Une myriade plus tard

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
53
Naqoyqatsi
Ils sont dix mille. Ils ont rien à foutre. Ils glandent, assis par terre.
Cyrus le jeune, lui, il a les glandes. Son père a passé l'arme à gauche, et c'est son frère qui prend la suite. Lui, il est grand satrape. Il a les boules sévères.
En plus, il est grand satrape d'un truc dont il a rien à foutre, mais qu'un autre satrapait avant. Donc l'autre, Tissapherne, il a super les boules.
Comme Cyrus complote pour flinguer son grand frère le jour du couronnement, Tissapherne, il le dénonce au nouveau roi, Artaxerxès II.
Artaxerxès, il est trop gentil. Il tue même pas son frère, il laisse courir. Il exile son frangin en Grèce, pour lui faire les pieds.
Alors Cyrus il tombe sur les dix mille glandeurs. Les hoplites.
Il leur dit : "Venez avec moi, on va niquer la gueule à mon frère". Comme il paie, les autres ils se lèvent et ils le suivent.
Ils arrivent à Counaxa, ils se foutent sur la gueule avec les perses, grave. Mais Cyrus, leur chef, il casse sa pipe dans la bataille. Les dix mille, ils ont plus de chef.
Ils s'en foutent. Leurs généraux deviennent chef en chef, et ils se barrent à travers les montagnes. Se caltent par le Nord. Pillent, violent, violent, violent, pas trop longtemps non plus, après on s'attache. Ils font le tour de tout le bouzin, et reviennent sur la côte grècque.
Là, ils s'arrêtent, ils tournent les 40 saisons de Thalassa, enterrent les bobines pour qu'on les retrouve qu'après l'invention de la télévision régionale couleur, et rentrent triomphalement dans une Grèce toute conquise par les spartiates.
Les spartiates, ils sont fiers des hoplites. Ils sont fiers mais ils ont les jetons.
Tu parles. Eux, ils se sont pris les perses deux fois sur la courge. Deux fois ils ont perdus.
Les dix mille, ils y sont allés, ils ont vu, ils ont pas vaincu, mais ils se sont tirés. Sur le retour ils ont dézingué tout ce qui étaient à leur portée, et là, ils reviennent, ils ont rien à glander.
Ils s'assoient, ils tapent le carton.
Les spartiates, pas fous, ils les approchent.
- Dis donc, 'tit hoplite, tu m'as l'air d'être un grand guerrier, toi ? Si tu veux, demain, t'es citoyen.
- Ah ouais, combien tu paies, qu'il disent, les hoplites.
- Super beaucoup, et t'auras rien d'autre à faire qu'à rien foutre.
- Ok. Ça marche. Prête moi ta femme pour la nuit, et ton fils aussi. Et j'me tiens peinard
.
Et voila. Les dix mille, ils ont inventés le mercenariat moderne, les anciens combattants et les fonctionnaires payés à rien foutre.
Trop fort, les dix mille.
 

Malkovitch

Membre d’élite
Club MacG
25 Novembre 2003
1 106
146
37
Montpellier.
www.nathea.fr
Lady Myle. Elle a rien à foutre. Elle glande assise sur son banc.

Le Comte Athé a les glandes lui. Son oncle a passé l'arme à gauche dans sa suite. Et l'oncle est pair d'Angleterre, il portait la culotte, la perruque et entretenait dix mille hectares de vert gazon, de demeures victoriennes, d'écuries labellisées, et d'oisifs piques assiettes. Dont le fillou Compte Athé. Celui-ci n'a pour compte que le titre et dix mille soucis. Donc il a les supers boules. Surtout que la vioque Myle qui hérite, les poulains, les terrains de golf, et les receptions de l'ambassadrice, elle en a rien à carrer. Et les gens sans terres, même de la famille au troisième degré encore moins. Par contre le bridge ça oui, ça occupe.

Athé le bridge il encadre pas, jamais su compter, pourquoi faire suffit de prendre la pose aux tables de jeux, et roule dédé. Et l'oncle pour renflouer les roulettes malheureuses. C'est fini. Mais Athé avant de tomber comte, est monté dans la rue, monté sur les grues bas résille, fréquenté les pires clampins que Londres ait put compter, et possède un carnet de rustres bien rempli.

Lady Myle elle en a rien à foutre. Elle glande assise sur son banc.

Jack le bridge il encadre pas non plus. Mais pas moins que les comtes ou les types qui tiennent pour acquis un service sous pretexte qu'il est soldé d'avance. "10 000 shillings maintenant et vous niquez la gueule à ma tante." Jack est contrariant mais ça lui fait prendre l'air.

Eucalyptus est un koala. Lui demander ce que représente le bridge pour lui revient à poser une question pertinente sur le forum du bar MacG ou son avis au doquéville. Il glande assis sur sa branche.

Les ruelles de Londres sont comme toutes les ruelles du monde de nuit et par plein brouillard : on y voit que dalle à un mètre. "Le service minimum mes boules" crache Lady Mile, "les carrosses c'est plus ce que c'étaient, les valets non plus". Londres est grande et GougleMape pas en option sur le portable de Jacko, qui surine trois grues en croyant hacher d'l'a bourgeoise. Vidi, vici, charcuteri mais Lady Myle rentre à l'aise dans son hôtel pour rien glander. Elle a bien trébuché sur le chemin du retour de son tournoi de cartons, "les trottoirs c'est plus ce que c'étaient, tout encombrés de tas de machin".

Athé y croit, cette nuit il est riche pour de vrai, et il peut racheter le casino de Bristol qui truque ses roulettes. Aussi le lendemain tout beurré d'avoir fêté ça quand on lui dit qu'il peut pas, que d'où c'est que lady Myle elle est clamsée, vu qu'elle glandait ya pas une heure encore au salon de thé en compagnie de la duchesse d'Archisèche .

Jack est pas content, cet enfoiré de koala lui a tiré 10 000 shillings et ruiné sa régulière préférée.
"_ Mais kes T'A FAIT ?
_ Me dites pas. Sur les quatre d'hier soir ya pas votre vioque au troisième degré j'ai bon ?
_ Tu sais que t'es un koala vicelard toi (...)
_ Un quoi ?
_ T'as bien entendu." Et Lady Myle d'enfourner jusqu'au cou son jeu de tarots Queensland edition dans le groin de son fillou jusqu'au coude.

Et voila. Lady Myle de rien inventer sur son banc et de continuer à glander en attendant les 10 000 posts. Trop forte Lady Mylle.
 
  • J’aime
Réactions: rezba et apenspel

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
53
Naqoyqatsi
Les hoplites, c'est des soldats qu'ont pas assez de ronds pour entretenir un canasson, alors ils vont à pied. Et chargés, dur. Un casque, une cuirasse, des cuissardes, un bouclier, une lance, une épée, et le sac de bouffe. Chez les spartiates, les meilleurs, y'a entrainement toute l'année. Donc bouffe toute l'année.
Normalement, les dix mille, ils auraient du rester hoplites, peinards.
Mais c'est juste la fin des guerres du péloponèse, et y'a pas que des spartiates qui trainent leurs guêtres. Ils en est venu de partout. Ils sont partis avec Cyrus à cause de la solde.
D'après Voltaire, ils étaient mieux payés que les mercenaires du moyen-âge. Facile, tu me diras. Au moyen-âge, les mercenaires étaient payés sur le butin.
"[Ils] sont précisément ce que sont aujourd’hui les Helvétiens, qui louent leur service et leur courage aux princes leurs voisins, mais pour une somme trois fois plus modique que n’était la solde des Grecs".
C'est pas les seuls, attention. Le branquignole de Ferney, il dit qu'à part les gardes suisses, y'a aussi des fridolins qui faisaient pareil :
"Il y a, outre la Suisse, des provinces d’Allemagne qui en usent ainsi. Il n’importe à ces bons chrétiens de tuer pour de l’argent des Anglais, ou des Français, ou des Hollandais, ou d’être tués par eux. Vous les voyez réciter leurs prières et aller au carnage comme des ouvriers vont à leur atelier. Pour moi, j’avoue que j’aime mieux ceux qui s’en vont en Pensylvanie cultiver la terre avec les simples et équitables quakers, et former des colonies dans le séjour de la paix et de l’industrie."
Voilà. C'est dit. Le gus de Ferney Branca préférait les Quakers de Belin aux sodomites en nu-pieds et aux gardes du nazi du Vatican.
Moi j'aime pas les quakers. Je préfère Charles Fourier.
 

-lepurfilsdelasagesse-

Vétéran
Club MacG
Quand j'étais petit je pensais
que mon père en était un justement, de hoplite ; lorsque, passée l'heure de "L'île aux enfants", il lançait d'un ton ferme comme il se doit en pareille situation : "HOP, AU LIT !"

S'ouvrait alors à moi, une fois mes petits yeux clos, un monde onirique, peuplé de mille héros et tragédies, d'odyssées et de conquètes, n'ayant de limites que les confins de mon imagination.

Merci à toi, Rezba, de faire remonter à mon esprit de si tendres souvenirs.





:zen:
 
  • J’aime
Réactions: rezba

gKatarn

Modoblaster
Modérateur
Club MacG
27 Février 2001
16 683
2 525
En garnison sur Tatooine
Y a pas à dire, c'est de la bonne chez toi


Quant à Rezba, son cas est définitivement incurable :love:
 
  • J’aime
Réactions: rezba

rezba

Vénérable sage
Club MacG
20 Septembre 2000
10 342
1 808
53
Naqoyqatsi
Donc les Dix-Mille étaient une myriade.
Car il faut bien que le titre veuille dire quelque chose.

La myriade, avant, c'était simple. C'était mu. La lettre grecque. Celle qui est entre lambda et nu.
Quand il fallait qu'il écrive 10 000, les grecs mettaient juste "M". Facile.
Et ils prononcaient : myriade.

Donc une myriade c'était dix-mille.
Et dix-mille, pour l'époque, ça faisait beaucoup. Alors qu'aujourd'hui, pour dix mille, t'as plus rien.
Du coup, la myriade, elle a pris un autre sens, dans le language courant. Une myriade, au sens figuré, c'est devenu un très grand nombre.
C'est comme ça que Saint-Honoré nous déclara un jour :
"Ce matin-là, Lucien nous a singulièrement toisés, Sixte et moi. Ce fut une myriade de pensées". (Balzac, Zéro Zéro Un, Ed. Jean Mineur).
Il avait, ce jour-là, perdu toute illusion dans le nombre.
La myriade était devenue l'infini.

Reste le Myriagone.
En grec, Gone veut dire "angle". Ce qui en latin devint "genu", en français "genou", et en lyonnais "gamin".
Un myriagone n'est pas une armée de gamins barbares comme on en rencontrait au Libéria du temps de Charles Taylor le Bon.
Non.
Un myriagone, c'est un polygone à dix-mille cotés.
Je sais, c'est dur à se le représenter.
Mais à quoi ça ressemble un myriagone ?
Ben...
À une boule à facettes, pardi.


Moralité, Balzac a perdu ses illusions à cause de Cyrus le Jeune, et la boule à facettes est une invention lyonnaise.
Compris ?


:p
 
  • J’aime
Réactions: anntraxh
A

Anonyme

Invité
HopeLite
(espoir petit)

freeware - jeu pour iPod

Vous êtes Cyrus, le chef des 10.000 - menez vos troupes à travers des territoires hostiles. Massacrez vos ennemis et violez leurs familles.
Ne nécessite que le pavé numérique, peut se jouer d'une main en mangeant un grec de l'autre.


Peut se jouer en réseau si vous avez une myriade d'amis.

Nécessite Mac OS X 10.4.9 au minimum.

download now
 

Alycastre

Membre d’élite
Club MacG
22 Mars 2003
3 620
228
Plein sud face aux îles
Il s'enfonce là ... ? :mouais:
C'est p'être un syndrome inconnu de rentré ??? Ou des champignons, ils sont précoces dans le nord, avec toute cette flotte ...:)
M'enfin, moi j'apprécie, sourire un peu dans ce monde de brutes :hein:
 

sonnyboy

Vénérable sage
Club MacG
24 Décembre 2002
12 019
1 381
47
PACA
Ça ne nous rajeunit pas ! :D ;)
ça nous interesse pas non plus... c'est qui l'initiateur ???

Rezb... ah ben oui... là évidement...

OK....

Même sur arte z'en ont pas voulu !!! :D
 

Luc G

Vénérable sage
Club MacG
17 Octobre 2001
11 883
1 902
66
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
Après les myriades, il va nous faire les onze mille vierges (enfin y en avait qu'une, Undecemilla, si je ne m'abuse, mais c'est une autre hisotire), une fois que les hoplites en auront emporté 10 000, il en restera mille, de quoi occuper les soirées du bar (confondre ou ne pas confondre avec le loup reste une question ouverte). Enfin, je dis les onze mille vierges, mais Guillaume parlait des onze mille verges, alias les amours d'un hospodar et, vous en conviendrez, d'un hoplite à un hospodar, il n'y a qu'un pli au dard d'écart.

Mais les aventures du prince Vibescu n'intéressent sans doute plus grand-monde. Ceci dit, il s'appelait Mony et, allez savoir pourquoi, pensant à Mony, j'ai pensé à Sonny, prince des forums :D. J'imagine déjà le Doc adaptant l'oeuvre au XXIème siécle avec un héros abraseur à la page. Mais si, mais si. Imaginez ça revu par Doc sur le thème de Sonny :

"Un jour, le prince s'habilla correctement et se dirigea vers le vice-consulat de Serbie. Dans la rue, tous le regardaient et les femmes le dévisageaient en se disant : "comme il a l'air parisien !"

En effet, le prince Vibescu marchait comme on croit à Bucarest que marchent les Parisiens, c'est à dire à tout petits pas pressés et en tortillant le cul. C'est charmant ! et lorsqu'un homme marche ainsi à Bucarest, pas une femme ne lui résiste, fût-elle l'épouse du Premier ministre.

Arrivé devant la porte du vice consulat de Serbie, Mony pissa longuement contre la façade, puis il sonna."

Je sais, on s'en tape le kiki sur le poulailler mais quand même, on peut rêver :D
 
  • J’aime
Réactions: rezba

sonnyboy

Vénérable sage
Club MacG
24 Décembre 2002
12 019
1 381
47
PACA
Moi si tu veux me faire rever... invite moi à danser un blues... en me récitant un poeme de Daniel Guichard...©....

:D
 

Luc G

Vénérable sage
Club MacG
17 Octobre 2001
11 883
1 902
66
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
Moi si tu veux me faire rever... invite moi à danser un blues... en me récitant un poeme de Daniel Guichard...©....

:D
À mon avis, le doc est déjà dans le train avec les oeuvres complètes de Daniel Guichard et les oeuvres incomplètes de Williamson, tu peux cirer tes godasses :D

PS Quant à moi, je préfère faire tapisserie :D
 

Luc G

Vénérable sage
Club MacG
17 Octobre 2001
11 883
1 902
66
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
moi ce que préfère chez Fourier, c'est sa statue à paris.

;)
C'est en fait une transformée de Fourier :D D'ailleurs comme chacun sait, les transformées de Fourier sont liées à la théorie des distributions, dont un des premiers objectifs était de traiter les fonction presqe partout nulles et qui pourtant sont importantes. Cette statue illustre de façon magistrale ce concept délicat (pour ceux qui veulent en savoir plus, faut attaquer des études de Maths :D)

Comment ça, ce n'est pas le même Fourier ! :mad:
Sonny non plus ce n'est pas le même Sonny et pourtant !
Ne parlons pas de Saint-John-Perse qui ne se ressemble pas vraiment. :D
 

Luc G

Vénérable sage
Club MacG
17 Octobre 2001
11 883
1 902
66
Dans le sud
luc.greliche.free.fr
Tu me fais peur, tout à coup... J'en viens à me demander si c'est vraiment moi qui te répond... :confused:
C'est une question existentielle à laquelle je ne vois que Pierre Dac ou Desproges pour répondre et on me dit dans l'oreillette qu'ils ne sont pas disponibles.

Oui, je sais, il y a Dieu aussi, mais de la Corse à Orthez, il y a des parasites :D