Et avec la tête [V.3]

aricosec

Vénérable
Club MacG
14 Mai 2001
4 395
367
drancy
je donne un théme et cinqs mots,il faut ecrire un texte y incluant ces cinq mots,et ayant un vague rapport avec le théme
poeme accepté


je commence dans le prochain,vous n'aurez qu'a le citer et effacer les quote,ainsi vous aurez vos outils présents


inutile de dire que au bout de 2 jours je choisirait arbitraitrement et partiallement... ouarrff
le gagnant qui sera donc l'operateur suivant


plus d'infos contre chéque de 100 euro



votre dévoué arico chang !



Nouvelle version, l'ancienne dépassant les 3000 réponses.
 
  • J’aime
Réactions: Human-Fly

loustic

Vénérable sage
Club MacG
19 Septembre 2003
10 777
16 376
web.mac.com
Amok a dit:
Nouvelle version, l'ancienne dépassant les 3000 réponses.
Nous en fîmes cinq cents
En lisâmes trois mille
A la fin trop lassant
Evitant le péril
Avant le coup de sang
Et toute réponse futile
Prenant le mors aux dents
Pour une fois être utile
Amok crie "en avant !"

Merci ô grand Amok
Allos-y on débloque
 
  • J’aime
Réactions: macomaniac

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
5 941
4 666
51
Union Européenne
www.mqcd.fr
Ayant magnifiquement remporté la manche précédente... :siffle: :rateau: :casse: (En fait j'étais le seul participant... :bebe: )
Je vous propose donc d'entamer une nouvelle session, pour inaugurer la v3 de ce thread. :cool:




Thème : Retrouvailles inattendues.




Mots imposés :

- sortir
- ennui
- martien
- frayeur
- ordinateur


Cette session se terminera dimanche 17 septembre 2006 à 19h. :zen:

Bonne écriture et bonne lecture à tout le monde. :cool:
 

loustic

Vénérable sage
Club MacG
19 Septembre 2003
10 777
16 376
web.mac.com
Ayant magnifiquement remporté la manche précédente... :siffle: :rateau: :casse: (En fait j'étais le seul participant... :bebe: )
Je vous propose donc d'entamer une nouvelle session, pour inaugurer la v3 de ce thread. :cool:

Thème : Retrouvailles inattendues.

Mots imposés :

- sortir
- ennui
- martien
- frayeur
- ordinateur


Cette session se terminera Dimanche 17 août 2006 à 19h. :zen:

Bonne écriture et bonne lecture à tout le monde. :cool:

D'accord pour la date... sur la planète Mars ?

:cool: :D :cool: :cool: :D :D

Amok, les rimes ont cet avantage : on peut les intervertir.

...
Et toute réponse utile
Prenant le mors aux dents
Pour une fois être futile
...
 
  • J’aime
Réactions: macomaniac

aricosec

Vénérable
Club MacG
14 Mai 2001
4 395
367
drancy
bravo HUMAN-FLY
ça c'est de la promo
tu leur fout les jetons a ceux qui voudrait trainer les godasses
je savais qu'il fallait quelqun a poigne :D
:zen:
 
  • J’aime
Réactions: joeldu18cher

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
5 941
4 666
51
Union Européenne
www.mqcd.fr
Bon, sauf (improbable) erreur ou omission de ma part, toutes les personnes ayant posté dans la version précédente et dont la messagerie privée est active ont été contactées par mps par votre serviteur de l'ouverture de la nouvelle version de ce thread, et pourront donc venir y poster si elles le souhaitent. :zen:

PS : Merci à macmarco de m'avoir rappelé l'existence de la fameuse liste "Qui a posté ?", qui apparaît lorsqu'on clique sur le nombre des réponses dans un thread, et qui m'a été bien utile. :cool:
 

Pascal 77

ex modéraptor
Club MacG
28 Octobre 2004
44 209
3 456
67
Sous la limite KT
Ayant été avisé par cette chère mouche humaine que nous aimons tous tant de l'ouverture du troisième opus de cet excellent sujet, je décide donc d'y reprendre une participation quelque peu négligée depuis que Benjamin m'a repeint en vert. A vrai dire, le MP m'a surpris, il m'a fallu un bon moment pour comprendre ce dont il était question. Il est vrai que réveillé en pleine sieste par ce message, sieste dont j'ai eu le plus grand mal à sortir, je me suis demandé quel était ce martien qui venait me parler de la renaissance d'un fil dont je n'avais pas remis encore le moindre neurone sur le souvenir.

Puis, l'éveil éclaircissant doucement de mon cerveau embrumé par le sommeil, je me remémorais les morceaux de bravoure que les deux premières occurences de ce thread nous avait valu. Les envolées lyriques de Doc Evil, les rimes chaleureuses de loustic, la prose déconcertante de Rezba, et tous ces autres textes de membres trop nombreux pour que je puisse tous les citer ici.

Mais quelle surprise de retrouver au coin d'un MP ce concept émoustillant pour l'intellect. Après ces quelques instants de souvenirs émus, je me décide donc à participer de nouveau à cette distrayante et subtile compétition, et c'est sans la moindre frayeur, ni même appréhension, n'étant pas un être timoré, que je m'installais devant mon ordinateur afin de rédiger ce texte dont vous terminez la lecture, je l'espère, sans montrer d'ennui.

:zen:
 

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
5 941
4 666
51
Union Européenne
www.mqcd.fr
Pascal 77 a dit:
Ayant été avisé par cette chère mouche humaine que nous aimons tous tant de l'ouverture du troisième opus de cet excellent sujet, je décide donc d'y reprendre une participation quelque peu négligée depuis que Benjamin m'a repeint en vert. A vrai dire, le MP m'a surpris, il m'a fallu un bon moment pour comprendre ce dont il était question. Il est vrai que réveillé en pleine sieste par ce message, sieste dont j'ai eu le plus grand mal à sortir, je me suis demandé quel était ce martien qui venait me parler de la renaissance d'un fil dont je n'avais pas remis encore le moindre neurone sur le souvenir.

Puis, l'éveil éclaircissant doucement de mon cerveau embrumé par le sommeil, je me remémorais les morceaux de bravoure que les deux premières occurences de ce thread nous avait valu. Les envolées lyriques de Doc Evil, les rimes chaleureuses de loustic, la prose déconcertante de Rezba, et tous ces autres textes de membres trop nombreux pour que je puisse tous les citer ici.

Mais quelle surprise de retrouver au coin d'un MP ce concept émoustillant pour l'intellect. Après ces quelques instants de souvenirs émus, je me décide donc à participer de nouveau à cette distrayante et subtile compétition, et c'est sans la moindre frayeur, ni même appréhension, n'étant pas un être timoré, que je m'installais devant mon ordinateur afin de rédiger ce texte dont vous terminez la lecture, je l'espère, sans montrer d'ennui.

:zen:
:D :D :D

Excellent!... :up:

J'ai bien fait de contacter tout le monde, finalement. :)
 

aricosec

Vénérable
Club MacG
14 Mai 2001
4 395
367
drancy
Thème : Retrouvailles inattendues. 17 septembre
Mots imposés :- sortir- ennui- martien- frayeur- ordinateur
_
tout a commencé il y a 30 ou 40 ans,je me contentais comme hobie et distraction,
de la petanque,des mots croisés,lecture et tutti quanti.
ce soir la j'avais decidé de SORTIR pour m'aérer,mes poumons retrecissaient
crachaient,criaient,et ralaient de mon manque de mansuétude envers eux,
en manque de co2,ils ne comprenaient pas mon acharnement a les gaver de gauloises
(bout filtre ,quand même ! ),bref ça commençaient a craindre.
un jour une toux, a decoller les dents,me mis dans une FRAYEUR incroyable,
je decidais donc de stopper la mes conneries.
bien sur ce fut dur,bien des soirs au bors de l'overdose D'ENNUI,je mettais
la main sur un paquet de clopes,seul un effort suhumain m'empechais de l'allumer.
-
a cette epoque , pour le grand public, c'etait encore une invention au top
------L'ORDINATEUR
curieux des trucs nouveaux,et mon escarcelle au beau fixe,je plongeais sur
la depense,pour moi et mes momes,un commodore flambant neuf.
les programmations du debut,l'enthousiasme quand le programme marchait,
j'avais trouvé mon plaisir,et aujourdhui quand je rencontre un copain qui
a gardé son vieux 64,mes yeus s'embuent de larmes et de joie.
comme je faisait une bise au dernier que j'ai rencontré,il s'est transformé
en MARTIEN,m'a embarqué dans sa soucoupe,nous avons fumé un clope
et de ces retrouvailles avec la fumée est née deux mulots courants sur le sol
3 araignées cavallant sur le mur,et des serpents accrochés au lustre.
-....................
.................................
oui madame l'infirmiere, j'arrive !..........:confused: :zen: ..
 
  • Wow
Réactions: WheelNelly

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
5 941
4 666
51
Union Européenne
www.mqcd.fr
aricosec a dit:
Thème : Retrouvailles inattendues. 17 septembre
Mots imposés :- sortir- ennui- martien- frayeur- ordinateur
_
tout a commencé il y a 30 ou 40 ans,je me contentais comme hobie et distraction,
de la petanque,des mots croisés,lecture et tutti quanti.
ce soir la j'avais decidé de SORTIR pour m'aérer,mes poumons retrecissaient
crachaient,criaient,et ralaient de mon manque de mansuétude envers eux,
en manque de co2,ils ne comprenaient pas mon acharnement a les gaver de gauloises
(bout filtre ,quand même ! ),bref ça commençaient a craindre.
un jour une toux, a decoller les dents,me mis dans une FRAYEUR incroyable,
je decidais donc de stopper la mes conneries.
bien sur ce fut dur,bien des soirs au bors de l'overdose D'ENNUI,je mettais
la main sur un paquet de clopes,seul un effort suhumain m'empechais de l'allumer.
-
a cette epoque , pour le grand public, c'etait encore une invention au top
------L'ORDINATEUR
curieux des trucs nouveaux,et mon escarcelle au beau fixe,je plongeais sur
la depense,pour moi et mes momes,un commodore flambant neuf.
les programmations du debut,l'enthousiasme quand le programme marchait,
j'avais trouvé mon plaisir,et aujourdhui quand je rencontre un copain qui
a gardé son vieux 64,mes yeus s'embuent de larmes et de joie.
comme je faisait une bise au dernier que j'ai rencontré,il s'est transformé
en MARTIEN,m'a embarqué dans sa soucoupe,nous avons fumé un clope
et de ces retrouvailles avec la fumée est née deux mulots courants sur le sol
3 araignées cavallant sur le mur,et des serpents accrochés au lustre.
-....................
.................................
oui madame l'infirmiere, j'arrive !..........:confused: :zen: ..
Moi qui ai attendu le début de ce nouveau millénaire pour vraiment me mettre à l'informatique, je suis admiratif devant la seule évocation de ce fameux Commodore 64, que je n'ai jamais vu autrement qu'en photo. :)

Très chouette texte, par ailleurs! :up:
 

PoorMonsteR

Vétéran
Club MacG
8 Octobre 2004
7 347
703
Somewhere
Je venais de passer des semaines à sortir tous les soirs pour essayer d'oublier l'ennui qui rôdait dans mon studio. Sophie était partie un jour sans prévenir et, depuis, j'errais de bars en tripots clandestins, de pubs en discothèques, l'air hagard, tel un Martien échoué sur la terre.
Je zonais depuis deux jours dans le pavillon d'un copain un peu déjanté mais sympa. Glandeur par choix (l'héritage de sa grand-mère l'aidait bien quand même), il passait ses journées devant son ordinateur à surfer sur le net.
"Tu devrais t'en acheter un, mec, c'est super cool ! Tu te ballades partout sans mettre le nez dehors. Tu peux même draguer ! Mates un peu : là je suis chez une gonzesse qui invite chez elle. Elle fait dans le sado-maso."
Par politesse je regardais la scène qui se déroulait sur l'écran et bing ! la tarte dans la gu***e ! Je venais de m'apercevoir avec frayeur que c'était Sophie, à moitié nue, en train de cravacher un mec qui rampait à poil sur la moquette !...

Le lendemain, quand je revins voir mon pote, il m'ouvrit la porte un peu apeuré.
Mais un grand sourire s'afficha presque aussitôt quand il vit le carton que je portais. Dessus, l'image d'un Mac dernier modèle pour remplacer son ordinateur que j'avais jeté par la fenêtre la veille.
 
  • J’aime
Réactions: Human-Fly
A

Anonyme

Invité
C’est parti de l’autre soir, je voulais sortir. La journée avait été merdique, comme beaucoup d’autres, l’ennui, les chefaillons minables, les délais intenables et la nième bouse à pondre qu’on te présente comme l’alpha et l’oméga de la création...
Aies donc un peu envie de ne pas vivre à petit crédit de temps inutiles et on te regardera comme un martien.
Mais je m’en fous. Je joue le jeu, la plupart du temps.
Sinon, donc, je sors, je me bourre la gueule, je me tape une pute, je m’enfonce dans la prévisibilité minable de la rébellion calibrée.
C’est le lendemain que c’est bon. La sortie du gouffre, l’appel d’air, les bonnes résolutions, l’impression subtile du rayon de soleil - privé - rien que pour moi - comme une caresse sur la tempe.
Ces orgies foutent bien des frayeurs à mon médecin, mais qu’est-ce qu’il connaît de la vie, lui? A force de s’économiser, de vouloir durer, d’être une fourmi, il est sec et chiant comme un concentré d’écolo bobo. Il se regarde pourrir lentement. Il vivra plus vieux que moi.
Il m’emmerde, mais, Dieu sait pourquoi, il ne dit jamais non pour me signer des arrêts maladie. C’est pratique.
Parfois, je me dit que c’est toute ma vie qui est merdique et que j’aimerais bien la ramener au magasin, prendre le modèle d’au-dessus, la génération suivante.
Enjoy the future, be yourself, ce genre de conneries new-âgeo-cool.

C’est parti de cette foutue saleté de patron de boîte qui avait décidé de fermer ce soir là, pas assez de client, pas de retour sur investissement et bobonne qui réclame sa petite baise annuelle pour lui prouver qu’il tient encore à elle.
Salaud!
J’ai erré un peu, mais les parkings de zones industrielles, c’est plutôt glauque, c’est vide, c’est mort, traversés d’éclairs djeunes en BM volé, l’insulte à la fenêtre et les basses à fond.
Ouais, je suis un vieux con. Et alors?
Les jeunes me font gerber.

C’est parti d’une solide envie de pisser. Parce que, comme d’hab’ j’avais déjà sérieusement commencé à écluser avant de partir. Une envie de pisser sur le monde en chantant des chansons révolutionnaires.
Il y avait un mec allongé par terre.
Une cloche, un pauvre type, un de ces déchets invisibles qui nous pourrissent les RER avec leurs odeurs de merde à la vinasse bon marché.
J’ai vu sa gueule, il y avait de la Lune.
Je le connaissais. J’avais été à l’école avec lui. Ca marchait plutôt bien pour lui, les maths, les ordinateurs, toute cette merde qui te file des jobs à trois plaques à des petits cons autistes et incultes comme s’ils sortaient de la cuisse de Jupiter.
Ben voilà le résultat!

Je me suis cassé.
Vous attendiez quoi ?
Une morale à l’histoire?
J’ai l’air du type à avoir une morale?
je ne m’appelle pas Jean et je dégueule ma bière à la fontaine quand tu veux, mon gars.

C’est vraiment parti comme ça.
Mais ça n’est pas allé bien loin.
 

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
5 941
4 666
51
Union Européenne
www.mqcd.fr
PoorMonsteR a dit:
Je venais de passer des semaines à sortir tous les soirs pour essayer d'oublier l'ennui qui rôdait dans mon studio. Sophie était partie un jour sans prévenir et, depuis, j'errais de bars en tripots clandestins, de pubs en discothèques, l'air hagard, tel un Martien échoué sur la terre.
Je zonais depuis deux jours dans le pavillon d'un copain un peu déjanté mais sympa. Glandeur par choix (l'héritage de sa grand-mère l'aidait bien quand même), il passait ses journées devant son ordinateur à surfer sur le net.
"Tu devrais t'en acheter un, mec, c'est super cool ! Tu te ballades partout sans mettre le nez dehors. Tu peux même draguer ! Mates un peu : là je suis chez une gonzesse qui invite chez elle. Elle fait dans le sado-maso."
Par politesse je regardais la scène qui se déroulait sur l'écran et bing ! la tarte dans la gu***e ! Je venais de m'apercevoir avec frayeur que c'était Sophie, à moitié nue, en train de cravacher un mec qui rampait à poil sur la moquette !...

Le lendemain, quand je revins voir mon pote, il m'ouvrit la porte un peu apeuré.
Mais un grand sourire s'afficha presque aussitôt quand il vit le carton que je portais. Dessus, l'image d'un Mac dernier modèle pour remplacer son ordinateur que j'avais jeté par la fenêtre la veille.
Merci pour cette contribution. :)

Texte habilement tourné, et jolie chute! :up:

:zen:
 

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
5 941
4 666
51
Union Européenne
www.mqcd.fr
PonkHead a dit:
C’est parti de l’autre soir, je voulais sortir. La journée avait été merdique, comme beaucoup d’autres, l’ennui, les chefaillons minables, les délais intenables et la nième bouse à pondre qu’on te présente comme l’alpha et l’oméga de la création...
Aies donc un peu envie de ne pas vivre à petit crédit de temps inutiles et on te regardera comme un martien.
Mais je m’en fous. Je joue le jeu, la plupart du temps.
Sinon, donc, je sors, je me bourre la gueule, je me tape une pute, je m’enfonce dans la prévisibilité minable de la rébellion calibrée.
C’est le lendemain que c’est bon. La sortie du gouffre, l’appel d’air, les bonnes résolutions, l’impression subtile du rayon de soleil - privé - rien que pour moi - comme une caresse sur la tempe.
Ces orgies foutent bien des frayeurs à mon médecin, mais qu’est-ce qu’il connaît de la vie, lui? A force de s’économiser, de vouloir durer, d’être une fourmi, il est sec et chiant comme un concentré d’écolo bobo. Il se regarde pourrir lentement. Il vivra plus vieux que moi.
Il m’emmerde, mais, Dieu sait pourquoi, il ne dit jamais non pour me signer des arrêts maladie. C’est pratique.
Parfois, je me dit que c’est toute ma vie qui est merdique et que j’aimerais bien la ramener au magasin, prendre le modèle d’au-dessus, la génération suivante.
Enjoy the future, be yourself, ce genre de conneries new-âgeo-cool.

C’est parti de cette foutue saleté de patron de boîte qui avait décidé de fermer ce soir là, pas assez de client, pas de retour sur investissement et bobonne qui réclame sa petite baise annuelle pour lui prouver qu’il tient encore à elle.
Salaud!
J’ai erré un peu, mais les parkings de zones industrielles, c’est plutôt glauque, c’est vide, c’est mort, traversés d’éclairs djeunes en BM volé, l’insulte à la fenêtre et les basses à fond.
Ouais, je suis un vieux con. Et alors?
Les jeunes me font gerber.

C’est parti d’une solide envie de pisser. Parce que, comme d’hab’ j’avais déjà sérieusement commencé à écluser avant de partir. Une envie de pisser sur le monde en chantant des chansons révolutionnaires.
Il y avait un mec allongé par terre.
Une cloche, un pauvre type, un de ces déchets invisibles qui nous pourrissent les RER avec leurs odeurs de merde à la vinasse bon marché.
J’ai vu sa gueule, il y avait de la Lune.
Je le connaissais. J’avais été à l’école avec lui. Ca marchait plutôt bien pour lui, les maths, les ordinateurs, toute cette merde qui te file des jobs à trois plaques à des petits cons autistes et incultes comme s’ils sortaient de la cuisse de Jupiter.
Ben voilà le résultat!

Je me suis cassé.
Vous attendiez quoi ?
Une morale à l’histoire?
J’ai l’air du type à avoir une morale?
je ne m’appelle pas Jean et je dégueule ma bière à la fontaine quand tu veux, mon gars.

C’est vraiment parti comme ça.
Mais ça n’est pas allé bien loin.
C'est allé bien assez loin, en tout cas, pour que ce texte soit intéressant à lire. :up:
Dans un genre assez nihiliste, un texte qui donne à réfléchir. :zen:
 
  • J’aime
Réactions: Melounette

Human-Fly

Peace Maker
Club MacG
17 Mars 2005
5 941
4 666
51
Union Européenne
www.mqcd.fr
ya un truc qui me gene , c'est ce soir que cela ferme ? ou le 17? j'ai reçu un mp me disant le 13 ?:confused:
Tu as entièrement raison ; je t'avais parlé en privé du 13 par erreur. :rateau:
Mon post vaut toujours :
Ayant magnifiquement remporté la manche précédente... :siffle: :rateau: :casse: (En fait j'étais le seul participant... :bebe: )
Je vous propose donc d'entamer une nouvelle session, pour inaugurer la v3 de ce thread. :cool:




Thème : Retrouvailles inattendues.




Mots imposés :

- sortir
- ennui
- martien
- frayeur
- ordinateur


Cette session se terminera dimanche 17 septembre 2006 à 19h. :zen:

Bonne écriture et bonne lecture à tout le monde. :cool:
Donc, comme prévu et comme annoncé précédemment dans ce thread : dimanche 17 septembre 2006 à 19h. :zen:

Désolé pour le cafouillage. ;)