Un premier pas

lepseudoquetutentapes

Membre confirmé
3 Juillet 2004
426
24
88
tinyurl.com
Bonjour

Voila longtemps que je veux commencer la photographie...
Le monde artistique m'attire énormément, et l'essence même de la photo encore plus

Il m'arrive souvent de vous lire, et j'avoue que je m'y perds régulièrement
Sans doute est-ce normal puisque je n'ai jamais eu réellement l'occasion de m'adonner à la photo d'art

Le numérique est un bon outil, mais je préfèrerais commencer par un argentique
Pour une question de budget, oui, mais également d'autres raisons plus "honorables" : la surprise, l'attente, la redécouverte d'une scène, d'un moment vécu. Etre confronté à ses erreurs, même si c'est désagréable, pour s'améliorer encore et toujours.

Mais ce qui me tient à coeur avec l'argentique, c'est ce que je souhaiterais développer moi-même les clichés
Que l'image puisse naître sous ses yeux doit offrir une intensité incroyable que j'aimerais ressentir

Est-ce seulement réalisable ou cela ne restera qu'un fantasme ?

Les sujets qui m'intéressent à priori sont principalement les scènes nocturnes (jeux de lumières, ambiances), les auto-portraits en noir et blanc ou en couleurs (à défaut d'avoir des modèles, le corps humain me semble néanmoins un support intéressant)

Il y aura sûrement d'autres sujets, mais plus occasionnels
J'avoue qu'une utilisation généraliste me plairait pour toucher un peu à tout, essayer

Bref, quelle tranche budget faut-il compter pour s'offrir un équipement pour débutant qui ne veut pas quelque chose de démesuré par rapport à ses faibles connaissances, mais pas non plus être bridé par un mauvais choix ?

Pour finir, auriez-vous un ouvrage à me conseiller sur la photographie, afin d'apprendre quelques astuces, quelques principes fondamentaux ?
Bref, un support littéral

Merci beaucoup pour votre attention
 

alan.a

Membre d’élite
Club MacG
17 Février 2003
2 984
586
45
lieu dit Bellevue, Normandie
www.alan-aubry.com
Bonjour,

Pour développer et tirer toi même tes clichés, le plus simple reste le noir et blanc, le dvt et le tirage en couleur étant un truc assez ardu.
Le matériel de base est économique, une cuve avec spirales, 3 bacs pour le tirage, une grande bassine pour le rinçage, un agrandisseur et un margeur et roule Paulette.

Tout ce matériel se trouve facilement en neuf ou en occasion pour une somme assez modique.
Avec une enveloppe de 1000 euros, tu as de quoi te faire très plaisir (boîtier argentique et optiques compris, et même un moyen format).

Pour le choix de l'appareil, j'aime bien les trucs rustiques avec le moins d'assistance possible, mais c'est une question de goût personnel.

Concernant les livres photo, pour le noir et blanc, il y a le livre de Philippe Bachelier que je trouve très bien.

Du moment qu'on ne saute pas d'étapes, qu'on surveille ses t° et sa pendule, faire un développement/ tirage noir et blanc est très facile, faire un très beau tirage noir et blanc est plus difficile, mais ça peut venir avec le temps et la pratique.

Tout ça me donne bien envie de me ressortir mon vieux labo !!!
 

patrick jean-jacques

Membre d’élite
Club MacG
6 Septembre 2004
1 558
60
Sud-ouest
bonjour "Pseudo" etc.
il y a aussi une autre façon d'apprendre la photo c'est de s'inscrire au plus proche labo associatif ou municipal près de chez toi,
les "clubs photos" sont trés nombreux en france et j'en ai fréquenté au moins trois au cours de ma carrière d'amateur, depuis 1975...
un en tant que formateur bénévole, et les autres pour y apprendre les rudiments de la photographie noir et blanc, en plus on y rencontre de vrais passionnés parfois trés pointus, et l'utilisation d'un labo associatif pour le tirage évite d'avoir à squatter une pièce de son domicile pour en faire un labo, ce qui est parfois difficile à faire admettre au reste de la famille !
tu ne donnes pas ta région ni ta ville d'origine dans ta signature il est difficile de te conseiller plus sur ce sujet, on doit pouvoir trouver des adresses sur le net via google,
http://www.google.fr/search?client=...photo&meta=cr=countryFR&btnG=Recherche+Google
bonne chance,
Patrick
 

macinside

Dieu des forums
Modérateur
Club MacG
20 Février 2000
35 767
3 271
38
Dans une vallée ...
www.gauthiernicolas.fr
Bonjour,

Pour développer et tirer toi même tes clichés, le plus simple reste le noir et blanc, le dvt et le tirage en couleur étant un truc assez ardu.
Le matériel de base est économique, une cuve avec spirales, 3 bacs pour le tirage, une grande bassine pour le rinçage, un agrandisseur et un margeur et roule Paulette.
et en plus les labos complet sont bradé ... pour l'agrandisseur il te faut aussi une belle optique ;) (non un 75 mm nikkor el qui traine)

Tout ce matériel se trouve facilement en neuf ou en occasion pour une somme assez modique.
Avec une enveloppe de 1000 euros, tu as de quoi te faire très plaisir (boîtier argentique et optiques compris, et même un moyen format).
tu peu trouver sans probleme des boities moyen format 645 recent (pentax, mamiya, bronica, ...) pour 500 euros, je suis sur que pour 1000 euros tu peu avoir sans probleme un équipement argentique complet donc :up:
 

patrick jean-jacques

Membre d’élite
Club MacG
6 Septembre 2004
1 558
60
Sud-ouest
c'est une idée alléchante mais si on veut en tirer tout les avantages il faut une bonne expérience informatique, utiliser Photoshop ou le gimp (un peu), avoir une imprimante photo réaliste un graveur de Cd (pour les sauvegarde) et accepter-au début-de ne plus regarder la télévision pour se consacrer à la photographie sur informatique.
ce qui est je le concède aussi couteux en temps passé que le labo argentique,
je parle pas ici du calibrage de la chaine; écran-imprimante-scanner...ni des problèmes basiques liés à l'usage d'un ordinateur,
bref le choix est dans le camp de "pseudoquitue"
j'oublie ton pseudo, en choisir un autre plus simple ?;)
patrick
 

Raf

Membre confirmé
23 Janvier 2001
396
210
Louveciennes
Je rejoins Foguenne, pour apprendre le numérique coûte moins chère, mais l'argentique à ces avantages aussi...

Je développe (ok, c'est nul comme jeux de mots) :

En photo, tu as deux étapes : la prise de vue et le développement.

La prise de vue : C'est l'essentiel, il faut arriver à comprendre comment on fait un bon cadrage, maîtriser la profondeur de champs, l'exposition et le temps de pause, lire les contrastes, les couleurs, le mouvement, la composition de l'image,... et j'en passe. Et tout ça, ça viens par la pratique. Donc au début, tu fais une photo correct par pellicule et encore. En argentique, tu fais vite le calcul ...€€€€...et tu te dis que tu vas réfléchir avant de prendre une photo, ce qui t'encourages à te poser des questions avant de prendre la photo, quitte à ne pas la prendre. Ça pousse aussi à acquérir des connaissances techniques et théoriques qui vont te permettre de mieux "prédire" le résultat.

Personnellement, j'ai du faire au moins une centaine de pellicules avant d'arriver à avoir une correspondance entre ce que j'attendais et le résultat effectif et donc d'améliorer significativement le taux de "bonnes photos". Mon appareil photo argentique est un Minolta X700 (sans autofocus, ni programme), c'est plus rustique, mais surtout on ne peut pas se reposer sur l'appareil pour choisir le bon programme. Il faut tout faire à la main, tu comprends donc plus rapidement ce qu'il faut faire dans tel cas et pourquoi.

Le numérique à un gros avantage en terme de prix. Il a aussi un avantage en terme d'apprentissage, tu as le résultat de ta photo dans l'instant, tu peux donc corriger sur le moment et jouer avec les réglages. Ça donne une démarche plus empiriques et moins technique que l'argentique.

En résumé, argentique pour un apprentissage plus technique/théorique, numérique pour un apprentissage plus empirique.

Pour le developpement Déja, c'est très long de développer une photo correctement. Il faut compter une demi-journée (4 ou 5h) par séance de tirage. Il faut donc être particulièrement patient, pour un résultat pas toujours à la hauteur de tes espérances. Si tu n'es pas quelqu'un de patient, de précis, d'ordonné... oublie le développement.

Maintenant en numérique, tu peux aussi "développer" tes photos. Ça sent pas le poisson, et tu ne squattes pas la salle de bain tout l'aprés-midi, :D
 

lepseudoquetutentapes

Membre confirmé
3 Juillet 2004
426
24
88
tinyurl.com
Merci beaucoup à tous

Avant tout, je tiens à dire que je ne pourrais pas investir 1000€
A contre coeur oui, puisque ce sont mes finances qui me brident et non pas l'envie

Disons que 500€ ce serait déjà bien... peut-être est-ce trop peu, et vaut-il mieux que j'économise encore, mais c'est pas toujours facile en étant étudiant

Pour ce qui est de développer soi-même, je crois comprendre qu'il faut une pièce dédiée à cela ? Si oui, oublions, je n'ai vraiment pas l'espace nécessaire... petit studio oblige
D'un autre côté, peut-être est-ce tôt... peut-être devrais-je d'abord apprendre à faire des photos réussies...

En tous cas, la patience je l'ai... quand j'apprécie quelque chose, je ne rechigne pas à la tâche :)

Donc oui l'argentique m'attire car je lui trouve un certain charme
Si le numérique devait être une meilleure solution pour commencer, alors pourquoi pas...

Mais je ne vois vraiment pas quoi acheter avec le budget que je pensais y dédier ?
Enfin, apparemment, j'ai cru à tort que l'argentique était moins cher car apparemment moins "tendance"

J'aime bien tripatouiller avec Photoshop, et je trouve Aperture assez génial (mais mon pauvre powerbook l'aime pas lui)
L'imprimante, bof bof... sans plus ! Enfin ça, je pourrais toujours voir par la suite ou les faire tirer par un professionnel, non ?

Pour ce qui est du club photo, ça ne m'emballe pas.. peut-être que je rate quelque chose, mais je suis de nature sauvage, et je préfère apprendre seul dans mon coin en faisant quelques recherches si besoin est

Au final, je suis un peu perdu... et j'ai l'impression d'être un sacré emmerdeur par la même occasion :rose:

En tous cas, encore merci, j'ai bien pris notes de vos réponses et des livres cités :)
 

donatello

Membre d’élite
Club MacG
14 Mars 2001
1 210
324
42
Carrément à l'ouest
Salut

Le conseil du jour : trouver un Reflex numérique en occasion à moins de 400 euros. Je pense par exemple au Pentax *istDS qui constitue une bonne base et sur lequel tu pourras greffer quelques objectifs anciens, manuels et de très bonne qualité.

Commencer à shooter.

Pour le développement franchement rien ne presse. On peut parfaitement apprendre les bases et faire tout le déchet qu'on veut sur son écran, pas besoin de tout tirer. Si tu accroches, si tu progresses il sera toujours temps de te soucier de les imprimer d'une manière ou d'une autre.

Donc, y aller progressivement, ne pas investir d'un coup dans toute la chaine de traitement en ne sachant même pas si tu vas vraiment y trouver ton bonheur. Pour l'argentique, si tu n'as pas de pièce dédiée, oublie. Le tirage en labo atteint des prix délirants (j'ai fait développer une pelloche N&B la semaine dernière : boum le coup de bâton alors que mes photos étaient quelconques).
Un reflex num, une bonne focale fixe pas cher, un ordinateur, ça me paraît un bon début.

Voili voilou
 

toys

Vétéran
Club MacG
7 Octobre 2004
5 468
807
39
Clisson
www.furiousavengers.com
je rejoint les prédéceseur la photo argentique est super bien mais sa coute une fortune si tu veux des pelchos noir et blanc qui tienne la route et en plus que tu bosse de nuit tu vas en brulé des petites boite noir.

chope toi un numérique a 500/600 euros et voie se que tu peut faire tu peut voir en directe t'es déffaut d'ouverture ou de vitesse. j'ai le mieun depuis hier et je me dite déjà que je doit changé de facon pour faire mes photo et je revois toute mes base de vitesse d'obturation et d'ouverture.
 

Foguenne

Vénérable sage
Club MacG
26 Avril 2002
10 482
3 178
46
Arlon
www.paulfoguenne.com
[MGZ] Bassman;4290999 a dit:
Malheureusement, pour le trouver... Il est indisponible a la fnac et les autres magasins que j'ai pu faire.
C'est juste, on le trouve très difficilement.
J'espère qu'ils vont sortir une nouvelle version actualisée bientôt.
(je n'arrête pas de le conseiller et de le prêter aux copains. :D )
 
A

Anonyme

Invité
un nikon D70/ D70 s... d'occasion son prix est de 300/350 Euro a peu pres
+ un 18-70 Dx pr 300 Euro (perso, j'ai acheté le mien 200 Euro,en parfait etat, en etant treeeees patient, bon faut pas trop se faire d'illusion non plus, ils courent pas les rues en occasion). ou bien optiques fixes : le 50mn f1.8 a un exellent rapport qualité/prix par exemple...

et la tu peux t'en sortir avec un budget de 600 euro

tu telecharge ufraw et the gimp... puis roule ma poule :D
 

alan.a

Membre d’élite
Club MacG
17 Février 2003
2 984
586
45
lieu dit Bellevue, Normandie
www.alan-aubry.com
Le numérique a ses avantages, je fais les deux, mais personnellement entre lire une planche contact 6x6 et regarder un écran ... il n'y pas photos.
Et puis, la petite attente entre le déclenchement et le visionnage de l'image me plaît bcp (je crois que cette maturation m'est même nécessaire) tout comme l'enjeu du déclenchement.

Question budget ... pas trop d'accord non plus, pour le numérique, si on veut s'y mettre un tout petit peu sérieusement, il faut l'appareil (très cher par rapport à l'argentique) un ordinateur, et un bon écran, et une sonde pour calibrer, et des disques durs à gogos pour le stockage et le backup, et des CD, etc., etc. Au final ... le ticket d'entrée argentique est moins cher et ensuite avec un petit budget de roulement pour les films ce n’est pas mortel (sans compter qu'avec le N&B et on peut très facilement acheter du film au mètre et se faire ses rouleaux, pour 1/2 prix).
Sans compter que si tu commences en numérique, qd tu vas être plus au point, tu vas vouloir un plus gros capteur, un meilleur viseur etc. et que tu vas tout racheter. Mon moyen format m'a couté moins de 400 euros il y a 8 ans, et je n'ai aucune raison de le changer (idem pour tous mes autres appareils). (Foguenne, depuis que tu as mis sérieusement le pied dans la photo, tu n'as pas changé d'appareil ;))

Qd à l'aménagement du labo, tu peux très bien aménager ça dans un coin de ton studio, et qd tu veux faire des tirages, tu occultes tes fenêtres, etc. Tu n'as pas l'absolue nécessité d'avoir de l'eau dans la même pièce, tu peux rincer tes tirages dans une grande bassine.
Mon ancien labo n'était pas dans une salle de bain, mais dans une chambre sans eau. Porter une bassine de flotte ce n’est pas la mort.
Pour développer tes films, tu as juste besoin d'être dans le noir pour les rouler sur la spirale, ensuite, une fois les films dans la cuve, tout se fait à la lumière du jour.

Pour 500 euros, tu peux y arriver.
Pour l'agrandisseur, tu peux regarder pour un Krokus (qui va jusqu'au 6x9), un truc économique des pays de l'Est, avec une bonne optique c'est un agrandisseur rustique, mais honorable.
 

patrick jean-jacques

Membre d’élite
Club MacG
6 Septembre 2004
1 558
60
Sud-ouest
l'avis de Alan avec qui sur ce poup là je suis entièrement d'accord :)
j'ai acheté ses dernières années pour des amis un tas de trucs agentiques (emmaus dépot vente etc.) en bon état à trés bas prix:
des agrandisseurs Fui, Durst pour 10 ou 20 euros plus des optiques nikon 50, 75 mm à 7 et 15 euros ! cuves de dev Pateson neuves 5 euros...
pour les films :quand la presse est passée au numérique je me suis fait "donné" des boites entières de tri-x 12 poses, et je reprend les stocks de film pros quand les photographez de
quartier prennent leur retraite,
reste à acheter du papier (toujours frais) sinon tirages dégueux,
au final on bosse trés bien pour beaucoup moins cher que le numérique qui a des couts cachés :bécane(s), softs, abonnement Adsl, supports de sauvegardes, périphériques etc.
mais ça ici tout le monde le sait; principe de réalité s'opposant au plaisir technologique...
Patrick
 

Ed_the_Head

Vétéran
Club MacG
2 Mars 2004
8 910
1 750
www.waxbuyers.club
Arfff, arrêtez un peu. Je suis à deux doigts de passer à l'argentique avec vos conneries. :D

Argentique? Numérique? Même combat. Si les exigences de matos ne sont pas les mêmes, faut bien apprendre à cadrer/composer/exposer.
Il y a un truc que j'adore dans le numérique, c'est la petite courbe qui s'affiche à coté de la photo. Rien qu'avec ça, tu fais des progrès énormes en quelques heures.
Et rien que pour ça, l'argentique on verra plus tard. ;)
 

le_magi61

Vétéran
Club MacG
24 Janvier 2005
7 465
847
39
Dans les étoiles...
Pour la question du cout caché en numérique, il existe, c'est vrai. Mais si "lepseudo..." poste ici, on peut supporser qu'il (elle) a déja un ordinateur et l'ADSL ;)
 

alan.a

Membre d’élite
Club MacG
17 Février 2003
2 984
586
45
lieu dit Bellevue, Normandie
www.alan-aubry.com
Argentique? Numérique? Même combat. Si les exigences de matos ne sont pas les mêmes, faut bien apprendre à cadrer/composer/exposer.
Il y a un truc que j'adore dans le numérique, c'est la petite courbe qui s'affiche à coté de la photo. Rien qu'avec ça, tu fais des progrès énormes en quelques heures.
Et rien que pour ça, l'argentique on verra plus tard. ;)
Avec l'argentique ... la belle courbe n'est pas au cul de l'appareil mais dans ta tête ;).
Quant au pb du cadrage, effectivement, c'est plus facile de voir avec le numérique, mais quelque part, je trouve qu'avec l'argentique le travail est plus en amont, tu apprends plus à ne pas déclencher, et que petit à petit tu arrives à une sorte d'épure.
Qd je pars une semaine, je rentre avec 4 / 5 rouleaux 6x6 (donc 12 pauses par rouleau) ... mais avec mon numérique, sur la même période j'arrive facilement à 1000 vues ... sans pour autant avoir 1000 vues formidables.
Mais peut être que d'autres arrivent à se retenir en numérique, moi j'y parviens pas.
 

donatello

Membre d’élite
Club MacG
14 Mars 2001
1 210
324
42
Carrément à l'ouest
Je ne dénigre absolument pas, j'ai moi-même une grande sympathie pour l'argentique, simplement je donne un conseil à notre ami en essayant de me mettre à sa place.

Et je répète : 35 euros pour développer un film N&B dont les trois quart des photos étaient ratées. Je trouve ça un peu dur pour progresser.

Quant aux coûts cachés du numérique, faut arréter. Comme l'a dit l'autre, si on est là à se causer c'est qu'on a tous le matos disponible.
 

Ed_the_Head

Vétéran
Club MacG
2 Mars 2004
8 910
1 750
www.waxbuyers.club
Avec l'argentique ... la belle courbe n'est pas au cul de l'appareil mais dans ta tête ;).
Quant au pb du cadrage, effectivement, c'est plus facile de voir avec le numérique, mais quelque part, je trouve qu'avec l'argentique le travail est plus en amont, tu apprends plus à ne pas déclencher, et que petit à petit tu arrives à une sorte d'épure.
Qd je pars une semaine, je rentre avec 4 / 5 rouleaux 6x6 (donc 12 pauses par rouleau) ... mais avec mon numérique, sur la même période j'arrive facilement à 1000 vues ... sans pour autant avoir 1000 vues formidables.
Mais peut être que d'autres arrivent à se retenir en numérique, moi j'y parviens pas.
J'ai trouvé la solution. Je shoote en Raw avec des cartes de 256 megas. Forcement, on déclenche moins. :D

J'ai quand même bien envie de me dégoter un petit argentique... pour voir.