[Covid-19] Le Coronavirus ?

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
10 912
3 135
Rouen
L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture d'une crâne mon ami.
Enlève d'abord la gamelle qui te sert de casque pour vérifier cette affirmation !
Et je ne vois pas en quoi prendre 5 lignes pour répondre à une seule disqualifierait ma réponse.
Hé hé, t'as déjà essayé de lire avec une gamelle qui te tombe sur les yeux ?
 

aCLR

Marque déposée
Modérateur
Club MacG
7 Mars 2008
10 912
3 135
Rouen
D

Deleted member 18124

Invité
Applaudir les soignants à sa fenêtre le soir à 20 heures, c’est facile, ça ne mange pas de pain et ça permet de se donner bonne conscience.

Mais combien de ceux qui le font, avant la crise du coronavirus se précipitaient aux urgences pour un oui pour un non et pas toujours pour un motif valable (et continueront à le faire une fois la crise passée) ?
 

Romuald

Bof...
Club MacG
14 Septembre 2006
8 690
2 663
80 ans plus tard, le retour de la délation à la française...
C'est pas moi qui le dis, c'est à la toute fin de l'article :
Les forces de l’ordre soulignent pour autant que les appels pour signaler des rassemblements ne "sont pas de la délation, mais de la dénonciation, parce que derrière il y a un intérêt sanitaire et donc général".

:bookworm:
 

lamainfroide

Dé Cochon Finé
Club MacG
3 Avril 2009
1 928
750
Sous le Soleil
"États-Unis: le lobby pro-armes saisit la justice pour garder les armureries ouvertes" : http://www.lefigaro.fr/internationa...-pour-garder-les-armureries-ouvertes-20200327
Il va bien falloir qu'ils se défendent contre les pouilleux qui ne tarderont pas à les attaquer pour une tranche de jambon ou un rouleau de pq.
(c'est de l'ironie, hein)
On va commencer à en entendre parler de ce genre de choses quand tous les profiteurs, les malsains, les sans scrupules voudront se faire du fric sur le dos des miséreux.
Ça me débecte.
80 ans plus tard, le retour de la délation à la française...
Dénonciation, pas délation.
C'est la police qui le dit : Les forces de l’ordre soulignent pour autant que les appels pour signaler des rassemblements ne "sont pas de la délation, mais de la dénonciation, parce que derrière il y a un intérêt sanitaire et donc général".
Bien sûr, on peut toujours discuter de la subtile différence entre délation et dénonciation. D'après le petit Robert (le dictionnaire, pas mon voisin du troisième qui fait une faute d'orthographe tous les deux mots - faut dire que le français c'est compliqué, il y a beaucoup trop de mots), la délation est "une dénonciation inspirée par des motifs méprisables". Reste à prouver que les dénonciateurs font ça pour l'intérêt général et pas simplement parce qu'ils sont cloitrés et qu'ils ne supportent pas que d'autres ne le soient pas.
Spéciale dédicace à Romuald qui soulève, lui aussi, la chose.