10.6 Snow Leopard pédagogie : différence mac os windows

mac fleuri

Membre junior
26 Février 2009
87
9
33
www.lands-escape.blogspot.com
Bonjour à tous

Animateur dans une MJC, je vais animer des ateliers informatiques et graphiques avec les jeunes.

Je ne vais pas approfondir beaucoup (pas de code ni de programmation, par exemple) mais je voudrais ne pas trop leur dire de bêtises.

Un peu de culture générale : différences MacOS, Windows, Linux.

Sur le web, j'ai trouvé les différences classiques (intégration verticale matériel-logiciel chez Apple, etc, gratuité de Linux, etc.)

Seulement une info que je ne retrouve pas, que je me souviens avoir entendu de la bouche d'un de mes profs il y a 10 ans, mais que n'arrive pas à vérifier : grosso modo :

Selon lui, l'organisation des fichiers n'était pas la même :
Mac OS X grave les fichiers sur le disque les uns à la suite des autres, ce qui favorise la recherche de Finder (fichiers d'un seul tenant)
Windows copie les fichiers, puis quand il n'y a plus de place, comble les petits espaces avec le reste des fichiers. D'où nécessité de fragmenter. Et lenteur de la fonction Recherche.

Infirmation ou confirmation ?

J'ai mis en préfixe snow léopard, parce que c'était l'OS de l'époque, tout cela n'est peut etre plus d'actualité... Et peut etre que cette question a plus sa place dans les forums discussion ?

Je vais essayer de ne pas trop influencer envers Mac, de toute facon, tous les jeunes sont convertis, ils ont chacun un iphone 8 que je ne pourrais même pas me payer...
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
21 904
3 884
Là-haut
Bonjour,

Je ne sais pas trop ce que fait Windows, Mac OS X (ou OS X ou macOS) copie les fichiers sur le disque en priorité sur les espaces « vierges » (où aucun fichier n’a encore été écrit puis effacé). Les fichiers de moins de 20 Mo ne sont pas fragmentés. Pour les autres, cela va dépendre de la place « vierge » restante.

La fragmentation arrive au bout du compte, que ce soit celle des fichiers ou celle du disque, mais elle avait déjà très peu d’influence sur les temps d’accès avec les disques durs classiques, alors aujourd’hui avec les SSD. Depuis longtemps on signale ici que défragmenter ne sert à rien vu les risques que cela comporte. J’ai moi-même expérimenté un DD système fragmenté à plus de 91 % sans ralentissements notables.

Je sais aussi que le système contrôle chaque fichier après copie, ce qui rend la copie des nombreux fichiers de petites taille moins rapide que celle de quelques fichiers de grosse taille.

Maintenant, on vient de changer de système de fichiers donc tout cela appartient déjà au passé.
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
34 730
4 030
Selon lui, l'organisation des fichiers n'était pas la même :
Mac OS X grave les fichiers sur le disque les uns à la suite des autres, ce qui favorise la recherche de Finder (fichiers d'un seul tenant)
Windows copie les fichiers, puis quand il n'y a plus de place, comble les petits espaces avec le reste des fichiers. D'où nécessité de fragmenter. Et lenteur de la fonction Recherche.
S'il n'y avait que ça, passe encore, mais sur le fond, oui ton prof n'a pas raconté de bêtises. Par contre, là c'est plutôt pour toi, ça ne grave pas, mais ça enregistre les fichiers.

Sur le fond, macOS gère mieux le stockage/enregistrement des fichiers, ce qui fait qu'il n'y a pas besoin de logiciel tiers pour défragmenter un disque dur. D'ailleurs sous macOS, ce procédé entre en action dès l'instant ou on fait un clonage avec un autre disque dur. On pourrait même dire que refaire un rétro clonage sur le disque dur interne élimine les fichiers disparates en les rassemblant au maximum.

Et oui avec Windows, c'est un peu j'enregistre là ou il y a de la place, mais il ne faut pas non plus exagérer. Si à la base on fait une installation propre en passant par un formatage, tous les fichiers système seront pratiquement contigus. Ce n'est par la suite avec l'installation de divers logiciels que cela va se gâter, et bien souvent il faudra utiliser un logiciel de défragmentation tiers, quoique celui qui est installé d'office fasse correctement son travail.

Il y a aussi le fait que bien souvent tous ceux qui ont utilisé Windows sont un peu perdus sous macOS parce qu'ils ne trouvent un logiciel qui s'appelle Explorateur de fichiers. La structure générale entre macOS et Windows est aux antipodes, car Microsoft laisse la porte ouverte à des tas de modifications qui ne sont pas permises par Apple, non pas par protection, mais pas sécurité du système d'exploitation.

Sous macOS, il y a un dossier Documents et c'est bien là qu'il faut enregistrer tous ses documents en structurant dans ce dossier autant de dossiers que de sous-dossiers que l'on désire. On peut mettre des tags de couleur sur n'importe dossier, fichier.

Là, je m'étends un peu plus, mais ça me semble nécessaire. Un logiciel sous macOS est contenu dans un paquet, c'est-à-dire que dans le dossier Applications, on ne voit qu'une icône. Si c'est bien clair pour certains, ça ne l'est pas du tout pour d'autres. Donc, une application est représentée par une icône, si on fait un clic droit sur n'importe quelle application on aura une option Afficher le contenu du paquet. Qu'est-ce que c'est que ça ?

A l'instar de Microsoft qui dissémine les fichiers système d'une application ainsi que les sous-fichiers divers un peu partout, mais principalement dans le dossier Windows, Apple a mis les principaux fichiers système de l'application dans un paquet, une sorte de boîte étanche ou seuls les fichiers de préférences et petits fichiers n'ayant pas une grande influence sur le fonctionnement de l'application et/ou du système sont hors de ce paquet.

Ce qui fait que sous macOS, il suffit si une application lors de son installation ne propose pas un fichier de désinstallation, de le déplacer tout simplement dans la Corbeille pour le supprimer, ce qui n'est pas du tout la même musique sous Windows ! Je ne vais pas faire la liste, mais il y a une pelletée de fichiers .dll, .ini, etc, qui se promène un peu partout et surtout des modifications dans la BDR (Base De Registre) qui n'existe pas sous macOS.

Bref, inutile de tirer à boulets rouges sur Windows, mais il faut souvent mettre les mains dans le cambouis. Pour finir, je t'invite sérieusement à te pencher et à tenter de comprendre pourquoi Microsoft continue à stocker tous les fichiers .dll en un, deux, trois, quatre, voire plus, une copie dans le dossier WinSXS. Officiellement Microsoft a répondu que c'était pour une meilleure utilisation des logiciels qui nécessite tel ou tel fichier .dll pour un lancement plus rapide ainsi qu'un redémarrage ! Le souci est que ce dossier WinSXS gonfle inexorablement avec le temps et qu'il est impossible de le modifier.
 

mac fleuri

Membre junior
26 Février 2009
87
9
33
www.lands-escape.blogspot.com
Noté
Merci de vos réponses
Je me penche sur l'organisation des fichiers windows et les pléthores d'ajouts
Maintenant, on vient de changer de système de fichiers donc tout cela appartient déjà au passé.
il faudra que je me penche la dessus aussi ; comment se nomment ces fichiers ? ntfs chez windows et hfs chez mac ?
y a t il une différence entre les fichiers sous snow leopard et sierra actuel ?
je me souviens avoir lu (sur macg, je pense) que Steve Jobs aurait préféré une intégration de finder plus profonde dans les fichiers, mais échéances obligent, il avait du se satisfaire de ce qui existe ?
en tout cas encore merci
 

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
21 904
3 884
Là-haut
NTFS c’est le système Windows classique. Un volume NTFS est lisible sur Macintosh mais pas inscriptible, sauf à utiliser un logiciel tiers*. À côté de cela, tu as le vieux FAT avec ses déclinaisons FAT16, et FAT32 et l’ExFAT qui sont tous gérés en lecture et écriture sur Macintosh, à partir de Mac OS X 10.6.6 pour le dernier.

Le HFS étendu dit aussi HFS+, ou HFSX+ dans sa version « sensible à la casse », est le système de fichier courant sur Macintosh. C’est celui de Snow Leopard. On évite le « sensible à la casse » parce que les disques systèmes formatés ainsi ne sont pas compatibles avec certaines applications, Adobe notamment.



Le HFS+ est un vieux système de fichiers (1998) qu’Apple a perfectionné au fil du temps (métadonnées, journalisation, etc) mais qui commençait à accuser ses années.

Apple a donc créé le APFS, dans un premier temps devenu le système de fichier sur iOS (iPhone et iPad), puis maintenant le système de fichier de macOS 10.13 High Sierra, mais seulement par défaut sur les SSD.

https://developer.apple.com/library...roduction.html#//apple_ref/doc/uid/TP40010672

https://developer.apple.com/library...f/doc/uid/TP40016999-CH1-DontLinkElementID_19

Sinon, tu peux consulter les pages Wikipédia en anglais, elles sont très bien faites.
https://en.wikipedia.org/wiki/File_system
https://en.wikipedia.org/wiki/Comparison_of_file_systems

Aussi cet article de Nextinpact sur l’APFS : https://www.nextinpact.com/news/105101-apfs-plongee-dans-nouveau-systeme-fichiers-dapple.htm
 

Locke

What am I doing here?
Modérateur
Club MacG
20 Juillet 2011
34 730
4 030

Moonwalker

Dark Star
Club MacG
22 Avril 2006
21 904
3 884
Là-haut
T’as la frise Unix de Éric Lévénez : https://www.levenez.com/unix/

Plus exhaustive que le schéma Wikipédia qui n’est plus à jour dans la version française.

À ce propos, macOS n’est pas un Unix-like comme trop souvent indiqué, c’est un Unix certifié, depuis Mac OS X 10.5 Leopard.