce soit quadri ou tons directs) et cela jusqu'à une linéature de 175 (même pour la sérigraphie).

Maintenant reste à voir quel est le type de projet et à quoi il est destiné, et surtout de quel matériel d'impression est équipé ton imprimeur, car de cela aussi dépend beaucoup la manière de préparer la maquette.