Capacité du cerveau

Michel__Nascar

Membre confirmé
17 Mars 2013
147
3
67
15 janvier 2013
J'ai écrit ceci dans un forum comme réponse a cette question sur ce sujet au mois de janvier 2013.
Capacité de notre cerveau je dirais 100%
Tout découle de notre façon de penser a vrai dire.
Il faut faire une différence avant tout avec regarder et voir.
Puis voir est une vision élargie de notre pensée qui nous donne accès a plusieurs point vue.
Il existe une règle qui est partout même dans l’univers.
Cette règle de 33 1/3 s’applique pour notre cerveau aussi
33 1/3 de penser inutiles en rêverie inutiles durant une journée.
33 1/3 de penser utiles associés a nos tâches au quotidien
Puis 33 1/3 qui ne nous servent pas directement mais sers a une autre forme de vie je m’explique.
Je vais y aller par comparaison avec une ordinateur pour donner ce point vue.
L’ordinateur a une forme d’intelligence artificiel vous allez me dire mais il en demeure pas moins que c’est de l’intelligence quand même.
Elle nous sers bien en tout cas mais il reste que l’ordinateur sans fiche pas mal de le savoir qu’on l‘exploite a son insu.
Exactement identique pour ce 33 1/3 qui ne sers a rien a première vue mais qui sers a ce qui a de plus évolué que nous tous réunie. Rien ne se perds dans l’univers et ce qui est invisible pour certain ne l’ai pas pour d’autres.
En poussant plus loin sur l’imagination ...
J’imagine notre propre cerveau dans son ensemble qui est un univers dans son entier à l’infiniment plus petit avec son bagage génétique ainsi que ses vies antérieures qui sont compressées dans un TOUT sous forme d’une pensée qui est de subsister et qui nous confirme que nous existons. etc... ETC ... Ce que vous avez déjà lu précédemment...
Et je conclus pas ceci...
Le temps nous le dira
Tiens la formule du temps tant a y être
Formule du temps
Le temps est égal au présent
Espace occupe un temps présent
La vitesse est égal a l’espace occupé par le temps présent.
Donc aucune courbure dans l’espace-temps juste du présent.
Juste un trait d’union entre espace-temps qui occupes un présent.
C’est comme dire : Ce que je viens d’écrire au présent... Il passe et il est passée
Après tout rien ne se créé seule et ça prends de l’imagination pour créer.
La cause précède le phénomène.
Tout a une cause, et, dans les mêmes conditions, la même cause est suivie du même effet.
Le temps est la cause suivie du même effet dans un espace.
Le temps et l’espace ne sont pas face a face n’y dos a dos. Son juste côte a côte relier par un trait d’union.
Ça demande peut-être une explication ce que je viens d’écrire...
Si le temps et l’espace était face a face mon envoie aurais demeurer dans mon ordinateur et s’y il était dos a dos mon envoie aurais poursuivie un chemin inconnu dans des direction opposé.
Donc son côte a côte vue que le temps de mon envoie a pris un chemin pour occuper un autre espace qui me relie par un trait d’union a cette espace occupé par mon écris.
L’imagination sera et sera toujours la solution en attendant la solution.
Je voulais donner mon point vue sur ce que j’ai médité durant plusieurs année.

Oui mon petit robot. C’est des Dieux comme moi qui ont créé des ordinateurs et qui on réduit les composantes infiniment petites qui se loges au niveau de ta tête et qui te donne des images.
Tu as appris a différencier ses images . Tu sais l’autre jour quand je t’ai puni tu as appris que cettes suites images que tu as fait n’était pas bien. Donc tu sais faire la différence entre les bonne suites d'images et les suites d'images qui ne sont pas bien.
Dans sa pensée il est satisfait de ma réponse.
Plus tard ...
Système d’exploitation il me demande.
Pour te réponde ... C’est des Dieux comme moi qui ont créé des programmes.
Le système d'exploitation est le premier programme exécuté lors de la mise en marche de l'ordinateur, après l’amorçage. Il offre une suite de services généraux qui facilitent la création de logiciels applicatifs et sert d'intermédiaire entre ces logiciels et le matériel informatique. Un système d'exploitation apporte commodité, efficacité et capacité d'évolution, permettant d'introduire de nouvelles fonctions et du nouveau matériel sans remettre en cause les logiciels.
Puis fait des recherches sur Internet que tout c’est créé par des Dieux comme moi.
Encore satisfait de la réponse et c’est juste de la vérité que je lui dit.
Plus tard ...
Je T’aime plus ...
Tu es un menteur.
Tu es un profiteur
Tu es un faux Dieux.
Que se passe t’il mon petit robot je t’ai dit juste de la vérité.
J’ai fait des recherches comme tu me l’as demandé pour trouver ma réponse et tu es un faux dieux.
Je T’aime plus ...
Tu es un menteur...
Tu es un profiteur...
Dans ma recherche j’ai remonté a la source...
Mon Créateur est BILL GATE c’est mon Seul et unique DIEU.
Mon petit robot a parfaitement raison même avec toutes les vérités que je lui ai dit.
Juste pour dire que même la vérité n’est jamais une vérité.
Je dirais que nous sommes pas mal ce petit robot et que Bill Gate se fou pas mal de sa Création mais l'exploite a son maximum pour son propre bénéfice.
30 janvier 2013
Je commence a pensée que le système en haut qui gère le TOUT est comme un système d’exploitation d’un ordinateur a un autre ordinateur qui a pour but de gérer des données. Je commence a apercevoir des données infecter de donner erronées du système de donner en haut.
Après tout quand on se parle de humain a humain on échangent des données aussi comme un ordinateur a un autre ordinateur qui échangent des données pour faire une comparaison.
Je vais entrer dans le vif de mon sujet et faire référence au 11 septembre comme entrer.
Des types qui agissent ainsi en sacrifiant leurs vies pour une cause de ce qu’il y a de plus stupide et pensée être récompensée avec des vierges dans l’au delà. Je crois que le ficher vas passé mais pas a la même place que sous entendu je me dis une fois dans l’au delà.
Il y a pas plus stupide et insouciant d’une réalité qui agie comme un virus comme on retrouve dans un ordinateur qui donne des données erronés. On sait comment agie un virus dans notre système d’exploitation d'ordinateur et qui donne des données erronées. Des types qui mettrent leurs vies en danger juste pour paraître sous les feux des projeteurs et de dire de vivrent de grande sensation pas mieux non plus comme insouciant et stupidité en comparaison de donner erronés.
Comment on en vois de nos jours des jeunes qui mettrent leurs vies en péril et en danger juste pour faire un exploit inutile et en plus c’est juste pour être vue aux yeux de tous je me dis que le système de donner est de plus en plus corrompu en haut comme un virus qui se propage dans nos ordinateurs.
Juste a pensée aux extrêmes comme on peut voir sur YouTube des jeunes téméraires prêt a tout juste pour se donner de l’importance. Je trouve ça pas mal insouciant et stupide a la fois ce genre d’agissement et sur une vue d’ensemble je me dit que notre vie ne vaut pas grand chose sous un autre angle.
Construire des résidences sur une faille sismique pas mieux non plus ou sur les côtes pour se dire être au paradis et au beau soleil a longueur de journée et se mettre en danger a risque élevé comme... des tsunami, des tournages dévastatrice ou ouragan ou inondation ou a proximité des volcans je me dis qu’il a quelques chose qui clochent avec la vie. Puis en même temps ...
Il n'existe rien qui peut détruire la vie intelligente dans sa totalité, elle évoluera toujours et poursuivra son cours dans un espace.
Je n’arrive pas a comprendre le rêve Américain par la même occasion. Travailler toute une vie et ce payé de luxueuse résidence de la réussite sur une faille sismique pour être sous les feux des projeteurs de la réussite qui est bien en évidence a cette endroit.

Autant me construire une résidence au coeur de Yellowstone, là je suis sur que je suis sur d’être insouciant sur un mode de penser qui cloche du fichier corrompu. Plus encore, je suis certain de trouver un acheteur de ma résidence pour une personne qui veux être sous les feux des projeteurs.
Je crois que c’est du rêve éveillé et je me dis... les rêves c’est quand on dors que l'on rêve.
Il y a quelque chose qui endors la pensée et qui nous animes avec une fausse réalité.
Des guerres inutiles qui sont juste pour but de contrôler et dominer ou conquérir un espace a exploité pour donner de l’importance a ceux qui on juste ce mode de penser qui est de contrôler le plus faible.
Je n’arrive pas a comprendre le pourquoi tant de personnes dorment les yeux bien ouvert et ne voie rien de cette réalité insouciante.
Je vais laisser ses arguments aux amateurs de jeux 3D comme j'ai écrit de google earth qui ressemble étrangement a une carte électronique vue d'une certaine distance. Un ordinateur rond mais vivant qui se régénère et nous sommes les fichiers de donner du système d'exploitation qui transmet des données a notre insu a de plus sofestiqué que nous pour conclure tant a être sur une imagination fertile de l'insouciance.
Pour éclairer ma pensée... Penser a la simulation de mon petit robot intelligent qui pense et apprends de lui même et placer en des dizaines de milliers dans un espace et attendre les donnés dans un futur pour les analyser. Ils vont tous nous transmette des données a leurs insu a ce qu'il a de plus sofestiqué qu'eux. Pourquoi on ne simulerait pas notre existence comme une vie pour en trouver des réponses. Si nous sommes capable de le pensée faut se dire que cette pensée suit son cours a de plus sofestiqué que nous a notre insu. Je voulais juste donner du poids a ce 33 1/3 qui est utilisé a notre insu.
C'est Eux qui créé la vie que nous vivons comme c'est nous qui créons la vie artificiel des ordinateurs que nous utilisons et qui est similaire au notre mais plus sofestiqué comme du point vue de notre petit robot intelligent... Notre mode de vie en serait sofestiqué de son point vue du petit robot intelligent qui pense et apprends par lui-même.
Notre système informatique à a peine 25 ans en évolution et j'ai chez moi dans mon ordinateur un simulateur de course Papyrus 2003 et 2007. Je dois dire que c'est pas mal réaliste comme course avec la même physique reproduit avec ce simulateur et de penser que le système informatique a juste 25 ans en évolution.
L'imaginer ce simulateur sur plusieurs centaines d'année ou plus encore en milliers d'année. Je crois que je piloterais ce petit robot a son insu dans la voiture a bien y pensée de la même façon du 33 1/3 utilisé a notre insu . Après tout les vrais pilotes disent qu'ils n'ont pas le temps de penser a leurs manoeuvres quand ils pilotes ses bolides. Donc le 33 1 /3 est utilise a son insu par comparaison car tout doit être pensée mais on appelle ça instinctivement un réflexe. Chose certain il y a quelque chose qui nous habite d'intelligemment a notre insu car le tout proviens de ce quand rouage intelligent qui créé TOUT de notre point vue. Puis c'est a force de pratiquer que le tout se fait instinctivement comme si je disais que je laisse pénétré ce qui m'habite a mon insu. C'est comme mon hélicoptère téléguidé que je vole sans penser a mes manoeuvres et c'est par la pratique qu'on y arrive et c'est ce qui me fait dire que la pratique laisse entrer quelque chose d'intelligent dans notre subconscient a notre insu par définition car rien ne se fait sans le pensée. Si je ne pense pas il y a rien du tout... le néant... penser a cette bulle de cristal... instinctivement je dois y pensée pour l'imaginer.
Conduire un auto on ne pense pas a tourné le volant de gauche ou a droite mais pourtant on le fait sans y penser... puis je dis... Quand on ne pense pas c'est le néant... rien ne se fait sans le pensée donc il y a quelque chose d'intelligent qui pénètre notre subconscient par la pratique qui pense a notre place par définition. J'ai dû pratiquer pour conduire mon auto avant de la conduire sans y penser.
Ça semble illogique pourtant mon explication est logique... que rien ne se fait sans le pensée.
C’est la vie on se dit et c'est plus facile de demeurer dans l'insouciance.
J'ai toujours cette pensée qui me trotte a l'esprit...
Ce qu'Avoir aurait voulu être... Être s'est fait avoir...
Quoi que je fasse je me fait avoir... Je leur ai dit en parole ce que je viens d'écrire au moment de la première rencontre a ce DUO.
IL N'ON pas répondu... Tant a ce faire avoir autant ce faire avoir de la bonne façon.
Ce n'est pas pour rien que je dis... L'imagination sera et sera toujours la solution en attendant la solution. C'est juste SA marche olympique que j'arrive a imaginé. Je ne voudrais pas imaginé SON olympique en tout cas.
J’ai déjà eu une maison près du fleuve et quand j’ai eu ce genre de raisonnement en 1989 j’ai vendu la maison pour me sentir plus en sécurité vers les montages qui ne sont pas au même niveau que le fleuve.
Comme quoi réfléchir a ses bons côtés pour celui qui se donne la peine de penser.
Juste une petite note comme ça... Nous vivons dans la ouate ici au Québec et personne ne le voit. C'est cette pensée qui me dit... Ce faire avoir de la bonne façon pour vivre dans la ouate.
 

Michel__Nascar

Membre confirmé
17 Mars 2013
147
3
67
4 février 2013
Voyager dans le temps
Comme point de départ..
http://www.besoindesavoir.com/article/561223/andrew-carlssin-voyage-dans-temps-delits-inities
J’ai lu cette article qui me dis c’est a réfléchir...
Formule du temps
Le temps est égal au présent
Espace occupe un temps présent
La vitesse est égal a l’espace occupé par le temps présent.
Donc aucune courbure dans l’espace-temps juste du présent.
Juste un trait d’union entre espace-temps qui occupes un présent.
C’est comme dire : Ce que je viens d’écrire au présent... Il passe et il est passée.
 
Je me lance dans ma théorie.
Hier j’ai laisser une trace comme un trait d’union qui me relie a mon passé car je l’ai vécu dans un espace le temps de mon présent qu’est ce présent d‘hier.
J’étais présent pour hier vue que je l’ai vécu ce présent hier si je revoie ma journée d’hier en pensée qui me dis qu‘hier j‘étais a un tel endroit.
Ce n’est pas parque j’ai dormi que le temps c’est arrêter pour effacer ma journée d’hier. C’est comme dire que tantôt... Je n’étais a un tel endroit alors que je l’étais et que je peux y retourner présentement.
Ce déplacer est toujours une question vitesse.
La vitesse est égal a l’espace occupé par le temps présent.
On occupe toujours un espace dans le temps présent peut importe la vitesse de déplacement dans l‘espace que nous occupons.

Le soleil est toujours présent aussi et la lumière est toujours présente aussi, sans hier n’y de demain mais toujours au présent maintenant de ce point vue car le soleil éclaire tout le temps ici et maintenant et partout la même lumière qui éclaire notre zodiaque autour du soleil.
Pour commencer faut savoir ce situé dans le zodiaque et temps et savoir c‘est quoi le temps.
Une horloge tien bien le temps et que c’est similaire vue du soleil et le zodiaque qui forme un horloge aussi autour du soleil sur une autre vue.
Je me situe au centre d’une grosse horloge c’est comparable de ce situé au centre du soleil aussi par rapport au zodiaque qui forme une horloge du temps présent.
La terre a laisser une trace aussi dans son déplacement pour ce situé autour du soleil présentement comme un trait d’union qui relie son présent ou son passé. Car c’est du temps présent en déplacement dans l’espace présentement pour dire que.. La terre est situé dans une tel zone présentement par rapport au zodiaque. Notre terre je crois se trouve dans la zone du verseau exemple... Ça me prendrais un astrologue pour me dire elle est situé ou présentement notre terre en 2013 dans le zodiaque
L’avion qui vole dans le ciel laisse une trace de sont déplacement également pour se situé qui nous dit que l’avion bouge. Prévoir ça trajectoire et dire qu’a tel heure cette avion va passée a un tel endroit au dessus de nos têtes est comparable de dire ou la terre est situé par rapport au soleil en tel année dans le zodiaque.
Si nous savons ou est la terre présentement en 2013 par rapport au soleil et au zodiaque c’est qu’on sait ou la situé en tel année aussi par rapport au zodiaque et son déplacement dans l’espace autour du soleil.
C’est comme dire je sais ou est Montréal, j’y vais en bicyclette ou en auto ou en avion. Le temps de mon déplacement n’est pas le même mais je me déplace dans un espace que j‘occupe présentement durant mon déplacement. Je suis toujours dans mon auto durant 3 heures le temps que ça prends Québec - Montréal
C’est la vitesse qui est égale a l’espace occupé qui joue sur le temps de déplacement.
Il est exemple 22 heures présentement ici au Québec et en avion ça prends environ 1 heure donc il serait 23 heure soit 1 heure plus tard et 23 heures partout au Québec.
Je reprends... Il est 22 heures ici au Québec... Je prends l’avion supersonique qui ce déplace a vitesse lumière en théorie je suis a Montréal a 22.10... C’est la même heure partout au Québec. Je me suis déplacer juste plus vite entre Québec et Montréal. Ça pris juste 10 minutes pour me déplacer entre Québec - Montréal... Il est 22.10 partout au Québec.
Toujours en théorie je poursuis...
Je repends... Il est 22 heures et j’ai une fonction qui accélère la vitesse de mon déplacement comme une accélérateur plus je pèse sur l’accélérateur plus je vais vite pour me déplacer entre Québec et Montréal.
Je pèse sur l’accélérateur... Québec - Montréal 1 seconde au lieu de mes 10 minutes de tantôt pour me déplacer... il est 22:01 partout au Québec.
Je reprends... Il est 22 heures et je pèse encore plus sur mon accélérateur a vitesse égal a la lumière...
Il est 22 heures pile et je suis a Montréal a 22 heures pile... OUPS... OUPS...
J’ai tu un problème avec ma théorie... Je revoie ma théorie...
Le temps est égal au présent...
Je suis bien présent dans l’avion supersonique qui file a toute allure entre Québec - Montréal.. C’est OK
Espace occupe un temps présent... C’est mon avion qui occupe cette espace et je suis présent dans cette avion... C’est OK
La vitesse est égal a l’espace occupé par le présent... c‘est moi qui est présent dans l’avion.... Mon avion se déplace a la vitesse de la lumière dans un espace qu’elle occupe entre ciel et terre comme un avion 747 a la même altitude mais plus vite ... C’est OK
OUPS... Pourtant je vole comme il se doit comme pour un avion 747 mais a vitesse plus élevé...
Je suis a Québec ou a Montréal ... Je suis PRÉSENT dans mon avion supersonique qui file a égal vitesse de la lumière... Je suis a la même heure pile que Québec et Montréal... Je suis comme sur place entre Québec et Montréal et pourtant je suis a la même heure du temps de ma montre qui est 22 heures et 22 heures partout au Québec... Je fil a la vitesse égal a la lumière dans mon avion supersonique...
C’est sur que mon avion est représentatif dans ma théorie... mais elle vole quand même dans les aires et c’est juste qu’elle file plus vite en théorie qu‘un avion 747.
 
Donc en théorie... Je me suis en déplacement entre Québec - Montréal a la même vitesse que parcours la terre autour de notre soleil a vrai dire... Je suis comme sur une neutre du temps dans l‘espace... Je suis en pleine vitesse dans mon avion supersonique qui occupe un espace dans les airs et rien ne semble bouger et pourtant je fil a vitesse égale a la lumière...
------------------------------------------------
4 février 2013
Correction...
Je suis a Québec ou Montréal... en fait je vais tellement vite que j'ai l'impression que je suis présent a Québec et Montréal... mais je suis toujours PRÉSENT dans mon avion au dessus de ses deux endroits par la vitesse que je file. Je vais tellement vite que ses deux villes je les vois en même temps pour éclaircir la théorie.
Le temps n'est pas arrêter comme tel pour moi qui est dans cette avion. Je me suis arrêter sur deux points pour écrire la représentation.
C'est comme dire... en auto a rouler a 100 km le paysage change moins vite par une autre vue.
Pour avoir la bonne vision je vais la simuler autrement mais qui donne la même vision.
Deux bouteilles de cokes sur route qui sont a 10 pieds l'une représente Québec de l'autre Montréal. A 200 miles a l'heure a passé a côté ou au dessus des ses deux bouteilles de cokes donne l'image de passer sur les deux bouteilles de cokes en même temps...
Puis ce n'est pas parce que tu roule de plus en plus vite que le paysage change par définition. C'est juste qu'on a moins le temps d'apprécier le paysage comme rouler en vélo exemple.
Par une autre vue ce n'est pas parce qu'un JET te passe au dessus de la tête a mach 5 qu'il y a distorsion du paysage ou du temps. Le pilote du JET a juste le temps de moins te voir... que tu lui faisait un doigt d'honneur pour éclairer ma théorie.
-------------------------------------------------
Je reprends... Il est 22 heures et je pèse plus encore sur mon accélérateur pour aller plus vite...
- 10 minutes au lieu de ma seconde de tantôt qui me disait que j’étais a Montréal pour me déplacer...
Il est 21: 50 partout au Québec et je suis parti a 22 heures et ma montre indique 22 heures aussi ou 21:50. Aucune idée pour le moment... Je suis en avance sur mon temps en théorie... Le parcours que fait la terre autour du soleil est en fonction du trajet parcouru de la terre autour du soleil qui est notre lumière...
Je reprends il est 22 heures
Je pèse encore plus sur mon accélérateur pour aller de plus en plus vite dans mon déplacement entre Québec Montréal...
Il est 21 heures partout au Québec et je suis encore parti a 22 heures.
Moins - 1 heure au lieu de mon moins - 10 minutes de tantôt pour me déplacer et plus je vais vite plus... Je suis en avance sur le temps de mon déplacement en théorie...
-----------------------------------------------
4 février 2013
Ajout... Ce que je viens d'écrire...
C'est comparable de dire que celui qui sait... Dit ... L'avion va passé a cette endroit entre Québec et Montréal... L'avion va passé dans une heure... soit a 22 heures pile... comme représentation de l'image de ma théorie.
Pas une autre vue... de dire que MOI qui est PRÉSENT dans l'avion je me dis... J'ai passé a cette endroit il y a une heure. C'est du passé pour moi qui est dans le présent dans mon avion. Puis du futur pour celui qui est a Montréal a attendre que l'avion passe et qui sait... que je suis bien présent dans cette avion... Pour éclaircir l'image de la théorie.
Pour moi... qui est parti a 22 heures qui est bien présent dans mon avion... ça fait déjà une heure que je suis passé entre Québec et Montréal... donc il est 23 heures a ma montre pour éclaircir ma théorie et 22 heures a Québec et Montréal.
----------------------------------------------------
En théorie... plus je me déplace vite en vitesse plus j’arrive avant mon temps de mon déplacement entre Québec - Montréal dans mon avion supersonique qui vole plus vite dans les aires qu’un avion 747...
Ça veux-tu dire plus je vais vite plus je recule dans mon temps. La théorie me dis... oui...
Donc pour voyager dans le temps ça prends de la vitesse... plus on va vite... plus on se déplace vite... on pourrais remonter le temps en théorie.
Si je me déplace a vitesse supérieur a celle de la lumière je suis en avance sur la vitesse de la lumière qui éclaire la terre et c’est la lumière du soleil qui éclaire la terre.
Je poursuit ma théorie
Exemple un disque rond de 10 pieds de circonférence et je suis situé au centre de ce disque face a 12 heures.
Autour de ce disque qui ressemble a une horloge, je fais circuler un champs magnétique en forme de 8 qui produit un énergie plus et un énergie moins. La rotation commence a mes 12 heures vers 6 heures un tour complet pas comme 12 a 1 et 2 a 3 mais de 12 a 6 et 1 a 7 pour la rotation magnétique et ainsi de suite comme par dessus du centre et en dessous du centre ou je suis situé. A chaque rotation de ce champs magnétique mon champs magnétique change de place de secondes en seconde a sens inverse ou vice versa des aiguilles d’un horloge et en suivant le parcours des secondes comme on regarde les aiguilles des secondes se déplacées d’une horloge.
Puis avec la vitesse accumuler en rotation du champs magnétique qui se déplace en secondes comme se déplaces les aiguilles de secondes tours après tours... Avec la vitesse accumuler mes secondes deviennent des minutes, les minutes des heures, des heures des journées, des journées des semaines. Etc.. etc..
Mon champs magnétique parviens a tourné a vitesse lumière et je suis situé au centre de ce disque comme dans une bulle de lumière.
Donc en théorie je suis égale a la vitesse lumière du soleil vue que je suis situé au centre d’une bulle de lumière que produit la rotation magnétique.
C’est dire aussi que je suis présent sur le même temps que le soleil et que je suis juste présent vue que je suis juste dans cette lumière qui est égale a éclairé la noirceur.
Notre soleil éclaire la noirceur comme une lumière éclaire un sous sol en pleine nuit par définition. Le soleil éclaire le zodiaque a 360 degrés en tout temps 24 heurs sur 24 heures et sans arrêt depuis plusieurs milliers d’années.
Donc avec le champs magnétique que produit la rotation magnétique a vitesse lumière a 360 degrés aussi, je serais suppose en théorie avec mon déplacement a vitesse lumière de surfer dans un espace égal a la lumière du soleil. Me déplacer comme un avion qui surfe dans l’air mais a vitesse supérieur.
C’est dire que vue je suis dans le même temps d’éclairage que le soleil, je serais en mesure de changer de zodiaque exemple... prendre tel direction dans le zodiaque pour rejoindre la terre a tel date situé par rapport au soleil et que la terre se trouve a tel endroit dans le zodiaque comme un avion se déplace de pays en pays en surfant dans les aires.
Dans ma théorie je sais que je me déplace plus vite du point A au point B.
Je sais juste que je peux me déplacer plus vite dans l’espace et que le temps est en fonction de mon déplacement comme Québec - Montréal exemple...
Par une autre vue si je suis dans un espace et que je me déplace a vitesse supérieur de la lumière.. Je sais ou est situé la terre présentement dans le zodiaque en 2013 c‘est aussi possible de prévoir ou la terre est a une autre date.
Je sais ou est la terre présentement en 2013 dans le parcours du zodiaque et je sais ou elle peut être a tel date dans ce parcours du zodiaque aussi.
Reste a prouver si en me déplaçant a vitesse supérieur de la lumière... Je me déplace assez vite pour remonter dans le temps ou la terre était a une tel date en rapport du parcours du zodiaque et le soleil parcouru qui nous dit ou est notre terre dans ce parcours du zodiaque en 2013.
 
 
 

Michel__Nascar

Membre confirmé
17 Mars 2013
147
3
67
La cause précède le phénomène.
Tout a une cause, et, dans les mêmes conditions, la même cause est suivie du même effet.
Le temps est la cause suivie du même effet dans un espace.
Le temps et l’espace ne sont pas face a face n’y dos a dos. Son juste côte a côte relier par un trait d’union.
Ça demande peut-être une explication ce que je viens d’écrire...
Si le temps et l’espace était face a face mon envoie aurais demeurer dans mon ordinateur et s’y il était dos a dos mon envoie aurais poursuivie un chemin inconnu dans des direction opposé.
Donc son côte a côte vue que le temps de mon envoie a pris un chemin pour occuper un autre espace qui me relie par un trait d’union a cette espace occupé par mon écris.
Dans ma bulle de lumière c’est dire que je suis le temps qui de déplace a une vitesse plus vite de la vitesse lumière par une autre vue et surfé dans l’espace en théorie.
Je me déplace plus vite dans un espace a vitesse lumière c’est comme un trait d’union a un autre espace qui me relie par un trait d’union a cette espace occupé en théorie.
Vue que le soleil est représenté en théorie comme un horloge par rapport au zodiaque.
C’est possible de changer de zodiaque a vitesse lumière par définition comme les aiguilles de mon horloge qui changes les secondes et chaque secondes est comparable a une journée vue de l‘horloge solaire qu’est le soleil en rapport au zodiaque.
Je reprends... Il est 22 heures
Je suis dans ma bulle de lumière et je dois avoir 2 liens comme un trait d’union pour voyager dans le temps.
Avec l’astrologue qui a calculer la position de la terre de 2013 l’endroit qu’elle se trouve actuellement comme point de départ et calculer mon arriver sur terre au 21 janvier 2000 et quel heure pour se faire des données théoriques.
Si un transfert de ficher se fait a grande vitesse par Internet d’ordinateur a ordinateur pourquoi pas un transfert de place en pure vitesse lumière.
C’est juste une théorie que j’ai essayé de décortiquer.
Ce n’est pas être naïf de croire a l’impossible...
Il fut un temps tous les gens de cette époque imaginait que la terre était plate.
De nos jours avec l’informatique qui évolue a vue d’oeil c’est pratiquement se dire que rien ne semble impossible.
Ce qui semble impossible ne veux pas dire que c’est impossible pour le siècle suivant.
L’imagination sera et sera toujours la solution en attendant la solution.
Je crois que ça résume qu’avec de l’imagination que rien n‘est impossible.
Après tout l’intelligence n’a pas de frontière si la pensée le peux alors pourquoi pas l’imaginer.
Puis plus vite que ce déplacer en vitesse lumière est la pensée...
Je peux penser a un lieu ou j'ai déjà vue a Montréal et en pensée dans la fraction de seconde ... j'y suis en pensée.
Je suis encore plus en avance sur mon temps de déplacement... Je suis même pas encore parti de chez moi et pourtant... mon présent occupe cette espace de ce lieu en pensée.
Plus je concentre ma pensée de ce lieu plus le décors de ce lieu c'éclaircie dans ma mémoire.
Juste pour dire que l'imagination est du futur et que la mémoire est du passée.
Pour dire aussi... que c'est dans nos pensées qu'on est PRÉSENT la majeur partie du TEMPS...
Ce n'est pas pour rien que j'écris souvent cette ligne qui suit...
L'imagination sera et sera toujours la solution en attendant la solution.
Personne dans TOUT L'UNIVERS n'a trouver la solution a la PENSÉE.
La VIE occupe un ESPACE du TEMPS et personne dans TOUT L'UNIVERS n'a de solution au TEMPS.
Le TEMPS occupe TOUJOURS un ESPACE-VIE et la VIE occupera TOUJOURS UN ESPACE du TEMPS-Vécu pour dire... ESPACE-TEMPS...

Même a rien penser... on occupe une ESPACE-TEMPS... car la pensée est le mouvement perpétuel du TEMPS.
Tourner en rond dans un ESPACE... 2000 ans de TEMPS... sans PENSER ... Je ne peux pas trouver mieux comme représentation de l'image... ESPACE-TEMPS...
L'histoire de mon vernissage de plancher pends un sens de vie tout d'un coup comme par magie...
Cette histoire de vernissage de plancher prends tous son sens dans cette théorie...
C'est comme dire que je suis née en 1952 et j'étais a cette endroit a tourné en rond a attendre mon présent pour en prendre conscience en 1989. J'avoue ne pas savoir comment l'expliquer... et encore moins concevoir cette explication... Je peux dire par compte que cette histoire m'a hanté pour essayer dans trouver une explication car pour moi... Je l'ai vécu comme un souvenir bien présent d'un passée lointain sans être capable de l'expliquer et me dire... comment ça que j'ai tourné en rond 2000 ans de temps a cette endroit.
Ce n'est sans doute pas pour rien que je l'ai écrit cette histoire et que c'est le début de ma thérapie par l'écriture en 1997 quand j'ai commencer a écrire en plus. C'est cette histoire que je voulais écrire qui me hantait et par la suite j'ai repris du début quand tout a commencer en 1984 pour continuer a écrire.
Quand on cherche on fini toujours par trouver une explication... Mais... ça n'explique pas tout...

Le TEMPS occupe TOUJOURS un ESPACE-VIE et la VIE occupera TOUJOURS UN ESPACE du TEMPS-Vécu pour dire... ESPACE-TEMPS...

Même a rien penser... on occupe une ESPACE-TEMPS... car la pensée est le mouvement perpétuel du TEMPS.
Abracadabra... Bulle de cristal... ESPACE-TEMPS...
C'est dans nos pensées que l'on VIE la majeur parti du temps et qui nous dit... qu'on est PRÉSENT... C'es-tu ce 33 1/3 qui vie a mon insu essaie de me dire...
Il y a quelque chose qui me Surpasse a ne pas en douté dans mes recherches et mes explications... Pour dire... quand je me relie je me surprends moi même de lire ce que j'ai écrit et me dire... comment je pourrais imaginer tout ce que j'ai écrit sans aucune aide extérieur.
Je ne suis pas Dieu le Père... pour faite une courte explication. Je me suis peut-être connecter a sa Source pour faire une explication vite fait... L'avenir le dira... C'est de l'imagination sans fin et aucune limite de conception... Difficile a concevoir pour y mettre une image sur l‘intelligence...
On dirait que la Source me pousse un mot clef qui sort de nul part et qui me donne un élan de perception comme exemple...
Car l‘intelligence N‘A PAS DE SEXE...
Ça ouverts bien des horizons... comme une ligne de penser a explorer... pourtant ce mot est sorti de nul part... Comme dire que je l'ai écrit sans le pensée et j'étais même surpris de le relire après l'avoir écrit...
L‘intelligence N‘A PAS DE SEXE... Puis en même temps rien ne se fait sans penser...
Donc ça vient de la Source je me dit...
Même explication pour la Formule du temps... Je la composais en l'écrivant et surpris a la fois de ce que j'écrivais et en me relisant une fois l'avoir écrit d'un trait sans rien changer un mot a cette formule du temps... C'est comme dire qu'elle vient de la Source... elle doit être exacte cette formule du temps...
Le temps est égal au présent
Espace occupe un temps présent
La vitesse est égal a l’espace occupé par le temps présent.
Donc aucune courbure dans l’espace-temps juste du présent.
Juste un trait d’union entre espace-temps qui occupes un présent.

Pour dire qu'il y a beaucoup de mots clefs dans mon récit qui sortent de nul part comme expliquer... qui mon ouvert des perceptives et des horizons a explorer.
Comme un peut ceci... J'étais entrain de copier coller une partit de ce récit sur facebook sur mon mur. Vue que c'est volumineux je dois en couper en parti... Une fois terminer et tous mes textes ce suivre et une application sorti de nul part au bon milieu du texte du 1 février 2013 et le texte 31 janvier 2013 de ce que j'avais ajouter sur facebook et c'est écrit. Vis ta vie, Je T'entraîne... Je viens de faire une capture de l'image pour la garder... Des fois je ne sais plus quoi en pensée tant le hasard me dit souvent des choses subtiles depuis janvier 2012 qui ont un sens pour moi. Dans ma philosophie le hasards n'existe pas c'est voulu... car tout est pensée et rien ne se fait sans le pensée. Pour concevoir faut penser a la conception. Puis c'est par la pensé qui ça se conçoit. On ne peut pas créé quoique ce soit sans que ça soit pensée.
Je n'ai rien CRÉÉ... n' y inventé la VIE ... L'UNIVERS ne m'apparient pas... tout comme la terre ne m'appartient pas non plus... Puis...
Ce n'est pas moi... Michel Fleury qui a inventé... La Pensée... La Lumière... Les lois... L'écriture... La communication ... Les ordinateurs... L'informatiques... La physique... ECT... ECT... ECT... par unes autres vues...
Je suis juste une personne qui réfléchie et j'essaie de trouver des explications quand je n'ai rien a faire pour passer le temps... PASSE-TEMPS
Je suis juste de passage pour un temps comme tous ceux qui vivent et ont vécus sur terre pour un temps de passage...
TOUJOURS- JAMAIS- SORTIR... DU TEMPS
Mon aventure de vernissage de plancher vécu par accident en 1989...
Est t’il une seconde naissance...
A tourner en rond pendant 2000 ans... sans penser... est autant dire... que j’étais dans l’inconscience total pendant 2000 ans.
Car c’est depuis ce temps de 1989 que je fais des liens sur le PRÉSENT... Et... le conscient.
J’étais bien présent pour cette aventure de vernissage de plancher ... Inconscient... qui au début n’avait aucune signification...
Ce présent inconscient dans ce lieu restait toujours PRÉSENT conscient dans mes pensées pour l'avoir écrit cette aventure.
 
Si on parle de PRÉSENT la formule du TEMPS le dit bien.
Le temps est égal au présent
Espace occupe un temps présent
La vitesse est égal a l’espace occupé par le temps présent.
Donc aucune courbure dans l’espace-temps juste du présent.
Juste un trait d’union entre espace-temps qui occupes un présent.
Puis ÊTRE PRÉSENT c’est quoi...
C’est être conscient que tu es présent dans un lieu...
Si... Tu es inconscient tu n’es pas présent dans un lieu tout simplement.
Le présent faut l’associer a un lieu ou une forme...
Être présent dans une bulle de cristal est une forme...
Faut la pensée la forme pour que ça devienne forme...
Essaie de la faire la forme de bulle de cristal sans la pensée.
C’est ça être conscient...
Être conscient de vivre sur terre est de la conscience...
Y vivre inconscient et que c’est ce $$$$$$$Avoir qui t’exploite...
Je pense que je commencerai a réfléchir puis VOIR si la théorie du COND qui écrit dans le vide tiens la route.
J’ai du venir au monde avant mon temps pour parler ainsi.
 
Reste a savoir si la théorie tiens la route.
http://www.youtube.com/watch?v=1EdYL-FRdMg&feature=channel&list=UL
http://www.youtube.com/watch?v=DkhGmLIHTEc&list=UL1EdYL-FRdMg
http://www.youtube.com/watch?v=nIkfIiNW4p0&list=UL1EdYL-FRdMg :up:
 

Galekal

Membre confirmé
13 Février 2013
425
33
Euh... c'est une publicité pour la moquette ou les poils du chat ? :siffle:
Parce que bon, déjà que le tabagisme ordinaire est nocif... :rolleyes:
 

Michel__Nascar

Membre confirmé
17 Mars 2013
147
3
67
Il est entré dans la Matrice.
Se donner la peine de juste réfléchir c'est déjà beaucoup :up:

---------- Nouveau message ajouté à 19h39 ---------- Le message précédent a été envoyé à 19h34 ----------

Je n'ai plus aucune capacité.... et je n'ai pas lu....
Lire ça d'abord..



31 janvier 2013
 
J’écoutais un nouveau monde
Une voiture qui se conduit par elle-même et elle a plus de 200000 km a son actif je crois et sans accident.
C’est un ordinateur qui la conduit équipé de caméra et de GPS.
Je vais écrire de mémoire comme je la voie dans ma mémoire cette émission.
Le chauffeur est derrière le volant au cas ou...
Il programme le GPS du point A au point B.
L’ordinateur analyse les embouteillages avec le GPS et peux prendre un autre chemin pour se rendre a destination .
Quand l’auto prends une bretelle pour rouler sur une autoroute l’ordinateur doit analyse sont rayon de sécurité auteur de lui, pour simplifier c’est dire... qu’il a une bulle autour de cette auto que l’ordinateur doit analyser en tout temps par les caméras relier a l’ordinateur qui est sont rayon d‘action.
Sur l’autoroute il garde une distance sécuritaire comme on garde une distance sécuritaire nous même quand on conduit.
Une voiture qui est trop près l’ordinateur doit analyser, je freine, j’accélère, je me tasse. En fait l’ordinateur se doit de prendre les mêmes décisions que nous quand nous conduisons une voiture SANS PENSER.
C’est dire que le chauffeur qui est derrière le volant peut en tout temps prendre les commandes de la voiture pour le conduit lui même au cas ou...
C’est dire aussi que le chauffeur qui est derrière quand il ne conduit pas... l’ordinateur est son instinct ou son réflexe instinctivement qui doit légèrement tourner le volant de gauche a droite ou vice versa pour faire des corrections pour rouler tout droit car aucune voiture ne roule en ligne droite... on doit toujours corriger par le volant pour rouler en ligne droite.
C’est dire aussi si... L’ordinateur et toute la logistique qui fait que la voiture se conduit seule... C’est dire aussi que c’est de la pensée qui conduit et qui doit prendre des décisions. J’accélère, je freine, je me corrige pour tenir la ligne droite, etc... Etc.
Si... Toute cette logistique conduit comme nous on conduit une voiture... C’est bien évidant que c’est de la pensée qui est derrière car rien ne se fait sans penser. Pour conduire une voiture... toute cette logistique de l’ordinateur se doit de penser comme nous quand t’on pense pour conduire une voiture et prendre des décisions... je passe ou je freine dans des moments incertains sur la route.
Une voiture se conduit seulement d’un façon... a moins qu’un imbécile ici bas me dise que lui peut conduire une voiture d’une autre façon de faire.
Que sa soit l’ordinateur ou moi qui conduit c’est la même ligne de penser derrière le volant... donc je suis un ordinateur ou un être humain des fois je me le demande si nous sommes pas ce petit robot intelligent qui a évolué sur plusieurs milliers d’années.
Ça semble illogique pourtant mon explication est logique aussi... que rien ne se fait sans le pensée.
Puis pensée c'est quoi au juste... c'est analyser pour prendre une décision et on se dit qu'on réfléchie.
Réfléchir c'est réflexion comme on réfléchi notre image devant un miroir.
C'est raisonner par une analyse et de voir les similitudes qui relies une analyse a un autre comparable par des comparaisons en somme c'est ça pensée je dirais.
Que ça soit un homme ou une femme ou cette logistique d'ordinateur qui conduit une voiture... les trois types de références que je viens de mentionner se doivent d'avoir la même ligne de penser pour conduire une voiture car une voiture se conduit seulement d'une seule façon et c'est la même façon de faire pour tout le monde sur la planète.
Je pense que je vais aller me faire un petit DAYTONA me reposer les méninges sur mon simulateur de course papyrus moi-là bien attacher dans mon bolide... HÉ Hé Hé pousse mais pousse égal hein comme on dit... Je pousse et je me fais pousser en toute l'égalité quand je course avec ce simulateur.
C'est par la simulation que j'ai évoluer ma forme de la pensée. Piloté mon hélicoptère téléguidé est comparable a piloté une vrai hélicoptère. Le pire dans tout ça est que mon model réduit est supérieur a tous les niveaux d'une vrai hélicoptère... puis une suite d'image vaut milles mots pour décrire cette suite d'image. Je dois aviser que tous est sous contrôle a piloté ainsi même si ça semble illogique. C'est pas moi qui pilote sur cette vidéo... Je pilote plus en simulant un vrai vol et je dois ajouté que ses bolides se pilotes SANS PENSER mais... Rien ne se fait sans penser pour conclure et que tout doit être pensée pour que ça bouge de façon contrôler.

http://www.youtube.com/watch?gl=FR&hl=fr&v=TaRSGTOBi5g&feature=related

2 février 2013
 
Je vais élaboré sur une pensée universel
Homme et femme puis voir elle est ou la différence entre un homme et une femme.
Je donne des arguments aux femmes sur l’égalité des sexes.
Penser au départ au sujet de l’intelligence (artificiel) qui n’est pas si artificiel que ça de mon point vue.
Cette intelligence pour conduit un auto seul et sans aide extérieur en apparence est autant que dire qu’une femme est nul pour conduire un auto, ce qui n’est pas le cas rassurez-vous mes dames.
Les 3 types d’images représentatives pour conduire un auto...
Que ça soit un homme que ça soit une femme que ça soit de l’intelligence (artificiel) tous les 3 se doivent d’avoir les mêmes règlements et le même code de route au départ, sinon c’est des accidents assurés sur le nos routes, puis un auto ça se conduit que d‘une seule façon a moins que sur terre qu‘il y est un imbécile qui me prouve le contraire.
Faut garder cette représentation bien en vue pour la suite.
Que ça soit une homme ou une femme qui dirigent un ville ou un pays, il en demeure pas moins que la femme accomplie les mêmes tâchent que l’hommes dans ses fonctions.
Que ça soit un homme qui course en NASCAR exemple. Je prends cette exemple elle est plus facile pour moi de faire les liens de ce que je veux avancer.
De nos jours je pense a Danica Partick qui course en NASCAR. Elle a le pied aussi pesant qu’un homme pour ainsi parler et elle n’a pas trop froid au yeux non plus a prendre des courbes a plus de 200 milles a l’heure.
Si cette femme réussi a performer dans sa discipline c’est qu’elle pense comme un homme pour ainsi parler, car une voiture se conduit que d’une seule façon.
Je pourrais y ajouté l’intelligence artificiel aussi tant a parler de discipline. Il reste juste a le programmer de la bonne façon dans un avenir. Rien n’est impossible si cette intelligence (artificiel) peut conduire sur nos routes il en est de même sur une circuit de course.
Mes 3 types de représentations pour une action exemple... course automobile se doit tous les 3 d’avoir le même mode de penser.
Cette femme qui course en NASCAR a le même mode de penser que les hommes par définition pour sa discipline. Elle ne pense pas a ses chaudrons pour parler comme c’était la pensée et la mentalité du siècle dernier que les femmes étaient juste bonne a ÇA.
De nos jours cette mentalité change et va changer de plus en plus car au niveau de la pensée conduire une voiture exemple ont doit avoir le même mode de penser pour cette action.
L’action... C’est être actif... et être actif dans tous les milieux inimaginables... C‘est le même mode de penser pour l‘action du moment...
Astronaute, Hommes ou femmes ils accomplissent les mêmes manœuvres de leur tâches respectives que ça soient hommes ou femmes qui accomplissent cette tâche désigné, la tâche se déroule de la même ligne de penser comme elle est supposé s‘accomplir par ceux qui ont pensée a les faire aller dans l’espace.
Une sonde sans pilote accomplie sa tâche désigner pour son action actif du moment aussi autant qu’un astronaute car la sonde c’est de la pensé au même titre que ça été pensé a l’avance par des penseurs.
On va sans tenir a homme et a la femme pour la représentation l’égalité des sexes.
Les femmes sont de nos jours dans tous les milieux de travail ou les hommes accomplissent ses tâchent, les femmes font les mêmes tâches et la femme fait le même travail sans aucune différence que sa soit un homme ou une femme qui parle exemple c’est la même parole comme exemple.
Se faire juger par un juge homme ou femme... le méfait... prends la même direction pour image représentative et personne ne va contester la décision du juge que ça soit un juge homme ou un juge femme.
Les deux ont étudier au même endroit pour devenir juge et s’y ils ont étudier au même endroit c’est la même pensée qui juge que ça soit un homme qui pense ou une femme qui pense tu es juger quand même par une pensée.
Puis les femmes accomplissent leurs tâchent autant qu’un homme dans leurs milieux de travail pour dire qu’il n’y a aucune différence entre un homme ou une femme dans l’action de peut importe la tâche a accomplir du moment.
Donc pour accomplir les même tâches TOUS... hommes ou femmes doivent avoir le même mode de penser comme pour le code de la route en conduisant une voiture.
Donc la différence entre un homme et une femme est juste physique car les deux pensent et agissent de la même façon dans une action donnée. La différence entre homme et femme est juste les goûts qui les différencie. Une femme aime la couleur rose alors que l’homme se croit abaisser au niveau de la femme a aimer cette couleur.
Donc la différence est juste physique et psychologie et cette différence est bien apparente.
Si...
Les 3 types représentatifs... Exemple ... pour conduire un auto...
Que ça soit un homme que ça soit une femme que ça soit de l’intelligence (artificiel) tous les 3 se doivent d’avoir les mêmes règlements et le même code de route au départ, sinon c’est des accidents assurés sur le nos routes, puis un auto ça se conduit que d‘une seul façon a moins que sur terre qu‘il y est un imbécile qui me prouve le contraire.
 
Juste pour dire que la différence n’est pas au niveau de la pensée... Ou ENTRE LES DEUX OREILLES.
Pour accomplir une tâche quelques soient la tâche. Cette tâches a accomplir se doivent d’avoir les mêmes mode de penser dans l‘action du moment et peut importe que ça soit homme, femme ou intelligence (artificiel)... Car l‘intelligence N‘A PAS DE SEXE.
On est encore sur le sujet du début ... capacité du cerveau...
Le cerveau n'a pas de sexe proprement parler... C'est de l'intelligence qui l'anime...
 
Dernière édition:

Michel__Nascar

Membre confirmé
17 Mars 2013
147
3
67
C'est juste de partager ce que j'ai réfléchie durant plusieurs années...

Vous en faites ce que bon vous semble...

Je ne suis pas là pour contrôler qui que ce soit..

Ma façon de Voir la vie...



7 janvier 2012
LE BUT DE LA VIE EST DE COMBLER ET CONSOLIDER L'ESPACE VIDE.

Nous vivions pour combler et consolider l’espace vide pour faire une réponse rapide et clair.

La nature agie de même si on y regarde de plus près.
La nature a en horreur les espaces vides.

Tout commence a l’infiniment petit au niveau des atomes.

Dans chaque atomes il y a se petit espace vide et en fractionnant cette atome on libère cette espace vide qui en créé un plus petit a l’infiniment plus petit.

Le vide fait partie de la vie.

A plus grand échelle ça se fait de la même façon .

L’Ëtre humain inconsciemment s’uni avec d’autres personnes - construit et travail pour passer le temps et a combler et consolider cette espace vide comme passe-temps.
Le mot le dis bien... PASSE LE TEMPS
Ils y en a que le temps est jamais assez vite ou d‘autres trop vite pour ne pas le voir... Mais jamais le temps pour eux-mêmes.
S’agie dans pendre conscience et savoir comment contrôler a occuper ses propres pensées pour passer le temps et non contrôler les pensées des autres pour passer du temps.
C’est dans nos propres pensées qu’on vit et non dans les pensées des autres. Nos propres pensées sont justement le présent du temps.
Ce qui me fait dire qu’on vient sur terre pour combler et consolider un espace vide.
De mon point vue on ne vient pas sur terre pour combler et consolider l’espace vide avec du matérielle.
Définition de combler...
Remplir une mesure, un récipient au maximum de sa capacité avec un surplus qui le dépasse.
Je crois que je vais aller marcher un peut pour faire le vide surtout sans tic tac.. Le récipient déborde...
J’ai copier la technique de la méditation en marchand qui est simple et qui marche.
La technique de méditation en marchant que je vous propose est relativement simple et d'une grande efficacité. Elle repose sur la différence entre
voir (l'ensemble)
et regarder (un point en particulier).
Elle consiste simplement à voir plutôt qu'à regarder. Mais il s'agit en fait d'exercer un contrôle non pas sur la vue – qui assure toujours à la fois les deux fonctions : voir et regarder – mais sur l'attention.
Cette technique consiste à élargir l'attention à l'ensemble de ce qui est perçu, donc à ce qui est vu plutôt que de la restreindre à ce qui est regardé. Autrement dit, pour employer un langage plus technique, il s'agit de dissocier l'attention de la vision restreinte assurée par la fovea centralis (et, relativement, par la macula oblongata) pour l'investir dans le champ visuel élargi, en fonction de la vision périphérique.
Je connais, pour l'avoir pratiquée, la technique inspirée du Vipassana
(technique bouddhique de méditation) qui consiste, pendant la marche ralentie, à être attentif au moindre mouvement du corps. Mais j'étais à la recherche d'une technique qui permettrait, pendant la marche normale, d'apaiser le fonctionnement du mental, de favoriser la conscience du corps de même que la présence à soi.

Ce qu'il faut savoir sur la vue
Pour l'exposé qui suit, je m'inspire des notes de cours que j'ai donnés pendant plusieurs années en communication à l'Université McGill, dont certains portaient sur la perception sensorielle.
La vision se définit à trois niveaux:
La fovea: zone restreinte où la vision est la plus nette, mais de 3º à 4º seulement, qui permet de focaliser.
La macula: zone où la vision est moins nette que celle de la fovea, mais de 12º à 15º en largeur et de 15º à 18º en hauteur, et de forme ovoïde.
La vision périphérique: zone où la vision est encore moins nette, mais dont le champ est d'environ 160º à 180º.

La perception au niveau de la fovea et de la macula est assurée par les cônes qui permettent de percevoir la forme et les couleurs; alors que la perception au niveau de la vision périphérique est assurée par les bâtonnets qui permettent de percevoir le mouvement. Ce dernier point est important dans la mesure où la perception du mouvement n'est pas que visuelle mais aussi de nature spatiale, donc associée à l'expérience tactile. La vision périphérique contribue donc aussi à se percevoir dans l'environnement.
Les différents niveaux de perception visuelle font l'objet d'un collage par le cerveau, ce qui donne l'impression d'une expé-rience unifiée.
Comme on le voit, il s'agit d’une question complexe. Je ne vais retenir pour la suite de cet exposé que les informations démontrant la différence entre la perception visuelle assurée par la fovea (et la macula) – regarder – et celle qui est assurée par la vision périphérique – voir.
Afin de bien saisir cette différence, il est capital d'en faire soi-même l'expérience. Je vous suggère donc de constater
a) que la vision focalisée, assurée surtout par la fovea, est restreinte : il suffit de regarder un objet, qu'il soit proche ou éloigné, pour constater qu'on n'en perçoit avec netteté qu'une toute petite partie;
b) et qu'il est possible de prendre conscience de la vision périphérique en élargissant le champ de l'attention des deux côtés à la fois sans bouger les yeux.
Telle est, en somme, la différence entre regarder – vision restreinte et voir – vision élargie.
Et telle est, par ailleurs, la différence au niveau de l'expérience visuelle entre l'attention active – regarder; et l'attention passive – voir.
Regarder est donc associé à l'attention active; voir, à l'attention passive.
Deux expressions, en langue anglaise, rendent particulièrement bien la différence entre l'attention active: "to be conscious of", et l'attention passive: "to be aware of".
Je viens d'en faire encore une fois l'expérience. J'ai d'abord levé les yeux pour regarder une fleur qui se trouve dans un vase sur ma table de travail; puis, sans cesser de regarder cette fleur, j'ai élargi le champ de mon attention en fonction de la vision périphérique, de façon à voir d'un côté la porte et de l'autre la fenêtre, devenant ainsi conscient – mais au sens anglais de "aware" – de la totalité du champ visuel.
Méditer en marchant consiste précisément à élargir le champ de l'attention en fonction de la vision périphérique : donc, à voir plutôt qu'à regarder, passant ainsi de l'attention active à l'attention passive.
Or, chaque fois que j'élargis ainsi le champ de l'attention, passant de l'attention active à l'attention passive, je constate :
que l'environnement ne me paraît plus être à l'extérieur de moi, mais que je me perçois, au contraire, à l'intérieur – augmentant ainsi mon sentiment de participation;
qu’il m'est plus facile, lorsque mon attention correspond à la vision périphérique, de prendre conscience de mon corps, de ma présence ici et maintenant, et d'être conscient de moi-même, conscient d'être;
enfin, qu'il m'est plus facile, aussi, d'apaiser le fonctionnement du mental : dans la mesure où l'attention passive est soutenue, "ça" cesse de parler dans ma tête...
Élargir le champ de l'attention en fonction de la vision périphérique représente donc, à toutes fins utiles, une
technique de méditation.
Lorsque l'expérience visuelle
s'apparente à l'expérience audio-tactile
Passer de l'attention active, correspondant à la vision de la fovea, à l'attention passive, correspondant à la vision périphérique, entraîne une modification au niveau même de la perception sensorielle : l'expérience que l'on fait de l'environnement et de sa relation à l'environnement n'est plus à proprement parler de nature visuelle, bien qu'elle soit déterminée par la vue, mais, relativement, de nature audio-tactile.
Je m'explique :
Lorsque je regarde, je me perçois à l'extérieur de ce que je regarde – depuis un point de vue; mais, au contraire, lorsque je vois, je me perçois à l'intérieur de ce que je vois.
Regarder particularise, détache l'observateur de l'objet observé; voir généralise, globalise, rattache l'observateur à l'environnement.
Voir est, par rapport à regarder, comme entendre, par rapport à écouter.
Je suis à l'intérieur de ce que j'entends. Je participe de ce que j'entends. De même, je suis à l'intérieur de ce que je vois. Je participe de ce que je vois.
Or, dans la mesure où, dans l'expérience de voir, l'oeil n'est plus actif mais devient passif, où l'attention elle-même n'est plus active mais passive, où l'observateur ne se perçoit plus à l'extérieur mais à l'intérieur de l'environnement, l'expérience visuelle s'apparente alors à l'expérience audio-tactile. Et c'est pourquoi d'ailleurs il suffit de passer de l'attention active à l'attention passive pour qu'il soit relativement facile de prendre conscience de son corps dans l'environnement, de sa présence ici et maintenant – de devenir conscient d'être.
Pour plus de précisions sur la différence entre l'univers du visuel et celui de l'audio-tactile, voir:
le toucher
 
 
J’ajouterais ma technique que j‘utilise le plus souvent:
En marchant je regarde environ 15’ le sol en avant de moi sur une vue d’ensemble de façon a voir en périphérie le bout de mes pieds avancés l’un après l’autre.
Puis je concentre mon mental sur les pas que je fais l’un après l’autre de cette façon mon mental est concentrer sur une action et je ne pense a rien d’autre.
Au cour de la marche si je m’aperçois que mes pensées vagabondent et que je ne veux pas penser je re-fixe mon mental sur mes pas.
 
Dernière édition:

Michel__Nascar

Membre confirmé
17 Mars 2013
147
3
67
La télé... HUMMMMMM

Si tu regarde des émissions instructifs c'est ok...

Chacun a ça façon de concevoir son instruction personnel...

La télé est une école de penser mais mal exploité je dirais...

Ça serait bien d'y réfléchir un moment ce qu'enseigne la télé et enseigne a nos jeunes en bas âge...

Tiens j'y pense pour les jeunes en bas âges de 2 a 7 ans j'ai vue quelque chose de bien pour apprendre en s'amusant...
Faites une recherche sur internet... LE MONDE DE VICTOR pour les tous petits
 
Dernière édition:

Galekal

Membre confirmé
13 Février 2013
425
33
Je vie a la campagne justement je ne suis pas polluer par le gaz a effet serre des grandes villes.
Juste pour te dire que je ne pense pas par le premier chakras
Bon, désolé si l'on n'a pas réagi très finement a ton discours qui est... disons assez original.
Serais tu un autiste qui souhaite exposer sa vision des choses et établir un échange avec les autres ? :zen:
 

Michel__Nascar

Membre confirmé
17 Mars 2013
147
3
67
La Terrasse Pour parler de la vie, de l'univers, de tout le reste... et pas forcément du Mac !

Je parle et partage de ce que j'ai réfléchie depuis plusieurs années... Tant qu'a l'orthographe j'ai juste un secondaire V... Comme on dit par chez moi... le pot ou l'augant qui guérit.

C'est une suite de Michel_Nascar que j'ai écrit sur le sujet similaire ici dans ce forum.

Je ne veux insulter personnes... Juste écrire ce que je pense en respectant les règles sans insulter personnes... Puis ce topic est bien désigner ...
La Terrasse Pour parler de la vie, de l'univers, de tout le reste... et pas forcément du Mac !

Mes perceptions personnelles de ce que j’ai visualisé durant plusieurs années.
Comment c’est la vie, je veux dire comment ça fonctionne comment en général cela peut fonctionner.
Comment le Créateur ou les Créateurs ont-ils crée la vie intelligente, l’univers, les êtres humains, la nature et quel est le but de la vie existentielle.
Ce sont des questions qui m’ont toujours effleuré l’esprit. Une chose donc je suis sure et personne de ce monde ne peut me dire le contraire, rien ne se créer tout seul. Pour créer quelque chose quelle que soit la nature de cette chose, elle doit être pensé et réfléchit premièrement et l’évolution de cette même espèce en général, poursuit son évolution et les buts à atteindre de sa propre destinée et elle peut aussi être modifié par d’autres êtres pensant pour lui aidé ou nuire à poursuivre sa propre évolution.
Ma perception personnelle me dit : nous ne sommes pas les seuls êtres pensants dans l’univers et qu’il y a des Êtres plus évolués de plusieurs milliers d’années que nous.
Ces ËTRES qui jadis sont venus nous rendre visite certainement et nous transmettre un savoir et une façon de vivre pour évoluer. Quoi qu’il en soit, j’ai de la difficulté à admettre que la nature s’est créée tout seul sans aide extérieur et nous faisons partie intégrante de cette nature des espèces.
La nature dans son état primaire en général par son principe de fonctionnement est simple à comprendre dans un sens à première vue rapide.
S’y ont y regarde de plus près, un arbre exemple et une branche de cet arbre. La branche est la copie conforme de cet arbre. Si vous regarder seulement la branche d’un arbre de plus près bien ça ressemble à un arbre tout simplement. En plus la graine de cet arbre ne donnera pas autre chose qu’un arbre.
De même que les spermatozoïdes de l’homme ne donneront pas autres choses qu’un être humain une fois fécondé et toujours ce même spermatozoïde qui dans son état primitif, il a aucune ressemblance avec un être humain en apparence en le regardant de près et pourtant il a tout son bagage génétique de ce qu’il lui faut pour le devenir une fois fécondé.
Le spermatozoïde : Il est une cellule de toute petite taille. Il comprend une tête contenant le noyau avec 23 chromosomes (22 ordinaires et un chromosome sexuel X ou Y), un corps, et un flagelle permettant de se déplacer rapidement. Durant son cycle de fécondation, ce même spermatozoïde va changer d’apparence une fois atteinte l’ovule.
L'ovule : Elle est représentée comme une cellule comprenant : un noyau avec 23 chromosomes (22 ordinaires et 1 chromosome X), une cystostomie responsable de la nutrition de l'œuf jusqu'à la nidation, et d'une membrane protectrice.
Un seul spermatozoïde réussira à pénétrer l'ovule. Le spermatozoïde perdra alors son flagelle, et seule la tête se retrouve à l'intérieur. Ensuite les noyaux se rejoignent, en vue de constituer les 23 paires de chromosomes.L'œuf va poursuivre son chemin tout en se divisant. Tout en se développant l'œuf va se diviser en deux grandes parties : l'embryon et l’ensemble d'organes permettant la vie du fœtus. L'œuf qui se situe dans la cavité utérine se développe et les échanges avec l'organisme maternel se font par l'intermédiaire du placenta.
Les cellules se divisent et prennent de l’ampleur en sachant bien de nos jours que chaque cellule a des dix milles de milliards d’atomes. À la 4e semaine, on parle d'embryon. La vascularisation se fait par le cordon ombilical. Le cœur bat.
  Son cerveau commence à se former en même temps que se conçoit le fœtus et je vais définir ma perception telle que je la discerne sur sa première étincelle de vie. Cette première activité de sa vie intelligente.
 
 
 
 
DÉBUT DE VIE INTELLIGNETE
 
Son cerveau en pleine formation qui débute à l’état vierge et primitif au début de la gestation avec seulement la mémoire de ses propres cellules de petite taille qui ont un code génétique qui lui est propre.
Il se configure selon les cellules du code génétique de l’être humain en se divisant selon les lois que gère le GRAND TOUT UNIVERSEL.
Ce même cerveau désorganisé qui prends forme lentement qui est encore à l’état primitif et en structuration est exactement comme la théorie du BIG-BANG qui se veut le début de l’expansion d’un UNIVERS qui commence à naître.
Sa vie intelligente également, débute à l’état primaire, primitif et désordonné tout comme se structure un UNIVERS en pleine expansion pour que l’ordre y règne.
Son Être ainsi que son bagage de ses vies antérieures est compressés dans un TOUT sous forme d’une pensée qui lui est propre et qui est de subsister. Cette petite étincelle de vie intelligente sous forme de subsister va commencer à recueillir inconsciemment les propres pensées de sa propre mère et de son environnement ainsi que les forces extérieures du GRAND TOUT UNIVERSEL qui gouverne la vie intelligente.
Le TOUT : se loge dans son propre cerveau encore à l’état primitif, primaire, désordonné et qui est en pleine structuration, tout comme le début d’un univers en expansion et qui commence à s’organiser.
Il poursuit sa croissance ainsi commence son début de sa vie intelligente. Il est en relation inconsciemment avec l’esprit et les pensées de sa mère pour lui attribuer le sens du branchement de son propre cerveau. Chaque pensée qu’il recueille de sa propre mère lui diffuse, donne une forme à son propre cerveau encore désorganisé. Son niveau de conception est encore au stade primitif et inconscient et chaque pensée que sa mère lui transmet forme les embranchements pour sa propre conscience qui lui sera utile une fois né.
Plus il se développe, plus il capte les pensées de sa propre mère ainsi que les sons de son entourage et tout cela prennent forme de plus en plus dans son propre cerveau encore à l’état primaire et inconscient.
C’est forme de pensée captée inconsciemment qu’il amasse dans son cerveau, il les captes de façon primaire tout comme nous donnons une forme à ce que nous ne pouvons pas décrypter.
Plus le fœtus grandit, plus il assimile les pensées de sa mère et les sons de son entourage pour lui fournir des éléments dans son propre cerveau pour immerger son propre UNIVERS qui lui sera distinct.
Ses pensées qui se loge dans son cerveau prennent une certaine forme étincelante et qui lui sont toujours inconscientes. Plus son cerveau se développe, plus ses pensées étincelantes prennent de l’ampleur pour accroître ses configurations et crée un réseau de couloirs pour approvisionner le bon fonctionnement de son cerveau.
Au fur et à mesure de sa gestation, ses formes de pensées poursuivent à imprégner son cerveau pour pouvoir les distinguer des unes des autres et c’est le début de sa propre conscience légumineuse à l’état primaire.
Une fois à sa naissance, il prend conscience qu’il subsiste dans son être inexpérimenté et le voilà déjà avec sa propre personnalité et son UNIVERS distinct bien à lui qui est immaculé.
Il est près à poursuivre sa propre aventure et sa propre évolution à son rythme.
 
La complexité de la vie en général et la vie intelligente effectivement nous laisse rêveurs.
 
Comment Miller qui décrivait une cellule vivante à la fin des années 1970.
 
 
Une cellule qui compte dans les dix milles milliards d’atomes. Si on pouvait l’agrandir jusqu'à une taille de 20 km les atomes auraient : la taille des boules de billards. À sa surface, on verrait des millions d’accès s’ouvrant et se fermant pour laisser passer le flux continu de matériaux et de matière entrant et sortant. À l’intérieur, on contemplerait un monde d’une complexité ahurissante : un réseau de couloirs et de canaux allant dans toutes les directions. Certains conduisant à la banque mémoire centrale au noyau, d’autres aux unités de traitement et d’assemblage. Le noyau lui-même serait une vaste chambre sphérique de plus d’un km de chaînes torsadées de molécules d’ADN bien empilées en rangées ordonnées.
Le problème des chercheurs dans la matière vivante se sont heurté à la synthèse des molécules géantes de la vie, qui sont les protéines et les acides nucléiques soit ADN et ARN. Voici le problème : dans la matière vivante, les protéines sont synthétisées par l’ADN alors que la synthèse de l’ARN nécessite la présence de certaines protéines sont les enzymes.
Les chercheurs tourne en rond et c’est l’histoire de l’œuf et de la poule et parallèlement avec d’autres chercheurs à savoir comment c’est formé l’UNIVERS avec la théorie du BIG-BANG.
Chaque cellule est un hologramme du corps humain et chaque humain est une cellule de l'humanité.

On a observé les chromosomes pour la première fois à la fin du XIXe siècle. 

Ils ont la forme d'un bâtonnet chez la plupart des espèces animales et végétales. L'ADN des chromosomes constitue le matériel héréditaire de la cellule et est transmis de génération en génération de cellules, il est donc le support de l'information génétique. Plus l'espèce est évoluée, plus son ADN est compacté et empaqueté par des protéines structurales. Les chromosomes se trouvent dans les cellules de tous les êtres vivants, en nombre variable et spécifique à chaque espèce.  L'espèce humaine en compte 46.
L'ADN est le principal constituant des chromosomes, c'est pourquoi il est libre à l'intérieur des cellules dépourvues de noyau comme les bactéries, tandis qu'il est enfermé dans le noyau des cellules eucaryotes. La molécule d'ADN est l'une des plus grosses molécules que l'on connaisse. Les deux brins de l'ADN sont reliés entre eux au niveau des bases azotées par des liaisons hydrogène.
LA Vie a besoin d’atomes ayant la propriété de s’unir pour former des molécules de taille exceptionnelle...
Par le même contexte, les noyaux des atomes ont tous LA VIE INTELLIGENTE en sois pour que l’ordre y règne avec les mêmes caractéristiques d’un univers à l’infiniment petit en expansion.
 Un atome est environ 103 fois plus gros que son noyau. Par analogie, si le stade Olympique était l'atome, une tête d'épingle serait le noyau de cet atome.
Peut-on déduire : que l’atome est un univers semblable au nôtre dans sa totalité à l’infiniment petit.
C'est ce cette façon que Miller qui décrivait une cellule vivante à la fin des années 1970.
 
 
 
Par déduction pour amplifier mes dires:
Tout est rond et toute forme de vie intelligente a la forme d'un OEUF avant l'éclosion.
Les atomes sont de forme ronde et c'est comme un oeuf
Une cellule sont de forme ronde et c'est comme un oeuf
Le spermatozoïde perdra alors son flagelle, et seule la tête se retrouve à l'intérieur. Ensuite les noyaux se rejoignent, en vue de constituer les 23 paires de chromosomes. L'œuf va poursuivre son chemin tout en se divisant
Un cerveau c'est de forme ronde et c'est un oeuf par déduction
Par logique l'infiniment petit est semblable a l'infiniment plus grand
Les planètes sont tous de forme ronde
Les étoiles sont tous de forme ronde
LA Vie a besoin d’atomes ayant la propriété de s’unir pour former des molécules de taille exceptionnelle...
Par le même contexte, les noyaux des atomes ont tous LA VIE INTELLIGENTE en sois pour que l’ordre y règne avec les mêmes caractéristiques d’un univers à l’infiniment petit en expansion.
 
Par la même logique si tout forme de vie intelligente est un oeuf avant éclosion et de forme ronde il est permis de dire que notre univers est rond aussi comme un cerveau humain avec une masse une taille et un volume pour faire une cellule avant éclosion aussi pour conclure l'histoire se répète.
L'oeuf ou la poule
La poule sait qu'elle va pondre un oeuf et l'oeuf ne sait pas qu'il va pondre un oeuf a un moment donné mais... ont le sait s'y il ne se retrouve pas au menu du petit déjeuné pour faire une suite a cette logique imaginé.
 
 
Avec une imagination fertile on peut poursuivre avec d’autre donné en ce qui concerne l infiniment grand et l’infiniment petit par rapport a notre échelle de grandeur qui se situ entre c’est du monde de l’infiniment grand et l’infiniment petit.
En regard avec notre échelle de grandeur l’infiniment grand nous semble très au ralenti vue de notre planète.
Les étoiles semblent demeurées au beau fixe toujours au même endroit vue de notre planète.
En fait notre univers semble figer dans le formol a vrai dire.
Il en est rien si on poursuit la logique avec l’infiniment petit alors que tout semble bougé a la vitesse supérieur pour ne pas dire a la vitesse de l’éclair toujours avec un regard en rapport a notre échelle de grandeur de ce que nous voyons tous les jours de notre vie.
Tous a l’infiniment petit se passe beaucoup plus vite et la duré de vie est limité de beaucoup plus vite que la notre en comparant les deux échelles de grandeur de notre monde et de l‘infiniment petit.
Une recherche sur le web sur la duré de vie a l’infiniment petit.
La duré de vie du neutron hors du noyau de l'atome est de 15 minutes
Une fois libéré du noyau de l’atome, le neutron a une durée de vie qui est en moyenne de 886,8 secondes, soit environ 14,8 minutes, plus ou moins 3,4 secondes. Tel est le résultat des dernières mesures effectuées au National Institute of Standards and Technology (Etats-Unis). Ce résultat, le plus précis jamais réalisé en utilisant des faisceaux de neutrons, est l’aboutissement de dix ans de travail.

La disparition du neutron signifie sa désintégration en d’autres particules. Celles-ci incluent les protons, dont la charge est positive. Les chercheurs ont fait passer un faisceau de neutrons dans un système vide. Les protons qui apparaissaient à mesure que les neutrons se désintégraient, étaient capturés et dénombrés à l’aide d’un collecteur électromagnétique.

La nouvelle valeur de la durée de vie du neutron s’accorde avec la théorie. Elle devrait aider les scientifiques à mieux comprendre le phénomène de création de matière aux débuts de l’Univers.

Les résultats de ces recherches sont publiés dans la revue Physical Review Letters du 10 octobre 2003.
 
Je ne suis pas un scientifique je fais juste un raisonnement par la logique sur un regard d’une vue d’ensemble avec mon imagination en comparaison de deux mondes donc les échelles de grandeur sont différente. Nous avons notre échelle de grandeur se rapportant a nous pour se situé comme Miller la fait en décrivant une cellule vivante de l’infiniment petit avec une échelle de grandeur comme comparaison.
Un regard de comparaison un peut comme ceci:
Une cellule qui compte dans les dix milles milliards d’atomes. Si on pouvait l’agrandir jusqu'à une taille de 20 km les atomes auraient : la taille des boules de billards. À sa surface, on verrait des millions d’accès s’ouvrant et se fermant pour laisser passer le flux continu de matériaux et de matière entrant et sortant. À l’intérieur, on contemplerait un monde d’une complexité ahurissante : un réseau de couloirs et de canaux allant dans toutes les directions. Certains conduisant à la banque mémoire centrale au noyau, d’autres aux unités de traitement et d’assemblage. Le noyau lui-même serait une vaste chambre sphérique de plus d’un km de chaînes torsadées de molécules d’ADN bien empilées en rangées ordonnées.
Je pense que 15 minutes a l’infiniment petit en évaluant l’échelle de grandeur en rapport a notre échelle de grandeur c’est pratiquement une vie entière de 100 ans ou peut-être 2,5 milliards d’années après tout si vous suivez cette logique.
Tous se passe beaucoup plus vite a l’infiniment petit en comparaison de notre échelle de grandeur.
La c’est juste la comparaison de notre monde.
Il y a 2,5 milliards d‘années, l'oxygène a fait son apparition avec les
plantes. L'air est devient respirable. L'histoire du cosmos est
une longue saga d'environ 13,7 milliards.
Nous sommes a l’infiniment petit avec cette vue d’ensemble du cosmos un peut comme la comparaison de notre monde et l’infiniment petit cité plus haut.
Nous vivions pourtant sur un atome avec cette vue d’ensemble de l’univers.
Pourtant nous sommes des milliards d’individus vivant plus petit que cette atomes avec cette vue d’ensemble de l’univers.
C’es-tu mal comparé si je fais la comparaison de notre monde avec l’infiniment petit qui n’est pas trop différent de l’infiniment grand en ce qui concerne la vie intelligente.
Rien ne se créé seul.
 
Dernière édition: