Ce forum est en partie financé par l’affichage de publicités. Merci de désactiver votre bloqueur de publicités pour nous permettre de continuer à fournir ce service.

Achat iPad ... ou Mac ?

Discussion dans 'Switch et conseils d’achat iPhone et iPad' créé par gigab, 28 Janvier 2016.

  1. bompi

    bompi El Moderador
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    12 Février 2004
    Messages:
    41 803
    J'aime reçus:
    3 113
    :D
    On ne s'est pas bien compris : quand je dis que je travaille sur le même objet, je travaille sur le même objet [en général, j'essaye d'être très précis dans ce que j'écris, notamment sur les questions techniques] : le même ensemble d'octets stockés dans le système de fichiers.

    Et, de fait, d'une manière générale, l'outil que j'utilise dépend de mon activité.
    Prenons un exemple concret. Si je dois éditer ou voir le contenu d'un fichier alors que je suis dans un IDE (XCode, Eclipse, NetBeans, Komodo etc.) je l'ouvre dans cet IDE. Si je suis dans un shell, j'utiliserai vi.
    Pareil pour un fichier LaTeX : que je sois sur Windows, Linux ou macOS, j'utilise TeXMaker ou vi, selon l'activité en cours. Idem pour convertir un fichier (e)ps en pdf.
    Dans le cas plus spécifique d'un script : dans sa phase d'écriture principale, je suis plutôt dans un IDE ou un éditeur graphique mais dans sa phase de mise au point, je reste dans le terminal pour l'éditer et le modifier.

    Autre exemple tout simple : travailler sur un objet composite. Je travaille une image avec le logiciel idoine (disons Gimp). Puis je recompile un document LaTeX utilisant cette même image (c'est-à-dire le même fichier physique) pour obtenir un PDF.

    Faire cette opération toute simple est plus compliquée sur iOS [j'ai aussi un éditeur LaTeX sur mon iPad et mon iPhone]. Et c'est logique puisque l'on passe d'un modèle de systèmes centrés sur les fichiers [sur UNIX, tout est un fichier] à des systèmes centrés sur les applications.
    Dans un cas, fichiers et applications sont totalement disjoints, ce qui autorise des relations n*n. [on peut utiliser une même application pour plusieurs fichiers ; on peut utiliser un même fichier dans plusieurs applications]. Dans le second, les fichiers appartiennent à une application, et on a une relation 1*n [on peut utiliser une même application pour plusieurs fichiers ; un même fichier n'est accessible que d'une seule application]. Dans les faits, on a souvent, à un instant t, des relations 1*1 [une application ne peut afficher (voire ouvrir) qu'un fichier à la fois, notamment à cause du système de fenêtrage rudimentaire : on a une fenêtre modale en plein écran ; ça évolue un peu mais on est très loin du multi-fenêtrage usuel].

    Donc, en soi, c'est assez nouveau (ou, d'une certaine manière, une régression partielle) ; ce n'est pas une question de prise de conscience ou de prétexte ou je ne sais quoi de ce genre.
     
    macomaniac et melaure aiment ça.
  2. USB09

    USB09 Membre d’élite

    Inscrit:
    27 Mars 2008
    Messages:
    1 624
    J'aime reçus:
    171
    C'est totalement illusoire.
    Vous importez des photos sur votre ordinateur pour les modifier vous en faite une copie des que vous l'ouvrez dans une application. Vous pouvez enregistrer SUR l'originale mais vous en ferez un autre fichier par précaution.
    Vous créer un document à chaque modification par vous ou autres vous en ferez une copie.

    Vous dites que chaque application peuvent ouvrir un fichier et versi versa.
    Je ne peux pas ouvrir un JPEG avec textedit, ni Word, ni Pages.
    Je ne peux pas ouvrir un fichier INDD avec Word, ni Pages
    Je ne peux pas ouvrir un fichier Word avec indesign
    Je ne peux pas ouvrir un fichier Pages avec indesign...etc...

    Chaque application a ses fonctions et son univers, le Finder donne l'illusion d'être sur un même monde.
    Prenez NOTES par exemple, le Finder n'existe pas. J'ajoute que j'ai pour notion de ne pas dupliquer des fonctionnalités.

    Quoi qu'il en soit le fond est toujours le même : entrée /traitement/sortie
    Que ce soit avec des hologrammes.
     
  3. melaure

    melaure Chasseur de Bobos
    Club MacG

    Inscrit:
    24 Octobre 2001
    Messages:
    24 670
    J'aime reçus:
    1 661
    En fait tu n'as rien compris de ce qu'on pouvait faire avec un ordinateur, un système et des logiciels. :bored:

    En effet il vaut mieux que tu restes sur tablette ...
     
    okeeb aime ça.
  4. peyret

    peyret Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    22 Octobre 2001
    Messages:
    4 003
    J'aime reçus:
    645
    +1 :up:
     
    okeeb aime ça.
  5. USB09

    USB09 Membre d’élite

    Inscrit:
    27 Mars 2008
    Messages:
    1 624
    J'aime reçus:
    171
    C'est du pareil au même. Un système, des application et des fichiers. Vous en faites une idylle de votre MAC qui est maladif.
    Je me sert de mon MAC pour bosser et faire des choses automatique. Mais quand je réfléchi , conçoit, m'attable à un souci de code...et bien je prend ma tablette ;-)
    Pour faire le même boulot.
     
  6. bompi

    bompi El Moderador
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    12 Février 2004
    Messages:
    41 803
    J'aime reçus:
    3 113
    Je ne sais pas si tu as une idée du fonctionnement des systèmes usuels (Windows, Linux, macOS [on peut allonger la liste]) mais ce n'est pas celui que tu indiques. Et j'ai l'impression que tu n'as pas lu mes indications.
    Les exemples que j'ai donnés sont des exemples réels ; d'aujourd'hui, même, pour l'intégration de l'image PNG dans
    mon document LaTeX. En l'occurrence, je peux modifier l'image avec sips ou GIMP, qui disposent d'algorithmes pour cela. Mais pour l'intégrer dans le PDF final de mon document, le logiciel utilisé (ici, une suite de commandes de LaTeX) sera capable de lire et analyser le contenu de l'image pour la faire tenir dans le PDF. Lequel PDF sera à son tour utilisable par diverses applications (visualisation, impression, etc.)

    Un autre exemple pratique : sur iOS, je crée un document LaTeX et je scanne une image (avec l'excellent Scanbot). Pour les envoyer ailleurs je dois aller sur chacune des applications successivement pour le partager. Sur macOS, j'utiliserai le Finder, Transmit ou ncftp et pourrai transférer mes fichiers sans avoir besoin de rouvrir chaque application.

    Heureusement, avec Dropbox (ou d'autres services similaires), la situation commence d'être un peu plus ouverte qu'avant, le composant de Dropbox permettant d'ouvrir plus aisément un document en-dehors de l'application. Mais on n'a quand même pas la souplesse d'un système de fichiers classique (et on n'est pas toujours bien connecté non plus).

    C'est en cela que je ne pourrai pas être pleinement productif avec l'iPad : il n'est pas adapté à mon boulot.
     
    melaure, okeeb et macomaniac aiment ça.
  7. peyret

    peyret Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    22 Octobre 2001
    Messages:
    4 003
    J'aime reçus:
    645
    Je me demande pourquoi Apple vend encore des imac 27"..... :D
    si on peut tout faire sur tablette.....
     
    okeeb aime ça.
  8. bompi

    bompi El Moderador
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    12 Février 2004
    Messages:
    41 803
    J'aime reçus:
    3 113
    Personnellement, je travaille sur Windows (obligé), Linux, macOS, à l'occasion AIX et Solaris et n'idolâtre rien du tout. Je suis plutôt pragmatique, à vrai dire. Et j'ai appris avec le temps à considérer qu'il y a de multiples manières de travailler, et la plupart ont leur justification : il faut déjà réaliser que tout le monde n'a pas le même travail (allons donc !) et encore moins la même méthode pour l'effectuer, sans pour autant être "dans l'erreur".
     
    melaure et okeeb aiment ça.
  9. USB09

    USB09 Membre d’élite

    Inscrit:
    27 Mars 2008
    Messages:
    1 624
    J'aime reçus:
    171
    Tu sais qu'il y a des éditeurs qui code, classe et gère le FTP
     
  10. bompi

    bompi El Moderador
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    12 Février 2004
    Messages:
    41 803
    J'aime reçus:
    3 113
    Va savoir : serions-nous tous lobotomisés ? (je me mets dans le lot même si je n'ai pas d'iMac, parce que j'aime bien soutenir les minorités méprisées... :D)
     
  11. USB09

    USB09 Membre d’élite

    Inscrit:
    27 Mars 2008
    Messages:
    1 624
    J'aime reçus:
    171
    Tout à fait d'accord.
     
  12. bompi

    bompi El Moderador
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    12 Février 2004
    Messages:
    41 803
    J'aime reçus:
    3 113
    Je ne vais pas aller plus avant parce que je me refuse à user de certains arguments.
    Je me contenterai donc de répondre : voui.
     
  13. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    54 508
    J'aime reçus:
    18 369
    [Ce fil désopilant m'avait échappé (image de mézigue désopilé --> [​IMG] )]
     
    okeeb aime ça.
  14. bompi

    bompi El Moderador
    Modérateur Club MacG

    Inscrit:
    12 Février 2004
    Messages:
    41 803
    J'aime reçus:
    3 113
    Et qu'est-ce qui te désopile à ce point ? :merci:
     
  15. macomaniac

    macomaniac Ouroboros
    Club MacG

    Inscrit:
    20 Septembre 2012
    Messages:
    54 508
    J'aime reçus:
    18 369
    Bah ! disons... le décalage des points de vue. Tu es d'ailleurs le premier à te fendre :
     
  16. ibabar

    ibabar Membre émérite

    Inscrit:
    28 Août 2002
    Messages:
    959
    J'aime reçus:
    301
    Pour apporter mon point de vue...
    Je suis sur Mac depuis presque toujours (si j'excepte la série MO5 et Amiga, ainsi que mes tous débuts sur le Commodore 64 de mon père... et oui, j'ai 40 ans!).
    Je suis geek mais j'ai des usages "basiques", tout-venant, comme finalement 99% des gens (même si de nombreux utilisateurs lambda pensent à tort faire partie des 1% et qu'il leur faille absolument un MacBook Pro 15" ou un iMac 5k, mais c'est un autre débat...).

    Quand j'ai voulu renouveler au printemps denier mon MacBook Air 11" (fin 2010), je me suis tourné vers un iPad Pro 12.9"... finalement revendu qq semaines plus tard (avec difficultés) pour un MacBook 12".
    _ L'arborescence des fichiers et le Finder, c'est effectivement dépassé. On s'y accroche car on y est habitué.
    C'est plus "logique" de stocker le contenu lié à une app au sein de celle-ci (comme sur iOS) plutôt que de la dupliquer ou d'aller chercher le contenu qui ouvre une app (vs ouvrir l'app puis choisir le fichier): cela implique un sacré rangement dans les dossiers, je n'ose imaginer cela pour des photos par exemple, mais nul doute que beaucoup utilisent encore ça...
    _ Dans la même veine, l'usage du clavier et de la souris sont des habitudes. J'ai pu observer mon filleul de 14 ans face à un ordi... no comment tellement il était maladroit, on aurait dit un handicapé alors que sur un iPad il est hyper habile. Bref, c'est une question de génération. Dans 20 ans les claviers n'existeront plus (et de toute façon sans doute plus non plus les claviers "virtuels" type iOS puisque tout se fera en dictée vocale...).
    _ L'iPad est un régal à utiliser avec le Pencil, et j'ai pu redécouvrir les joies de l'écriture manuscrite (transcrite). Et pour ma part je trouve bien plus agréable de retoucher une photo via une interface tactile (mais à nouveau je ne suis pas un photographe pro: j'ai viré Lightroom il y a belle lurette).
    _ On peut finalement contourner facilement les "limitations" d'iOS (ce qui semble faire peur à beaucoup): réseaux, stockages cloud, imprimante, partage de fichiers...etc. La gymnastique est un peu différente mais ça n'est pas insurmontable (à nouveau pour un usage lambda mais ceux qui utilisent le terminal ne se poseront même pas la question de passer au tout iPad...).
    Il faut aussi évoluer: aujourd'hui les photos se transfèrent depuis un appareil en wifi et plus via un câble, les fichiers s'échangent via le cloud (ou Airdrop) et plus via des ancestrales clefs USB, les contenus ne se téléchargent plus ni se stockent en local mais s'appellent Spotify, Netflix...etc.

    Au final j'ai tout de même revendu mon iPad pour plusieurs raisons:
    _ J'écris et j'aime écrire, et mon habitude de vieux, c'est le clavier physique (sur lequel je tape sans regarder) or le Smart Keyboard a mis une plombe a sortir en azerty et je n'aime pas trop la sensation de frappe (alors que j'adore la course courte du MacBook 12").
    A contrario l'écriture via un clavier "swipe" est parfaite sur un iPhone mais pas adapté à un iPad, même Mini!
    _ Le Pencil c'est bien, mais à part griffonner qq croquis, je ne suis pas assez vieux pour être nostalgique de l'écriture manuscrite tous azimuts, quant au dessin... oui mais bon quand on ne sait pas dessiner, ce n'est pas un Pencil génial et qq apps super bien conçues qui vont me transformer en dessinateur...
    _ Le poids est finalement trop important car iPad Pro + Smart Keyboard (ou iPad Pro + Smart Cover + Magic Keyboard)... c'est plus lourd que mon MacBook 12"!!!
    L'alternative eut été de passer sur un 9.7" mais pour le coup je trouve l'écran trop petit, sans parler de cette ignoble verrue (l'objectif photo qui dépasse): utilisant souvent l'iPad nu posé à plat, je serais devenu fou avec un truc bancal!
    _ Le poids n'est finalement pas équilibré: autant je peux manipuler mon MacBook par sa base, coincé entre 2 doigts, autant le poids de l'iPad Pro 12.9" me fatiguait vite.
    _ Le gros défaut (le plus gros je pense pour moi), c'est qu'il est impossible de "poser" l'iPad ailleurs que sur une table...
    Si je suis dans mon lit, je peux poser le MacBook sur moi pour lire ou regarder une vidéo: impossible avec un iPad + Smart Cover. Quand au fait de taper du texte assis dans un canapé (mon usage principal), c'est juste totalement casse-gueule avec un iPad (à moins de le basculer à plat et de taper sur la dalle directement).
    _ D'où le défaut suivant: l'ergonomie de l'angle de vision. Posé à plat, j'ai l'impression que ce sont mes cervicales qui morflent. Et en position "verticale", je n'ai pas le choix de l'inclinaison, alors que je peux ouvrir l'écran de mon MacBook (presque) au degré près!
    _ Je termine par le point le plus pitoyable... iOS sur iPad...
    Autant iOS est top sur iPhone, autant on sent qu'il n'est plus adapté à l'iPad (même avec l'option split-screen): demi-blague sur un 9.7", c'est carrément burlesque sur un 12.9", et surtout indéfendable car conçu par Apple de bout en bout. Un exemple parmi tant d'autres: sur Notes, au lieu d'afficher plus de texte, on se retrouve carrément avec 2 énormes marges de part et d'autres... de l'espace "vide" pour rien. Et les exemples du même acabit sont à l'appel (ne serait-ce que la disposition des apps sur l'écran: pourquoi avoir étiré les icônes les unes des autres plutôt que d'en afficher davantage!? L'argument à la sortie de l'iPhone 5 était de créer une ligne supplémentaire d'apps, pas d'augmenter l'interligne!!!!).

    Donc oui l'iPad Pro peut bien remplacer un ordinateur. Toute la nuance est là: ça peut remplacer un ordinateur, mais pas être le remplaçant de votre ordinateur, pas s'y substituer. Pour reformuler: on peut se satisfaire d'un iPad pour répondre à ses besoins informatiques, pas vouloir transposer sur un iPad ce qu'on fait sur un ordinateur!!
    Perso je pense qu'Apple devrait vraiment bosser sur un iOS spécifique à l'iPad, quitte à garder iOS pour iPhone dans le format de l'iPad Mini. Il faudrait aussi que leurs softs redeviennent plus efficients et surtout qu'ils passent à la vitesse supérieure pour iCloud et Siri, et là effectivement bosser exclusivement sur un iPad deviendrait un plaisir plus qu'une contrainte.
     
    #96 ibabar, 23 Janvier 2017
    Dernière édition: 23 Janvier 2017
    Piment_zoizo aime ça.
  17. exo07

    exo07 Membre confirmé

    Inscrit:
    27 Décembre 2007
    Messages:
    361
    J'aime reçus:
    7
    Bonsoir,

    je vais aussi apporter le point de vue d'un utilisateur basic (non pro s'entend, donc pas un créatif, pas un dessinateur ou autre, bref un utilisateur lambda), qui s'est vu dernièrement doté pour un temps gracieusement par son boulot d'un iPad pro 12,9 avec pencil . Mais cela m'a permis de l'utiliser pendant quelques semaines à des fins perso aussi.

    J'abonde dans tous les domaines sus nommés. et j'en rajoute qq uns.

    Passé l'effet "waouhh" des premières heures,ce qui m'a cruellement fait défaut sur l'ipad, c'est l'absence de pointeur.

    J'aime bien écrire, et pas seulement des mails mais je m'essaie à l'écriture de roman, et là, de mon point de vue, l'ipad est une...catastrophe. Je passe souvent mon temps à écrire un passage, ou à en modifier une partie, le déplacer, revenir dessus, corriger mes fautes de frappes et pour tout çà, un trackpad et un pointeur manque cruellement (en plus bien entendu d'un bon clavier, parce que taper de longs textes sur le clavier virtuel c'est vouloir virer sado masochiste pour la survie de la pulpe de ses doigts => j'ai essayé... lol)

    Le pire c'est de vouloir se positionner à l'intérieur d'un mot. Meme avec le pencil, c'est une vraie galère. J'ai passé mon temps à faire des allez-venues entre écran et clavier (magic keyboard), à lever la main pour toucher l'écran, à pester pour avoir le clic droit de la souris. Bref, pas très agréable. Vous me direz qu'un bon écrivain ne fait pas de fautes. Certes. Mais je n'en suis pas un.

    Concernant le clavier, on m'avait même fourni le icreate de logitech. Une ignominie, bien trop lourde qui gâche tout le plaisir de l'ipad. En plus cette daube de clavier a rayé l'écran...

    Comme dit plus haut, j'aime bien taper mon inspiration assis au fond du canapé. J'ai écrit mon premier book comme çà sur un ASUS UX305 (pas taper svp!). Une activité totalement inadaptée avec l'ipad.

    Au final, ce device de 12,9 pouces à "la pointe de la technologie", n'en est pas resté pour moi plus pertinent qu'un iPad XXL. Efficace pour de la consultation internet, du jeu, du visionnage de vidéos...bref tout ce que je fais déjà avec mon vieil iPad 4. Mais ce gros bébé devient vite encombrant dès que l'on veut l'utiliser comme un portable (adjonction d'un clavier).

    Donc quand l'ipad est reparti vers d'autres cieux professionnels, je ne l'ai pas regretté.

    Au final, si j'avais à acheter un nouveau device pour mes besoins, je sais que ce ne serait certainement pas un iPad pro, mais plutôt un macbook 12.

    Mais ce n'est que mon avis et je conçois qu'il ne soit pas partagé.
     
    #97 exo07, 26 Janvier 2017
    Dernière édition: 26 Janvier 2017
    ibabar aime ça.
  18. USB09

    USB09 Membre d’élite

    Inscrit:
    27 Mars 2008
    Messages:
    1 624
    J'aime reçus:
    171
    "Le pire c'est de vouloir sélectionner un mot"
    J'ai appris une chose , cesser de vouloir faire et de faire tout simplement sans se casser la tête à savoir si c'est bien sélectionner etc. C'est fait pour être intuitif : 3 tape sur un paragraphe sélectionné celui ci.
    Et puis aussi arrêtez de travailler en corps 9 ou 10. Vous n'imprimez, vous travailler. Je dis ça parce que je remarque que même des présentateurs dans les émissions ont sous leurs yeux des feuilles de sécu. Tout ça parce que c'est gens tapent sur Word.
    Alors oui, à garder les vielles habitudes , c'est compliqué. Mais un jour ça change quand on a enfin compris comment faire. Faut savoir se laisser aller.

    En ce qui concerne l'inspiration, j'ai plus souvent résolu des problèmes épineux avec mon iPad qu'avec mon MAC en 3 ans.
     
  19. peyret

    peyret Membre d’élite
    Club MacG

    Inscrit:
    22 Octobre 2001
    Messages:
    4 003
    J'aime reçus:
    645
    Quels problèmes épineux ? Quelques exemples seraient les bienvenus.....
     
  20. exo07

    exo07 Membre confirmé

    Inscrit:
    27 Décembre 2007
    Messages:
    361
    J'aime reçus:
    7
    Heu je n'ai pas écrit sélectionner un mot mais "se positionner à l'intérieur d'un mot", ce qui est totalement différent. par exemple se positionner après la quatrième lettre pour corriger une erreur de frappe
     
Chargement...

iOccasion - Achetez un produit Apple d'occasion

refurb Apple